Men Du

Immatriculation : GV 7095

Construit au Faou, il est francisé le 20 mars 1947.

Caractéristiques : chalutier thonier

  • Longueur : 16,79 m
  • Tonnage : 33,09 tx
  • Moteur Baudouin de 120 cv
  • Signal distinctif : TOVA
  • Couleur : pavois marron foncé, liseré rouge, coque beige.

Le « Men Du », porte le nom d’une roche située devant Larvor. Ce chalutier a été construit pour l’armement guilviniste Marcel Raffray et consorts. Il est racheté le 11 février 1952 par Alain Durand, jusqu’alors patron du « Yannick et Maryvonne » de Kérity.
Le « Men Du » s’adonne aux pêches saisonnières du thon et du maquereau de dérive, il se met particulièrement en valeur en mai 1953, avec 43 tonnes de maquereaux en deux marées. A partir de 1955 il abandonne le maquereau pour le chalut. Il réalise des sorties courtes au « sud » en fin d’automne et en hiver et quelques voyages hauturiers au « nord » d’avril à juin.

Au thon, il atteint la barre des 2000 en août 1954.

Men Du, Tirages modernes (détail)

Le « Men Du ». Carte postale Tirages modernes (détail).

Le 1er mai 1954, le « Men Du » connait un retour de pêche dramatique : en arrivant au port de nuit, après une marée de chalut dans le sud de l’Irlande, l’équipage s’aperçoit qu’un des marins, Alain Hélias, a disparu. Il était encore à bord au passage de la bouée d’Armen.

Le 6 juillet 1956, pendant la campagne thonière, une violente dispute l’oppose à « L’Ecumeur des mers », les deux thoniers perdent chacun un tangon pendant cette altercation.

Désarmé le 21 octobre 1956, la « Men Du » est remplacé en 1957 par le « Touch Coic ». Il est démoli au début de l’année 1957.

Parmi les marins qui ont figuré dans l’équipage, j’ai retrouvé les noms suivants : (x?) Calvez, (x?) Durand, Alexis Guyomard, Alain Hélias, (x?) Jolivet, Célestin Le Lay, Hyacinthe Morvan, Robert Morvan et Jean Talbot (1).

(1) Certains noms m’ont été communiqués par Roger Scuiller.
Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *