Fiancé des mers

Immatriculation : GV 7790

Construit au chantier Léon Gléhen du Guilvinec, il est lancé le 3 mai 1958 ; son armement est enregistré le 18 juillet 1958 et il est immatriculé le même jour (1).

Caractéristiques : chalutier thonier

  • Longueur : 17,68 m
  • Tonnage : 49,48 tx
  • Moteur Baudouin DK4 de 160 cv
  • Signal distinctif : TQUI
  • Cale réfrigérée : 38,5 m3
  • Couleur : pavois bleu foncé, liseré rouge, coque bleu clair. Passerelle bleu foncé avec des parements rouges.

« Fiancé des mers ». Photo non identifiée.

Le « Fiancé des mers » appartient à Gustave Priol, spécialiste de mécanique marine rue Pierre Sémard. Il confie le bateau à Etienne Le Brun, qui commandait jusqu’alors le « Fils de l’océan », également pour l’armement Priol.

Le « Fiancé des mers » est un excellent chalutier dont les résultats dépassent nettement la courbe moyenne des bateaux de Saint-Guénolé. En 1962 il figure en tête des bilans avec 6 tonnes de moyenne par marée, en 1964 on le trouve encore dans le trio de tête avec 6,8 tonnes. Cette année là, sa meilleure année, il établit son record en tonnage avec une marée de 10,5 tonnes en avril.

Tonnage moyen par marée de chalut (2)

C’est également un bon thonier qui franchit à plusieurs reprises la barre des 3000 thons. Sa meilleure pêche date de 1965 avec 3350 thons en juillet, record égalé le mois suivant.

En 1971, après un premier semestre de pêche hauturière, il est désarmé. Il est vendu en septembre à André Le Floch et part à Cotonou au Dahomey (le Bénin actuel).

Ils ont fait partie de l’équipage du « Fiancé des mers » : Didier Gueguen, Ferdinand le Lay, Alain Stephan, Raphaël Stephan, Guillaume (« Lom ») Tanniou.

(1) Coût de construction : 135 000 F (sans le matériel de pêche)
(2) Statistiques établies d’après les données fournies par le mensuel « la pêche maritime », l’hebdomadaire « Le marin » et les quotidiens « Ouest France » et « Le Télégramme ». Elles portent seulement sur le chalutage hauturier.

 

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *