Anne Marie Françoise

Immatriculation : GV 7470

Construit à Pont-l’Abbé, il est francisé le 22 novembre 1952 ; son armement est enregistré le 8 décembre.

Caractéristiques : chalutier côtier

  • Longueur : 13,79 m
  • Tonnage : 20,82 tx
  • Moteur Baudouin 75 cv, puis 120 cv.
  • Signal distinctif : TKFP
  • Couleurs : pavois bleu foncé, coque bleu clair.

Anne Marie Françoise appartient à Nonna Le Floch, qui en est aussi le patron. Auparavant il commandait « l’Ile Fougère ». C’est un chalutier côtier qui pratique également la pêche à la sardine.
En 1955, pour la campagne sardinière, l’équipage est le suivant :
Corentin Bellet, Lucien Biger, Pierre Boënnec, René Cossec, Nonna Le Floch (patron), René Floch, Yves Floch, Jean Lautrédou, Nonna Nours, Roger Pochic, Michel Stéphan, Léon Tanneau (novice), Louis Tanniou (1).

Le 22 mai 1955, il se rend à Pont-l’Abbé pour subir quelques réparations au chantier Le Gall. Connaissant mal les lieux, le patron se trompe de route et s’échoue dans l’anse de Pouldon, sur un fond de vase et de roche. Les dégâts sont mineurs, mais le déséchouage s’avérera compliqué. Le lendemain matin, le « Roi de cœur », le « Marie-Pierre » et le « Rien sans peine » de l’Ile-Tudy tentent vainement de le sortir de sa fâcheuse position. Ce n’est qu’en fin d’après-midi, grâce en partie aux renforts de la Marine nationale, que le chalutier est déséchoué et remorqué à l’Ile-Tudy.

Anne Marie Françoise, Tél 1955 05 25

« Anne Marie Françoise » échoué à Pouldon. Le Télégramme du 25 mai 1955.

Il s’échoue une nouvelle fois le 20 décembre 1960. Par une forte tempête il rompt ses amarres et dérive jusqu’à Pen ar Beg. Il faudra attendre une marée favorable plusieurs semaines plus tard, en janvier 1961, pour  le sortir d’affaire.
Il est désarmé fin 1963. En décembre il est vendu à André Donnard et Gérard Volant à Lesconil. Rebaptisé « Magali », il est armé pour la dernière fois en janvier 1965.

(1) Archives municipales, 2 M 7
Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *