Ar Gareck

Immatriculation : GV 7370

Construit au chantier Le Gall de Pont-l’Abbé (1), son armement est enregistré le 18 juin 1951.

Caractéristiques : chalutier côtier

  • Longueur : 10,51 m
  • Tonnage : 12, 89 tx
  • Moteur Baudouin 80 cv
  • Signal distinctif : TQLF
  • Cale réfrigérée : 8 m3
  • Couleurs : vert

« Ar Gareck » est un chalutier côtier qui fréquente le sud des Glénan, il peut également se transformer en sardinier. Il est commandé par Bastien Le Garrec, auparavant patron du « Andrée et Alice ». Sa présence à Saint-Guénolé ne dure que quelques années, il y cesse son activité dès 1956. Le 21 février 1957, « Ar Gareck » est vendu à Loctudy, où il fera encore une longue carrière, d’abord sous le commandement de Raymond Quiniou, puis d’Alexis Cariou, tous deux co-propriétaires. Vendu à Didier Raphalen en 1969, le bateau est définitivement désarmé en octobre 1971.

En 1955, pour la campagne sardinière à Saint-Guénolé, l’équipage est constitué de Henri Boennec, Nicolas le Brun, Nicolas Le Brun (homonyme), Sébastien Cossec, Edouard Draoulec, Jean Frochen, A. Frochen (novice), Joseph Kerisit, Henri Lagathu, Louis Lucas et Jean-Louis Le Pape (2). Lorsqu’il ne pêche pas la sardine, l’équipage se réduit à 4 marins, dont le patron.

 

(1) Coût de la construction : 50 000 F ( sans le matériel de pêche)
(2) Archives municipales, 2 M 7.
Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *