Krugen

« Le Cruguen » (1780, carte des Ingénieurs géographes)
« Krugen » (1904, plan des Roches de Penmarc’h du Service hydrographique de la Marine)
« Ile Crugen » (1908, 4S233 / Service maritime des Ponts et chaussées)
« Krugen » (1909, Instructions de pilotage)
« Krugen » ou « Kruggen » (1953, Auguste Dupouy : Souvenirs …)
« Krugenn » (1961, Alain Le Berre : Toponymie nautique…Dénomination locale)
« Kruguen » (2000, carte IGN n°0519 OT)
« Kruguen » (2012, carte SHOM) Toponyme nautique

 

 


Krugen vient du vieux breton cruc = bosse, éminence et signifie ici « roche élevée ». Lucien Jégou rapporte qu’une légende étrangement similaire à l’histoire des cyclopes dans l’Odyssée est attachée à cette île (1).

 

Seuls quelques pêcheurs à pied fréquentent Krugen de nos jours, mais il y a moins d’un siècle l’île était beaucoup mieux intégrée dans la vie quotidienne de Saint-Guénolé : on y faisait brouter les vaches et on y venait en groupe faire du picot, comme le montre une gouache de Mathurin Méheut intitulée “Dentellières dans l’ilôt Krugen » (2).

Voir aussi Falc’hig et Skrao.

(1) Jégou, Lucien .- Penmarc’h…
(2) illustration de Mathurin Méheut in Le Roy, Florian .- Vieux métiers bretons… (page 232)

 

Ce contenu a été publié dans Rochers, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Krugen

  1. Bonjour,
    Félicitation pour ce site, beau et efficace!
    Krugen a été mon aire de jeux durant mon enfance, cette photo est magnifique et très émouvante. Lorsque je ne pouvais pas m’ y rendre, j’allais en face, au bout du quai, attendre le retour du bateau de mon père, pour le voir au plus vite.
    En consultant votre site, je me suis à nouveau promenée sur le chemin des grèves et cela m’a fait un bien fou, merci!
    Corentine

  2. admin dit :

    Merci.

    J’ai moi aussi passé beaucoup de temps à scruter l’horizon en attendant le retour du bateau de mon père. Que d’aller-retour à vélo entre la maison et le port en attendant ce moment magique !

    Bonne soirée.

  3. yann dit :

    Salut à tous,
    Une roche chargée pour moi,
    Avec mam gouz on était allé. Le chien avait manger les œufs de gwels sur le site.
    Au retour, la grève était envahie de crabes verts, on marchait dessus (juvéniles et adultes).
    Même ma bigoudenn avait jamais vu ça (60 ans de grève environ)?
    kenavo

  4. franck dit :

    bonjour à vous tous,

    Qui d’ entre nous de notre génération, ne possède pas une photo d’ une promenade en famille sur Kruguen.
    La mienne date de 1962, elle a été tirée par mon père ( le seul qui ne soit pas bigouden). On y aperçoit de gauche à droite, ma mère, au centre moi-même 4-5 ans, et ma mam gouz avec sa coiffe bigoudenne. On faisait attention à l’ heure de retour, pour ne pas s’ y retrouver coincés à marée haute.
    Tout comme vous Corentine, Yann et Camille et bien d’ autres …. Kruguen et Pen ar beg, étaient l’ aire de jeu de notre enfance. D’ où mon témoignage dans la chronologie février 1966, a propos de l’ épave du  » Va en Paix » dans laquelle on venait jouer avec des copains. Dans notre imaginaire d’ enfants le « Va en paix » c’ était notre bateau pirate, et le bateau ennemi à piller, qui venait vers nous par tribord, c’ était l’ épave du « Gourami » pourrissant sur Kruguen. C’ était nos loisirs, nos vacances, mais de nos aires de jeux on apercevait….. nos écôôles.( à prononcer avec l’ accent bigouden ). Et on savait bien qu’ il fallait y retourner….

    Qui d’ entre nous , tout comme vous Corentine et Camille et tout comme moi ( et bien d’ autres) , n’ a pas passé beaucoup du temps à scruter l’horizon en attendant le retour du bateau d’ un membre de notre famille ou amis ou copains, marins – pêcheurs. Les mêmes aller-retour à vélo entre la maison et le port en attendant ce moment magique ! Les départs étaient plus tristes…..lorsqu’ ils faisaient « route-pêche » comme ils disaient à l’ époque sur Radio Conquet. Parmi ces courageux marins – pêcheurs bigoudens, certains ne sont jamais revenus…

    Lorsqu’ on évoque tout ce passé; « Oh Gast !!! » comme disaient nos mam gouz quand elles étaient agacées ou ennervées, « cela ne nous rajeunit pas .. »

    J’ habite depuis 25 ans à Ajaccio ( encore un port de pêche ), comme St gué et le pays bigouden, je connais la Corse depuis mon enfance, car mon père y est né….
    D’ où Camille….mon intérêt voire « mon affection » pour l’ ancien chalutier -thonier « le Corse » peint en blanc avec une bande bleue, sur lequel votre père à longtemps navigué.

    Cordialement et à bientôt de vous lire à tous…
    Franck le corse -bigouden d’ Ajaccio

  5. Jean-Luc LESIEUR dit :

    Bonjour, avez-vous des photos des épaves du Gourami et du Va-en-Paix. Nous recherchons ces documents pour reconnaître une épave. Sinon pouvez-vous les situés précisément. S’il vous plaît.

    Merci

  6. admin dit :

    Bonjour
    Je vais vous répondre directement par mail car je ne peux pas vous envoyer de photos à partir de mon site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *