Les Trois couleurs

Immatriculation : GV 7929, puis 302613

Construit au chantier des Charpentiers réunis de Saint-Guénolé, il est lancé le 19 novembre 1960 et immatriculé le 29 décembre, mais son armement n’est enregistré que le 1er janvier 1961 (1).

Caractéristiques : chalutier côtier

  • Longueur : 14,70 m
  • Tonnage : 28,56 tx
  • Moteur Baudouin DNK6 de 160 cv (118 kw)
  • Signal distinctif : THBL
  • Cale réfrigérée : 18 m3
  • Couleurs : pavois bleu, liseré rouge, coque blanche.

« Les Trois couleurs ». Photo François Le Coadou.

« Les Trois couleurs » appartient à son patron Yves Lucas, ancien patron armateur du « René ». En juillet 1963, il est repris par son fils Nonna Lucas.

C’est un chalutier côtier qui pratique aussi la pêche à la sardine.

Dans la nuit du 4 octobre 1965 « les Trois couleurs » heurte violemment une épave flottante. Une importante voie d’eau se déclare aussitôt. Le bateau réussit néanmoins à se rendre à Sainte-Evette où les pompiers d’Audierne interviennent pour vider l’eau.

Sa carrière à Saint-Guénolé est plutôt brève, car le 10 février 1967 il est vendu à Jean Quéffelec, domicilié à Loctudy. Il sera exploité d’abord à Lesconil, puis à Loctudy sous le nom de « Christine Monique », puis de « Cindy Nicolas ». Il est sorti de flotte le 30 septembre 1994.

L’ancien « Les Trois couleurs », devenu « Christine Monique » à Loctudy. Photo Le Doaré.

(1) Coût de construction : 135 000 F (sans le matériel de pêche)
Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *