Liberté (AD 2292)

Immatriculation : AD 2292

Construit au chantier Félix Tanguy de l’île de Sein en 1948.

Caractéristiques : chalutier côtier

  • Longueur : 12,50 m
  • Tonnage : 24,57 tx
  • Moteur Baudouin de 80 cv
  • Couleurs : bleu avec un liseré rouge.

« Liberté » au premier plan (à côté du « Suzette et Monique »). Carte postale JC.

« Liberté » appartient à Pierre Cuillandre de l’île de Sein. Après une longue carrière de langoustier à Sein, « Liberté » choisit Saint-Guénolé comme port d’attache en 1959 et se spécialise dans le chalutage côtier.

Ce bateau se différencie nettement des autres unités du port par sa ligne et sa petite passerelle située tout à l’arrière. Il se distingue aussi par sa position dans le port : il accoste systématiquement au bout du nouveau quai (terminé en 1962) à tel point que ce quai sera appelé le « quai Liberté ».

En février 1962 il retourne à Sein, au chantier Tanguy, où il subit d’importantes réparations.

Le 19 mars 1963, après avoir pêché dans le secteur d’Ouessant, « Liberté » rentre à Audierne. Il se retrouve dans une brume épaisse en rentrant dans la baie. Vers 22h30, il heurte violemment une roche, alors que le sondeur, certainement défectueux, indique des fonds de 30-35 mètres. Il vient de s’échouer sur les rochers près du sémaphore de Lervily. Alertés par un habitant de Lervily, les secours choisissent d’attendre la marée basse pour intervenir par la falaise. Les quatre marins sont sauvés, ainsi que le matériel de pêche et le moteur, mais le bateau n’est plus récupérable.

Lors du naufrage, l’équipage était composé du patron Pierre Cuillandre, de Jean Frochen, Jean-Yves Laurent (mousse) et Simon Laurent.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *