1953

JANVIER

Jeudi 1er : tempête de neige sur tout le nord-ouest de la France.

Tél 1953 11Dimanche 4 : en championnat de Division d’honneur régionale, Stade Relecquois 3 – Cormorans 1 (but de Jacob). Cette rencontre, qualifiée de « burlesque » par le correspondant local du Télégramme, est marquée par de nombreux incidents et de très longues interruptions. Les Cormorans finissent le match à 8.

Jeudi 8 : début du gouvernement René Mayer.

Dimanche 11 : Cormorans 2 – Stade Léonard 2 (buts de Jacob et Donnard).

Lundi 12 : début de la démolition du manoir de Keréon. Les pierres vont servir à bâtir la nouvelle église de Saint-Guénolé.

Manoir de Keréon entre les deux guerres. Carte postale, éditeur inconnu.

Manoir de Keréon entre les deux guerres.

Début du procès des responsables du massacre d´Oradour-sur-Glane.

Vendredi 23 : Pierre Donnard, ancien vice-président de la Coopérative maritime, sauveteur en mer, membre de l’équipage du canot de sauvetage, vient d’être nommé au grade de Chevalier du Mérite maritime.

Week-end du 24 : « Le fruit défendu » de Henri Verneuil, avec Fernandel et Françoise Arnoul, au cinéma Celtic.

Samedi 24 : le chalutier « Poncelet » du Guilvinec talonne sur le Guével dont la tourelle n’a pas été reconstruite depuis la guerre. Il parvient néanmoins à se rendre à Audierne par ses propres moyens.

Poncelet, gv, zb i+ - Copie

Le « Poncelet ». Carte postale non identifiée (détail).

 

Dimanche 25 : réunion du conseil municipal. L’achat d’un camion et la construction d’un garage atelier sont envisagés. Le camion servirait aux travaux de voirie, à l’enlèvement des ordures ménagères et permettrait de mieux assurer la propreté des rues et des quais. La route de Kervédal devrait être construite avant la fin de l’année.

ES Kreisker 6 – Cormorans 1 (Bodéré sur penalty).

Bal en soirée à l’Hôtel Lanthony, organisé par l’association des Anciens déportés.

Journée très froide, le port de Concarneau est en partie gelé.

Vendredi 30 : dans la nuit du vendredi au samedi, une tempête d’une rare violence balaye l’Europe du Nord-Ouest

Bilan de janvier : 91 tonnes, chiffre d’affaires de 16 499 000 F.

FEVRIER

Dimanche 1er : une réunion est organisée à l’Hôtel Lanthony en vue de créer un Syndicat d’initiative à Penmarc’h.

Jeudi 5 : « l’Olonnais » rentre avec le pavillon en berne. Un de ses marins, Pierre-Jean Maréchal, 48 ans, est décédé à bord d’une congestion cérébrale.

Le bureau du Syndicat d’initiative est formé lors d’une deuxième réunion à l’Hôtel Lanthony. Le président sera Franck Lanthony, les vice-présidents pour Saint-Guénolé seront Auguste Dupouy, Yves Gouzien et Jean Sénéchal.

19 maquereautiers se préparent pour la campagne de 1953 : « Aiglone », «Aimé Jean Louis », « Arche d’alliance », « Charlot couz », « Ecumeur des mers », « Ile Fougère », « Joseph et Margot », « Mab Mousse Bihan », « Malvaod », « Men Du », « Mireille », « Papillon IV », « ar Paod Tin », « Parc ar Briel », « Per Nostis », « Reine des Cormorans », « Stefen couz », « Tante Corentine », et « ar Woaléden ». Ils étaient également 19 l’année précédente, mais si le nombre est identique on constate néanmoins quelques changements : « Andrée et Alice », « Mousse Bihan III », « Simon et Marcelle » et « Vincent Michèle » sont absents, remplacés par « Charlot couz », « Parc ar Briel », « Tante Corentine » et « ar Woaléden ».

Dimanche 8 : tempête d’ouest qui se prolonge lundi. Plusieurs maquereautiers qui avaient fait de la glace et des vivres ont dû reporter leur départ.

Le CAB remporte le pré-national de cross à Reims.

Mardi 10 : la tempête continue.

Mercredi 11 : soirée au profit de la Caisse des péris en mer au cinéma Celtic. Deux documentaires réalisés par M. Legrand de Quimper sont projetés, le premier est consacré à l’activité des ports du Sud Finistère, le second présente les Fêtes de Cornouaille de 1952. Ils sont suivis par un film de fiction : « Veille d’armes » de Marcel L’Herbier avec Victor Francen et Annabella. La chorale de l’Ecole d’apprentissage maritime du Guilvinec assure les intermèdes.

Amélioration du temps, mais la mer reste grosse.

Un caboteur vannetais, le « Gaston Nassiet » est échoué depuis quelques jours près de la Maison blanche, dans la rivière de Pont-l’Abbé. Il transporte du ciment pour l’entreprise Jourdain.

Jeudi 12 : en matinée au Celtic, même séance que la veille, réservée aux enfants des écoles.

Vendredi 13 : les premiers bateaux de Saint-Guénolé ont appareillé dans la semaine pour la campagne de maquereau de dérive.

Dans le cadre de l’affaire de la poudre Baumol, plusieurs praticiens et magistrats du Parquet de Quimper sont à Penmarc’h. Le matin au cimetière de Saint-Guénolé, ils procèdent à l’exhumation des corps des trois enfants victimes de ce talc : Jocelyne Scuiller (2/2/1951-8/7/1952), André Monot (10/12/1951-25/2/1952) et Marie-Pierre Goarin (1/10/1951-2/1/1952). Ils effectuent une série de prélèvements. Puis au cimetière du bourg c’est l’exhumation de Roger Jules Keradennec (9/11/1951-20/5/1952). L’après-midi est consacrée à l’examen d’une dizaine de bébés blessés par le traitement au talc Baumol. Des prélèvements de cheveux sont réalisés ainsi que des photographies des lésions.

Samedi 14 : profitant de la grande marée, le « Gaston Nassiet » a pu se remettre à flot et gagner Pont-l’Abbé.

Du dimanche 15 au mercredi 18 : bal paré et masqué de Gras, tous les soirs dans les salons Kerfriden. L’animation musicale est assurée par les Diables rouges.

Dimanche 15 : Phalange d’Arvor de Quimper 0 – Cormorans 0

Mi février : Une opération de propreté du port est en cours. Des fûts sont mis sur la cale à la disposition des bateaux pour y déverser les poissons invendus. Ces déchets seront vendus au profit de la Caisse locale des familles de marins péris en mer. Il est prévu de mettre en place une fontaine d’eau de la ville à l’entrée du port, au coin de la maison Kerfriden ; d’autre part la conduite d’eau va être prolongée jusqu’au nouveau quai.

Une grue électrique de 6 tonnes va être installée sur le nouveau quai, la grue actuelle qui date de 1938 est nettement insuffisante, elle sera démontée.

Dimanche 22 : Cormorans 1 – JA Gourin 0 (but de Cossec).

Lundi 23 : les premiers arrivages de maquereaux sont encourageants : « Reine des Cormorans » débarque 17,5 t. , « Ar Woaléden » 15 t.

Jeudi 26 : dans la nuit et par forte brume, le « Marthe Annie » du Guilvinec heurte le rocher de Kareck hir au large de Loctudy. Il réussit à atteindre de justesse le port de Lesconil malgré une importante voie d’eau. Entre temps les secours ont été prévenus : le « Capitaine de vaisseau Richard » prend la mer sous le commandement de Vincent Baltez, mais ses recherches ne donnent rien, il rentre au matin et apprend en arrivant au port que le drame a été évité.

Février : beau temps pendant la deuxième quinzaine.

Bilan : 229 t., chiffre d’affaires de 27 667 000 F.
MARS

Début mars : on apprend que Jacques Scuiller est nommé Chevalier de la légion d’honneur pour son rôle dans la Résistance..

Dimanche 1er : bal masqué de l’Amicale laïque dans les salons Lanthony.

Mardi 3 : le chalutier « Pescadou » du Guilvinec, qui était en pêche à 30 milles de Penmarc’h est victime d’une importante voie d’eau au niveau du poste du moteur. Il est pris en remorque par « l’Etoile du Marin », mais au bout de quelque temps on doit se rendre à l’évidence qu’il n’est plus remorquable car il s’enfonce de plus en plus. Il faut couper la remorque et l’équipage du « Pescadou » qui s’était réfugié à bord de « l’Etoile du marin » assiste impuissant au naufrage.

Jeudi 5 : mort de Joseph Staline.

Dimanche 8 : au conseil municipal il est question de l’établissement de feux d’alignement pour l’entrée du port, de l’implantation d’une tourelle sur Men Scoedec et de la construction et de l’exploitation d’un hangar à poisson sur le terre-plein du port par la Chambre de commerce. Par ailleurs, un camion Panhard de 3,5 t va être commandé et un garage-atelier sera construit au pignon de l’école des garçons du bourg.

Stade lesnevien 0 – Cormorans 0

Le CAB se classe 8ème au National de cross.

Samedi 14 : « l’Olonnais » débarque 7,3 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau.

Dimanche 15 : Cormorans 1 – AS Rosporden 0

Lundi 16 : Emile Drezen, un des matelots de « l’Arche d’alliance », se blesse grièvement à bord : il se prend le pantalon dans le treuil et est victime d’une triple fracture de la jambe. Le bateau rentre au plus vite et le marin, après avoir été examiné par le docteur Bourgin, est transporté d’urgence à l’hôpital.

Mercredi 18 : décès de Henri Roussel ; il était à l’origine de l’usine Roussel de Kérity, crée en 1918.

Riou, Tél 1953 03 18

Jeudi 19 : ouverture à Pont-l’Abbé de la première quinzaine commerciale organisée en Pays bigouden.

Dimanche 22 : Cormorans 2 – Gâs de Saint-Thivisiau 3 (buts de Ronarch et Jacob).

Vendredi 27 : vote à l’Assemblée du plan Courant. Il doit permettre la construction de 240 000 logements par an.

Dimanche 29 : gala de catch à Pont-l’Abbé avec en vedettes le champion de Paris, Roger Gaillot et le champion d’Afrique du Nord, Omar Sedhaoui. Cette première en Pays bigouden attire beaucoup de monde.

Stade brestois 1 – Cormorans 1 (but de Ronarch).

Fin mars : les apports de maquereaux de la deuxième marée sont décevants.

Mars très beau et sec.

Bilan du port : 602 tonnes, 43 570 000 F de chiffre d’affaires.
AVRIL

Début avril : le dispensaire de l’Abri du Marin, déjà utilisé deux fois par mois pour la consultation de PMI, ouvrira désormais tous les matins ; l’infirmière sera à disposition des malades. L’après-midi elle se rendra auprès des alités qui auront recours à ses services.

Dimanche 5 et lundi 6 : le tournoi de Pâques de football, qui oppose Guilvinec, Penmarc’h, Plonéour et Pont-l’Abbé, a lieu pour la première fois depuis sa création en 1936 à Plonéour Lanvern. La commune dispose désormais d’un nouveau terrain de football.

Dimanche 5 : à Kérity, un enfant de 9 ans est tué en manipulant une grenade allemande de la dernière guerre, trouvée dans le sable. Un autre enfant qui jouait avec lui est blessé, mais ses jours ne sont pas en danger.

Lundi 13 : assemblée générale du Syndicat d’initiative en présence du maire, du conseiller général et de 70 autres personnes. Les statuts sont approuvés à l’unanimité. Un camping devrait être édifié sur un terrain communal, soit à Pors Carn, soit à Kérity. L’aménagement de la plage de Pors Carn, proposé par M. Roullot, est adopté : plongeoir, portique, pédalos, volley, etc…

Jeudi 16 au samedi 18 : les premiers maquereautiers qui reviennent de la troisième marée ont effectué de très belles pêches, comme « Ar Woaleden » 15,5 t., « Aimé Jean-Louis » 16,5 t., « Charlot Couz » 23 t., « Tante Corentine » 16 t.

Dimanche 19 : Cormorans 1 – US Pont-l’Abbé 1 (but de Cossec)

Affluence record au Bal des Cormorans en soirée, on n’a encore jamais vu autant de monde dans la salle Kerfriden. Vers minuit c’est l’élection de la reine des Cormorans, elle est remportée par Andrée Peron.

Conseil municipal : le conseil approuve le projet d’alignement pour la petite passe établi par les Ponts et chaussées et décide d’assurer comme prévu le financement des 2/3 des travaux. L’alignement sera constitué par deux feux rouges scintillants montés sur des poteaux en béton armé de 11 mètres.

Mardi 21 : « Aimé Jean-Louis » revient avec 18 t. de maquereaux après seulement trois nuits de pêche !

Dimanche 26 : élections municipales. Inscrits 5367, votants 4270. La liste menée par le maire sortant, Thomas Donnard, obtient 2689 voix et les 23 sièges, la liste de Concentration républicaine et sociale pour la défense des intérêts communaux obtient 1456 voix.

Gâs de Morlaix 2 – Cormorans 1. Les Cormorans terminent 4èmes sur 12 du championnat de DHR avec 27 points. Le Stade brestois l’emporte et monte en Division d’honneur.

Fin avril : d’autres maquereautiers reviennent avec de jolies pêches : « Aiglone » 15 t., « Joseph et Margot » 17 t., « Stéfen Couz » 16 t., « ar Paod Tin » 19 t., « Reine des Cormorans » 15 t., « Malvaod » 17 t., « Ecumeur des mers » 15 t.
« Charlot Couz » et « Tante Corentine » sont déjà de retour avec 18 et 22 t.

Le beau temps s’est prolongé en avril.
Bilan du port : 657 tonnes, 48 567 000 F de chiffre d’affaires.

MAI

Dimanche 3 :  réunion du nouveau conseil municipal. Il est composé de 14 communistes, 4 radicaux-socialistes, 1 PSU et 4 Républicains progressistes. Thomas Donnard est réélu maire de Penmarc’h.

Lundi 4 : Ouverture du nouveau bureau de poste de Saint-Guénolé, Rue de la Joie.

« Parc ar Briel » débarque 15 t. de maquereaux, « ar Paod Tin » 17 t.

Mardi 5 : « Malvaod » réalise la meilleure pêche de la saison avec 25 t.

Mercredi 6 au samedi 9 : les apports de maquereaux restent importants, mais les cours s’effondrent. Les meilleures pêches sont pour « Men Du » 24 t., « Ecumeur des mers » 15 t., « Reine des Cormorans » 21 t., « Parc ar Briel » 15 t.

Semaine du 11 au 16 : « Men Du » après une marée rapide débarque encore 20 t. de maquereaux.

Dimanche 17 : l’AS Brestoise bat l’entente bigoudène (Cormorans, Guilvinec, US Pont-l’Abbé et Plonéour) 1 à 0. Le beau temps a favorisé le grand succès populaire de ce match disputé au profit de la Caisse locale des familles de marins péris en mer.

Conseil municipal : une boîte aux lettres sera installée à Pors Carn.

Jeudi 21 : chute du gouvernement Mayer.

Lundi 25 : obsèques de Jean Marie Criquet, 72 ans, quincailler à Saint-Guénolé.

Les sardiniers se préparent activement, certains ont déjà effectué des essais en baie de Concarneau.

Le prix du maquereau est tombé très bas, en conséquence depuis le mercredi 20 les maquereautiers désarment au fur et à mesure de leur arrivée au port.

Mercredi 27 : « Obscurité blanche », film de guerre réalisé par Frantisek Cap, au cinéma Celtic. La soirée est organisée par l’Association des anciens résistants.

Vendredi 29 : retour de « ar Woaléden », c’était le dernier maquereautier encore en mer. Ils se préparent à présent pour la campagne thonière.

Le sommet de l´Everest est atteint par Hillary et Tenzing Norgay.

Edmund-Hillary_and_tenzing Norgay, Ph Jamling T N

Edmund Hillary et Tenzing Norgay. Photo Jamling Tenzing Norgay

 

Quinze sardiniers de Saint-Guénolé travaillent dans le secteur de Concarneau et des Glénan. Ils réalisent de bonnes pêches qui sont vendues à Concarneau ou à Loctudy.
Le mois de mai a été plutôt beau.

Bilan du port : 756 t., 41 431 000 F de chiffre d’affaires.
JUIN

Première semaine de juin : beau temps.

Arrivée au port de deux nouveaux bateaux : « la Caline » et « la Chaumière du pêcheur ».

s coll Bernard Bouguéon b

« La chaumière du pêcheur ». Coll. Bernard Bouguéon

La sardine n’est plus présente devant Concarneau, cette semaine certains bateaux se sont dirigés vers les ports du Morbihan.

Les travaux de déroctage de la petite passe vont reprendre grâce à une drague venue de Nantes et à plusieurs chalands. Les pierres seront larguées à-côté d’Enes Dreo.

Enes Dreo (au deuxième plan)

Enes Dreo (au deuxième plan)

Mardi 2 : Elizabeth II est couronnée reine d’Angleterre.

Vendredi 5 : Tino Rossi chante à Pont-l’Abbé !

Tél 1953 06

Lundi 8 : première liaison entre Radio Conquet et la flottille concarnoise.

Dimanche 14 : inauguration du « Capitaine de vaisseau Richard », « un des plus beaux canots de sauvetage de France » selon le journal « le Marin » et de l’abri du bateau de sauvetage, construit par la Société lilloise Etudes et Travaux. C’est sans doute, toujours selon le Marin, « le plus bel abri de canot que la Société Centrale de Sauvetage possède ». La cérémonie a lieu en présence de nombreuses personnalités, devant une foule compacte malgré le crachin.

Bateau de sauvetage, Tél 1953 06 11, a

La station et le bateau de sauvetage. Photo Le Grand parue dans le Télégramme du 11 juin.

A cette occasion plusieurs personnes sont décorées : Jacques Scuiller est fait chevalier de la Légion d’honneur, Hervé Jacob reçoit la médaille de bronze du sauvetage, Vincent Baltez, patron du bateau de sauvetage et Lucas, maître du port,  se voient remettre la médaille espagnole du mérite naval de 1ère classe. Des sauveteurs des ports voisins sont également récompensés.

Lundi 15 : départs des premiers thoniers. Ils seront 24 cette année.

Tous les sardiniers se trouvent en baie de Concarneau ou dans les parages de Quiberon.

Vendredi 19 : exécution aux Etats-Unis de Julius et Ethel Rosenberg.

Dimanche 21 : journée très arrosée. La Cavalcade de Pont-l’Abbé est reportée d’une semaine.

Lundi 22 : le « Michel » de Marcel Bescond pêche 2,2 t. de sardines près de l’Ile aux Moutons.

Mardi 23 : le « Michel » pêche encore 2,5 t. de sardines au même endroit.

Samedi 27 : fête des écoles publiques. A 21 h, une retraite aux flambeaux emmenée par les Korollerien an aod, suivis des enfants des écoles, parcourt les rues principales. La soirée se termine par un bal.

Temps orageux.

Début du gouvernement Joseph Laniel.

Dimanche 28 : la fête des écoles continue avec une kermesse, suivie d’un apéritif concert à 18 heures et d’un nouveau bal en soirée.

La Cavalcade de Pont-l’Abbé attire une foule estimée à 20 000 spectateurs.

Lundi 29 : le temps demeure orageux.

Le maquereau de ligne donne d’excellents résultats à Saint-Guénolé depuis quelques temps (21 tonnes seront débarquées en juin)

A l’approche de la saison touristique, le Syndicat d’initiative met en avant les 120 chambres d’hôtel dont dispose la commune et estime également à environ 120 le nombre de meublés disponibles en location saisonnière. Par ailleurs il publie un dépliant touristique avec un texte d’Auguste Dupouy et des photos de M. Cassan.

Le mois de juin a été froid, mais les bateaux ont pu sortir tous les jours.

Bilan du port : 136 tonnes, 18 543 000 F de chiffre d’affaires.

JUILLET

Un service de car est mis en place pendant l’été entre Saint-Guénolé et Quimper. Il est assuré par la société Cariou-Le Cœur.

Mercredi 1er : « l’Arche d’alliance » est le premier thonier à rentrer, il a une pêche décevante de 450 thons.

Vers 3h du matin le canot à moteur « l’Appliqué » explose dans le port de Loctudy au moment de sa mise en route. Un des deux marins est gravement blessé et le bateau est déchiqueté.

Inauguration de la nouvelle criée de Concarneau.

Jeudi 2 : « la Chaumière du pêcheur » rentre de son premier voyage en panne de moteur, il a été pris en remorque par « ar Woaleden ».

Mi juillet : la première marée des thoniers est faible.

Une équipe de Radio Genève réalise un reportage sur Saint-Guénolé et Saint-Pierre.

Mardi 14 : à Paris, la manifestation contre le colonialisme en Algérie fait sept morts par balles, Place de la Nation.

Mercredi 15 : les thoniers « ar Woaléden » et « Mireille », victimes d’ennuis mécaniques, ont écourtés leur deuxième marée.

Dimanche 19 : la Fête de la plage à Pors Carn se déroule devant une foule estimée à 3000 personnes. La journée, organisée par le Syndicat d’initiative, comporte différentes courses (natation, course à pied), un tournoi de volley, un tir à la corde, un concours de galoche, un concours de belote…En soirée la fête se poursuit par un bal dans les salons Kerfriden. A minuit, c’est l’élection de la reine de Penmarc’h qui voit la victoire de Simone Cariou. Elle représentera la commune aux fêtes de Cornouaille. Les demoiselles d’honneur sont Claudine Cosquer et Geneviève Tanneau.

Cariou, Simone, reine de Penmarc'h 1953

Simone Cariou et ses demoiselles d’honneur. Photo Pouillot-Ehanno

Lundi 20 : les premiers essais de moissonneuse-batteuse en Pays bigouden ont lieu à la ferme de Kerlano à Loctudy.

Dimanche 26 : une nouvelle journée sportive se déroule à Pors Carn, avec un tournoi de volley, sous la responsabilité de Jean-Yves Corcuff et des compétitions d’athlétisme et de natation sous la responsabilité de Marcel Roullot.

Doublé breton dans le Tour de France, remporté par Louison Bobet devant Jean Malléjac.

Lundi 27 : Signature de l´armistice qui met fin à la guerre de Corée à Panmunjeom.

Le temps médiocre de juillet n’a pas gêné l’activité des bateaux.

La colonie de vacances de Saint-Guénolé se trouve cette année à Saint-Dié dans les Vosges.

Bilan mensuel du port : 311 tonnes, chiffre d’affaires de 43 125 000 F.

AOUT

Début août : la sardine est toujours présente en baie de Concarneau.

Jeudi 4 : Début du plus grand mouvement de grève depuis 1936, suite au projet du gouvernement de reculer l’âge de la retraite des fonctionnaires (65 à 67 ans pour les services sédentaires et 58 à 60 ans pour les services actifs). Il va durer plus d’un mois.

Mercredi 5 : « la Chaumière du pêcheur » débarque 1800 thons à Saint-Guénolé.

Jeudi 6 : trois thoniers sont à la vente à Saint-Guénolé avec de belles pêches : « Malvaod » 1750 thons, « la Caline » 1700 et « Men Du » 1500.

Vendredi 7 : première session des brevets de la Fédération française de natation à Pors Carn (25, 50 et 100 m) sous la responsabilité de Marcel Roullot.

Samedi 8 : début des Grandes fêtes du Pays Bigouden. Spectacle en soirée au château des Goélands, avec la troupe frisonne « Trysk Lyouwert », qui comprend un groupe de danseurs et la meilleure chorale folklorique de Hollande.

Dimanche 9 : deuxième journée des Grandes fêtes du Pays Bigouden, avec une messe bretonne à Saint-Nonna, puis un défilé dans la commune, qui se termine à Saint-Guénolé entre le cinéma Celtic et le rond-point du Nénes. L’après-midi, tous les groupes se produisent sur la scène du château des Goélands. En soirée, la reine des reines du pays bigouden, élue en fin d’après-midi, préside les deux bals de clôture chez Kerfriden et aussi chez Coïc à Kérity.

Une polémique se fait rapidement jour entre les responsables de Breiz yaouank, organisateurs des fêtes, et la municipalité, à qui il est reproché d’avoir autorisé la tenue d’une fête foraine à l’occasion de ces fêtes.
On peut penser que c’est dans le cadre de cette fête foraine qu’à lieu l’exhibition d’une famille d’esquimaux dont il est question dans la publicité suivante :

Esquimaux, Tél 1953 08 06

Publicité parue dans le Télégramme du 6 août (1)

Lundi 10 : les grèves n’épargnent pas la Cornouaille, son économie tourne au ralenti et la pêche s’écoule de plus en mal.

Mercredi 12 : enfin une journée chaude.

Jeudi 13 : l’étape Lorient-Quimper du Tour de l’Ouest passe à Pont-l’Abbé, elle est remportée par le Suisse Ferdi Kubler, vainqueur du Tour de France en 1950.

Concours de volley sur la plage de Pors Carn.

Très belle journée.

En soirée, gala cinématographique consacré au Pays bigouden, organisé par Tourisme et travail.

Vendredi 14 : un incendie spectaculaire se déclare à la ferme de Pen ar Prat à Plomeur. Le feu se déclare d’abord dans un tas de paille, il détruit ensuite un second tas de paille et un tas de foin, avant de ravager trois hangars.

Feux de camp à Pors Carn, avec la participation des groupes folkloriques locaux et de leurs chorales.

Mi-août : apparition de la sardine en baie d’Audierne, premières pêches encourageantes.

Week-end du 22 : « la P… respectueuse » de Charles Brabant et Marcello Pagliero, avec Barbara Laage, Louis de Funès, au cinéma Celtic.

Mauvais temps.

Mardi 25 : « Ar Woaléden » débarque 2140 thons à Saint-Guénolé, ce qui constitue le nouveau record du port.

Mercredi 26 : les conflits sociaux touchent à leur fin.

Vendredi 28 : le « Capitaine de vaisseau Richard » est appelé à intervenir vers 6h15 du matin auprès d’un petit cargo hollandais qui vient de talonner un rocher dans les parages de la Jument. Arrivé sur place il constate que le cargo est parvenu à sortir de sa fâcheuse position et fait route vers Loctudy.

Week-end du 29 : « Anna » d’Alberto Lattuada, avec Silvana Mangano, Gaby Morlay et Raf Vallone, au cinéma Celtic

Août, deuxième quinzaine : les apports de thon sont le plus souvent modestes, mais le poisson se vend bien.

Août, fin : la pêche à la sardine est nulle.

Août : arrivée d’une nouvelle unité au port : le « Kergarrien ». C’est un chalutier côtier-sardinier de 14 m, construit chez Pierre Gléhen au Guilvinec, pour Jean-Louis Souron et consorts.

S Kergarrien

Le « Kergarrien ». Carte postale Réma (détail).

Le temps médiocre a encore été dominant en août.

Bilan d’août : 291 t., dont 89 t. de sardines, 45 369 000 F de chiffre d’affaires. Les apports de sardines datent du début du mois, ils ont cessé depuis.

SEPTEMBRE

Début septembre : les apports de sardines demeurent faibles.

Samedi 5 : bal du pardon dans les salons Kerfriden avec l’orchestre Alfred Jolivet.

Quatre thoniers sont rentrés avec de belles pêches : « Tante Corentine » 2100 thons, « la Caline » 1700, « Malvaod » 1700 et « Men Du » 1500.

Dimanche 6 : pour leur premier match de championnat de la saison, les Cormorans font match nul 1 à 1 contre l’US Quimperlé.

Lundi 7 : le « Mousse Bihan III » rentre avec « l’Ancre de Miséricorde » en remorque.

En soirée, la béquille tribord de la pinasse « Mamouth » d’Alain Jézégabel se rompt brusquement et le bateau, au mouillage près de la petite passe, se couche sur le flanc occasionnant une forte voie d’eau. Heureusement que « la Voix du marin » se trouve à proximité et parvient à remorquer le « Mamouth » jusqu’au fond du port. La pinasse s’en tire relativement bien, mais son moteur a été noyé et il devra subir une révision.

Mercredi 9 et jeudi 10 : « Ces sacrès gosses » film danois d’Astrid et Bjarne Henning-Jensen, au cinéma Celtic.

Celtic, Tél 1953 09 09

Mercredi 9 : obsèques de Jean-Marie l’Hénoret, 28 ans ; il tenait la boulangerie-bistro de Kervilon.

Décès du sculpteur Pierre Lenoir (1879-1953), auteur du monument aux morts de Penmarc’h.

Week-end du 12 : « Plume au vent » de Louis Cuny, avec Georges Guétary et Carmen Sévilla, au cinéma Celtic

Dimanche 13 : Gas de Saint-Thivisiau 3 – Cormorans 0

Lundi 14 : à Kérity, le mareyeur Louis Scéo, 74 ans, fait une chute mortelle dans le port.

Mi septembre : les sardines sont présentes au sud. Il y en a aussi en baie de Douarnenez, mais  il faut les pêcher au filet droit.

La semaine du 14 au 20 a été excellente pour le chalut.

Jeudi 17 : quatre thoniers dépassent la barre des 1500 thons et bonites : « ar Woaléden » 2200, « Ecumeur des mers » 1690, « Aiglone » 1600 et « Mireille » 1600.

Vendredi 18 : décès à Quimper de Henri Friant, 69 ans, fondateur de la biscuiterie Filet bleu et propriétaire de la Villa des Goélands.

Les résultats des thoniers restent bons : « Mab Mousse Bihan » 1800 thons, « Joseph et Margot » 1700, « Aimé Jean Louis » 1600. Le « Papillon IV » qui était parti le 14 a été victime d’ennuis mécaniques il a dû rentrer au port, pris en remorque par le « Joseph et Margot ».

Dimanche 20 : tempête d’équinoxe, le « Jules Verne » de Douarnenez perd son patron et six marins.

AS Rosporden 1 – Cormorans 1 (but de Cloarec).

Lundi 21 : la tempête atteint son paroxysme en soirée. C’est la plus grosse de l’année.

« La Chaumière du pêcheur » débarque 2350 thons dont 1750 bonites. En nombre de poissons c’est le nouveau record du port.

Mardi 22 : la tempête demeure intense.

Mercredi 23 : accalmie. Il y a eu peu de dégâts en Pays bigouden pendant cette très grosse tempête et la flottille n’a pas été touchée. Grâce aux messages diffusés par Radio Conquet, la plupart des bateaux ont pu se mettre à l’abri à temps. Un accident cependant aurait pu tourner au drame : le thonier « Ancre de miséricorde » de Jacques Scuiller s’est trouvé en difficulté après avoir été submergé par un paquet de mer qui lui a occasionné une voie d’eau. Par précaution, l’administration maritime a demandé au « Louis et Renée » de Douarnenez, qui était dans les parages de l’accompagner. « L’Ancre de Miséricorde » est parvenu à rentrer à Douarnenez.

Deux bateaux de Concarneau ont eu moins de chance, le chalutier « Sao Breiz » avec neuf hommes à bord et le thonier « Vers l’horizon » avec 8 hommes à bord disparaissent corps et biens. Le bilan de la tempête d’équinoxe est très lourd pour la Bretagne : 19 morts, 40 disparus, sept naufrages.

Samedi 26 : le sardinier « Papillon III » qui était au mouillage à Douarnenez, est victime d’un accident. Vers midi, Michel Stéphan, un des matelots, commence à préparer le repas, quand la bouteille de gaz explose. Il est alors projeté à 4 mètres de hauteur et retombe à l’eau. Rapidement récupéré, il est sérieusement blessé, mais ses jours ne sont pas en danger. Quant au bateau, si l’incendie y a été vite maîtrisé, il a néanmoins subi des dégâts importants : pont arraché et bordées distendues.

Mardi 29 : une foule record, estimée à 10 000 spectateurs, assiste à la course cycliste des Fêtes de la Tréminou à Pont-l’Abbé. Le Grand prix de Pont-l’Abbé est remporté par Guy Butteux.

Septembre : les thoniers ont ramené beaucoup de bonites (appellation générique pour les thons de moins de 3 kg).

Bilan mensuel du port : 278 tonnes, 49 267 000 F. de chiffre d’affaires.

OCTOBRE

Début octobre : c’est la fin du chantier de goudronnage de la nouvelle route Pouldreuzic – Landudec. Ces travaux, commencés en 1947, vont permettre une amélioration importante de la liaison entre les ports bigoudens et Douarnenez.

Dimanche 4 : Cormorans 4 – En avant Guingamp 0.

Lundi 5 : obsèques à Quimper de Victor de Cadenet, 67 ans, en présence de nombreuses personnes de Saint-Guénolé. Ancien président des Cormorans de Penmarc’h, Victor de Cadenet fut longtemps directeur de l’usine Tirot à Saint-Guénolé.

Mercredi 7 : le Comité local des pêches maritimes du Guilvinec s’est réuni pour examiner la Convention de Londres, dite de l’overfishing, qui doit s’appliquer à partir du 5 avril 1954. Les marins s’inquiètent de certaines dispositions, en particulier celle qui diminue la taille marchande du poisson et le maillage des chaluts.

Dimanche 11 : Cormorans 4 – US Pont-l’Abbé 0 (buts de Cossec (2), Bodéré et Jacob)

« La Voix du marin » débarque 3 tonnes de sardines et 1 tonne de maquereaux.

Jeudi 15 : le palangrier de Kérity « Petit Daniel » de Louis Le Guen, demande assistance. Le « Capitaine de vaisseau Richard » part en intervention, mais le temps d’arriver dans les parages d’Ar-Men, le « Petit Daniel » était déjà secouru.

Première quinzaine : beau temps.

Lundi 19 : une manifestation rassemble 15 000 cultivateurs à Quimper.

Dimanche 25 : un piéton de 71 ans qui traversait la route reliant Kérity à Saint-Pierre est mortellement blessé par le car Le Rhun de Saint-Guénolé.

Décès à 50 ans de Yves Edelin, Il fut le gérant de l’usine Cassegrain pendant une vingtaine d’années, jusqu’en 1943.

Stade Léonard 2 – Cormorans 1

300 personnes sont invitées par la municipalité à l’hôtel Lanthony pour le traditionnel « repas des vieux », animé par les « Korollerien an aod ». Au menu : potage, tripes, sauté de veau, pâtisserie, café et fine. Vin rouge et vin blanc à volonté.

Lundi 26 : les pêcheurs sardiniers du Finistère déposent une résolution à la préfecture dans laquelle ils s’élèvent contre les importations de conserves.

Vendredi 30 : Pierre Tanneau, 71 ans, marin du sardinier « Clarisse », trouve la mort en rejoignant son navire au port de Douarnenez.

Pêches abondantes de sardines en baie de Douarnenez depuis plusieurs semaines.

La saison thonière est terminée, les bateaux de Saint-Guénolé ont débarqué 428 tonnes en tout en 1953.

Bilan mensuel du port : 171 tonnes et 30 015 000 F. de chiffre d’affaires.

NOVEMBRE

Lundi 2 : mauvais temps

Mardi 3 et mercredi 4 : tempête du sud-sud-ouest.

Jeudi 5 : la tempête s’apaise un peu, mais le temps demeure mauvais jusqu’au mercredi 11.

Week-end du 7 : « Deux sous d’espoir » de Renato Castellani au Celtic

Dimanche 8 : bal aux salons Kerfriden. Il est organisé par le comité local créé à Saint-Guénolé en juillet de la FNLA ( Fédération nationale de lutte antituberculeuse).

Week-end du 14 : « Manon des sources » de Marcel Pagnol, avec Jacqueline Pagnol et Raymond Pellegrin, au cinéma Celtic

Dimanche 15 : le conseil municipal souhaite que l’électrification des cales et terre-pleins des ports de Saint-Guénolé et Kérity soit réalisée rapidement ; une participation financière plus forte de la Chambre de commerce est demandée.

JA Gourin 2 – Cormorans 2 (buts de Cloarec et de Le Rhun)

Deuxième quinzaine : brume.

Mercredi 18 : vers 23h30, par forte brume, le palangrier « Monique Alexis » de Saint-Guénolé, talonne une roche à l’entrée du port de Morgat et fait une voie d’eau. Grâce à une intervention efficace des pompiers volontaires de Crozon, le bateau est mis en sécurité. Il sera réparé sur place par les ouvriers du chantier naval du Fret

Jeudi 19 : M. Bronnec, commerçant à Pont-l’Abbé découvre une scolopendre venimeuse de 30 cm dans un régime de bananes qu’on vient de lui livrer.

Week-end du 21 : « La Pocharde » de Georges Combret, avec Pierre Brasseur, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : Cormorans 1 – US Guilvinec 0

Jeudi 26 : arrivée à Kérity d’un nouveau bateau : le « Notre idole », construit au chantier Gléhen d’Audierne.

Vendredi 27 : les dissensions continuent entre la municipalité et Breiz yaouank, cette fois c’est une fête intitulée « Les douze heures bigoudennes », prévue le 20 décembre par l’association, qui est remise en cause pour un problème de disponibilité de salle.

Coup de vent.

Lundi 30 : Breiz yaouank choisit d’organiser « Les douze heures bigoudennes » à Plonéour-Lanvern.

Fin novembre : temps brumeux.

Novembre : arrivée de deux nouvelles unités à Saint-Guénolé : le « Jeune Michelle » et le  « Reine des flots ». Les deux bateaux s’équipent pour le chalut.

Baptême du « Reine des flots ». Photo Mouez Penmarc’h.

Depuis la fin de la campagne thonière, plusieurs chalutiers de Saint-Guénolé pêchent dans le sud à partir de Concarneau. Ils sont une douzaine à y vendre régulièrement leur pêche. Ce phénomène semble lié à l’amélioration du port de Concarneau (criée, nouveau quai). Un seul chalutier travaille sur les côtes britanniques, c’est « l’Olonnais ».

Les côtiers ne sont pas beaucoup sortis en novembre, en raison du mauvais temps en début de mois et de la forte brume en fin de mois.

Bilan mensuel du port : 19 457 000 F. de chiffre d’affaires.

DECEMBRE

Dimanche 6 : Cormorans 2 – Stade relecquois 1 (buts de Jacob et Cossec).

Dimanche 13 : Pont-l’Abbé crée à son tour un cercle celtique.

ES Kreisker 3 – Cormorans 0

Mercredi 16 : le cercle celtique de Pont-l’Abbé va s’appeler « Ar vro bigouden ».

Mi décembre : le chantier de la nouvelle église est commencé. Les fondations sont creusées depuis déjà plusieurs semaines. Les belles pierres taillées provenant de la destruction du manoir de Keréon ont été livrées, ainsi que d’épaisses ardoises de Pont-Coblant.

Vendredi 18 : réception définitive des travaux de la poste de Saint-Guénolé. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Faria de Kérity et la charpente et la menuiserie par l’entreprise Péron-Bodéré.

Week-end du 19 : « Horizons sans fin » de Jean Dréville, avec Giselle Pascal et Jean Chevrier, au cinéma Celtic.

Samedi 19 : fête de Noël des écoles dans la salle de la cantine, avec les binious des Korollerien an aod.

Dimanche 20 : deuxième journée de la fête de Noël des écoles. Les deux journées sont couronnées de succès.

Cormorans 2 – Stade lesnevien 2 (buts de Bodéré et Ronarch). Les Cormorans sont 6èmes, à 4 points de l’En Avant de Guingamp.

Lundi 21 : le poste-transformateur de Keréon est mis sous tension. Il alimentera Kervédal, Kerameil et Pouloupry et plusieurs autres quartiers de Penmarc’h. Il ne reste plus qu’une vingtaine de maisons non reliées au réseau électrique dans la commune ; dès mars 1954 toute la commune sera électrifiée.

Mercredi 23 : René Coty est élu Président de la République.

René_Coty_en_1948, archives du Sénat

René Coty. Archives du Sénat (1948)

Jeudi 24 et vendredi 25 : « L’évadé du bagne » de Riccardo Freda, avec Gino Cervi, au cinéma Celtic.

Week-end du 26 : « Le Petit Jacques » de Robert Bibal au cinéma Celtic.

Jeudi 31 : bal des Cormorans aux salons Kerfriden.

Décembre a été relativement clément.

Bilan mensuel du port : 207 tonnes, 28 755 000 F. de chiffre d’affaires.

________________________________________

Autres évènements, remarques, statistiques …

L’année 1953 a été mauvaise pour les sardiniers, avec 236 tonnes seulement. Les plus gros bateaux s’en sortent à peine mieux : les maquereautiers ont bien pêché (1861 t.) mais les prix étaient parfois très bas. Heureusement que la saison thonière a été bonne : les 24 thoniers ont ramené 428 tonnes de poissons, soit beaucoup plus qu’en 1952, pourtant considérée comme une bonne année.

Le développement de la flottille, après une année 1952 exceptionnelle, marque un nouveau coup d’arrêt, malgré l’arrivée de cinq nouveaux bateaux : « La Caline« , « La Chaumière du pêcheur« , le « Jeune Michelle« , le « Kergarrien » et le « Reine des flots« . Quatre bateaux sont rayés des listes : le « Papillon III » victime d’une explosion à Douarnenez, le « Michel« ,  le « Mousse Bihan II » et le « Vincent Michèle« , définitivement désarmés. Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux atteint le chiffre de 48. Les petites pinasses et canots de 3 à 10 tx continuent à diminuer, avec l’arrêt en 1953 de « Clarisse » à Nicolas Le Brun et de « l’Etoile du marin » GV 6090 à Jean Le Donge. Il n’y en a plus que 21. Le nombre total de bateaux diminue légèrement, passant de 70 à 69. Compte tenu de l’arrêt du « Mousse Bihan II », le doyen de la flottille est désormais « Jacques et Lucien », construit en 1932.

port-tirages-modernes

« Etoile du marin » au premier plan. Carte postale Tirages modernes (détail)

Le port de Saint-Guénolé bénéficie désormais d’un service de distribution d’eau.

Au Guilvinec-Léchiagat, le port s’améliore avec l’édification d’un terre-plein au Guilvinec entre le môle et la « kal koz » et la construction d’une cale à Léchiagat, près du Faoutès.

Un nouveau livre d’Auguste Dupouy paraît aux éditions Arthaud : « Souvenirs d’un pêcheur en eau salée » dans lequel il raconte ses innombrables parties de pêche à Saint-Guénolé.

P1010123

Une partie des collections de l’archéologue Du Chatellier est déposée au Musée préhistorique de Penmarc’h.

(1) Cette exhibition peut-être rattachée à la mode, finissante en 1953, des « zoos humains », cf l’article du Monde Diplomatique « Ces zoos humains de la République coloniale » de Nicolas Bancel, Pascal Blanchard & Sandrine Lemaire (https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944)

 

 

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *