1960

JANVIER

Vendredi 1er : mise en circulation du « nouveau franc » ou « franc lourd ».

Création du « Grand Quimper », regroupement des communes d’Ergué Armel, Kerfeunteun, Penhars et Quimper.

Lundi 4 : le « Jean-Marc Ody », qui fait route pêche sur une mer bien formée, est victime d’un ennui mécanique en baie d’Audierne. Sébastien Rioual, le patron, décide alors de rentrer au port. Vers 22h30, alors qu’il s’engage dans la passe, il se rend compte que le bateau n’obéit plus, que la barre est bloquée. Il talonne violemment une roche qui provoque une voie d’eau dans la coque. Il fait alors marche arrière pour s’éloigner des récifs et gagner la bouée de Basse Gouac’h où la mer ne brise pas. Comble de malchance, la radio ne fonctionne plus, l’annexe n’est pas récupérable et le canot de sauvetage s’avére défectueux. Le bateau s’enfonce de plus en plus par l’arrière. La situation devient dramatique. Heureusement qu’un chalutier, le « Catherine » sort du port à ce moment là et aperçoit le « Jean-Marc Ody ». Comme il est trop dangereux pour le « Catherine » d’accoster le « Jean-Marc Ody », les naufragés doivent le rejoindre à la nage dans une mer glacée et démontée. Ils peuvent heureusement tous atteindre le chalutier. Celui-ci les conduit rapidement au port, tandis que le « Jean-Marc Ody » finit de sombrer.

Le « Jean-Marc Ody » , collection Catherine Nadalet

Week-end du 9 : « Fidèle vagabond », film de Robert Stevenson, au cinéma Celtic.

Dimanche 10 : alors qu’il approche de Lorient, le « Reine des Cormorans » lance un appel de détresse dans la nuit, à 3h 37. Il est victime d’une forte voie d’eau, son moteur est noyé, il demande l’assistance d’un canot de sauvetage. A 3h 41 il parvient à relancer le moteur. A 4h 25 il signale qu’il fait route Lorient au ralenti et qu’il n’a plus besoin d’assistance.

Le chalutier de Lesconil « Genêt d’or » lance un appel de détresse en raison d’une voie d’eau à l’arrière. Il réussit finalement à rentrer au port, escorté par le « Kenavo ».

Vent glacial.

Gars de Saint-Thivisiau 0 Cormorans 1. But de Biger.

Du 9 au 17 janvier : vague de froid, 15 cm de neige à Rostrenen.

Week-end du 16 : « Cette nuit là » de Maurice Cazeneuve, avec Mylène Demongeot et Maurice Ronet, au cinéma Celtic.

Dimanche 17 : le « Reine des Cormorans » tombe en panne de moteur et de phonie à 20 milles au large de Belle-Ile.

Mardi 19 : le canot de sauvetage de Belle-Ile part à la recherche du « Reine des Cormorans », ainsi que le « Reine des flots », mais ils ne  parviennent pas à le localiser.

« Reine des flots »

Mercredi 20 : le « Reine des Cormorans » est repéré en matinée par un cargo hollandais. Le canot de sauvetage repart à sa recherche, ainsi qu’un avion de la base de Lann Bihouée, mais gênés par une  faible visibilité ils ne parviennent pas à le retrouver.

Jeudi 21 : gros temps.

Vers 15 heures, le Neptune de Lann Bihouée parvient à localiser le « Reine des Cormorans », à 9 milles du feu de Goulphar (Belle-Ile). Le chalutier lorientais « Jean et Jeannette » le prend en remorque jusqu’au port du Palais à Belle-Ile. L’équipage n’avait plus que du poisson et du café comme nourriture.

Week-end du 23 : « Tant d’amour perdu » de Léo Joannon, avec Pierre Fresnay, au cinéma Celtic.

Samedi 23 : violente tempête en soirée.

Dimanche 24 : en soirée la tempête redouble de violence, 162 km/h à Rennes

Mardi 26 : décès de Pierre Jean Guénolé, 60 ans, marchand de bière et eaux gazeuses.

Mercredi 27 : un arrêté de la préfecture est publié dans la presse, il interdit de dérouler des funes sur les quais, voies et terre-plein de Saint-Guénolé.

Le « Tante Maria » est abordé vers 3h20 du matin par un caboteur inconnu alors qu’il se trouvait près des côtes des Cornouailles anglaises. Il a l’étrave brisée au-dessus de la ligne de flottaison, le bastingage enfoncé et le pont en partie soulevé. Malgré une voie d’eau, il parvient à rejoindre Newlyn pour des réparations sommaires.

Jeudi 28 : arrivée en soirée à Concarneau du « Tante Maria ». Il y sera immobilisé une quinzaine de jours pour réparations. Le bateau abordeur a été retrouvé à Dublin, il s’agit d’un caboteur hollandais.

Week-end du 30 : « Pourquoi viens-tu si tard ? » de Henri Decoin, avec Michèle Morgan et Henri Vidal, au cinéma Celtic.

Samedi 30 : le patron de « la Bigoudenne », chalutier du Guilvinec, tombe à l’eau au large de Penmarc’h et se noie.

Dimanche 31 : Cormorans 2 (2 buts de Jacob) – CS Rostrenen 0.

La crise de la construction navale, commencée depuis plusieurs mois, se poursuit.

Bilan mensuel du port : 116 tonnes,  chiffre d’affaires de 221 000 NF.

FEVRIER

Début février : le « Tante Maria » est en réparation à Concarneau.

« Tante Maria », collection Roger Scuiller

 

 Froid intense.

Lundi 1er : la grève de la fonction publique pour la défense des institutions républicaines est très suivie dans le sud Finistère.

Mercredi 3 : mauvais temps, les chalutiers sont à la cape.

Vendredi 5 : Pierre Boënnec, embarqué sur le « Germain Philippe » se noie dans le port. Ancien résistant, Pierre Boënnec, 50 ans, avait été patron pêcheur.

Week-end du 6 : « Assassins et voleurs » de Sacha Guitry, avec Michel Serrault, Jean Poiret et Darry Cowl, au cinéma Celtic.

Dimanche 7 : Cormorans 2 (buts de Pochic et Guymar) – ES Kreisker 1.

Lundi 8 : tempête d’est-nord-est.

Dimanche 14 : Stade relecquois 3 – Cormorans 1 (but de Yannick).

Lundi 15 : décès de Pierre-Thomas Nédélec, ancien patron pêcheur.

Début de la commercialisation des produits surgelés en France.

Mi février : la Chambre de commerce et d’industrie réunie en assemblée générale, approuve les dispositions techniques et financières de la troisième tranche des travaux du port. Ces travaux comprennent la création d’un appontement de 131 m de long sur 15 m de large, parallèle au barrage de la grande passe, la construction d’un terre-plein d’accès de 4600 m², l’édification d’un quai de 45 m de long et la réalisation d’un ouvrage de protection de 190 m. sur Conq.

Décès de Jean-Louis Coic, 62 ans, artisan menuisier, ancien conseiller municipal.

Mercredi 17 : le « Tante Maria » a une nouvelle étrave. Les travaux de réparation sont terminés.

Dimanche 21 : GA Landerneau 0 – Cormorans 1 (but de Jacob).

Lundi 22 : il est rappelé aux patrons pêcheurs qu’il est formellement interdit de faire sécher les chaluts sur les poteaux électriques du port.

Mercredi 24 : mauvais temps.

Jeudi 25 : tempête de noroît dans l’après-midi, avec des pointes de 100 km/h à Penmarc’h.

Vendredi 26 : à 15 milles de Penmarc’h, par mauvais temps, les chalutiers « Pen ar beg » et « Per Wegen » accrochent leurs engins de pêche. En manoeuvrant pour se dégager « Pen ar beg » heurte le pavois babord du « Per Wegen » défonçant la lisse et cassant plusieurs jambettes.

Week-end du 28 : « Trapèze » de Carol Reed, avec Burt Lancaster, Gina Lollobrigida et Tony Curtis, au cinéma Celtic.

Dimanche 28 : Cormorans 1 (but de Guymar) – Gâs de Saint-Thivisiau 1. Les Cormorans sont 3ème du championnat de DHR, mais loin du leader, le Stade quimpérois.

Lundi 29 : tremblement de terre à Agadir (Maroc). Il fait plus de 12 000 victimes.

Bilan mensuel de la criée : 93 tonnes ; 194 000 NF de chiffre d’affaires.

MARS

Mardi 1er : le mardi gras est complètement gâché par la pluie.

Mise en route d’un important chantier d’adduction d’eau. Il est destiné à renforcer l’alimentation en eau potable de Penmarc’h, qui est insuffisante, en particulier en été. Neuf kilomètres de canalisations seront posés entre Pont-l’Abbé et le village de Gouesnac’h à l’entrée de la commune de Penmarc’h. Dans un second temps, un réservoir sera construit à Gouesnac’h. La phase de terrassements et de pose des canalisations devrait se terminer le 1er juin.

Vendredi 4 : dans la nuit le « Locarec » talonne une roche à l’entrée du port et brise son talon de quille. Il parvient à se rendre en fin d’après-midi à Concarneau où il est aussitôt mis à sec sur le slipway. L’immobilisation du chalutier ne devrait pas excéder une journée.

Le « Locarec » (ici équipé pour le thon). Collection Patrick Plouhinec.

 

Week-end du 5 : « La blonde enjôleuse » de Luigi Zampa, avec Diana Dors et Vittorio Gassman, au cinéma Celtic.

Week-end du 12 : « L’ennemi silencieux » de William Fairchild, avec Laurence Harvey et Dawn Addams, au cinéma Celtic.

Dimanche 13 : Légion Saint-Pierre 1 – Cormorans 1 (but de Biger).

Lundi 14 : Emile Le Rest, marin sur le « Marie-Suzanne », se noie dans le port de Concarneau. Agé de 37 ans, il était membre du Comité local des pêches et secrétaire du syndicat CFTC des marins de Saint-Guénolé.

Mardi 15 : retour du beau temps après une longue période de temps pluvieux.

Week-end du 19 : « Dieu seul le sait » de John Huston, avec Deborah Kerr et Robert Mitchum, au cinéma Celtic.

Samedi 19 : annonce officielle de la construction d’une centrale nucléaire à Brennilis.

Dimanche 20 : le conseil municipal décide la mise à l’étude d’un projet de route reliant Pors Carn à la commune de Plomeur par les dunes.

Vendredi 25 : le « Marthe et Jacky« qui était sur son corps mort est abordé par le « Pen ar beg » qui regagnait le sien après avoir vendu sa pêche. Heurté entre la potence et l’étrave, il doit rester plusieurs jours au port pour faire réparer les dégâts.

Week-end du 26 : « Piège à filles » au cinéma Celtic.

Dimanche 27 : le 11ème Tour pédestre de la ville de Pont-l’Abbé est remporté par Chauvel.

Cormorans 4 (2 buts de Biger et 2 de Pochic) – Stade morlaisien 0.

Mauvais temps.

Lundi 28 : certains chalutiers sont à la cape.

Jeudi 31 : le corps d’Emile Le Rest est retrouvé dans le port de Concarneau.

Fin mars : il y a du maquereau en abondance près des côtes bigoudènes. Certains chalutiers se mettent même à pêcher le maquereau à la mitraillette.

Mars : malgré une période de pluie et une fin de mois tempétueuse, le temps a été clément dans l’ensemble et favorable à la pêche.

Bilan mensuel : 252 tonnes (dont 177 t. de maquereau) ; 218 000 NF de chiffre d’affaires. En chiffre d’affaires, c’est le plus mauvais mois de mars depuis plus de 10 ans.

AVRIL

Début avril : pour des raisons de sécurité, la vitesse est désormais limitée à 3 nœuds à l’intérieur du port.

Week-end du 2 : « Le dos au mur » d’Edouard Molinaro, avec Jeanne Moreau, au cinéma Celtic.

Dimanche 3 : l’après-midi, 200 enfants participent au bal paré et masqué de l’Amicale laïque aux salons Kerfriden. Un autre bal en soirée est destiné aux plus grands.

Stade lesnevien 2 – Cormorans 1

Vendredi 8 : à Quimper une manifestation rassemble 35000 agriculteurs. Des échauffourées se produisent entre manifestants et forces de l’ordre.

Week-end du 9 : « La vallée de l’or noir » de Ralph Thomas, avec Dick Bogarde, au cinéma Celtic.

Dimanche 10 : Cormorans 0 – Stade quimpérois 4.

Week-end du 16 : « L’Adieu aux armes » de Charles Vidor, avec Rock Hudson et Jennifer Jones, au cinéma Celtic.

Dimanche 17 : tournoi de Pâques à Pont-l’Abbé, Cormorans 2 – US Guilvinec 1.

Lundi 18 : « Les trois font la paire » de Sacha Guitry et Clément Duhour, avec Michel Simon, Sophie Desmarets et Darry Cowl, au cinéma Celtic.

Finale du tournoi de Pâques : victoire de l’US Plonéour 3 à 2 contre les Cormorans (2 buts de Diquelou).

Mercredi 20 : ouverture de l’école maternelle, 150 enfants sont attendus. L’école est constituée de quatre classes, d’une salle de repos, d’un grand hall vitré, d’une cantine et de sanitaires. Les classes sont équipées de tables pour deux recouvertes de formica et de tables ovales pour six.

Vendredi 22 : pour la première fois, le marché hebdomadaire s’est déroulé sur la nouvelle place de Saint-Guénolé. Dans quelques jours elle sera bitumée, cette opération marquera la fin des travaux.

Week-end du 23 : « Nos plus belles années » de Mario Mattoli, avec Vittorio de Sica, au cinéma Celtic.

Dimanche 24 : Etoile Saint-Roger 3 – Cormorans 2

Mercredi 27 : « En avant » débarque au Guilvinec 6 tonnes de maquereaux pêchés à la bolinche en baie d’Audierne. Cinq autres côtiers viennent d’abandonner provisoirement le chalut pour traquer le maquereau à la bolinche.

Week-end du 30 : « Torpilles sous l’Atlantique » de Dick Powell, avec Robert Mitchum et Curd Jürgens, au cinéma Celtic.

Avril : Armand Carval, héros de la Résistance, rescapé du camp de Mauthausen, reçoit la croix de Chevalier de la Légion d’honneur.

Bilan mensuel de la criée : 182 tonnes ; 177 000 NF de chiffre d’affaires.

 MAI

 Dimanche 1er : US Pont-l’Abbé 2 – Cormorans 1 (but de C. Péron). Avec 22 points, les Cormorans terminent 6èmes du championnat de DHR, remporté par le Stade quimpérois avec 40 points.

Pour ce dernier match de la saison, l’équipe des Cormorans est composée de : Le Loch, C. Péron, Bouguéon, François Bodéré, Ronarch, Gourlaouen, Biger, Diquélou, Donnard, Guymar, Pochic.

Beau temps.

Mercredi 4 : arrivée à Loctudy du bateau de sauvetage « Commandant Coignerai ».

Jeudi 5 : premières apparitions de sardines en baie de Concarneau. Même si on est encore très tôt dans la saison, les sardiniers de Saint-Guénolé commencent à se préparer.

Week-end du 7 : « Délit de fuite » de Bernard Borderie, avec Félix Marten et Antonella Lualdi, au cinéma Celtic.

Dimanche 8 : départ dans l’après-midi des premiers sardiniers : « Pen ar beg », « Try-Men », « La Fauvette », « Per Wegen » et « La Voix du marin ». Ils sont suivis quelques heures plus tard par « En avant ».

L’Allemand Rudi Altig remporte le Grand prix cycliste de Plonéour Lanvern, devant 4 à 5000 spectateurs.

Mardi 10 : ouverture du marché de la pomme de terre primeur à la gare de Pont-l’Abbé.

Mercredi 11 : lancement du paquebot « France » à Saint-Nazaire.

Le « France » à Hong-Kong. Photo Dan MS.

Week-end du 14 : « Les feux de l’été » de Martin Ritt, avec Paul Newman, Joanne Woodward et Orson Welles, au cinéma Celtic.

Dimanche 15 : la promenade scolaire organisée par l’Amicale laïque permet cette année de découvrir Lorient, Quiberon, Carnac et La Trinité-sur-Mer.

Jeudi 19 : les « Korollerien an aod » participent au tournage d’une noce bretonne à Tronoen, pour le compte d’Air France et du Commissariat au tourisme. Le film est destiné au public américain.

Vendredi 20 : la campagne sardinière a bien commencé. La sardine se pêche dans le secteur de Groix et en baie de Concarneau

Week-end du 21 : « Tamango » de John Berry, avec Dorothy Dandridge et Curd Jürgens, au cinéma Celtic.

Mardi 24 : naufrage du chalutier « Gabriel Péri » à la suite d’une voie d’eau à 2 milles de l’île de Sein. Il y a une victime et deux rescapés, dont le patron Gaby Bargain, originaire de Saint-Guénolé.

Week-end du 28 : « Une île au soleil » de Robert Rossen, avec Dorothy Dandridge et Harry Bellafonte, au cinéma Celtic.

Dimanche 29 : temps magnifique.

Mardi 31 : départ en « éclaireur » du premier thonier cornouaillais, le « Gabriel Pennegat » de Douarnenez.

Beau temps en mai.

Bilan mensuel du port : 155 tonnes ; 200 000 NF de chiffre d’affaires.

JUIN

Début juin : Le maquereau demeure abondant près des côtes.

Lancement à Larvor du « Berceau du pêcheur », pinasse de 7,30 m équipée d’un moteur de 22 cv, construite pour André Lautrédou.

Vendredi 4 : la pêche à la sardine étant devenue médiocre en baie de Concarneau, certains bateaux tentent de pêcher en baie d’Audierne, avec des résultats assez contrastés.

Week-end du 5 : « Le vent se lève » de Yves Ciampi, avec Curd Jürgens et Mylène Demongeot, au cinéma Celtic.

Lundi 7 : « Le trouillard du far-west » de Norman Taurog, avec Jerry Lewis et Dean Martin, au cinéma Celtic.

Mardi 8 : vent fort.

Dans la nuit de lundi à mardi, Nicolas Stéphan, 52 ans, de Saint-Pierre, embarqué sur le sardinier « Filet bleu », se noie dans le port.

Mercredi 9 : le « Racleur d’océan » est remis à flot. La semaine dernière, à la suite d’un échouage difficile il avait brisé sa quille. Il a alors fallu placer le bateau sur le slipway de Concarneau où la moitié de la quille a été remplacée.

Week-end du 11 : « La jument verte » de Claude Autant-Lara, avec Bourvil et Francis Blanche, au cinéma Celtic.

Samedi 11 : lancement au chantier Léon Gléhen de Pont-l’Abbé du chalutier thonier « Scoubidou », qui sera commandé par François Hélias. C’est la première fois en France qu’un bateau est lancé avec le moteur en marche en fonctionnement normal. Le « Scoubidou » est un thonier très innovant, car en dehors des lignes classiques, il est équipé de « lignes américaines » et de palangres flottantes « japonaises ». Pour cela il dispose de tangons renforcés et d’un treuil spécialement conçu.

Lancement du « Scoubidou ». Le Télégramme 13 juin 1960.

 

Lancement au chantier des Charpentiers réunis à Saint-Guénolé du chalutier thonier « Kruguen », qui sera commandé par Louis Le Brun.

Dimanche 12 : temps maussade pour la Fête des thoniers. Néanmoins les courses et les jeux sont suivis par une foule de curieux et la fête foraine, installée pour la première fois sur la nouvelle place, attire pas mal de monde. Succès également pour le bal en matinée dans les salons Kerfriden et le  second bal en soirée ponctué par l’élection de la reine de Penmarc’h.  Mais cette année, le point d’orgue de la fête consiste en une démonstration de sauvetage en mer par l’hélicoptère de la protection civile basé à Lann Bihoué. Cette démonstration est malheureusement gâchée par le mauvais temps.

Lundi 13 : la sardine arrive en baie de Douarnenez, mais la pêche s’avère irrégulière.

Jeudi 16 : visite pastorale de Mgr Favé et confirmation.

Départ du premier thonier, le « Ketty et Micou ».  Cette année ils seront 43 à pratiquer cette pêche. Ce sont tous des ligneurs, à part le « Forban », adepte de la pêche à l’appât vivant.

Samedi 18 : le « Catherine » tombe en panne brusquement à 15 milles du Guilvinec. Il est remorqué jusqu’au port du Guilvinec par le « Soleil de minuit », puis jusqu’à Saint-Guénolé par le « Liberté« , c’est là qu’on constate qu’une des pales de son hélice s’est cassée.

Jeudi 23 : temps orageux.

Week-end du 25 : « Règlements de comptes à OK Corral », western de John Sturges, avec Kirk Douglas, Burt Lancaster et Rhonda Fleming,  au cinéma Celtic.

Samedi 25 : bal de l’Amicale laïque salle de la cantine.

Les émissions de télévision peuvent désormais être captées dans le sud du Finistère.

Dimanche 26 : inauguration de l’école maternelle le matin  et kermesse des écoles l’après-midi.

Banquet des Cormorans à l’Hôtel Moguérou.

Temps chaud et orageux.

Mercredi 29 : « Fric frac » de Claude Autant-Lara et Maurice Lehman, avec Fernandel, Arletty et Michel Simon, au cinéma Celtic.

 Fin juin : le « Menez Kerouil », puis le « Men Hir » se sont lancés dans la pêche au sonneur, au voisinage des côtes anglaises. Les apports importants (7,5 t, puis 10 t pour le premier, 14,5 t. pour le second) et assez rémunérateurs, incitent trois autres bateaux à s’équiper de palangres pour partir à leur tour à cette pêche : le « Cénacle », le « Paotred Pen Du » et le « Scoubidou ».

Le mois de juin a été beau temps dans l’ensemble.

Bilan mensuel de la criée : 128 tonnes ; 206 000 NF de chiffre d’affaires.

JUILLET

Début juillet : le préfet interdit l’utilisation des transistors sur les plages du Finistère.

Vendredi 1er :  le « Roselys », navire de l’Institut scientifique et technique des pêches maritimes effectue la première démonstration de fonctionnement du power-block en baie d’Audierne.

Jeudi 7 : le « Hâte-toi » du Guilvinec perd un de ses marins.

Vendredi 8 : le chalutier d’Etel « Notre-Dame de Locmaria » est remorqué au port du Guilvinec à la suite d’une voie d’eau au large de Penmarc’h.

Week-end du 9 : « La verte moisson » de François Villiers, avec Jacques Perrin et Dany Saval, au cinéma Celtic.

Dimanche 10 : Fête des brodeuses à Pont-l’Abbé ; la nouvelle reine, Huguette Correc, est originaire de Penmarc’h.

Mardi 12 : le chalutier « Notre-Dame de Locmaria » coule dans le port du Guilvinec. Rapidement renfloué, il semble pouvoir encore être réparé.

Mercredi 13 : création, lors d’une réunion à l’Hôtel Moguérou, d’une Caisse de crédit mutuel pour Penmarc’h-Guilvinec. Son rayon d’action concernera l’ensemble du Pays bigouden.

Dans la nuit du mardi au mercredi, le feu se déclare à bord du « Jean Claude » dans le port de Lesconil. Les dégâts sont élevés, la passerelle est calcinée.

Mi-juillet : les apports du premier voyage de thon sont encourageants.

Dimanche 17 : inauguration du 1er Salon de peinture du Guilvinec.

Jeudi 21 : premier voyage décevant pour le « Scoubidou », qui ramène seulement 1,4 tonne de sonneurs. Il va immédiatement armer pour le thon.

Vendredi 22 : en début de matinée des pêcheurs découvrent un cadavre de girafe échoué sur la plage de Tréguennec !

Week-end du 23: « Maigret et l’affaire Saint-Fiacre » de Jean Delannoy, avec Jean Gabin, au cinéma Celtic.

Dimanche 24 : dans la nuit du dimanche au lundi, le thonier « Ile Fougère » rentre à Concarneau pour débarquer son patron Henri Bourhis, grièvement blessé par la chute de mat arrière.

Week-end du 30: « Le chemin des écoliers » de Michel Boisrond, avec Alain Delon et Bourvil, au cinéma Celtic. Le film est précédé de « La mer et les jours » documentaire réalisé à l’île de Sein par Raymond Vogel et Alain Kaminker. (1)

Samedi 30 : le tournoi de volley de Pors Carn est remporté par l’équipe du Pouldu.

Dimanche 31 : un service de cars assure gratuitement le transport jusqu’à Plomelin, pour les personnes qui veulent assister à la Fête des châteaux de l’Odet.

Assemblée générale des Cormorans au café Jacob. Le maire annonce que les derniers travaux du nouveau stade seront terminés pour la reprise du championnat.

Fin juillet : les sardiniers fréquentent en grand nombre la baie de Douarnenez, mais les résultats restent décevants, beaucoup désarment.

Juillet très frais et très humide

Bilan mensuel du port : 540 t. dont 377 t. de thon, 1 135 000 NF de chiffre d’affaires. C’est le meilleur mois de juillet de ces dix dernières années en tonnage.

AOUT

Vendredi 5 : retour de la colonie de Saint-Guénolé. Le séjour au Val d’Ajol dans les Vosges a malheureusement été en partie gâché par le mauvais temps.

Jeudi 11 et vendredi 12 : belles prises de sardines en baie de Douarnenez, mais ce n’est qu’une courte embellie.

Week-end du 13 : « Le journal d’Anne Frank » de George Stevens, avec Millie Perkins, au cinéma Celtic.

Dimanche 14 : la Fête des Cormorans rassemble 400 participants, sept cercles celtiques et cinq bagadou. Si le défilé du matin se déroule sous un ciel menaçant, le spectacle de l’après-midi, qui a lieu pour la première fois au nouveau stade, attire la foule et voit le retour du soleil.

En soirée, bal dans les Salons Kerfriden avec l’orchestre d’Alfred Jolivet.

Lundi 15 : spectacle équestre donné par une troupe de Cosaques djiguites au stade de Keryet.

« Les affreux » de Marc Allégret, avec Pierre Fresnay et Darry Cowl, au cinéma Celtic.

Mi-août : les apports de thon sont en forte régression.

Mercredi 17 : intervention du bateau de sauvetage « Capitaine de vaisseau Richard » auprès du « Brigitte Chantal »

Week-end du 20 : « Normandie Niemen » de Jean Dréville et Damir Viatitch-Berejnykh, avec Pierre Trabaud, Giani Esposito, au cinéma Celtic.

Week-end du 27 : « L’auberge du 6ème bonheur » de Mark Robson, avec Ingrid Bergman et Curd Jürgens, au cinéma Celtic.

Lundi 29 : des supporters des Cormorans se réunissent au Café du port et décident de relancer le club des supporters après neuf ans de sommeil. Emile Raphalen est élu président.

Mardi 30 : lors d’une réunion à la criée du Guilvinec, l’ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de Quimper, incite fortement les mareyeurs du Guilvinec et de Saint-Guénolé à utiliser la ligne de chemin de fer Saint-Guénolé-Quimper. C’est, selon lui, le meilleur moyen de la maintenir en fonction.

Le « Marthe et Jacky » qui pêchait près des Pierres noires, ramène dans son chalut une grenade sous-marine qu’il embarque avec mille précautions. Il met aussitôt le cap vers Saint-Guénolé. Le service de déminage doit se charger de détruire l’engin.

Fin août : les apports de sardines demeurent faibles.

Films passés en semaine au Celtic pendant le mois d’août : « Le Défi » de Francesco Rosi et  « Vacances à Ischia » de Mario Camerini, avec Vittorio de Sica.

Bilan mensuel de la criée : 465 tonnes, dont 382 t. de thon ; 1 054 000 NF de chiffre d’affaires.

SEPTEMBRE

Début septembre : la troisième marée de thon s’annonce moins fructueuse avec des apports parfois inférieurs à 1000 thons. Huit bateaux désarment.

Week-end du 3 : « Le général Della Rovere » de Roberto Rossellini, avec Vittorio de Sica, au cinéma Celtic.

La semaine du 29 août au 4 septembre a été la meilleure pour les sardiniers en baie de Douarnenez depuis juin.

« En Avant » à Douarnenez en septembre 1960. Photo « La pêche maritime », n° de janvier 1961.

 

Dimanche 4 : disparition en mer dans la nuit de samedi à dimanche  de Gustave Cossec, 44 ans, matelot du thonier « Tante Corentine ».

En match amical à Penmarc’h, les Cormorans sont battus 5 à 0 par le Stade quimpérois.

Bal du pardon aux salons Kerfriden.

Lundi 5 : obsèques de Corentin Kerfriden, 59 ans, propriétaire du « Bar du port » et ancien patron pêcheur.

Mercredi 7 : Charles de Gaulle, président de la République, est en visite à Douarnenez, à l’Ile de Sein et à Quimper.

Jeudi 8 : Charles de Gaulle est à Concarneau.

Week-end du 10 : « Jicop le proscrit », western d’Henri Levin, ,avec Jack Palance et Anthony Perkins, au cinéma Celtic.

Jeudi 15 : l’Ecole des mousses, basée au Dourdy à Loctudy depuis la fin de la guerre, retourne à Brest.

Mi-septembre : la troisième marée de thon a été plutôt moyenne, entre 1700 et 600 thons.

Vendredi 16 : rentrée à l’école primaire.

Week-end du 17 : « Houla Houla» de Robert Darène, avec Fernand Raynaud et Noël Roquevert, au cinéma Celtic.

Dimanche 18 : pour le premier match de la saison en DHR, les Cormorans sont battus 2 à 0 à Rostrenen.

Week-end du 24 : « Les amours d’Omar Khayyam » de William Dieterle, avec Cornel Wilde et Debra Paget, au cinéma Celtic.

Samedi 24 : vent violent de noroît.

Dimanche 25 : retour du beau temps.

En match amical, les Cormorans battent l’US Quimperlé par 5 à 4.

Lundi 26 : 3500 spectateurs assistent au match de gala du lundi de la Tréminou à Pont-l’Abbé entre le Stade rennais et Grenoble.

Mardi 27 : Joseph Groussard remporte le Grand prix cycliste de Pont-l’Abbé.

Mercredi 28 : mauvais temps.

Films passés en semaine au Celtic pendant le mois de septembre : « Père et fils » de Mario Monicelli, avec Vittorio de Sica et « Du rififi chez les femmes » d’Alex Joffé, avec Robert Hossein.

Bilan mensuel de la criée : 426 tonnes (dont 91 t. de sardine, 257 t. de thon) ; 948 000 NF de chiffre d’affaires.

OCTOBRE

Début octobre : la saison de la sardine touche à sa fin, elle aura été médiocre.

Week-end du 1er : « Jeunes filles en uniforme » de Géza von Radvanyi, avec Romy Schneider, au cinéma Celtic.

Samedi 1er : un peu avant 17 heures, une tornade s’abat sur Pont-l’Abbé arrachant des toitures et abattant des arbres. Ce phénomène très violent ne dure que quelques minutes.

Dimanche 2 : mauvais temps.

Cormorans 1 (but de Guymar) – Stade lesnevien 1

Lundi 3 : en soirée, par mer forte, le thonier « Ile Fougère » en panne de moteur et de phonie demande assistance à un bateau de l’île d’Yeu.

Mardi 4 : « Antoine Joseph », un bateau de l’île d’Yeu, vient à l’aide de l’ « Ile Fougère », son mécanicien monte même à bord. Mais le temps d’essayer de relancer le moteur, la mer a encore forci et bientôt le mécanicien n’est plus en mesure de regagner son propre bateau.

Mercredi 5 : dans la nuit du mardi au mercredi le temps s’aggrave et l’ »Antoine Joseph » perd le contact avec l’  « Ile Fougère ».

Jeudi 6 : un avion de Lann Bihoué part à la recherche de l’ « Ile Fougère », mais il ne parvient pas à le retrouver.

Vendredi 7 : vers 5 h du matin, un cargo norvégien repère et établi un contact avec l’ « Ile Fougère« . Gaby Bargain, le patron, décide de rentrer à la voile, profitant d’une amélioration. Mais dans la journée le temps se dégrade fortement et il doit mettre à la cape.

Week-end du 8 : « Le bossu » d’André Hunebelle, avec Jean Marais et Bourvil, au cinéma Celtic.

Samedi 8 : très violente tempête sur la Bretagne avec des rafales de 120 km/h vers 3 h du matin à Penmarc’h et même de 185 km/h à Ouessant. Plusieurs chalutiers sont endommagés dans les ports du Guilvinec et de Lesconil.

L’inquiétude augmente pour l’« Ile Fougère ». Des avions de Lann Bihoué quadrillent la zone où le thonier avait été signalé vendredi matin, mais sans succès.

Lundi 11 : peu après minuit, un violent incendie se déclare dans l’usine de traitement de déchets Jidet-Angibaud de Poulguen. Les dégâts sont estimés à 30 000 ou 40 000 F.

Vers 8 h du matin le thonier « Touch Coic », aperçoit un bateau sans lumières qui dérive vers le sud, c’est « l’Ile Fougère ». Il interrompt aussitôt sa marée de thon et le prend en remorque.

Mardi 12 : arrivée au Guilvinec vers 10 h de « l’Ile Fougère » remorqué par le « Touch Coic » et accompagné par le « Magicien ».

Fin de la campagne thonière.

Week-end du 15 : « Les dix commandements » de Cecil B. de Mille, avec Charlton Heston et Yul Brynner, au cinéma Celtic. La salle est pleine à craquer, les derniers arrivants doivent même s’assoir sur des casiers à bouteilles disposés dans l’allée centrale !

Week-end du 22 : « L’amour mène les hommes » d’Emile Roussel, avec Magali Noël, au cinéma Celtic.

Dimanche 23 : Cormorans 3 – Etoile Saint-Roger 1 (buts de Longuet, Guichaoua et Ronarch). Composition de l’équipe : Le Loch, Lucien Peron, Bouguéon, Bodéré, Guymar, Guichaoua, Longuet, Ronarch, Haïne ; Camille Péron, Diquélou.

Week-end du 29 : « Terre sans pardon », western de Rudolph Maté, avec Charlton Heston et  Anne Baxter, au cinéma Celtic.

Samedi 29 : dans le secteur des Glénan, un peu avant 6 heures du matin, « l’Amazone » de Kérity heurte une épave flottante qui lui occasionne une importante voie d’eau au niveau de l’étrave. Le patron Guillaume Nédélec fait alors route vers la bouée de la Basse rouge sur laquelle les cinq marins se réfugient, tandis que le bateau coule. Ils sont recueillis quelques heures plus tard par le canot de sauvetage de Trévignon.

Lieu du naufrage de « l’Amazone ». Archives départementales du Finistère 2054 W 30

 

Vers 21h30, le « N’holl Zent » est heurté par un pétrolier dans le canal de Bristol. Une voie d’eau se déclare, que les marins colmatent par des moyens de fortune tout en actionnant la pompe. Pour s’alléger, 3 tonnes de poissons qui étaient dans la cale sont rejetées à l’eau. Le « N’holl Zent » est finalement pris en remorque par le « Fiancé des mers » qui le conduit à Newlyn. Des réparations sommaires y seront effectuées.

Dimanche 30 : US Pont-l’Abbé 1 – Cormorans 1 (but de Jacob)

Fin octobre : le Comité local des pêches du Guilvinec se penche sur un projet de cantonnement destiné à diminuer la surpêche. Après réflexion il se déclare hostile au projet, qui à ses yeux représente une menace pour la pêche artisanale.

Le « Malvaod » s’apprête à quitter définitivement le port pour aller à Douala au Cameroun.

Octobre : Sébastien Cossec, marin à Saint-Guénolé, a reçu la médaille de bronze du sauvetage pour une intervention à l’Ile de Sein en novembre 1957.

Bilan mensuel de la criée : 193 tonnes (dont 82 t. de thon) ; 409 000 NF de chiffre d’affaires.

NOVEMBRE

Mardi 1er : « Kitty à la conquête du monde » d’Alfred Weidenmann, avec Romy Schneider, au cinéma Celtic.

Le jour de la Toussaint est gâché par une forte tempête, les rafales atteignent 110 km/h à Penmarc’h. En milieu d’après-midi, au plus fort de la tempête, « l’Eternel errant » rompt ses amarres et commence à dériver dangereusement vers la glacière. Heureusement, quelques marins présents sur le port parviennent, non sans mal, à le remettre en lieu sûr. En dehors de cet incident, les dégâts sont peu importants, sauf au cimetière.

Mercredi 2 : la tempête se poursuit.

Week-end du 5 : « Le destin d’un homme » de Serguei Bondartchouk, au cinéma Celtic.

Plusieurs fûts contenant de la poudre blanche s’échouent sur le littoral de la baie d’Audierne.

Dimanche 6 : Cormorans 3 – US Guilvinec 1.

Lundi 7 : la poudre contenue dans les fûts est constituée d’un mélange de sel d’ammoniaque et de carbonate de chaux. Elle n’est pas radioactive.

Mardi 8 : les deux tentatives de renflouement de « l’Amazone » ont échoué. La coque a été disloquée par la tempête. Le moteur pourrait toutefois être récupéré.

Le laboratoire chargé d’analyser la poudre contenue dans les fûts échoués a alerté la préfecture car lors d’une analyse complémentaire on a détecté une présence d’arsenic dans la poudre.

A la suite de l’abordage du 29 octobre, le « N’holl zent » est placé sur le slipway à Concarneau. Les charpentiers du chantier Krebs vont remplacer l’étrave et une partie du bordage.

Week-end du 12 : « Meurtre à Montmartre » de Gilles Grangier, avec Michel Auclair, au cinéma Celtic.

Dimanche 13 : Cormorans 2 (buts de Lucien Péron et Camille Péron) – Kreisker 1

Robert Buron, Ministre des Travaux publics, rencontre les professionnels de la pêche à Concarneau et à Quimper (dimanche et lundi).

Mardi 15 : disparition en mer de Pierre Le Roux de Lesconil, patron du « Lumière d’été ».

Vendredi 18 : le tribunal maritime de Lorient acquitte Sylvestre Rioual, patron du « Jean Marc Ody », dans l’affaire du naufrage du naufrage du chalutier le 4 janvier 1960.

Week-end du 19 : « Les Vikings » de Richard Fleischer, avec Kirk Douglas, Tony Curtis et Janet Leigh, au cinéma Celtic.

Samedi 19 : lancement au chantier des Charpentiers réunis du chalutier côtier « Les trois couleurs » destiné à Nonna Lucas.

Dimanche 20 : Légion Saint-Pierre 4 – Cormorans 1 (but de Jacob)

Jeudi 24 : mauvais temps depuis quelques jours, les chalutiers sont à la cape.

Vers 19h45, deux piétons, M et Mme Bodéré de Quelourn, sont fauchés par une voiture à Kervilon. Madame Bodéré victime de plusieurs fractures a été transportée à l’hôpital.

Week-end du 26 : « Signé Arsène Lupin » d’Yves Robert, avec Robert Lamoureux et Alida Valli, au cinéma Celtic.

Dimanche 27 : le chalutier « Malvaod » de Saint-Guénolé, récemment vendu à l’armement Cotonnec, quitte Concarneau pour Bordeaux. De là il se rendra à Pointe Noire, son nouveau port d’attache.

Bilan mensuel de la criée : 67 tonnes ; 116 000 NF de chiffre d’affaires. On n’a pas vu un mois de novembre aussi mauvais depuis de nombreuses années.

DECEMBRE

Week-end du 3 : « Fripouillard et Cie » de Steno, avec Toto et Louis de Funès, au cinéma Celtic.

Dimanche 4 : nouvelle tempête avec des rafales à 120 km/h à Penmarc’h en matinée

Stade morlaisien 3 – Cormorans 0.

Mardi 6 : tempête de noroît. Vers 9h15, le vent atteint 137 km/h à Penmarc’h, il est encore mesuré à 125 km/h en soirée. La mer est démontée.

Week-end du 10 : « Intelligence service » de Michael Powell et Emeric Pressburger, avec Dick Bogarde, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : ouverture rue de la Joie d’une Station maritime principale de l’Inscription maritime. La présence d’un syndic des gens de mer à Saint-Guénolé simplifiera la vie des marins et des familles qui devaient jusqu’à présent se rendre à Kerellec à Penmarc’h pour faire leurs démarches administratives.

Les travaux de construction du nouveau pont à bascule devant la criée sont commencés.

Jeudi 15 : un service quotidien de cars vers Pont-l’Abbé et Quimper est mis en place par les transports Corentin Le Rhun. Jusqu’alors seuls les cars de la « régie » publique permettaient de se rendre dans ces deux villes.

Vendredi 16 : Gabriel Bargain est acquitté par le Tribunal maritime de Lorient dans l’affaire du naufrage du « Gabriel Péri » en mai 1960.

Conseil municipal : dans le cadre du remembrement, le conseil approuve le projet de construction de 20 chemins ruraux dans la commune pour une longueur de 12,8 km.

Week-end du 17 : « Signé Zorro » de Lewis R. Foster et Norman Foster, avec Guy Williams, au cinéma Celtic.

Retour du beau temps.

Dimanche 18 : Cormorans 0 – Stade relecquois 3.

Mardi 20 : gros coup de vent de nord-noroît dans la nuit de lundi à mardi, accompagné d’orage et de violentes averses.

Le « Marthe et Jacky » est rentré au port vers 2 h du matin après 7 heures de route face au vent et à la lame. Après avoir amarré le bateau au « Mab Mousse Bihan », les marins, épuisés, se sont endormis. Quelques heures plus tard ils sont brusquement réveillés : après avoir rompu des amarres, le « Marthe et Jacky » vient de s’échouer sur Krugen.

Le « Anne Marie Françoise » est rentré vers 3 heures. Les marins sont d’abord allés chez eux pour se restaurer. Revenant au port quelques temps plus tard pour préparer la vente, ils constatent que le bateau n’est plus là. Il a, lui aussi, rompu ses amarres et s’est échoué près de Pen ar Beg, non loin du « Marthe et Jacky ».

Le chalutier « Ar Paod Tin », qui rentre vers 3h30 du matin, talonne une roche à l’entré du port, ce qui provoque une forte voie d’eau. Pierre Biger, le patron, renonce alors à prendre la passe et préfère aller mouiller le bateau dans l’anse de la Joie. Les pompiers rapidement sur place constatent que le bateau s’est déjà rempli d’eau aux trois-quarts. Au bout de plus d’une heure d’efforts « Ar Paod Tin » peut être pris en remorque par le « Berceau du pêcheur » et ramené au port.

Vers 17h30, à marée montante, le « Kergarrien » et « En avant » parviennent à déséchouer le « Marthe et Jacky » et le conduisent en lieu sûr. « Anne Marie Françoise », dont la position est plus délicate, ne peut pas être déséchoué ; l’équipage place des fûts le long de la coque pour éviter de nouveaux dégâts à marée montante.

La réunion de la « Croix d’or » à l’Abri du marin rassemble plus de 370 personnes. Le docteur Bourgin intervient avec optimisme pour constater que les bateaux embarquent à présent de l’eau minérale et du jus de fruit et pas seulement du vin, chose presque inconcevable il y a encore deux ans.

Mercredi 21 : la nouvelle tentative de déséchouage du « Anne Marie Françoise » ne donne rien. Il faudra à présent patienter et attendre un coefficient de marée assez fort pour sortir le bateau de sa fâcheuse position. La prochaine opportunité ne se présentera qu’en janvier.

Le « José et Thierry » est vendu à l’armement Cotonnec de Pointe Noire (Congo). Il s’apprête à quitter définitivement le port pour Concarneau, où sa coque sera doublée de cuivre de façon à pouvoir travailler dans les eaux équatoriales, puis il partira en Afrique.

Week-end du 24 : « Katia » de Robert Siodmak, avec Romy Schneider, Curd Jürgens et Pierre Blanchar, au cinéma Celtic.

Samedi 24 : bal du réveillon aux salons Kerfriden.

Dimanche 25 : la villa de Mme Orth à Loch Yan est cambriolée.

Mercredi 28 : forte tempête avec des rafales à 130 km/h à Penmarc’h. Le vent glacial est accompagné d’orage et de grêle.

Week-end du 31 : « Un témoin dans la ville » d’Edouard Molinaro, avec Lino Ventura, au cinéma Celtic.

Bilan de la criée en décembre : 53 t., chiffre d’affaires de 108 000 NF.


Autres évènements, remarques, statistiques…

Bilan annuel du port : 2572 tonnes débarquées, dont 1095 t. de thon, 221 t. de sardine et 215 t. de maquereau, pour un chiffre d’affaires global de 4 690 000 NF*. Ces chiffres sont globalement plus faibles que ceux des années précédentes.

A ce bilan il faudrait cependant ajouter les 2579 t. de poissons de chalut et de langoustines débarquées à Concarneau, représentant une somme de 4 744 000 NF (2). 38 chalutiers hauturiers fréquentent à présent les côtes britanniques et irlandaises et vendent à Concarneau. La meilleure moyenne par marée en 1960 est l’oeuvre d’un tout nouveau chalutier, le « N’Holl Zent », avec 6,5 t. Il précède « Youen » et « Le Braconnier« , 6,2 t. chacun. Le « N’holl Zent » réalise également le meilleur tonnage annuel avec plus de 125 tonnes, précédent « Entre Nous » qui dépasse les 115 t.

Les autres chalutiers de Saint-Guénolé, ceux qui font des marées de 3 ou 4 jours, vendent désormais fréquemment au Guilvinec.

1960 est une très mauvaise année pour les sardiniers, une des pires depuis la fin de la guerre.

Concernant la pêche au thon, Saint-Guénolé a armé 43 bateaux en 1960. 1095 tonnes ont été débarquées pour un chiffre d’affaires de 2 538 000 NF (en 1959 : 1176 t. ; 2 604 000 NF). Le « Touch Coic » a réalisé la meilleure marée avec 3300 thons en août. Il arrive d’ailleurs en tête du bilan saisonnier avec plus de 8000 thons, suivi de près par le « Bajyma« .

Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux évolue peu en 1960 : quatre bateaux neufs apparaissent : « Eternel errant », « Kruguen », « Scoubidou » et « Les Trois couleurs », plus deux bateaux venant d’autres ports : « Men Hir » de Kérity et « Paotred Pen Du » de Concarneau. Pendant ce temps cinq bateaux arrêtent leurs activités : « Jean-Marc Ody » est victime d’un naufrage en janvier, « Malvaod » et « Reine des Cormorans » partent pour l’Afrique, « José et Thierry » est désarmé en fin d’année avant de partir, lui aussi, pour l’Afrique et « Ecumeur des mers » est définitivement désarmé en décembre 1960. Dans la catégorie des 3 à 10 tonneaux le chiffre n’évolue pas, on reste à cinq. La sortie de flotte du « Petit Alphonse » est compensée par l’arrivée d’une nouvelle unité : le « Chérubin » des frères Nignon.  Le nombre total de bateaux passe à 81 en 1960.

« Ecumeur des mers », photo Le Doaré n°3339 (détail)

 

Le « Petit Alphonse » sera démoli, construit en 1934, c’était le plus vieux bateau du port. Le nouveau doyen « Loute III » est beaucoup plus jeune, il n’a que 17 ans.

Fermeture de la conserverie Le Hénaff à Saint-Guénolé (135 salariés en 1957). Elle est rachetée par Cailleau, mareyeur à Lesconil.

L’usine Tirot passe aux mains du groupe Cassegrain.

Anna Donnard déléguée CGT de Saint-Guénolé fait partie de la délégation française au congrès mondial de l’alimentation à Budapest.

Donatien Gloaguen, propriétaire de l’Hôtel-restaurant de la Mer, obtient une étoile au Michelin.

Auguste Dupouy reçoit le prix Durchon-Louvet de l’Académie française pour la collection de la Bibliothèque des romans de l’histoire de France.

Ailleurs en Pays bigouden

Joseph Quiniou est élu président du Comité local des pêches du quartier du Guilvinec (1960-1968).

Une reprise de la construction navale en Cornouaille semble s’amorcer.

Un nouveau bac est mis en service à Sainte-Marine.

Etablissement d’une liaison aérienne Quimper-Paris, via Dinard.

Destruction presque complète du manoir du Penity à Penmarc’h

Construction de l’église Notre-Dame des Flots à Léchiagat. Les pierres proviennent de récupérations de diverses chapelles.

(1) « La mer et les jours »  https://vimeo.com/187300715
(2) statistiques de « La Pêche maritime »  de février 1961.
Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *