1956

JANVIER

Début janvier : beau temps pendant la première semaine.

Arrivée au port du chalutier thonier « Suzette et Monique », construit au chantier Jules Baltès de Léchiagat.

z-port-le-doare-3118

« Suzette et Monique ». Photo Le Doaré n°3118

Lundi 2 : élections législatives. Victoire du Front républicain (SFIO, radicaux) et chute des républicains sociaux (ex-RPF). Les Poujadistes entrent au Parlement.

Mercredi 4 : décès d’Anthony Fravallo, mareyeur à Kérity.

Week-end du 7 : « Femmes damnées » de Giuseppe Amato, avec Anthony Quinn, Valentina Cortese, Giulietta Massina, au cinéma Celtic.

Samedi 7 : dramatique accident à Pors Carn : en nettoyant son fusil de chasse, Corentin Stéphan, 26 ans, tue son épouse à bout portant.

Dimanche 8 : Stade léonard 3 – Cormorans 1 (but de Ronarch).

Lundi 9 : après une journée plutôt belle, un violent coup de vent de sud-suroît survient en fin d’après-midi avec des rafales de 90 à 100 km/h.

Rentrant s’abriter à Concarneau après une journée de pêche aux Glénan, la petite pinasse de Kérity « Rouannez ar Ridou » est drossée par une déferlante sur la balise « le Cochon ». Moteur noyé, elle dérive jusqu’aux rochers de la corniche. Les deux marins parviennent à gagner le rivage, mais le bateau est bien endommagé.

Dans le port du Guilvinec, le « Daniel » rompt ses amarres et s’échoue sur les rochers du Faoutes.

Les chalutiers « Charlot Couz », « Fils de l’Océan », « José et Thierry », « Tante Corentine » et « Tante Maria » sont en relâche à Newlyn, « Mousse Bihan III » est aux Scilly.

La route tracée à travers les dunes entre Saint-Guénolé et la Torche est à présent coupée par une brèche. Par endroits, la mer aurait gagné 200 mètres en vingt ans selon certains témoignages.

Mardi 10 : le « Rouannez ar Ridou » a été remis à flot.

Dimanche 15 : Cormorans 2 – US Guilvinec 0

Vendredi 20 : un marin du chalutier guilviniste « Libellule » tombe à la mer. Bien qu’il ait été rapidement repêché, il succombe à une congestion.

Week-end du 21 : « Au pays de la peur » d’Andrew Marton, avec Stewart Granger et Cyd Charisse, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : Cormorans 2 (buts de Cloarec et Le Coz) – En avant de Guingamp 2. Les Cormorans alignaient la formation suivante : Le Loch, Calvez, L Péron, Gourlaouen, J Péron, Bouguéon, Guyomard, Cloarec, Ronarch, Le Coz, Jacob.

Mardi 24 : fin du gouvernement Edgar Faure.

Jeudi 27 : assemblée générale du Syndicat d’initiative. Marcel Larnicol succède à André Buffet comme président.

Week-end du 28 : « O cangaceiro » de Lima Barreito, au cinéma Celtic.

Dimanche 29 : Légion Saint-Pierre 1 – Cormorans 1 (but de Ronarch).

Conseil municipal : le conseil décide de construire une route à l’Ile Fougère.

Lundi 30 : arrivée d’une vague de froid.

Mardi 31 : mauvais temps.

Bilan du port en janvier : 168 tonnes, 20 230 000 F de chiffre d’affaires.

FEVRIER

Début février : Henri Donnard, patron du chalutier « Robert », est fait chevalier de l’Ordre du mérite maritime.

Jugement clément pour Corentin Stéphan, dans l’affaire du drame de Pors Carn du 7 janvier. Il est condamné à 5000 F d’amende avec sursis, pour homicide involontaire.

Mercredi 1er : départ des premiers maquereautiers : « Malvaod », « Marie Pierre » et « ar Woaléden ».

Investiture du gouvernement Guy Mollet.

guy_mollet_nationaal-archief-pays-bas

Guy Mollet. Photo Nationaal archief (Pays-Bas)

Vendredi 3 : les côtiers ne sont pas sortis depuis le 31 janvier à cause du temps glacial.

Week-end du 4 : « Le port du désir » d’Edmond Gréville, avec Jean Gabin, Henri Vidal et Andrée Debar, au cinéma Celtic.

Semaine du 6 au 12 février : le froid continue.

Mardi 7 : le chalutier « Tante Maria » débarque 10,9 t à Concarneau

Jeudi 9 : avec 14 tonnes, « Ar Woaleden » est le premier maquereautier de Saint-Guénolé à la vente pour 1956. 22 bateaux pêchent ou vont pêcher le maquereau de dérive à Saint-Guénolé et trois à Kérity.

Vendredi 10 et samedi 11 : le vent orienté est-nord-est est fort et glacial, les côtiers restent au port ; de toute façon le verglas empêche l’expédition du poisson.

Week-end du 11 : « Le plus grand amour de Don Juan » au cinéma Celtic.

Du dimanche 12 au mercredi 15 : tous les soirs, bal paré et masqué des gras aux salons Kerfriden, avec l’orchestre des Diables rouges.

Dimanche 12 : Cormorans 6 – US Quimperlé 1.

Lundi 13 au mercredi 15 : vent fort

Dimanche 19 : des pêcheurs de Penhors poursuivent un banc de mulets jusqu’à Pors Carn et finissent par le cerner à marée basse. Ils capturent sept tonnes de mulets qui sont chargées dans trois camions.

Lundi 20 : arrivée de la neige.

Mardi 21 : « l’Arche d’alliance » et le « Mab Mousse Bihan » débarquent leurs maquereaux sous la neige et par un froid vif.

Jeudi 23 : le verglas fait une victime à Saint-Guénolé. Joseph Buhannic, 59 ans, est écrasé par un camion devant l’usine Cassegrain.

Week-end du 25 : « Les bons meurent jeunes » de Lewis Gilbert, au cinéma Celtic.

Mardi 28 : fin de la vague de froid. Les cultures du Pays bigouden ont beaucoup souffert.

Décès de Joseph Keryvel, capitaine des douanes en retraite, il avait été maire de Penmarc’h en 1940-1941.

Le port compte un nouveau chalutier côtier et sardinier depuis quelques jours. Appelé « Aigle des mers », il est commandé par Corentin Scuiller.

gv-7660

« Aigle des mers ». Photo Jean (prise à Concarneau).

Instauration de la troisième semaine de congés payés.

Février, bilan du port : 355 tonnes, 30 664 000 F. de chiffre d’affaires.

Février a été le mois le plus froid depuis 1895 en Bretagne.

MARS

Vendredi 2 : indépendance du Maroc.

Week-end du 3 : « Le village magique » de Jean-Paul Le Chanois, avec Robert Lamoureux et Lucia Bosé, au cinéma Celtic.

Dimanche 4 : de nombreux enfants, mais aussi des adultes, se promènent déguisés dans les rues à l’occasion de la mi-carême. Le bal dans les salons Kerfriden connait un franc succès.

Conseil municipal : un petit terrain situé entre la poste et le canal va être loué au syndicat d’initiative pour qu’il y aménage un local.

Lundi 5 : en soirée, Michel Cariou, 33 ans, tombe dans le port alors qu’il s’apprêtait à prendre la mer sur le « Marthe et Jacky ». Les efforts pour le ranimer restent vains.

Jeudi 8 : plusieurs chalutiers côtiers de Saint-Guénolé font de belles pêches de coquilles Saint-Jacques dans le secteur des Pierres noires.

« Ar Paod Tin » réalise la meilleure pêche de maquereaux de l’année avec 20 tonnes.

Vendredi 9 : le maquereautier « Marie Pierre » signale qu’il est en panne de moteur.

Week-end du 10 : « Légion étrangère » de Robert Florey, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : le « Malvaod » débarque à son tour 20 tonnes de maquereaux

Dimanche 11 : Cormorans 2 (buts de Jacob et Ronarch) – US Pont-l’Abbé 2. Les Cormorans occupent la 2ème place avec 18 points.

Temps ensoleillé.

Lundi 12 mars : « Marie Pierre » a été pris en remorque et ramené au port par le « Papillon IV ».

Le gouvernement obtient le vote des pouvoirs spéciaux en Algérie. 250 000 hommes supplémentaires seront envoyés en Algérie.

Mercredi 14 mars : vers 4 heures du matin, le « Stereden nord » du Guilvinec, trompé par la brume, s’échoue sur les Etocs. Coincé entre deux rochers, le bateau ne coule pas immédiatement. Les marins allument des torches pour signaler leur position. Les douze hommes finissent par être récupérés par la « Kérityenne », mais le « Stereden nord » est considéré comme perdu. L’extinction du feu du Men Hir serait une des causes de l’accident.

« L’œil en coulisse » d’André Berthomieu, avec Henri Genès, au cinéma Celtic.

Jeudi 15 mars : naufrage du « Diogène » de Douarnenez près des Sept îles, il y avait six hommes à bord.

Le côtier « Reine des flots » est victime d’une légère voie d’eau, alors qu’il réglait son compas en baie d’Audierne.

boucherie-severe-tel-1956-03-15Week-end du 17 : « Le loup de la frontière » d’Edoardo Anton, au cinéma Celtic.

Dimanche 18 : les Cormorans battent la réserve du FC Lorient par 2 à 1, en coupe de l’Ouest (2 buts de Cloarec).

Mardi 20 : la Tunisie accède à l’indépendance et la décolonisation de l’Afrique noire va s’amorcer.

Violentes averses.

Jeudi 22 : mauvais temps.

Vendredi 23 : le mauvais temps fait place à la tempête.

Week-end du 24 : « Interdit de séjour », film policier de Maurice de Canonge, au cinéma Celtic.

Dimanche 25 : défilé dans les rues et bal costumé pour enfants aux salons Kerfriden l’après midi. Bal costumé pour les grands en soirée.

Etoile Saint-Roger 5 – Cormorans 2 (buts de Bodéré et Ronarch).

Lundi 26 : retour du beau temps.

Vendredi 30 : le maquereautier « Marthe et Jacky » signale qu’il est en panne complète de moteur à 120 milles à l’ouest-noroît de Penmarc’h.

Week-end du 31 : « Pitié pour celle qui tombe » de Mario Costa, avec Amedeo Nazzari et Antonella Lualdi, au cinéma Celtic.

Samedi 31 : vin d’honneur organisé par l’entreprise Péron au café Jean Jégou, à l’occasion de la remise de la médaille du travail à Jean Bargain.

decoration-entreprise-peron

Jean Bargain entouré du personnel de l’entreprise Péron. Photo Priol (coll. personnelle)

Bilan mensuel du port : 573 tonnes, dont 495 t. de maquereaux, 36 095 000 F. de chiffre d’affaires.

AVRIL

Dimanche 1er : au tournoi de Pâques à Pont-l’Abbé, les Cormorans battent l’US Guilvinec par 5 à 1 et se qualifient pour la finale.

Lundi 2 : « Nous irons à Paris », comédie de Jean Boyer, avec Philippe Lemaire, Henri Genès et Françoise Arnoul, au cinéma Celtic.

Les Cormorans remportent le tournoi de Pâques en battant l’US Plonéour par 3 à 0.

Mardi 3 : les apports des maquereautiers sont faibles depuis une dizaine de jours. Le « Marthe et Jacky » a été remorqué au port après quatre jours de panne de moteur. Un autre maquereautier, le « Try-men », a perdu 72 filets.

Mercredi 4 : beau temps.

Jeudi 5 : décès de Jean Marie Jégou, 71 ans. Cet ancien patron pêcheur était autrefois considéré comme l’un des as de la pêche à la sardine.

Vendredi 6 : décès à Pont-l’Abbé à l’âge de 70 ans du notaire Jacques Queinnec, ancien député de la circonscription de 1928 à 1932 et sénateur de 1937 à 1945.

queinnec_jacques0794r3-senat

Queinnec, Jacques. Photo coll. Sénat.

Dimanche 8 : Cormorans 0 – Stade Léonard 1

Lundi 9 : un accident se produit au port lors du déménagement de la grue vers le secteur de la passerelle de l’abri du canot de sauvetage. La grue de 6 tonnes installée sur le port depuis 3 ou 4 ans bascule et tombe à l’eau. Pierre Garrec et Lucien Le Brun, les ouvriers qui se trouvaient dans sa cabine en bois, font une chute de plus de 6 mètres. Ils s’en sortent miraculeusement avec de simples contusions. La grue en revanche est très endommagée.

Mercredi 11 : Vincent Baltez, patron du canot de sauvetage, Gustave Priol, mécanicien et Jean Savina, matelot, viennent de recevoir la médaille de bronze de sauvetage.

Jeudi 12 : un décret prolonge la durée initiale du service militaire de six à neuf mois par le biais du maintien sous les drapeaux ou du rappel.

« Tante Corentine » débarque 12,6 t de poissons et langoustines à Concarneau.

Dimanche 15 : Conseil municipal. Le conseil a approuvé la construction d’un préau, d’un bûcher et d’une buanderie à l’école des garçons, ainsi que l’ouverture d’un crédit budgétaire dans le cadre des dispositions relatives à la distribution de lait et de sucre dans les écoles.

Albert Boënnec, patron du « Reine des Cormorans« , est à l’honneur à la Sorbonne, à l’assemblée générale de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés.

Cormorans 1 (but de Ronarch) – Gâs de Saint-Thivisiau 2

Bal des Cormorans dans les salons Kerfriden.

Mi-avril : la pêche au maquereau reste décevante en tonnage, mais les prix demeurent hauts car la demande des conserveurs est forte et les quantités pêchées ne répondent pas suffisamment aux besoins.

Mardi 17 et mercredi 18 : « Les mauvaises rencontres » d’Alexandre Astruc, avec Anouk Aimée et Jean-Claude Pascal, au cinéma Celtic.

Mercredi 18 : Pierre-Marie Boëdec, 62 ans, matelot sur la pinasse « Hirondelle », tombe à l’eau à la sortie du port. Heureusement, il est rapidement repêché et ramené à terre sain et sauf.

Le chalutier côtier « La voix du marin », en panne d’embrayage, est remorqué jusqu’à Saint-Guénolé par « La Gazelle ».

Week-end du 21 : « Hôtel du rendez-vous » de Sergio Grieco, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : Cormorans 1 (but de Jacob) – Stade lesnevien 3.

Bal du Syndicat d’initiative dans les Salons Kerfriden et élection de la Reine de Penmarc’h. Annie Maréchal est élue reine de Penmarc’h, ses demoiselles d’honneur sont Emilienne Gouletquer et Annick Canévet.

jean-963-reine-de-cornouaille-1956

Annie Maréchal, reine de Penmarc’h. Photo Jean n°963

Mercredi 25 : Lili Rolland, patron de « l’En avant » sauve un de ses marins tombé à l’eau en pleine mer. Il plonge dans l’eau encore glaciale pour le ramener à bord.

Vendredi 27 : sorti jeudi soir, le sardinier « Déesse de la mer » GV 6334, ne s’est pas présenté à la vente vendredi matin. L’alerte est donnée vers 17 heures et trois bateaux partent à sa recherche. Le temps est beau et la mer calme, on suppose qu’il a été victime d’ennuis mécaniques et qu’il dérive dans le golfe, poussé par un vent de nord-est.

Décès de Corentin Le Roux, boulanger à Kervilon.

Week-end du 28 : « Le gang des pianos à bretelles », comédie de Gilles de Turenne, avec Jean Tissier et Ginette Leclerc, au cinéma Celtic.

Le « Déesse de la mer » en panne d’embrayage, a été repéré à 28 milles de Penmarc’h et ramené au port du Guilvinec par le chalutier guilviniste « Miss Cavell ».

Dimanche 29 avril : dans la nuit, le « Marthe Annie » du Guilvinec fait une voie d’eau au large de Belle-Ile. Sauvé de justesse, il est remorqué au port du Palais par le « Bro Goz ma zadou » du Guilvinec et « l’Aigle des mers » de Saint-Guénolé.

PL Lambézellec 2 – Cormorans 1 (but de Cloarec).

Avril : le temps a été très beau.

Bilan mensuel du port : 516 tonnes, dont 387 t. de maquereaux, 50 335 000 F. de chiffre d’affaires.

MAI

Début mai : la pêche au maquereau s’est nettement améliorée et les prix restent élevés.

Week-end du 5 : « Trois troupiers », film d’aventure de Tay Garnett, avec Stewart Granger, Walter Pidgeon et David Niven, au cinéma Celtic.

Samedi 5 : les patrons et marins pêcheurs de Saint-Guénolé, réunis à l’initiative de leurs syndicats, adoptent une résolution visant à maintenir l’interdiction des importations de thons portugais.

Dimanche 6 : le chalutier guilviniste « Rien sans peine » est victime d’une voie d’eau à 5 milles d’Audierne. Le canot de sauvetage d’Audierne « Nadault de Buffon », réussit à le prendre en remorque et à le ramener à Sainte-Evette où les pompiers parviennent de justesse à le maintenir à flot.

Décès de Michel Stéphan, 73 ans, ancien boucher.

Stade relecquois 0 – Cormorans 0. Le championnat de DHR est remporté par les Gâs de Saint-Thivisiau. Penmarc’h termine à la 9ème place avec 19 points.

Mardi 8 : rappel de 50 000 réservistes pour la guerre d’Algérie.

Joseph Morvan remporte le Grand prix cycliste international de Plonéour Lanvern, devant Jacques Anquetil.

Jeudi 10 : au Mans, en ½ finale de la Coupe de l’Ouest, les Cormorans sont battus 1 à 0 par l’US du Mans.

Samedi 12 : « Didier Danièle » débarque 9,9 t de poissons et langoustines à Concarneau.

Dimanche 13 : inauguration et bénédiction de la maternité de Pont-l’Abbé.

Lundi 14 : un car Le Rhun percute violemment un camion en stationnement à Mellac. Il n’y a pas de blessés, mais le car est bien abîmé.

Mardi 15 : Léon Calvez, matelot du maquereautier « L’Aiglone », glisse sur l’échelle du pont arrière et tombe lourdement. Le bateau fait aussitôt route terre. Le médecin diagnostique une fracture de l’épaule.

Décès de Yves Mérot, 67 ans, cheminot retraité, sapeur pompier, ancien combattant de Verdun et croix de guerre 1914-1918.

Week-end du 19 : « L’implacable ennemie » de Charles Bennett, au cinéma Celtic.

Dimanche 20 : kermesse des Cormorans au stade de Keryet et bal en soirée dans les Salons Kerfriden.

Lundi 21 mai : plusieurs chalutiers côtiers désarment. La semaine prochaine ils partiront dans le secteur de Quiberon  pour le début de la campagne sardinière.

Mardi 22 mai : « la Chaumière du pêcheur » vend 9,1 t. de poissons et langoustines à Concarneau.

Jeudi 24 mai : visite pastorale et confirmation.

Week-end du 26 : « Les bérets rouges », film de guerre de Terence Young, au cinéma Celtic.

Plusieurs milliers de personnes sont arrêtées dans la Casbah d’Alger.

Lundi 28 : la gare Saint-Lazare est le théâtre de violents affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants opposés au départ des rappelés vers l’Algérie.

La première tranche de travaux du stade municipal à Kerligistric se termine. La seconde verra la construction de la tribune et des vestiaires.

Bilan mensuel du port : 796 tonnes (dont 706 de maquereaux), 67 545 000 F de chiffre d’affaires.

JUIN

Vendredi 1er : la sardine se rapproche, des bancs ont été repérés devant la pointe de Trévignon.

Week-end du 2 : « Les amants du péché » de Sergio Grieco, au cinéma Celtic.

Dimanche 3 : temps maussade.

Le chalutier « La Chaumière du pêcheur » est rentré en matinée avec en remorque « Andrée et Alice ».

Lundi 4 : Il y a déjà 31 sardiniers de Saint-Guénolé en mer, tous bolincheurs ; le nombre devrait encore augmenter pour atteindre 34 ou 35. Kérity pour sa part arme 12 sardiniers et Saint-Pierre 5. Le début de campagne sardinière s’avère très bon, les bateaux pêchent à partir des ports de Quiberon, Etel, Concarneau ou Loctudy.

Fin de la campagne de maquereau 1956. Les chiffres sont supérieurs à ceux de 1955 en tonnage (1853 t.) comme en gains ; mais comme le nombre de bateaux a augmenté, la part par équipage n’est pas forcément meilleure. Deux bateaux dépassent les 110 tonnes de captures dans la saison : « ar Woaléden » et « Koroller ar mor », plusieurs autres avoisinent les 100 tonnes : « Abbé Garo », « Aimé Jean Louis », « Ecumeur des mers », « Mab mousse bihan », « Malvaod », « Marie Pierre », « Mireille », « ar Paod Tin » et « Suzette et Monique ».

Le « Fils de l’Océan » est de retour des côtes irlandaises, avec en remorque le « Mousse Bihan III ».

Jeudi 7 : inauguration de l’exposition Lemordant au Musée de la Guerre à Vincennes.

Réunion des patrons pêcheurs des thoniers chez Vincent Larnicol.

pharmacie-tel-1956-06-02

Week-end du 9 : « Si tous les gars du monde » de Christian-Jaque, avec André Valmy et Jean Gaven, au cinéma Celtic. La diffusion de ce film, tourné sur un bateau de pêche était très attendue à Saint-Guénolé.

celtic-tel-1956-06-07

Temps très frais pour la saison.

Dimanche 10 : Fête des thoniers.

Mercredi 13 : le Real de Madrid remporte la 1ère coupe d’Europe des clubs en battant le Stade de Reims.

Vendredi 15 : la pharmacie Le Pape, jusqu’à présent rue Pierre-Sémard, ouvre dans ses nouveaux locaux de la rue de la Joie.

poulleurcc-ca-lavoir

Le lavoir de Poulleur et l’ancienne pharmacie Le Pape (grande maison blanche à droite).

Week-end du 16 : « Le tampon du capiston », comédie de Maurice Labro, avec Rellys, Jean Tissier et Pauline Carton, au cinéma Celtic.

Mardi 19 : en soirée, un avion de la base de Lanvéoc-Poulmic en panne de carburant, est contraint de se poser sur la plage de la Palue à Plovan. Les habitants du village prêtent main forte au pilote pour hisser l’avion derrière la dune avant la marée haute.

Mercredi 20 : départ des premiers thoniers.

Ravitaillé en carburant, l’avion de Lanvéoc-Poulmic parvient à repartir sans encombre.

Week-end du 23 : « Au-delà des Cieux » au cinéma Celtic.

Samedi 23 : feu de la Saint-Jean.

Dimanche 24 : temps splendide.

Kermesse de l’école publique, suivie d’un bal en soirée dans les Salons Kerfriden.

salon-kerfriden-tel-1956-06-22Assemblée générale des Cormorans au café Jacob, suivie d’un banquet à l’Hôtel Moguérou.

Jeudi 28 et vendredi 29 : les manifestations ouvrières de Poznan (Pologne) sont violemment réprimées.

Vendredi 29 : les sardiniers, qui pêchent toujours en baie de Concarneau, sont rentrés au port avec de belles pêches de 1000 à 3500 kg par unité.

Week-end du 30 : « Sémiramis, esclave et reine » de Carlo Ludovico Bragaglia, avec Rhonda Fleming, au cinéma Celtic.

Fin juin : 30 bateaux sont partis ou vont partir pêcher le thon, parmi eux, le « Youen » effectue son premier voyage, il possède le plus jeune équipage (l’aîné a 26 ans) et son patron, Jean Bouguéon, 24 ans, est le plus jeune patron du Pays bigouden. Seuls neuf bateaux sont restés pratiquer la pêche côtière.

« …Ce sont de beaux bateaux que ceux d’aujourd’hui, solides et ne manquant pas d’élégance » Auguste Dupouy à propos des thoniers de Saint-Guénolé (Le Télégramme 1956 07 26)

Fin juin : beau temps

Bilan mensuel du port : 146 tonnes, 17 904 000 F. de chiffre d’affaires.

JUILLET

Début juillet : les 24 sardiniers du port pêchent soit en baie de Concarneau, soit en baie d’Audierne, en fonction des conditions météorologiques.

Quatre entreprises travaillent actuellement sur le chantier de la future cité de Loc’h ar Joa où 51 maisons sont prévues: Pierre Péron, Daniel Coïc, Gomila et Jos Péron.

Dimanche 1er : la toiture d’un local de l’école de Léchiagat est ravagée par un incendie. Ce bâtiment était affecté à une colonie pendant l’été.

Les élèves de Saint-Guénolé partent en promenade scolaire dans les alentours de Quimper.

Jeudi 5 : le sardinier « La voix du marin » a l’hélice bloquée par sa bolinche. Il faut faire appel à un scaphandrier pour la dégager.

Vendredi 6 : une violente dispute éclate en mer entre les thoniers « Men Du » et « Ecumeur des mers« . Ils perdent chacun un tangon pendant cette altercation.

Week-end du 7 : « La grande bagarre de Don Camillo », comédie de Carmine Gallone, avec Fernandel et Gino Cervi, au cinéma Celtic.

Lundi 9 : dans la nuit du lundi au mardi, un marin du thonier guilviniste « Jakez couz » tombe à l’eau. Bien que rapidement retrouvé, il n’a pas pu être sauvé.

Mardi 10 : très beau temps.

Retour du premier thonier, « l’Ecumeur des mers » avec une belle pêche de 2000 thons. La saison thonière paraît bien engagée.

Le thonier « Marie Pierre » qui avait pris en remorque « la Gazelle » victime d’une voie d’eau, doit renoncer en raison d’ennuis mécaniques. C’est « Mireille » qui ramène « La Gazelle » au port, tandis que « Marie Pierre » choisit de rentrer par ses propres moyens.

Jeudi 12 : « ar Woaleden » débarque 3000 thons à Saint-Guénolé. Deux autres bateaux atteignent ou dépassent les 2500 thons : « la Chaumière du pêcheur » 2700 thons et « Petite Jacqueline » 2500 thons. Ces bateaux ont pêché à 750 milles du port, au nord du Cap Finisterre, soit à quatre jours de route de Saint-Guénolé.

Le chalutier « Andalouse » est victime d’une voie d’eau dans le port de Lesconil pendant la nuit du jeudi au vendredi. Grâce à l’intervention des pompiers de Pont-l’Abbé, de l’équipage et des autres marins de Lesconil qui s’apprêtaient à partir en mer, le bateau a pu être sauvé.

Samedi 14 : les courses, les jeux et les animations diverses mis en place à l’occasion de la fête nationale se déroulent à Saint-Guénolé cette année, et le programme est copieux !

A l’occasion de la Fête nationale, la Mairie de Penmarc’h alloue une somme de 2000 F à « tout enfant de la commune rappelé, maintenu ou accomplissant son service militaire légal, présent en Afrique du Nord ».

Mi-juillet : les sardiniers pêchent à nouveau essentiellement en baie de Concarneau. Les résultats sont très bons, mais les prix baissent.

Lundi 16 : le thonier « la Chaumière du pêcheur » victime d’avaries de moteur est rentré prématurément de son deuxième voyage. Il est à la vente avec 230 thons.

Dimanche 20 : la chapelle de la Madeleine est classée Monument historique.

Samedi 21 : « Le dossier noir » d’André Cayatte, avec Bernard Blier, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : Annie Maréchal de Saint-Guénolé est élue reine de Cornouaille.

port-artaud-c51-reine-de-cornouaille-1956

Annie Maréchal. Photo Artaud n°51.

Jeudi 26 : l’Egypte nationalise le canal de Suez.

Week-end du 28 : « Vous pigez » de Pierre Chevalier, avec Eddie Constantine, au cinéma Celtic.

Tempête automnale sur la France, des rafales de 140 km/h sont enregistrées sur la Manche.

Lundi 30 : Pierre Tanter, 49 ans, est retrouvé mort, victime d’une crise cardiaque, dans sa couchette à bord du « René ». Le « René » qui participe à la campagne sardinière, était amarré au port de Loctudy.

Fin juillet : la pêche à la sardine, plutôt fructueuse, continue à se dérouler en baie de Concarneau.

Juillet, bilan du port : 411 tonnes (dont 234 tonnes de thon), 75 344 000 F de chiffre d’affaires.

AOUT

Août, 1ère quinzaine : plusieurs thoniers rentrent de leur deuxième voyage avec de bonnes pêches, entre 1800 et 2000 thons. Le « Charlot couz » réalise la meilleure marée avec 2040 thons.

Mercredi 1er : un accident se produit pendant la construction d’un puits à l’usine Le Hénaff, rue Lucien Larnicol. Deux ouvriers de l’entreprise Le Rhun de Tréguennec qui travaillaient au fond du puits sont sérieusement blessés par la chute d’un godet de 100 kg.

La pêche est contrariée par le mauvais temps.

Jeudi 2 : entrée en service du slipway de Concarneau.

Week-end du 4 : « La Strada » de Federico Fellini, avec Anthony Quinn et Giulietta Massina, au cinéma Celtic.salons-kerfriden-tel-1956-08-04

Dimanche 5 : bal des Cormorans salons Kerfriden. De nombreux cars sont prévus en provenance de Pont-l’Abbé, Guilvinec, Plonéour, Saint-Jean, Plomeur, Loctudy ….

Lundi 6 : les essais des sardiniers en baie d’Audierne sont infructueux.

Week-end du 11 : « Les amants du Tage » d’Henri Verneuil, avec Daniel Gélin et Françoise Arnoul, au cinéma Celtic.

celtic-of-1956-08-10Dimanche 12 : favorisée par le beau temps, la Fête des Cormorans en présence d’Annie Maréchal, reine de Penmarc’h et reine de Cornouaille, attire la foule, que ce soit dans les rues de la commune pour le défilé en matinée ou sur le port de Saint-Guénolé pour le spectacle de l’après-midi où 4500 billets ont été vendus.

L’étape Brest-Lorient du Tour de l’Ouest passe par Plomeur et Le Guilvinec. Rik Van Steenbergen l’emporte à Lorient.

Mercredi 15 : un meeting aérien rassemble plus de 3000 spectateurs à l’Ile-Tudy.

Le temps est toujours splendide.

Mi-août : la pêche à la sardine reste très bonne en baie de Concarneau, 33 sardiniers de Saint-Guénolé fréquentent actuellement ces parages.

Vendredi 17 : la colonie de vacances de Saint-Guénolé est de retour de Kichompré dans les Vosges.

Week-end du 18 : « Dommage que tu sois une canaille » d’Alessandro Blasetti, avec Sofia Loren et Marcello Mastroianni, au cinéma Celtic.

Dimanche 19 : chants et danses sur le port avec le groupe folklorique bulgare de Sofia.

Bal aux salons Kerfriden.

Mardi 22 : « 2ème Bureau contre Kommandantur », film d’espionnage de René Jayet et Robert Bibal, au cinéma Celtic.

Pluie et bourrasques de vent.

Mercredi 23 : brevet de natation à la cale.

Vendredi 24 : publication du décret sur la sécurité de la vie humaine en mer qui impose les canots pneumatiques à gonflement automatique pour les bateaux de pêche.

Week-end du 25 : « La meilleure part » d’Yves Allégret, avec Gérard Philipe, au cinéma Celtic.

Samedi 25 : tournoi de volley sur la plage de Pors Carn. Saint-Guénolé est éliminé par Loctudy en demi finale. Pont-l’Abbé bat Loctudy en finale.

Dimanche 26 : inauguration de la nouvelle mairie du Guilvinec.

Mardi 28 : obsèques de Georges Chapalain, ancien directeur des usines Chancerelle, puis Roulland à Saint-Guénolé. Il était président de la société locale de sauvetage en mer depuis 1929.

Mercredi 29 : « Nous les femmes », film italien à sketchs, au cinéma Celtic.

Août : mois exceptionnel pour le port de Saint-Guénolé. La sardine n’a peut-être jamais été aussi abondante. Le seul problème vient des difficultés d’absorption de toute cette pêche. En revanche les apports en thon sont en diminution fin août, dépassant rarement 1500 par unité.

Bilan mensuel du port : 496 tonnes (dont 263 t. de thon et 159 t. de sardine), chiffre d’affaires : 98 682 000 F.

SEPTEMBRE

Début septembre : tempête de sud-sud-ouest, mer très forte, pluie et temps froid.

Week-end du 1er : « Escale à Orly » de Jean Dréville, avec Dany Robin, au cinéma Celtic.

celtic-of-1956-09-01Dimanche 2 : Conseil municipal. La construction de la route reliant la croix de Kerouil au CD 53 sera réalisée par l’entreprise Le Bihan de Rosporden.

Pardon de Saint Fiacre. Bénédiction de la mer après les vêpres et baptême de l’« Aigle des mers ».

Cormorans 1 – En avant Guingamp 0. L’équipe des Cormorans est composée de : Le Loch, Lucien Péron, Jos Péron, Monfort, Ronarch, Gourlaouen, Bodéré, Maréchal, Donnard, Le Coz et Jacob.

Bal du pardon aux salons Kerfriden.

Mercredi 5 : les deux sardiniers qui travaillent actuellement en baie d’Audierne réalisent de très bonnes pêches : « la Fauvette » 5,5 tonnes et « Jacques et Martine » 3,5 tonnes.

Week-end du 8 : « Le signe du païen », péplum de Douglas Sirk, avec Jeff Chandler et Jack Palance, au cinéma Celtic.

Lundi 10 : la sardine est désormais abondante en baie de Douarnenez.

Mi septembre : les petits thoniers choisissent de désarmer.

Week-end du 15 : « Pain, amour et jalousie » de Luigi Comencini, avec Vittorio de Sica et Gina Lollobrigida, au cinéma Celtic.

Dimanche 16 : Légion Saint-Pierre 2 – Cormorans 2 (buts de Donnard et Jacob).

Lundi 17 : obsèques de Joseph Boënnec, 50 ans, ancien patron pêcheur du « Notre-Dame de la Joie » et de « l’Olonnais ».

Mercredi 19 : « Le Prince au masque rouge », film d’aventures de Vittorio Cottafavi, au cinéma Celtic.

Jeudi 20 : décès de Pierre Tymen, 67 ans, ancien commerçant de la Tour carrée. Pierre Tymen avait participé à la bataille de la Somme, il était titulaire de plusieurs distinctions militaires, dont la croix de guerre.

Vendredi 21 : grève générale des boulangers du Finistère.

Week-end du 22 : « L’affaire de Trinidad » de Vincent Sherman, avec Rita Hayworth et John Ford, au cinéma Celtic.

Samedi 22 : fin de la grève des boulangers.

Vendredi 28 : le mauvais temps bloque la flottille au port.

Week-end du 29 : « Le maître de Don Juan » de Milton Krims et Vittorio Vassarotti, avec Errol Flynn et Gina Lollobrigida, au cinéma Celtic

Samedi 29 : le cargo danois « Strib », victime d’une avarie de barre, s’échoue à Sainte-Marine.

Dimanche 30 : pluie incessante.

Cormorans 3 – Stade lesnevien 0 (buts de Le Coz, Camille Péron et Maréchal).

Malgré un été pourri, la saison touristique s’avère très bonne.

Bilan mensuel du port : 993 tonnes, 135 218 000 F de chiffre d’affaires.

OCTOBRE

Début octobre : le trésorier de la Société de sauvetage en mer constate que le tronc du canot de sauvetage a été pillé, probablement entre le 22 et le 29 septembre, dates ou l’abri n’était pas fermé en raison de travaux d’entretien. Le préjudice serait de l’ordre de 8000 à 12000 F.

Lundi 1er : mise en service d’un autorail express entre Quimper et Paris. Capable de rouler à près de 100 km/h de moyenne, il va améliorer considérablement la liaison entre la Cornouaille et la région parisienne.

Un vol de 400 000 F est commis en pleine journée à l’Ile Fougère, chez Louis Durand, patron pêcheur à la retraite.

Mardi 2 octobre : le « Jeune Michelle » tombe en panne de moteur en rentrant au port, vers 4 heures du matin. Il s’échoue sur les rochers entre Conq et le Louarn. L’équipage allume aussitôt des torches pour signaler l’accident. Le « Capitaine de vaisseau Richard » intervient rapidement, accompagné par plusieurs sardiniers. Le « Jeune Michelle » couché sur babord se retrouve bientôt à sec. Le nécessaire est alors effectué pour sauver la pêche et le matériel et assurer le renflouement à marée montante. Vers 14 heures le « Jeune Michelle » est remorqué jusqu’au port, les dégâts ne semblent pas considérables.

Week-end du 6 : « Les deux orphelines » de Giacomo Gentilomo, au cinéma Celtic.

Dimanche 7 : Cormorans 4 – CS Rostrenen 1 (3 buts de Cossec, 1 de Maréchal).

Mercredi 10 : le canot guilviniste « l’Eclaireur », qui pêchait les pironneaux, est abordé par le chalutier lorientais « Marie-Josiane ». Il n’y a pas de victimes, mais les dégâts sont sérieux.

Lundi 15 octobre : la « Laborieuse » du Guilvinec perd un de ses marins dans les parages de Belle-Ile.

Mi-octobre : plus de 30 sardiniers de Saint-Guénolé continuent la pêche en baie d’Audierne ; les apports et les prix restent bons.

Chaque usager de la poste de Saint-Guénolé devra désormais installer une boîte aux lettres portant son nom et son prénom à l’entrée de sa maison ou en bordure du chemin carrossable.

Lundi 15 : le « Marthe et Jacky » tombe en panne de moteur et de radio à proximité des Pierres noires. « La Gazelle » parti à sa recherche, le manque de peu en raison de la brume.

Mardi 16 : alerté en fin d’après-midi par le gardien de phare des Pierres noires, le canot de sauvetage du Conquet se porte au secours du « Marthe et Jacky ».

400px-phare_des_pierres_noires_par_beau_temps-ph-julien-carnot

Le phare des Pierres noires par beau temps. Photo Julien Carnot.

Mercredi 17 : le « Marthe et Jacky » arrive à Brest dans la nuit, remorqué par le canot de sauvetage du Conquet.

Jeudi 18 : mauvais temps, les bateaux restent au port.

Week-end du 20 : « Le secret magnifique » de Douglas Sirk, avec Jane Wyman et Rock Hudson, au cinéma Celtic.

La campagne thonière 1956 est terminée. Elle s’avère plutôt satisfaisante malgré une baisse des prises. « Ar Woaléden » avec 7800 thons capturés en cinq voyages arrive nettement en tête des bilans. Plusieurs autres bateaux ont dépassé les 6000 thons dans la saison : «l’ Aiglone », « Fils de l’Océan », « Marie Pierre » et « Youen ».

Dimanche 21 : à la nuit tombée, sur la route la Torche – Plomeur, Noël Plouhinec, 49 ans, habitant de Pors Carn, heurte violemment un piéton alors qu’il roulait en cyclomoteur. Il est tué sur le coup.

Mardi 23 : début de l’insurrection de Budapest.

Mercredi 24 : enlèvement et arrestation d’Ahmed Ben Bella, un des leaders du FLN algérien.

Jeudi 25 : mauvais temps, pas de sorties pour les chalutiers.

Le canot de Pors-Poulhan « Georges et Alexis » fait naufrage en rentrant au port, seul un des trois occupants a pu être sauvé.

Week-end du 27 : « Je suis un sentimental » de John Berry, avec Eddie Constantine, au cinéma Celtic.

Dimanche 28 : temps soudainement magnifique.

Etoile Saint-Roger 0 – Cormorans 1 (but de Jacob)

Lundi 29 : début de la crise de Suez, conflit armé entre Israël, la France et la Grande-Bretagne d’une part et l’Egypte d’autre part.

british_tanks_in_port_said-imperial-war-museum

Soldats britanniques à Port Saïd. Photo coll. Imperial war museum.

Temps à nouveau exécrable, vent fort.

Mercredi 31 : deux plaques de nom de rue nouvellement installées à Saint-Guénolé ont été vandalisées. La mairie va porter plainte.

Bilan mensuel du port : 751 tonnes, dont 630 tonnes de sardines, 97 064 000 F de chiffre d’affaires.

 NOVEMBRE

Début novembre : beau temps.

Arrivée d’un nouveau chalutier thonier à Saint-Guénolé, le « Touch Coic« , construit pour Alain Durand.

Jeudi 1er : « Au-delà des grilles » de René Clément, avec Jean Gabin et Isa Miranda, au cinéma Celtic.

Week-end du 3 : « les grandes manœuvres » de René Clair, avec Gérard Philipe et Michel Morgan, au cinéma Celtic.

Samedi 3 : l’argent volé chez Louis Durand en octobre lui a été entièrement restitué. Le voleur a profité de son absence pour le déposer bien en évidence dans son grenier.

Dimanche 4 : les chars soviétiques entrent dans Budapest.

budapest-vii-rakoczi-ut-akacfa-utca-sarok-ego-szovjet-btr-152-pancelozott-csapatszallito-ja

Combats dans les rues de Budapest. Photo Hazy Zsolt

Mercredi 7 : cessez le feu en Egypte. Les Israéliens, les Britanniques et les Français, malgré leur victoire militaire, doivent battre en retraite sous la pression des Etats-Unis et de l’URSS.

Il est rappelé aux patrons pêcheurs, en particulier à ceux des sardiniers, qu’il ne faut pas jeter les invendus dans le port, mais les déposer aux emplacements désignés pour qu’ils soient traités par les usines de fabrication de farine de poisson et d’engrais au profit de la Caisse de secours aux familles des marins péris en mer.

Du mercredi 7 au vendredi 9 : le mauvais temps sévit, plusieurs sardiniers désarment.

Vendredi 9 : le Conseil général décide de maintenir la ligne ferrovière Pont-l’Abbé – Saint-Guénolé, malgré son déficit d’exploitation.

Week-end du 10 : « la Madelon » de Jean Boyer, avec Line Renaud et Jean Richard, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : l’insurrection de Budapest a été écrasée.

Dimanche 11 : le mauvais temps se poursuit.

Bal de l’Armistice aux salons Kerfriden.

Samedi 17 : la pêche de la semaine a été nulle en baie d’Audierne pour les derniers sardiniers encore en activité. Même si quelques bateaux ont réussi de jolis coups du côté de Concarneau ou de Moëlan, la tendance générale est au désarmement.

Dimanche 18 : AS Rosporden 0 – Cormorans 1 (but de Jacob).

Jeudi 22 : ouverture des Jeux olympiques de Melbourne.

Dimanche 25 : temps froid

Cormorans 1 – Stade léonard 0 (but de Yannick). Les Cormorans sont à présent en tête du championnat de DHR avec 14 points.

Lundi 26 : naufrage du chalutier concarnois « la Gavotte » sur les côtes landaises. Il y a quatre victimes, deux rescapés.

Mercredi 28 et jeudi 29 : mauvais temps, les bateaux ne peuvent pas sortir.

Bilan mensuel du port : 335 tonnes, dont 202 tonnes de sardines, 49 660 000 F de chiffre d’affaires.

DECEMBRE

Début décembre : le Pays bigouden est touché par la pénurie de carburant qui affecte l’ensemble du pays. L’essence est rationnée.

Fin des travaux de la criée de Kérity.

Dimanche 2 : le sapeur pompier Louis Tirilly reçoit une médaille d’argent qui vient récompenser 20 années de services à la compagnie. La cérémonie est suivie d’un vin d’honneur, puis d’un banquet à l’Hôtel de la mer.

Cormorans 1 (but de Maréchal) – PL Lambézellec 1.

Vendredi 7 : « Petite Jacqueline » débarque 12,5 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau.

Week-end du 8 : « Vera Cruz », western de Robert Aldrich, avec Gary Cooper et Burt Lancaster, au cinéma Celtic.

Samedi 8 : « la Chaumière du pêcheur » débarque 12 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau.

Dimanche 9 : Cormorans 3 – Stade relecquois 0. En battant l’autre leader de DRH, les Cormorans sont à présent seuls en tête avec 17 points.

Mi décembre : les deux chauffeurs impliqués dans l’accident qui a couté la vie à Joseph Buhannic le 23 février sont condamnés à un mois de prison avec sursis.

Mardi 11 : mauvais temps, les bateaux restent à quai.

Mercredi 12 au mercredi 19 : tempête

Week-end du 15 : « Le long des trottoirs » de Léonide Moguy, au cinéma Celtic.

celtic-of-1956-12-14Samedi 15 : la fête de Noël des écoles se déroule pour la première fois au château des Goélands. Elle est malheureusement interrompue à plusieurs reprises par des pannes de courant causées par la tempête.

Dimanche 16 : sous une pluie violente, les Cormorans battent l’US Pont-l’Abbé par 3 à 2 en Coupe de l’Ouest (buts de Bodéré, Yannick et Donnard).

La deuxième journée de la fête des écoles au château des Goélands connait un très beau succès.

Week-end du 22 : « Sur les quais » d’Elia Kazan, avec Marlon Brando, au cinéma Celtic.

Samedi 22 : en fin de matinée le feu se déclare dans un garage appartenant à Gaby Criquet, rue de la Joie. Une voiture Celta 4 est endommagée par les flammes, mais grâce à l’intervention rapide des pompiers, le camion Berliet et les bouteilles de gaz qui se trouvaient à proximité de la Celta 4 n’ont pas été touchés.

Dimanche 23 : Kreisker 1 – Cormorans 1 (but de Yannick).

Lundi 24, mardi 25 et mercredi 26 : « La fille du fleuve » de Mario Soldati, avec Sofia Loren, au cinéma Celtic.

Lundi 24 : bal du réveillon dans les salons Kerfriden.

kerfriden-of-1956-12-22

Mardi 25 : un matelot du « Saint-Jacques » du Guilvinec tombe dans le port de Lorient et se noie.

Samedi 29 et dimanche 30 : tempête

A Lesconil, dans la nuit de samedi à dimanche, le malamok « Lumière d’été » heurte violemment le mur d’un vivier. Les avaries sont irréparables.

Lundi 31 : « Le portrait de son père », comédie d’André Berthommieu, avec Jean Richard, au cinéma Celtic.

Bal des Cormorans aux salons Kerfriden.

Bilan mensuel du port : 85 tonnes, 18 520 000 F de chiffre d’affaires.


Autres évènements, remarques, statistiques :

Les bateaux de Saint-Guénolé ont vendu près de 700 tonnes de poissons de chalut et de langoustines à Concarneau, soit presque deux fois plus que l’année précédente. C’est un bilan remarquable, car ils sont moins d’une dizaine à pratiquer la pêche hauturière de manière régulière. « La Chaumière du pêcheur » et « Tante Corentine », avec 6,1 tonnes de moyenne par marée, réalisent les meilleurs résultats, suivis de près par « la Caline » et « Petite Jacqueline » avec 5,9 tonnes. Au total, « la Chaumière du pêcheur » a débarqué plus de 85 tonnes à Concarneau.

Thon : 782 tonnes ont été débarquées à Saint-Guénolé, ce qui est un bon chiffre, bien qu’inférieur à l’année précédente (854 t.). En revanche, le thon c’est très bien vendu et les gains sont encore supérieurs à ceux de 1955.

Sardine : 1938 tonnes. C’est le meilleur tonnage jamais réalisé à Saint-Guénolé, et comme les prix se sont maintenus à un bon niveau, la saison s’est vraiment avérée fructueuse.

Comme la saison du maquereau a été tout à fait correcte avec 1863 tonnes, l’année 1956 peut-être qualifiée d’exceptionnelle pour les marins du port. Au total 5386 tonnes de poissons et 151 tonnes de crustacés ont été débarquées à Saint-Guénolé.

Si l’année 1956 est tout à fait profitable pour les marins, cet essor économique ne se traduit pas immédiatement par un renouvellement de la flottille, bien au contraire. L’année est beaucoup moins riche que la précédente en nouvelles unités, on passe de 9 à 4. Ces quatre nouvelles arrivées : « Aigle des mers », « Suzette et Monique », « Touch Coic » et « Youen » compensent les départs, au nombre de quatre également. « Ar Gareck » est désarmé en juin, il sera vendu à Loctudy en février 1957, « Men Du » est désarmé en octobre, il sera démoli début 1957, « Pythone » est vendu en septembre à La Forêt-Fouesnant et « la Rénovée » désarmé en septembre sera démoli en 1957. Pour les bateaux de 3 à 10 tonneaux, la situation est préoccupante : il y a trois départs et aucune arrivée. « André et Yvette » de Charles Nédelec est vendu à Logonna, « Hirondelle » de Guillaume Le Donge est désarmé en septembre, il sera démoli en décembre 1958, « Jacques et Lucien » de Nonna Diougoant est désarmé en mai. Au total le nombre des bateaux de plus de 3 tonneaux qui était de 75 en 1955, n’est plus que de 72 en 1956.

Après la sortie de flotte du « Jacques et Lucien », le plus vieux bateau du port est désormais le « Petit Alphonse », un canot de 3 tonneaux lancé en 1934.

le-petit-alphonse-tel-1955-04-02

« Petit Alphonse ». Photo Le Télégramme du 2 avril 55.

Les chalutiers commencent à s’équiper de sondeurs.

La municipalité de Courbevoie achète le Château des Goélands pour en faire un centre de vacances.

Fondation du Tennis-club de Penmarc’h

Ailleurs en Pays bigouden :

Le « Ruban bleu » de Amédée Le Rhun est le premier bâtiment à coque métallique de Loctudy, il va pêcher le thon le long des côtes africaines.

Construction d’un nouveau quai de 100 m. et d’une petite halle de vente de poisson à Loctudy.

Léon Gléhen construit un nouveau chantier naval à Pors Moro Pont-l’Abbé.

Le lycée de Pont-l’Abbé s’agrandit. Il va passer d’une capacité d’accueil de 300 élèves à une capacité de 800.

Inauguration du stade de Pont-l’Abbé

Le manoir de Kerlut est acheté par Marcel Draoulec, commerçant à Lesconil ; il le transforme en hôtel-restaurant.

Démarrage de la construction de la cité de Pendreff à Plomeur.

Un nouveau groupe scolaire est inauguré à Kergoz au Guilvinec.

La fête du Bleun Brug s’est déroulée en juin Combrit.

…/…

A Concarneau, plusieurs bateaux s’équipent de gaillards d’avant.

 

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *