1970

Janvier

Vendredi 2 : création du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC)

Week-end du 3 : « Via Macao » de Jean Leduc, avec Roger Hanin, au cinéma Celtic.

Dimanche 4 : le froid persiste, mais l’épidémie de grippe commence à se calmer.

Lundi 5 : les travaux de protection du port du Guilvinec sont en voie d’achèvement. Le plan d’eau du port est déjà mieux abrité grâce aux deux épis protégés par des tétrapodes.

Mardi 6 : le froid s’intensifie, il fait -3° à Quimper.

Mercredi 7 : vent d’est glacial, -3,7° à Quimper

Jeudi 8 : dans la nuit de mercredi à jeudi une tempête se lève avec des rafales à 100 km/h à Penmarc’h ; le temps ne se réchauffe pas pour autant.

Le chalutier guilviniste « Commandant Kieffer » est en panne à cinq ou six milles de l’Ile de Sein. Le bateau de sauvetage « Patron François Hervis » se porte à son secours, mais un des sauveteurs est enlevé par une lame. Il est récupéré après avoir séjourné 10 minutes dans l’eau glacée ; son état n’inspire cependant pas d’inquiétude. Le « Commandant Kieffer » parvient quant à lui à rentrer au Guilvinec.

Vendredi 9 : remontée spectaculaire du thermomètre, il gagne 13° en deux jours à Quimper.

Week-end du 10 : « Gros coup à Pampelune » de Russell Rouse, avec Stephen Boyd, au cinéma Celtic.

Dimanche 11 : en matche amical les Cormorans battent l’équipe réserve du Stade quimpérois, classée en Division d’honneur régionale, par 3 à 2. Les buts sont de Rolland (2), Le Rhun et Castric.

Mardi 13 : mauvais temps, les bateaux restent à quai.

Les marins constatent que l’allongement du quai « Liberté » a déjà amélioré la stabilité du plan d’eau à l’intérieur du port de Saint-Guénolé.

Mercredi 14 : le « N’holl zent » débarque 310 caisses, dont 60 de langoustines, soit 10,4 tonnes. Il bat le record de ventes de la criée avec 45 192 F.

Jeudi 15 : après trois années de guerre, le Biafra sécessionniste est réintégré dans le Nigéria, mais la crise humanitaire n’est pas terminée.

Dimanche 18 : Cormorans 10 – AL Châteaulin 0

Jeudi 22 : premier vol commercial du Boeing 747

Dans le sud de l’Irlande, une tempête se déclenche en soirée avec une rapidité jamais vue depuis des années, en quelques heures le vent passe de force 3 à force 10. Il change d’orientation à plusieurs reprises et la mer se déchaîne. Les chalutiers qui le peuvent font route vers les ports irlandais et les autres n’ont qu’une solution, mettre à la cape. La situation devient bientôt dramatique : deux navires sont en grande difficulté : « l’Argo » de Concarneau et le « Menez Veil » de Loctudy ; par ailleurs on est sans nouvelles du « Pen ar Vir » de Douarnenez

Vendredi 23 : le « Menez Veil » est victime d’une voie d’eau et se trouve en panne de phonie. Mais approché par un autre chalutier loctudyste, « l’Olympiade », Corentin Guillamet, le patron, déclare qu’il maîtrise la situation. Les nouvelles sont également rassurantes pour « l’Argo ». En revanche on recherche toujours le « Pen ar Vir ».

La flottille côtière est restée à terre.

Les commerçants et artisans de Penmarc’h ont affrété un car pour se rendre à Brest au meeting du Comité des artisans et commerçants animé par Gérard Nicoud.

Samedi 24 : naufrage du « Bucentaure » de Concarneau. Six des 10 marins ont pu grimper dans un bombard, les quatre autres n’ont pas pu être sauvés.

En plus du « Pen ar Vir » on est également sans nouvelles des deux autres chalutiers : le « Portzic » de Morgat et « An Dochic »  d’Adolphe Pochic de Kérity, qui était dans le secteur de Labadie bank.

« An Dochic », photo parue dans Mouez Penmarc’h.

Premier entraînement, dans la nouvelle salle omnisport, de la section handball des Cormorans qui vient juste d’être créée. Une équipe junior-sénior sera inscrite en championnat pour la saison 1970-1971. L’entraînement est assuré par Joël Menut, délégué Jeunesse et sports et par ailleurs recordman de Bretagne de saut à la perche. Il entraînera aussi une équipe d’athlétisme, d’autres projets sont à l’étude : basket, handball féminin…

Week-end du 24 : « Les dix commandements » de Cecil B. DeMille, au cinéma Celtic

Dimanche 25 : la tempête se calme.

Lundi 26 : le « Portzic » est retrouvé. En panne de phonie, il s’était réfugié à Vigo en Espagne. Un avion Neptune de Lann-Bihoué quadrille la zone où « An Dochic » et « Pen ar Vir » ont été aperçus pour la dernière fois.

Mardi 27 : abandon des recherches aériennes.

Mercredi 28 : les deux chalutiers sont officiellement considérés comme perdus corps et biens.

Vendredi 30 : nouvelle tempête avec des rafales de 120 km/h à la pointe du Raz.

Un chalutier côtier arrive à Saint-Guénolé, « Etoile d’Arvor ». Il était jusqu’alors basé au Guilvinec.

Week-end du 31 : « Passeport pour l’oubli », film d’espionnage de Val Guest, avec David Niven et Françoise Dorléac, au cinéma Celtic.

Janvier : le chalutier « Régis-Eric » de Kérity commence à fréquenter le port.

Bilan du mois à la criée : 307 tonnes pour 1 229 000 F de chiffre d’affaires (335 tonnes et 1 108 000F en janvier 1969).

Février

Dimanche 1er : Gourlizon 0 – Cormorans 4

Mercredi 4 : réunion d’information à la mairie de Penmarc’h en vue de créer un Comité d’action culturelle dans la commune.

Dans la nuit de mardi à mercredi à Loctudy, des vandales lâchent les amarres de deux chalutiers, le « Sant Tudy » et le « Kerguen ». Par miracle les bateaux ne touchent pas les rochers et finissent leurs courses sur la plage de l’Ile-Tudy.

La réclamation déposée par les Cormorans à l’issue du match du 30 novembre à Plomodiern a été prise en compte : la rencontre va être rejouée.

Week-end du 7 : « Le hold-up du siècle » de Jack Donohue, avec Frank Sinatra et Virna Lisi, au cinéma Celtic.

Samedi 7 : lancement au chantier Pierre Gléhen d’Audierne du « Koroller II » pour Pierrot Daoulas et Pierre Bellet.

Le « Koroller II », carte postale Le Doaré n°4434

Premier entraînement de la future équipe féminine de handball des Cormorans.

Dimanche 8 : en relâche à Newlyn avec le « Gloria Maris », Nonna Tanniou, 54 ans, fait une chute sur le pont du bateau. Transporté à l’hôpital, il décède quelques heures plus tard.

Mardi 10 : les chalutiers sont toujours en relâche.

Mercredi 11 : à l’occasion des Gras, l’Amicale laïque organise comme chaque année une randonnée en voitures décorées le matin, et un grand rassemblement de mascarades place du marché l’après-midi. La journée se poursuit dans les Salons Kerfriden par un bal masqué pour les enfants en fin d’après-midi et un autre pour les plus grands en soirée.

Jeudi 12 : dans la nuit de mercredi à jeudi une tempête se lève, c’est déjà le 27ème coup de vent depuis le début de l’année et cette fois c’est du sérieux : il s’agit de la tempête la plus forte depuis dix ans, elle est classée en ouragan. Les rafales atteignent 150 km/h à Penmarc’h, on relève même 185 km/h à Ouessant. A terre on ne compte plus les arbres abattus, les antennes et les ardoises arrachées. A Pont-l’Abbé, une maison s’effondre en partie et la toiture du supermarché Mevel est soufflée par le vent.

En mer, la situation est beaucoup plus dramatique, l’océan est en furie, la visibilité nulle. On est sans nouvelles du chalutier « Agami » de Loctudy, il se trouvait à 55 milles à l’ouest-noroît d’Ouessant quand la tempête a éclaté. Il y a neuf hommes à bord.

Le chalutier « Kerguen » se trouve en difficulté à 25 milles au sud des Glénan, il est couché par les lames à trois reprises, mais il arrive à se redresser à chaque fois. Le porte-avion « Foch » qui navigue dans les parages se porte à son secours. Il va aussi assister dans la nuit le cargo grec « Santa Paola », au large de Penmarc’h.

Le « Va! mon petit » prévu mercredi soir à Kérity n’est pas rentré. Finalement on apprend avec soulagement qu’il a pu se réfugier aux Glénan.

Le ligneur de Saint-Guénolé « Vers l’avenir » s’échoue sur l’île Saint-Nicolas aux Glénan.

Au port de Kérity, le chalutier « La Barcarolle » chasse sur son ancre et est entraîné vers les rochers. Le canot de sauvetage du Guilvinec réussit à intervenir malgré la tempête : les marins peuvent alors monter à bord et ramener le bateau à bon port.

Vers 22 heures à Loctudy arrive le « Kerguen », suivi une demi-heure plus tard par le « Mab Manu », qui se trouvait également au large pendant la tempête.

Vendredi 13 : un Neptune de Lann Bihoué quadrille la zone où le chalutier « Agami » a été signalé pour la dernière fois.

Arrivée à Saint-Guénolé du « Gloria Maris » qui ramène le corps de Nonna Tanniou.

La plupart des chalutiers sont toujours en relâche.

Les rues de Saint-Guénolé sont jonchées d’ardoises et de débris divers.

Dimanche 15 : temps froid, neige.

Accalmie sur les lieux de pêche.

Lundi 16 : les recherches de « l’Agami » sont officiellement terminées ; il est déclaré perdu corps et biens. Il y a eu 37 péris en mer en trois semaines.

Mercredi 18 : temps printanier

Week-end du 21 : « Que vienne la nuit » d’Otto Preminger, avec Michael Caine et Jane Fonda, au cinéma Celtic.

Samedi 21 : dans la nuit de vendredi à samedi, la mer est à nouveau démontée. Le « Pors Lambert » perd un de ses marins à Labadie Bank, après avoir été couché par un violent paquet de mer. Raymond Dréau, 42 ans, effectuait son premier voyage sur le bateau.

3000 personnes assistent au service solennel en hommage aux neuf marins de « l’Agami ».

Après trois jours d’efforts, le « Vers l’avenir » d’Alain Bellet, qui s’était échoué à Saint-Nicolas, est tiré de sa fâcheuse position. Trois bateaux ont participé aux opérations : le « Gai moussaillon » de Marcel Boennec, « l’Emblème » d’Olivier Garrec et « la Câline » de Marcel Chaffron. Le « Vers l’avenir » est conduit à Larvor. Il sera réparé au chantier Marcel Cariou.

« Vers l’avenir », carte postale Jean n°227353 (détail).

A Quimper, le meeting et la manifestation de l’Action laïque sont suivis par 8000 personnes.

Dimanche 22 : mauvais temps.

Les Cormorans sont tenus en échec sur leur terrain par l’AS Plouhinec, 1 à 1.

Lundi 23 : lancement au chantier Gourlaouen-Quillivic d’Audierne du « Mab an Tignous ». Il sera commandé par Maurice Guirriec.

Mercredi 25 : tempête, pluie, grêle ; rafales de nord-noroît de 120 km/h à la Pointe du Raz.

Jeudi 26 : réunion du Comité de défense des artisans et commerçants de Penmarc’h, salle Rino Coli.

Week-end du 28 : « Détective privé » de Jack Smight, avec Paul Newman et Lauren Bacall, au cinéma Celtic.

Samedi 28 : service religieux à la mémoire de Raymond Dréau.

Fin février : adjudication à l’entreprise Roger Le Rhun de Penmarc’h, du mur de défense de 557,50 m entre Pen ar Beg et la Joie.

Février : le « Reine des berceaux » de Kérity commence à fréquenter le port de Saint-Guénolé

Bilan du port : 310 tonnes, chiffre d’affaires de 1 402 000 F. (en 1969 447 tonnes , 1 408 000 F)

Mars

Lundi 2 : la criée, ouverte début 1969, vient déjà d’être agrandie. Le bâtiment, qui devient opérationnel ce lundi, a doublé sa surface. Il passe de 800 m² à 1600 m² et offre désormais un carreau de vente de 1400 m². D’autre part, cinq magasins de marée avec chambres froides seront loués à des mareyeurs (408 m²)

Mercredi 4 : le sous-marin « Eurydice », disparaît au large de Saint-Tropez avec ses 57 hommes d’équipage.

Tempête dans l’après-midi avec des rafales à 117 km/h à la Pointe du Raz.

Jeudi 5 : le personnel des établissements Le Minor manifeste à Pont-l’Abbé et se met en grève.

Week-end du 7 : « Chuka le redoutable », western de Gordon Douglas et Richard Jessup au cinéma Celtic.

Dimanche 8 : écrasante victoire des Cormorans à Cast, 8 à 1.

Lundi 9 : la grève des commerçants et des artisans est suivie à 100% en Pays bigouden. Des incidents ont lieu devant le centre Leclerc de Pont-l’Abbé.

L’entreprise de couverture Eugène Tanneau de Penmarc’h abat la cheminée de l’usine Roulland, haute d’une vingtaine de mètres.

Jeudi 12 : débuts de la Quinzaine commerciale du Pays bigouden (du 12 au 26)

Vendredi 13 : 5000 manifestants à Quimper pour la suppression des zones de salaires.

La grève se poursuit chez Le Minor.

Week-end du 14 : « Les Russes arrivent », comédie de Norman Jewison, au cinéma Celtic.

Dimanche 15 : nouvelle victoire des Cormorans, 2 à 0 contre Plomodiern, buts de Castric et de Le Rhun.

Bal masqué de l’Amicale laïque dans les Salons Kerfriden.

Lundi 16 : après une période plutôt fraiche, le temps s’est nettement radouci.

Mercredi 18 : on constate des arrivages importants à la criée de Saint-Guénolé depuis plusieurs jours.

Jeudi 19 : grève nationale des commerçants et des camionneurs.

Week-end du 21 : « Barbouze chérie », film de José Maria Forqué, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : Cormorans 10 – Pluguffan 0

Gérard Vervoort remporte le 19ème Tour de la ville de Pont-l’Abbé.

Lundi 23 : reprise du travail chez Le Minor.

La construction du nouvel appontement est terminée. Les bateaux sont autorisés à y accoster.

Mardi 24 : pendant la nuit, au port de Saint-Guénolé,  « Le Baladin » de Kérity, petite unité appartenant à Pierre Stéphan, est entraînée sous le quai à marée très basse et reste bloquée à marée montante. Après l’avoir dégagé de cette mauvaise posture, une intervention des pompiers de Penmarc’h est nécessaire pour pomper et écoper l’eau.

Fin de la grève nationale des commerçants et des camionneurs.

Mercredi 25 : le numéro d’avril de « Que choisir » publie pour la première fois une enquête de l’Union fédérale des consommateurs sur la qualité des eaux de baignade en France. La plage de Pors Carn est classée dans la catégorie 1 « plage saine ».

Week-end du 28 : « Et pour quelques dollars de plus », western de Sergio Leone avec Clint Eastwood, au cinéma Celtic.

Dimanche 29 : beau temps

Le tournoi de Pâques a lieu à Penmarc’h. Devant 2500 spectateurs les Cormorans battent l’US Guilviniste par 2 à 1 et l’US Pont-l’Abbé bat Plonéour 3 à 0.

Lundi 30 : le beau temps persiste et il y a encore 1500 spectateurs au stade pour voir les Cormorans remporter leur tournoi. Ils font match nul contre Pont-l’Abbé 2 à 2, mais l’emportent largement au nombre de corners.

Mars : le « Kergadec » basé jusqu’à présent à Kérity, commence à fréquenter le port.

Le « Kergadec » (GV 7852) à Saint-Guénolé (collection Patrick Plouhinec)

Mars : Jacques Scuiller se voit décerner le grade de chevalier de l’ordre du mérite maritime sur décision du secrétaire d’Etat à la Marine marchande.

Bilan de la criée : 632 tonnes débarquées, 2 471 000 F de chiffre d’affaires. (En 1969 : 518 t. et 1 662 000 F).

Avril

Mercredi 1er : tempête (104 km/h dans le raz de Sein), averses de neige à Pont-l’Abbé. Il fait froid sur toute la Bretagne, mais Penmarc’h fait un peu exception en conservant une température de 7°.

Samedi 4 : la pièce de théâtre « Poussière pourpre » de Sean O’Casey est présentée à la salle omnisport par l’Association d’action communale du Finistère. 200 personnes assistent à l’évènement, malgré le froid glacial qui règne dans la salle.

Dimanche 5 : nouvelle victoire des Cormorans à Léchiagat par 3 à 2. A cette occasion Bodéré marque le 100ème but de la saison.

Mardi 7 : lancement au chantier des Charpentiers réunis à Saint-Guénolé du chalutier thonier « Etreom ». Destiné à Michel Durand, il remplace « l’Entre-nous ». Il mesure 18,50 m, jauge 49 tonneaux et est propulsé par un Baudouin jumelé DNK6 de 2×160 cv.

Lancement de « l’Etreom », photo Ouest France, avril 1970

Mercredi 8 : les commerçants de Penmarc’h ont décidé de ne pas s’associer à la grève nationale des commerçants.

A Paris, le sous-comité du thon a fixé à 4 F le prix plancher pour les conserveries et à 4,40 F en criée. Comme lors des campagnes précédentes le « Ludovic Pierre » assistera les thoniers, avec à bord cette année un nombre encore plus important de chercheurs.

Vendredi 10 : Conseil municipal. Des trottoirs seront bientôt construits rue de la Joie ; l’avant projet d’éclairage du port de Saint-Guénolé est approuvé.

Week-end du 11 : « Opération Marrakech » de Don Sharp, au cinéma Celtic.

Dimanche 12 : les Cormorans l’emportent à Plomodiern par 4 à 1 (3 buts de Le Rhun, 1 de Trébern).

Week-end du 18 : « L’espion » de Raoul Lévy, au cinéma Celtic.

Samedi 18 : fin du stage organisé par le CEMEA au Château des Goélands pour former des encadrants de classes de mer. Parmi les 30 stagiaires on comptait quatre allemands et un argentin. Le Château des Goélands accueillera dès le mois de mai, trois classes de mer de la commune de Courbevoie.

Dimanche 19 : encore une large victoire à l’extérieur pour les Cormorans : 5 à 0 à Loctudy. L’équipe des Cormorans termine la saison invaincue avec 23 victoires et un nul, 111 buts marqués, 13 encaissés.

Lundi 20 : arrivée à Loctudy du nouveau canot de sauvetage, le « Victoire des Alliés ».

Jeudi 23 : les parents d’élèves de la commune sont inquiets, des fermetures de classes sont évoquées, même l’école de Saint-Guénolé pourrait être touchée. Une délégation est reçue par le maire.

Vendredi 24 : incendie au bourg de Penmarc’h. Une maison d’habitation est partiellement détruite en raison d’une friteuse oubliée sur le feu.

Week-end du 25 : « La mariée était en noir » de François Truffaut, avec Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Jean-Claude Brialy, au cinéma Celtic.

Dans la nuit du 25 au 26 le « Ketty et Micou » tombe en panne au large d’Ouessant. « Le Résolu » parvient heureusement à le prendre en remorque.

Dimanche 26 : les Cormorans battent le FC Quimperlé 5 à 0 en poule finale des vainqueurs de 1ère division.

Mardi 28 : réception officielle des travaux d’extension de la criée.

Jeudi 30 : trois chalutiers rentrant de leur journée de pêche s’échouent à 30 m du quai de Lesconil en raison du manque de profondeur du chenal, bloquant par là même la moitié de la flottille.

Bilan de la criée : 594 tonnes débarquées, 2 089 000 F de chiffre d’affaires.

Mai

Vendredi 1er : en soirée, un grave incendie causé par un court circuit endommage la brigade de gendarmerie du Guilvinec.

Week-end du 2 : « Un espion de trop » de Don Siegel, avec Donald Pleasance et Charles Bronson, au cinéma Celtic.

Samedi 2 : premier match de handball à la Salle omnisport de Penmarc’h : les Cormorans reçoivent l’équipe 2 de l’AL Quimper.

Dimanche 3 : le beau temps s’installe.

Mardi 5 : à 10 milles au sud des Glénan,  le « Néréide » de Loctudy remonte dans son chalut une bombe de la seconde mondiale toujours en état de fonctionner.

Jeudi 7 : temps maussade pour l’Ascension.

Le tournoi de sixte du cinquantenaire des Cormorans est remporté par Pouldergat qui bat les Cormorans 1 à 0 en finale.

Championnat d’académie d’athlétisme à Rennes : plusieurs athlètes de Saint-Guénolé se distinguent : en juniors Henri Camus remporte le triple saut avec 13,57 m, Jean-Jacques Rolland gagne le 400m haies en 56’’8 devant Roger Hélias 58’’2.

Week-end du 9 : « Le judoka agent secret» de Pierre Zimmer, au cinéma Celtic.

Samedi 9 : plus de 1000 enseignants manifestent à Quimper pour protester contre les menaces de fermetures de classes.

Lundi 11 : grève des enseignants.

Le personnel de la conserverie Saupiquet de Quimper se met en grève dans le but d’obtenir des augmentations de salaires.

Mardi 12 : le personnel de la conserverie CINAL (ex Béziers) de Pont-l’Abbé se met en grève à son tour.

Mercredi 13 : la CGT organise des réunions dans toutes les conserveries du sud Finistère.

Saint-Guénolé est le premier port de l’ouest à débarquer de la sardine. 5 tonnes ont été pêchées en Baie d’Audierne dont 3,5 par le « Paotred Jean Matelot ».

Le « Ton Jos » signale la présence d’une importante nappe de mazout au Nord d’Ouessant.

Réception des travaux des 160 m de quai réalisés par l’entreprise Dodin. Un déroctage du port à la cote -2,50 m a également été réalisé.

Vendredi 15 : manifestation des ouvrières et ouvriers des conserveries du sud Finistère à Quimper ; le cortège rassemble 1000 personnes.

Week-end du 16 : « L’ombre d’un géant » de Melville Shavelson, avec Kirk Douglas et Senta Berger, au cinéma Celtic.

Le week-end de la Pentecôte est particulièrement ensoleillé.

Dimanche 17 : les Cormorans (1) battent les Cormorans (3) 5 à 1, en finale du tournoi de sixte du cinquantenaire de la JA Pont-l’Abbé.

Mardi 18 : après Saupiquet, c’est la reprise du travail à la CINAL.

Jeudi 20 : lancement de « l’Anatife » au chantier Hénaff du Guilvinec.

« l’Anatife »

Week-end du 23 : « 100 000 dollars pour Ringo » de Alberto de Martino, au cinéma Celtic.

Dimanche 24 : fête du cinquantenaire des Cormorans. Inauguration de la nouvelle salle omnisport de Penmarc’h et match de gala au stade avec une rencontre entre deux équipes professionnelles, disputée devant 2500 spectateurs. Le FC Lorient bat le Stade Rennais 3 à 1. En lever de rideau les Cormorans battent une Entente bigoudène par 5 à 3 (buts de Castric (2), Trébern, Gloaguen et un but d’un joueur de la sélection contre son camp).

Lundi 25 : « l’Avel a benn », chalutier de Douarnenez, vient d’être acheté par l’ACAF pour le port du Guilvinec. Avec ses 29 m il devient le plus grand bateau du Pays bigouden.

Mercredi 27 : 5000 personnes manifestent à Quimper pour défendre l’emploi dans le Finstère.

Sébastien Cap, patron du chalutier guilviniste « Michel Patrick » se blesse mortellement au large de Land’s End.

Jeudi 28 : tragique accident à Kervilon, un enfant de quatre ans qui traversait la route de façon soudaine est fauché et tué par une voiture.

Week-end du 30 : « Agent 077, opération Jamaïque» de Jesus Franco, au cinéma Celtic.

Bilan de la criée en mai : 657 tonnes, dont 75 de sardines, 2 170 000 F de chiffre d’affaires (en 1969 : 572 t et 1 749 000 F)

Juin

Lundi 1er : le « Topaze » de Lesconil, trompé par une visibilité nulle, talonne à l’entrée du raz de Sein, ce qui occasionne une importante voie d’eau. Il doit être remorqué jusqu’à Douarnenez.

Mercredi 3 : dans le cadre de la préparation de la campagne thonière de 1970, Jean-Claude Dao ingénieur agronome du CNEXO, responsable de la mission scientifique, se rend à Saint-Guénolé, où il rencontre plusieurs patrons pêcheurs. Cette année le « Ludovic Pierre », navire accompagnateur de la flottille, sera en mesure de diffuser un bulletin météo spécial à destination des thoniers.

Week-end du 6 : « Un homme qui lit » au cinéma Celtic

Dimanche 7 : la kermesse de l’école publique se déroule sous le soleil et rencontre un grand succès.

Jeudi 11 : un ligneur de 8 mètres du Guilvinec, le « Sans souci » s’échoue à Pors Carn après avoir talonné une roche. Dans la journée il est redressé par des bateaux de Saint-Guénolé et ceinturé de bouées.

Le « Sans souci » est déséchoué.

Week-end du 13 : « Fantomas contre Scotland Yard » de André Hunebelle, avec Jean Marais et Louis de Funès, au cinéma Celtic.

Samedi 13 : l’étang de Pont-l’Abbé est à sec depuis quelques jours à la suite d’un problème survenu sur des vannes.

Dimanche 14 : banquet des Cormorans à l’hôtel Lanthony.

Violent orage sur le Pays bigouden après une longue période de sécheresse.

Mercredi 17 : la troupe de l’Association départementale d’action culturelle présente un spectacle Tchekhov au Celtic composé de trois courtes pièces du dramaturge russe.

Week-end du 20 : « Le jeune Cassidy » de John Ford et Jack Cardiff, avec Rod Taylor, au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : le Brésil bat l’Italie 4 à 1 en finale de la coupe du monde à Mexico.

Mardi 23 : « Racleur d’océan » est le premier thonier de Saint-Guénolé à faire route pêche.

« Racleur d’océan ». Carte postale Pouillot-Ehanno n°819 (détail)

Mercredi 24 : vin d’honneur à l’Amicale laïque à l’occasion du départ en retraite de Jean-Louis Ropars, directeur de l’école de Saint-Guénolé.

Lancement au chantier Rémy Cariou de l’Ile-Tudy du « Daniel » pour Anselme Boënnec de Kérity. Long de 8 mètres, le « Daniel » est équipé d’un moteur de 80 cv.

Vendredi 26 : au conseil municipal le maire rappelle qu’il a effectué une demande de réalisation d’un plateau d’évolution physique pour les scolaires sur le domaine public maritime, à proximité de l’école de Saint-Guénolé. Il signale aussi que le département va céder à la commune les terrains et bâtiments des gares de chemin de fer pour la somme symbolique de 1 F le m². Par ailleurs la commune de Penmarc’h décide d’acquérir un fourgon d’incendie et une machine à nettoyer les plages.

Mardi 30 : dans la soirée, par mauvaise visibilité et mer agitée, « l’Eternel vagabond » de Loctudy talonne la Basse jaune près des Glénan, ce qui provoque une forte voie d’eau. Il essaye de s’échouer sur Penfret, mais coule à 50 m de la plage. Les membres de l’équipage parviennent à évacuer le bateau à bord de l’annexe. Parmi eux se trouvait Fabre Cadiou, 40 ans, de Saint-Guénolé.

Selon « La Pélagia » qui observe la campagne germonière, les conditions météorologiques ont été très favorables en juin.

Juillet

Mercredi 1er : les pompiers réussissent à renflouer « l’Eternel vagabond » échoué près des Glénan depuis le 30 juin. Aidé par plusieurs bateaux de Loctudy, il réussit à joindre Concarneau, où il sera mis sur le slipway.

Ouverture d’un poste de gendarmerie, rue Pierre-Sémard, durant les deux mois d’été.

Samedi 4 : le « Chevaliers du ciel » du Guilvinec, dont on était sans nouvelles depuis le 29 juin, a été localisé au large des côtes espagnoles ; il était en panne de phonie.

Mercredi 8 : plusieurs milliers d’artisans et de commerçants manifestent à Quimper. Le Tribunal se prononce sur les incidents qui se sont produits le 9 mars devant le Centre Leclerc de Pont-l’Abbé. Un des participants, menuisier à Saint-Guénolé, est condamné à une peine d’un mois de prison.

Vendredi 10 : le premier thonier à la vente à Saint-Guénolé est Audiernais, c’est l’« Albert André » qui débarque 2150 thons.

La loi Debré réduit la durée du service militaire à 12 mois.

Week-end du 11 : « La révolte de Sparte », péplum de Alberto De Martino au cinéma Celtic.

Dimanche 12 : ouverture du 11ème Salon du Guilvinec, avec un hommage à Edouard Pignon et Robert Wogensky.

Retraite aux flambeaux en soirée dans les rues de Saint-Guénolé, animée par la Lyre bigoudène. Elle sera suivie par un feu d’artifice tiré de Krugen et d’un bal populaire sous la criée.

A Plonéour-Lanvern le feu d’artifice, tiré Place de la République, tourne au drame. A 23h45, au moment du bouquet final, un système de fixation qui supportait 90 pièces pyrotechniques cède et les fusées partent dans la foule. Quatre personnes sont hospitalisées, par ailleurs on compte beaucoup de blessures superficielles et de vêtements brûlés.

Vendredi 17 : arrivée des premiers thoniers de Penmarc’h, le « Régis Eric » débarque 2800 thons et le « Racleur d’océan » 1850 thons.

Récital de saxophone à l’église de Saint-Guénolé, avec Gérard Meyniel.

Week-end du 18 : « Le canard en fer blanc » de Jacques Poitrenaud, avec Roger Hanin et Corinne Marchand au cinéma Celtic.

Week-end pluvieux.

Dimanche 19 : Eddy Merckx remporte le tour de France.

Mercredi 21 : nouveau feu d’artifice à Saint-Guénolé ; cette fois il part du Château des Goélands.

En matinée, une explosion se produit à bord du caseyeur « Santa Theresa » de Loctudy ; un des deux marins est sérieusement blessé.

Une grande partie de la flottille thonière a terminé son premier voyage. Les captures sont assez moyennes, comprises entre 900 et 2200 thons. La meilleure pêche reste celle du « Régis Eric » avec 2800 thons.

« Régis Eric » sortant du port de Saint-Guénolé

Films diffusés en semaine au cinéma Celtic : « FBI, Opération vipères jaunes » de Wolfgang Schleif, « Fantomas contre Scotland Yard » de André Hunebelle, « Tarzan et le jaguar maudit » de Robert Day.

Le temps a été médiocre en juillet.

Août

Week-end du 1er : « Du mou dans la gâchette » de Louis Grospierre, avec Michel Serrault et Bernard Blier, au cinéma Celtic

Très beau temps.

Samedi 1er : le caseyeur « l’Atalante » de Larvor prend feu dans les parages du port, faisant une victime.

Jeudi 6 : le Conseil municipal du Guilvinec est revenu sur le problème de l’usine de déchets de poisson Angibaud en faisant état des nombreuses réclamations de la population et des estivants contre la pollution des dunes et surtout les odeurs nauséabondes. Il décide d’entreprendre de nouvelles démarches pour obtenir la fermeture de l’usine.

Vendredi 7 : intoxication au centre aéré de Plonéour-Lanvern. Soixante-dix enfants sont concernés, dix d’entre eux ont été hospitalisés.

Week-end du 8 : « Bagarre à Bagdad pour X22 » de Paolo Bianchini, avec Roger Hanin, au cinéma Celtic

Samedi 8 : le temps a été orageux pendant toute la semaine.

Dimanche 9 : Festival des Cormorans. En matinée, un défilé de six cercles celtiques accompagné de trois bagadou parcourt la commune devant une assistance nombreuse et sous le soleil. L’après-midi la présentation des chants et danses se déroule cette année sur le port de Saint-Guénolé avec en vedette Alan Stivell. La fête se termine par un bal populaire à la salle omnisports.

Mercredi 12 : le « Racleur d’océan » est le premier thonier à boucler son deuxième voyage, il débarque 1750 thons.

Jeudi 13 : en soirée, projection de diapositives sur la pêche au thon et la pêche au chalut dans la salle paroissiale près de l’église. Elle est organisée par le vicaire de Saint-Guénolé, Jacques Le Roy. Plusieurs marins sont présents pour commenter les diapositives.

Dimanche 16 : en match amical les Cormorans battent le Phalange d’Arvor de Quimper par 4 à 1, trois buts de Bodéré et un but de Gest.

Patrick Gadonna de Pont-l’Abbé remporte le 1500 m. du match d’athlétisme France – Allemagne espoirs.

Lundi 17 : le « Régis Eric » débarque 2350 thons, les autres thoniers en ont beaucoup moins.

Vendredi 21 : théâtre à la salle omnisports, avec « Les fous de la mer » de Pierre-Jakez Hélias, par la troupe Stanislas-Théâtre de Nancy.

Week-end du 22 : « Mission suicide à Singapour » de Ferdinando Baldi, au cinéma Celtic

Dimanche 23 : le syndicat d’initiative de Penmarc’h organise un rallye touristique et humoristique.

En match amical les Cormorans battent l’AS Ergué Armel par 2 à 0, buts de Castric.

Mercredi 26 : le MLF dépose une gerbe sous l’Arc de triomphe en hommage à la femme du soldat inconnu.

Vendredi 28 : le « Monna Lisa » débarque 2400 thons. Les captures du deuxième voyage sont très moyennes, s’échelonnant entre 2400 et 1100 thons.

Dimanche 30 : en match amical les Cormorans battent Léchiagat par 5 à 1,  buts de Volant, Castric et trois buts de Le Rhun.

Films diffusés en semaine au cinéma Celtic : « El Dorado » d’Howard Hawks, « Roger la honte » de Riccardo Freda, « Guerre et paix » de Sergei Bondarchuk, « Pancho Villa » de Buzz Kulik, « Cinq cartes à abattre » de Henry Hathaway, « Poisson d’avril » de Gilles Grangier.

Septembre

Jeudi 3 : les conserveurs viennent de refuser la demande de majoration de 50 centimes du kilo de germon formulée par les marins pêcheurs pour la fin de campagne 1970.

L’US Guilvinec, qui va participer au  même championnat que les Cormorans,  a recruté un ancien joueur professionnel du FC Sochaux, le congolais André Malouema. Il officiera en tant qu’entraîneur-joueur.

Week-end du 4 : dernière séance de la saison au cinéma Celtic, avec la nouvelle projection du « Jour le plus long », grand succès du début des années soixante.

Temps superbe pendant le week-end.

Dimanche 5 : en Coupe de France à Plobannalec, les Cormorans l’emportent par 3 à 0.

Mardi 8 : le chalutier « La Marseillaise » de Lesconil est victime d’une voie d’eau, il réussit néanmoins à rentrer au port.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les producteurs de lait de la FNSEA se manifestent dans plusieurs villes du sud Finistère. A Pont-l’Abbé ils s’en prennent à la voiture du percepteur et dessinent une fourche sur la perception.

Mercredi 9 : le « Racleur d’océan » est à la vente avec 1350 thons à l’issue de son troisième voyage.

Les thoniers sont à la cape, les chalutiers sont également à la cape ou en relâche à Kinsale, Cork ou Milford Haven.

Jeudi 10 : les thoniers ne sont plus à la cape, en revanche le mauvais temps continue au nord, les chalutiers sont tous en relâche.

Samedi 12 : les thoniers qui sont rentrés dans la semaine ont débarqué entre 1500 thons pour « Alain Bihen » et 600 thons. Ils commencent déjà à désarmer.

Dimanche 13 : temps toujours maussade.

Pour la première journée du championnat de Promotion d’honneur, l’US Plonéour et les Cormorans font match nul 0 à 0.

Lundi 14 : les élèves de maternelle et primaire sont rentrés sous le crachin.

Un conflit éclate sous la criée du Guilvinec, il oppose les mareyeurs à la société Pêcheurs de France–Marée bretonne. Trente-cinq bateaux restent sans acheteurs.

Mardi 15 : les arrivages de thons sont encore plus faibles que la semaine dernière.

Mercredi 16 : pluie diluvienne.

Jeudi 17 : « La Colombe » de Lesconil réalise une pêche extraordinaire : un banc de mérous de près d’une tonne, qui longeait une épave flottante en bois.

Vendredi 18 : retour d’un temps estival.

Dimanche 20 : en coupe de France, les Cormorans l’emportent à Ergué Armel par 2 à 0, buts de Olivier et Le Rhun.

Une zone artisanale de 35000 m² sera réalisée à Pendreff Plomeur. Dès le début de l’année 1971 on devrait voir les premières constructions.

Jeudi 24 : le beau temps continue.

Vendredi 25 : vers 21h30, le chalutier « Anita Conti » est heurté et coupé en deux par un cargo hollandais au large d’Ouessant. Les cinq marins ont juste le temps de sauter dans leur canot de survie. « Anita Conti » coule en cinq minutes. Le cargo retrouve rapidement l’équipage du chalutier et le conduit au port de Brest. Les cinq rescapés sont André Gloaguen (mécanicien), Francis Gloaguen, Ernest Gosselin, Honoré le Pape et Jean Tanneau (patron).

Dimanche 27 : les Cormorans battent les Gars d’Arvor de Landerneau par 5 à 2, buts de Olivier (2), Pascual et Le Rhun (2).

Lundi 28 : à l’occasion du pardon de la Tréminou, un match amical oppose le Stade rennais à l’équipe belge d’Anderlecht, il se termine par un nul 1 à 1.

Mercredi 30 : le « Kruguen » est abordé dans l’après-midi par un cargo allemand, le « Thorheide ». Le chalutier est victime d’une voie d’eau, par sécurité l’équipage se réfugie à bord du cargo allemand. Après quelques temps, les marins décident de remonter à bord et le « Kruguen » est pris en remorque par le « Thorheide ». Au bout de quelques milles, le patron, Jean Garrec, décide qu’il peut rentrer par ses propres moyens et prend la route de Douarnenez, accompagné par « Le Corse ».

Le « Thorheide ». Photo herschaaldekopievanrath

La pluie est revenue, après une bonne douzaine de jours de beau temps.

Le « Ketty et Micou » talonne en sortant du port. Avec son nouvel équipage, il partait vers Arcachon, son futur port d’attache. Il a pu se rendre au Guilvinec où sa coque, sérieusement touchée, sera réparée.

« Ketty et Micou », carte postale Le Doaré (détail)

Bilan de septembre à la criée : 488 tonnes, chiffre d’affaires de 1 637 000 F, ce qui représente une baisse par rapport à 1969 (619 tonnes, 1 824 000 F). Cette diminution s’explique par la mauvaise campagne thonière. En effet la production a chuté de 207 tonnes par rapport à septembre 1969, en revanche les apports de langoustines connaissent une belle augmentation.

Octobre

Jeudi 1er : à la suite de son abordage du 30 septembre, le « Kruguen » a été placé sur le slipway du port de Douarnenez.

Samedi 3 : le « Petite Jacqueline », désormais armé à Concarneau, est le dernier thonier à débarquer à Saint-Guénolé. Il ramène 150 thons et 1150 bonites.

Dimanche 4 : kermesse paroissiale dans l’ancienne usine Rio-Le Gall.

A Châteaulin, les Cormorans écrasent les Coquelicots de Châteaulin par 6 à 0. Buts de Gest (2), Le Rhun (2), Bodéré et Olivier.

Vendredi 9 : réunion du Comité de défense des commerçants et artisans, salle Rino Coli.

Décès d’Edmond Michelet (1899-1970). Ancien ministre, ancien député de la circonscription, Edmond Michelet possédait une maison à Poulguen.

Centième anniversaire de la mort de la famille du préfet Levainville sur les rochers de Saint-Guénolé.

Rocher dit du Préfet, la croix commémorative du drame.

Dimanche 11 : en coupe de France les Cormorans battent l’Hermine concarnoise par 3 à 1, buts de Olivier, Le Rhun et Rannou.

Mardi 13 : par une brume épaisse, le chalutier côtier « André » du Guilvinec est abordé par un navire anglais au large de Penmarc’h. Malgré son étrave brisée et son mat cassé, il parvient à rentrer au Guilvinec par ses propres moyens. Le navire anglais ne s’est pas arrêté.

Mercredi 14 : alors que les rotations d’équipage se développent en pêche industrielle, l’idée d’une adaptation à la pêche artisanale commence à poindre. Un patron des Sables-d’Olonne se prépare à une expérimentation en recrutant un marin supplémentaire et en cherchant à limiter le temps d’arrêt du bateau entre chaque marée.

Grand soleil ; malgré un épisode pluvieux fin septembre, l’automne 1970 est globalement radieux.

Vendredi 16 : inauguration de la route Plonéour – Saint-Jean-Trolimon. Quatre virages ont été supprimés.

Dimanche 18 : à Landerneau, les Cormorans battent la Landernéenne par 3 à 0, buts de Gloaguen et de Le Rhun (2).

Lundi 19 : vent fort de noroît dans la nuit de lundi à mardi, rafales de 115 km/h à la Pointe du Raz.

Jeudi 22 : après son passage sur le slipway, le « Kruguen » est en réparation depuis quelques jours au chantier naval de Cornouaille à Tréboul.

Vendredi 23 : une équipe de télévision est  à Saint-Guénolé pour  quelques jours, elle réalise un documentaire sur le peintre Jean Bazaine. Le film sera diffusé pendant la période de Noël sur la deuxième chaîne. Il est produit par Marianne Oswald, réalisé par Gérard Pignol avec Jacques Mercanton comme directeur de la photographie.

« J’ai voulu dédier le film à Jean Bazaine, et surtout à ce pays, à son pays, où il vient « respirer ». Je le comprends d’ailleurs, il y a une telle lumière ici, et les gens sont adorables » Marianne Oswald.

Dimanche 25 : les Cormorans écrasent les Melenicks Elliant par 13 à 2, Olivier, Le Rhun et Castric marquent chacun trois buts.

Samedi 31 : premier match officiel de volley des Cormorans. Penmarc’h l’emporte 3 sets à 0 contre l’Etoile Saint-Laurent de Brest.

Bilan du port en octobre : 648 tonnes, dont 188 de sardines ; 1 663 000 F de chiffre d’affaires. C’est mieux qu’en octobre 1969  (502 t., 1 466 000 F).

Novembre

Dimanche 1er : à Douarnenez, malgré un but de Bodéré, les Cormorans sont éliminés de la Coupe de France par la Stella Maris 2 à 1.

Incendie du dancing « Le 5-7 » à Saint-Laurent-du-Pont. Il y a 146 victimes.

Vendredi 6 : le tronçon de la rue du Port qui passe sur les nouveaux remblais de l’arrière port est en cours d’achèvement. Le mur de défense de la Joie est également presque terminé.

Joseph Larzul, le conserveur de Plonéour Lanvern, vient de remporter le premier prix du Salon international de l’alimentation Porte de Versailles, dans la catégorie « Produits alimentaires élaborés ». Il a présenté des crêpes aux fruits de mer.

Dimanche 8 : les Cormorans l’emportent à Concarneau contre la réserve de l’US Concarnoise par 3 à 2, buts de Bodéré, Berlivet et Le Rhun.

Lundi 9 : mort du général de Gaulle.

Départ de Cherbourg de l’escorteur côtier « l’Agile ». Il est chargé d’une mission d’assistance aux pêcheurs en mer d’Irlande.

Mardi 10 : lors du dernier conseil municipal la décision de remblayer et de construire un mur en front de mer à Poulbriel a été confirmée. Le bureau de poste sera agrandi et le cimetière aura des sanitaires. Par ailleurs, le tracé du chemin dit du Layou, reliant la rue Hyacinthe Moguérou à la voie communale n°5 est approuvé.

Samedi 14 : premier match officiel de hand pour les Cormorans, qui reçoivent Châteauneuf-du-Faou.

Dimanche 15 : le derby entre Penmarc’h et Guilvinec attire une foule considérable ; ces deux équipes survolent le championnat de Promotion d’honneur. Il y a 4200 entrées payantes, ce qui constitue le record en France pour un match de Promotion. La première mi-temps est nettement à l’avantage des Guilvinistes, qui mènent rapidement grâce à un but de Cozic dès la 5ème minute. Plus tard Larzul et Malouema aggravent le score. Castric réduit la marque juste avant la pause. En deuxième mi-temps, portés par leur public, les Cormorans reviennent dans la partie grâce à Bodéré. Castric égalise deux minutes plus tard et Olivier permet aux Cormorans de l’emporter. Ce derby restera dans les annales et sera considéré en Pays bigouden comme le match du siècle.

« Des matchs de toutes sortes j’en ai vu, mais rarement qui aient offert autant de suspens et d’intensité. » P. Chable (Ouest France).

Roger Castric, auteur de deux des quatre buts des Cormorans. Photo Ouest France

Mardi 17 : mauvais temps, vent fort.

Mercredi 18 : tempête avec des rafales à 115 km/h à la pointe du Raz, mer démontée, creux de 8 mètres, pluie et grêle.

Samedi 21 : à la salle omnisport, première séance de l’école de saut à la perche, dirigée par Joël Menut, recordman de Bretagne de la discipline.

Dimanche 22 : le conseil municipal de Pont-l’Abbé se prononce pour la construction d’un CES près du lycée Laënnec.

Les Cormorans sont éliminés de la Coupe de l’Ouest, battus à Plomelin 3 à 1.

Lundi 23 : nouvelle tempête dans la nuit de dimanche à lundi.

Mercredi 25 : malgré un beau soleil, la mer reste forte avec des creux importants ; certains côtiers éprouvent des difficultés pour rentrer au port, en particulier au Guilvinec.

Vendredi 27 : la chapelle de la Madeleine, près de l’étang de Pont-l’Abbé vient d’être démolie à la demande de ses propriétaires.

Dimanche 29 : les Cormorans battent la réserve de la Stella Maris de Douarnenez par 2 à 1 (deux buts de Castric).

Lundi 30 : grève des enseignants du Lycée Laënnec, ils protestent contre le manque de professeurs et les classes surchargées.

Bilan de la criée : 626 tonnes dont 169 tonnes de sardines, 1 769 000 F de chiffre d’affaires. En novembre 1969, les chiffres étaient beaucoup plus faibles : 350 tonnes, 1 356 000 F.

Décembre

Mardi 1er : le « Mousse Bihan IV » connait des problèmes mécaniques pendant une marée de chalut et doit être remorqué par le « Mousse Bihan Couz ».

Dimanche 6 : Langolen 1 – Cormorans 3

Jeudi 10 : dans la nuit de mercredi à jeudi le vent se lève et la mer grossit fortement.

Les côtiers restent à quai.

Vendredi 11 : une cérémonie de remise de médailles est organisée à l’usine Saupiquet de Quimper. Elle concerne les cinq usines du Sud Finistère. Plusieurs membres du personnel de l’usine de Saint-Guénolé sont récompensés.

Ouest France du 12 décembre 1970

Samedi 12 : arrivée d’un nouveau côtier, « l’Eurêka« . Lancé en 1968, il vient d’être racheté par Jean-Claude Stéphan. Il était auparavant à Loctudy.

Lundi 14 : début du tournage du film de Jacques Deray « Doucement les basses » avec Alain Delon, Nathalie Delon, Paul Meurisse et Paul Préboist. Certaines scènes seront réalisées à Saint-Guénolé.

Mardi 15 : arrivée du froid.

Vendredi 18 : radoucissement des températures

Samedi 19 : le Centre océanologique de Bretagne vient de choisir l’étang de Kermoor à l’Ile-Tudy, pour une expérience innovante d’élevage de bar et de turbot.

Dimanche 20 : Cormorans 4 – Telgruc 0, buts de Le Rhun (2), Castric et Olivier.

Lundi 21 : le premier épisode du feuilleton « Les cousins de la Constance » est diffusé à la télévision. Réalisé par Robert Mazoyer d’après Paul Guimard, , le tournage a eu lieu au Guilvinec, à Léchiagat et à Concarneau.

Retour du froid.

Samedi 26 : le temps froid devient glacial. L’étang de Pont-l’Abbé est entièrement pris par les glaces.

Dimanche 27 : les Cormorans remportent le tournoi de Fouesnant en battant l’US Fouesnant par 6 buts à 4. Buts de Gest (3), Le Lay, Castric, plus un but d’un Fouesnantais contre son camp.

Lundi 28 : la température descend à -5° à Penmarc’h dans la nuit de dimanche à lundi.

Mardi 29 : lancement au chantier Cariou de l’Ile-Tudy du « Per Nostis II » (1). C’est la plus grande unité lancée par ce chantier. Il est destiné à Pierre Guéguen, actuel patron du « Per Nostis ».

Mercredi 30 : malgré un léger radoucissement, il fait encore 0° à Penmarc’h.

Jeudi 31 : au Guilvinec, un homme assassine son épouse en l’étranglant à l’aide d’un fil électrique.

Les chalutiers qui ne sont pas rentrés pour les fêtes sont en pêche mauvais temps ou en cape.

Bilan du port en décembre : 628 tonnes débarquées, chiffre d’affaires 2 138 000 F.


Autres événements de 1970, remarques, statistiques…

Bilan annuel : 6941 tonnes, dont 567 tonnes de thon seulement et 773 tonnes de sardine. Malgré la saison thonière très décevante, le chiffre d’affaires de la criée se monte à 23 857 000 F, ce qui constitue un nouveau record pour Saint-Guénolé.

Le « N’holl zent« , comme chaque année ou presque, réalise la meilleure moyenne par marée au chalut, suivi du « Diablotin » et du « Patrice-Myriam« . En tonnage annuel ils sont quatre a dépasser les 100 tonnes : « N’Holl Zent » 142, « le Diablotin » 130, « Sant Yann » 108 et « Massingy » 107

Au thon, « Nymphe de la mer » s’en sort un peu mieux que les autres avec 6250 thons en trois voyages, tout comme « Régis-Eric » 6200.

1970 a été une très bonne année pour les ligneurs : 894 000 F de chiffre d’affaires contre 573 000 F en 1969. Ils sont parfois une trentaine à la vente.

Neuf nouveaux bateaux de plus de 10 tonneaux fréquentent Saint-Guénolé depuis 1970. Quatre bateaux neufs : « Anatife« , « Etreom« , « Koroller II » et « Mab an Tignous« , deux côtiers achetés d’occasion : « Etoile d’Arvor » et « Eurêka« , plus trois chalutiers de Kérity qui vendent désormais régulièrement à Saint-Guénolé : « Kergadec« , « Régis-Eric » et « Reine des berceaux ».

Quatre bateaux ont quitté la flotte, tous les quatre en septembre : « Les Cinq frères Ademo » vendu à Port-en-Bessin, « Entre nous » vendu à Loctudy, « Ketty et Micou » vendu à Arcachon et « Anita Conti« , naufragé en septembre. Au total la flottille passe de 86 à 91.

En ce qui concerne les bateaux de 3 à 10 tonneaux, on constate l’arrivée d’une nouvelle unité, appelée « Exodus ». Construit à Port-Louis en 1963, il a été acheté par André Boënnec en mars. Leur nombre passe de 12 à 13, ce qui donne un total de 104 bateaux de plus de 3 tonneaux à Saint-Guénolé, jamais il n’en y a eu autant.

80  permis de construire ont été déposés à Penmarc’h en 1970.

La carapace de protection extérieure du mur barrage de la grande passe est renforcé par l’ajout de 38 blocs de béton de 25 tonnes.

Le mur de défense du port de Kérity est prolongé à l’ouest vers Kervily.

A Loctudy, un projet de lotissement de 30 maisons en arrière du cordon dunaire de la plage des Sables Blancs est accepté par le maire. En échange, la société privée responsable de la mise en œuvre du lotissement se chargera de protéger la dune contre la mer. Un rideau de planches jointives est installé sur 200m en avant du cordon.

(1) Le « Per Nostis II » ne sera armé qu’en mars 1971, je l’ai donc comptabilisé avec les nouvelles unités de 1971.

Commentaires

  1. rolland pierre dit : 14 janvier 2020 à 18 h 44 min Bonjour
    en tant que gars de saint gue ,je vous remercie
    pour votre travail
    Quelles archives utilisez vous?a quand les annees 70
  2. admin dit : 16 janvier 2020 à 11 h 09 min Bonjour
    Merci pour ces encouragements.
    J’utilise différents types d’archives. Tout d’abord les archives départementales et leurs journaux anciens numérisés. Pour la période de 1944 à nos jours je me sers d’Ouest France ou du Télégramme. J’ai aussi travaillé sur les archives de l’ENIM à Paimpol et celles du Service historique de la défense à Brest, sans oublier les archives municipales de Penmarc’h.
    J’utilise aussi parfois des documents prêtés par des personnes qui suivent mon site ainsi que des renseignements qui me viennent de marins retraités de mon entourage. Je viens d’aborder les années 70 dans le cadre de la rubrique « Saint-Guénolé il y a 50 ans ». En ce moment je prépare février 1970.
    Cordialement
    C. CADIOU
  3. YM dit : 26 janvier 2020 à 14 h 05 min Bravo pour votre site, il est passionnant!
  4. admin dit : 27 janvier 2020 à 11 h 01 min Merci
  5. xavier bihan dit : 7 octobre 2020 à 22 h 54 min j’étais à bord du MENEZ VEIL a cette époque , et je peux vous garantir que cette nuit-la etait dantesque . Nous avons eu de la chance …!
  6. admin dit : 9 octobre 2020 à 19 h 24 min Bonsoir
    Mon père était aussi en mer cette nuit là, sur le « Triskell ». Je crois qu’il me souvenir qu’ils n’étaient pas très loin d’ »An Dochic ».
  7. Henri Camus dit : 3 mai 2020 à 13 h 15 min

Merci Camille pour le rappel des résultats des athlètes de Saint-Guénolé en mai 1970 ! Sous la houlette de l’irremplaçable Jacky Trebern, prof d’EPS du lycée, bien sûr ! Bonne continuation à toi et longue vie à « Saint-Guénolé par les champs et par les grèves ». Tu présentes un travail de mémoire exceptionnel à travers ce site. Kenavo dit !

admin dit : 5 mai 2020 à 16 h 06 min (Modifier)

Bonjour Henri. J’ai participé moi aussi au championnat d’académie cette année là, avec moins de réussite. Je me souviens encore très bien de cette journée.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *