Mousse Bihan II

Immatriculation : GV 5712

Le « Mousse Bihan II » a été construit au Guilvinec en 1929 ; il est immatriculé le 18 septembre 1929.

Caractéristiques : pinasse pontée

Tonnage : 14,53 tx
Moteur Baudouin de 30 cv

Canot non ponté à l’origine, le « Mousse Bihan II » est transformé en février 1938.

Malgré sa petite taille, il réalise d’excellentes pêches de maquereaux de dérive pendant les années quarante : 40 000 maquereaux en mars 1946, 51 000 en mai 1947.
Il a été construit pour Pierre Jean Bariou (1883-1941). A sa mort, c’est son fils Joseph, qui n’a pas encore 20 ans, qui lui succède comme patron, puis c’est son autre fils Pierre Jean. Pierre Jean devient propriétaire unique en avril 1947.  A partir de 1947, Thomas Tanneau, puis Louis Tanniou sont à la barre. Pierre Jean Bariou reprend le commandement en 1951 jusqu’à la sortie de flotte du bateau en décembre 1953. Le « Mousse Bihan II » est démoli en 1955.

Ils ont fait partie de l’équipage en 1940-1941 : Joseph Bariou (matelot, puis patron à partir du 7 mai 1941), Pierre , dit « Corentin » Bariou, Pierre Jean Bariou (novice puis matelot), Pierre Jean Boënnec, Joseph Buannic, Georges Marcel le Carval, Corentin Charlot, René le Floch, Jean Guichaoua (mousse), Pierre Marie Hélias, Vincent Hélias, Noël Larnicol (patron remplaçant, puis matelot), Lucien Mazo, François Daniel Nicolas, Jean Louis Rioual, Michel Stéphan, Jacques Tanneau (1).

 

(1) Archives départementales, 2048 w 191.

 

 

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *