1969

Janvier

Calendrier des PTT de 1969. La photo est plus ancienne, elle a été prise entre 1959 et 1961.

Mercredi 1er : temps exceptionnellement doux et ensoleillé

Deux marins embarqués sur « An Tin Couz » se noient à Crosshaven en Irlande, où le chalutier avait fait escale pour réparer des funes. Emile Le Brun de Saint-Jean avait 19 ans, Joseph Donnart de Saint-Guénolé 29 ans. L’un est tombé en franchissant la passerelle entre le bateau et le quai et l’autre est mort en tentant de lui porter secours.

Dimanche 5 : arrivée au port à 3 h du matin du chalutier « An Tin couz » avec les corps des deux marins morts accidentellement en Irlande.

Les Cormorans remportent enfin une victoire, ils battent Loctudy à l’extérieur 2 à 0. Le retour de Pascual semble avoir bien consolidé la défense.

Dans la nuit du dimanche au lundi le vent souffle en tempête. Plusieurs bateaux rompent leurs amarres. « Appel du large » se fait drosser contre le quai, son étrave est fortement endommagée.

Lundi 6 : mise en service officielle de la nouvelle criée. Il y a trois bateaux à la vente : « Marie-Suzanne » avec 150 caisses dont 80 de langoustines, « Maryse Odile » avec 170 caisses dont 50 de langoustines et « An Tin couz ».

« An Tin Couz »

« Marie-Suzanne » a ramené un moteur d’avion de la seconde guerre mondiale qu’il a pêché en mer d’Irlande, et a bien endommagé son chalut.

La criée emploie 13 personnes, elle dispose d’une halle de 800 m². Cinq magasins de marée ont été construits pour des mareyeurs expéditeurs. Trente autres mareyeurs sont inscrits pour les achats sous criée.

Il y a 630 marins embarqués au port de Saint-Guénolé en ce début 1969.

Le vent se lève en fin d’après-midi et un violent orage éclate peu après 18 h.

Mardi 7 : c’est à nouveau la tempête. Les rafales de vent atteignent 160 km/h à la Pointe du Raz, 116 km/h à Penmarc’h. Des bourrasques de pluie et de grêle s’abattent sur Saint-Guénolé peu après 1 heure et se succèdent pendant toute la nuit. La tempête baisse un peu d’intensité en journée, mais le calme ne revient pas. C’est la plus grosse tempête depuis celle du 12 mars 1967. Il y a des dégâts en Pays bigouden. A Saint-Guénolé, plusieurs bateaux subissent des avaries, des toitures sont endommagées et une ligne téléphonique abattue. Au Guilvinec, trois bateaux ont lâché leurs amarres : « Neiz Bihen », « Les Bruyères » et « Jean de la lune », endommageant d’autres bateaux. A Loctudy, deux serres de l’exploitation agricole Larnicol de Kerogan ont été brisées.

Vendredi 10 : sursis pour l’Ecole d’apprentissage maritime du Guilvinec, elle ne sera pas fermée à la rentrée de septembre.

Lundi 13 : il y a désormais deux tarifs pour le courrier.

Mercredi 15 : certains chalutiers sont à la cape ou RAS, d’autres font route Milford Haven ou Newlyn.

Jeudi 16 : tempête de noroit, rafales à 110 km/h à Penmarc’h.

Mauvais temps en mer d’Irlande.

Les travaux de la salle omnisport de Penmarc’h viennent de commencer, ils devraient durer dix mois.

Vendredi 17 : les chalutiers encore en mer font route vers les ports britanniques ou irlandais.

Naufrage du palangrier « Kornog » de Douarnenez, dans les parages de Land’s end, il y avait 8 hommes à bord.

Dimanche 19 : il y a quelques chalutiers en pêche, les autres sont toujours en relâche.

Les Cormorans battent Gourlizon par forfait.

Lundi 20 : les chalutiers sont en pêche.

Décès de Michel Diquelou, 66 ans, ancien patron pêcheur de Saint-Guénolé.

Mercredi 22 : plusieurs centaines d’hectares de palue et de prairies sont inondées dans les communes de Tréogat et Tréguennec. Pour évacuer l’eau, une pelleteuse a creusé une brèche dans la dune de galets.

Jeudi 23 : le « Kruguen » se retrouve en panne dans le suroît des Scilly. Il est pris en remorque par un bateau de sauvetage des Scilly et conduit au port de Sainte-Marie. Son hélice et son gouvernail étaient bloqués par une feuille de nylon.

Dimanche 26 : Plomodiern 0 – Cormorans 1

Lundi 27 : la Société de chasse de Penmarc’h a procédé à un lâcher de lièvres venus de Pologne.

Mardi 28 : les plages de Bénodet et d’Audierne sont souillées par des dégazages de pétroliers.

Le « Stangala » de Loctudy a ramené dans son chalut une mine de 600 kg datant de la deuxième guerre mondiale. Deux démineurs ont du monter à bord pour la neutraliser.

Mercredi 29 : les plages bigoudènes sont, elles aussi, victimes de la pollution.

Inauguration officielle de la criée en présence de MM Bénard, conseiller général, Péron, maire de Penmarc’h, Morizoo, président de la Chambre de commerce et d’industrie, Bécam, membre du Conseil économique et social, Maurand, administrateur maritime du quartier du Guilvinec…Un vin d’honneur est servi salle Kerfriden, au Bar des bélugas.

Jeudi 30 : Réunion à 20h au café Dessoudres des ouvriers et ouvrières de syndicat CGT de la conserve, animée par la célèbre secrétaire fédérale Louisette Blanquart.

Vendredi 31 : toutes les plages de la commune de Penmarc’h sont souillées par des boules de mazout. La pollution touche une zone comprise entre la presqu’île de Crozon et le Morbihan.

Ce mois de janvier a été le plus chaud depuis 25 ans.

La criée est bien partie si on compare les chiffres de 1968 : 47,5 t. débarquées pour un chiffre d’affaires de 13 500 000 F à ceux de 1969 : 335 t et 1 108 000 F.

Février

Samedi 1er : en visite officielle à Quimper, Charles de Gaulle annonce la tenue d’un référendum lors de son passage à Quimper.

Un billet gagnant de la loterie nationale a été acheté au café Gouzien. Il vaut 100 000 F.

Dimanche 2 : beau temps

Cormorans 2 – Loctudy 2

Lundi 3 : chute spectaculaire des températures entre dimanche et lundi. 9° en moins en moyenne pour la Bretagne.

Rafales de 100 km/h à la pointe du Raz en soirée, mer très agitée.

Dimanche 9 : temps très froid

Lundi 10 : le temps se réchauffe légèrement

Mardi 11 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps » ou « à la cape »

Il neige en Bretagne ; 26 cm à Brest.

Dimanche 16 : temps froid et sec, il fait -3° à Penmarc’h. A Douarnenez le port de plaisance est pris par les glaces.

Lundi 17 : lancement aux Chantiers navals de Cornouaille à Tréboul du « Mab ar Viben », chalutier thonier de 19,30 m. Equipé d’un moteur Baudoin DNK6 de 320 cv, il sera commandé par Louis Cossec.

Lancement du « Mab ar Viben ». Photo « La pêche maritime », n° de novembre 1969.

Mardi 18 : tempête dans la nuit de lundi à mardi, véritable blizzard sur le Pays bigouden : neige, faible visibilité et vent violent.

Les chalutiers sont « en pêche mauvais temps » ou « à la cape ».

En essayant de rentrer à Kinsale, « Obélix » tombe en panne d’embrayage. Le « Gué Bihen » qui était déjà à l’abri, sort du port pour l’aider. A 21h30 il parvient à le prendre en remorque et à l’éloigner du danger. Les deux bateaux se mettent à la cape à 4 milles du port.

Mercredi 19 : mercredi des Cendres. Le matin les mascarades font le tour du canton en voitures. L’après-midi c’est en car qu’ils effectuent le tour de la commune. Des défilés étaient prévus au bourg de Penmarc’h, à Kérity et à Saint-Pierre, mais ils sont contrariés par la pluie et le vent, il en est de même pour le rassemblement final sur la place du marché de Saint-Guénolé. Tout le monde se réfugie rapidement salle Kerfriden où se déroule le bal masqué.

Le « Gué Bihen » et « Obélix » sont toujours à la cape devant Kinsale, maintenant accompagnés du « Gars de la pointe ».

Jeudi 20 : rafales à 130 km/h à la Pointe du Raz en matinée.

Il y a de nombreux hectares inondés à Tréguennec, l’eau de mer est remontée jusqu’à 2 km de la côte.

Les chalutiers sont en relâche pour la plupart. Le « Gué bihen » avec  l’« Obélix » en remorque a pu enfin rentrer à Kinsale en fin de matinée.

Samedi 22 : « Obélix » toujours remorqué par « Gué Bihen » sort de Kinsale et fait route terre.

Dimanche 23 : accalmie en mer d’Irlande, les chalutiers font route pêche.

Cormorans 2 – Plobannalec 0 (buts de Gloaguen et Bodéré). Les Cormorans remontent à la cinquième place.

Lundi 24 : une union CFDT des marins pêcheurs bigoudens vient d’être constituée. Les représentants de Saint-Guénolé sont Marcel Bodéré, Jean Guichaoua et Vincent Dréau.

Arrivée au port à 20 h de « Obélix » et « Gué bihen ».

Mardi 25 : drame à Kérity où un jeune de 13 ans, en vacances chez ses grands-parents, est tué par une voiture entre Kérity et le bourg.

Vers 18 heures, la pinasse « Jean-Luc et Philippe » tombe en panne de moteur en baie d’Audierne. En soirée, la mère du matelot, inquiète, alerte les secours. Le chalutier « Belle Bretagne » part à sa recherche et la retrouve peu après minuit.

« Belle Bretagne », carte postale (auteur non identifié)

Le mois de février a été en partie marqué par un temps froid et tempétueux.

Bilan du port : 447 tonnes , 1 408 000 F.

Mars

Samedi 1er : au Celtic, conférence débat intitulée : « la gauche à la recherche de son unité » , animée par Jean-François Hamon.

Dimanche 2 : premier vol du Concorde

Le premier vol du Concorde. Ph André Cros, Archives municipales de Toulouse.

Mercredi 5 : la campagne sardinière en baie d’Audierne débute beaucoup plus tôt que les autres années : « En avant » qui prospectait déjà depuis quelques jours rentre avec 1,3 tonne de sardines.

Les commerçants et artisans sont 15 000 à la manifestation de Quimper. Leurs revendications portent sur la fiscalité, l’assurance maladie, la simplification des formalités administratives et la lutte contre le travail au noir. Les commerces de Saint-Guénolé sont fermés pour la journée.

Jeudi 6 : les deux chantiers d’Audierne mettent chacun à l’eau une unité destinée au port de Saint-Guénolé. D’abord c’est le lancement du « Diablotin » au chantier Gléhen, chalutier thonier de 18,50 m, propulsé par un moteur MWM de 250 cv, construit pour Joseph Le Rhun, jusqu’alors patron de l’«Appel du large ». Doté de chauffage central, ce sera le premier bateau du port à bénéficier de douches et de wc dans le poste arrière.

Une minute plus tard c’est le lancement du « Reun Coz » au chantier Gourlaouen Quillivic. C’est un chalutier thonier de 19 m, équipé d’un moteur Baudoin de 320 cv. Il est armé par l’ACAF et sera commandé par un patron de 26 ans, Georges Drézen.

Vendredi 7 : le pont sur le Steir entre Lesconil et Larvor s’achève ; les piétons et les cyclistes sont déjà autorisés à passer.

Samedi 8 : un incendie spectaculaire dévaste l’Ecole d’apprentissage maritime de Concarneau faisant des dégâts considérables.

Dimanche 9 : rencontre de tennis de table Finistère Sud contre Ille-et-Vilaine au Château des goélands.

Cormorans 2 – Léchiagat 1 (buts de Le Rhun et Pascual)

Mardi 11 : mouvement national de grève, il est suivi à 90% en Pays Bigouden.

Jeudi 20 : début de la Quinzaine commerciale intercommunale.

Dimanche 23 : bal masqué de l’Amicale laïque de Saint-Guénolé dans les salons Kerfriden.

CA Penhars 1 – Cormorans 1 (but de Trebern)

Mercredi 26 : un arrêté récent du maire de Plomeur interdit sous peine de poursuites de déposer des carcasses de voitures et de la ferraille à la Torche. La presqu’île ressemble de plus en plus à une décharge. La mairie de Plomeur va également installer des stops à Pendreff dans les directions Penmarc’h Plobannalec et Plobannalec Penmarc’h. Ce croisement a en effet causé plusieurs accidents graves par le passé.

Le tribunal de police de Quimper condamne à des peines d’amende cinq propriétaires de carrières de sables de Tréffiagat. L’extraction de sable dans les dunes met en péril les protections naturelles de la commune contre les risques d’inondation.

Jeudi 27 : inauguration du central téléphonique de Penmarc’h. Les 228 abonnés de la commune sont désormais raccordés au réseau automatique intégral.

Dimanche 30 : Noël Tijou gagne le 18ème Tour de la ville de Pont-l’Abbé, devant Le Pape et Rault.

Cormorans 2 Pluguffan 0 (deux buts de Trébern).

Bilan du port : 518 tonnes débarquées et 1 662 000 F de chiffre d’affaires.

Avril

Week-end du 5 : réouverture du cinéma Celtic avec la projection du film « La tulipe noire » de Christian-Jaque, avec Alain Delon et Virna Lisi.

Samedi 5 : lancement du « Riquita » au chantier des Charpentiers réunis à Léchiagat. C’est un chalutier thonier de 18 m, équipé d’un moteur MWM de 270 cv. Il sera commandé par Alain Jégou.

Le « Riquita »

Vent fort, forte houle.

Dimanche 6 : changement de temps, la fin du week-end de Pâques est ensoleillée.

A Plonéour lors du tournoi de Pâques, les Cormorans sont éliminés par les locaux ; le score final est de 2 à 2, mais Plonéour se qualifie pour la finale grâce à un nombre de corners supérieur.

Lundi 7 : Plonéour remporte son tournoi de Pâques. Les Cormorans écrasent Guilvinec 10 à 1 en petite finale.

Jos Péron, le maire de Penmarc’h, ancien capitaine des Cormorans, vient de se voir décerner la médaille d’honneur de la Jeunesse et des sports.

Mardi 8 : « La Sardane » qui rentrait au port et « l’Etoile filante » qui sortait se sont abordés dans la petite passe. « La Sardane » est victime de plusieurs avaries.

« L’Etoile filante » , collection famille Alain Le Brun. (Départ pour le thon en août 58)

Décès du sculpteur René Quillivic (Plouhinec 1879 – Paris 1969).

Mercredi 9 : « N’holl zent » débarque 10,5 t. à Saint-Guénolé ( 350 caisses dont 160 de langoustines).

Le beau temps se maintient, on relève 28° à Concarneau.

Vendredi 11 : dans la nuit de jeudi à vendredi un incendie activé par le vent ravage la propriété Goenvec, rue Arnould, au centre de Pont-l’Abbé. La demeure était heureusement inoccupée, les dégâts sont très importants.

Week-end du 12 : « Hombre », western de Martin Ritt, avec Paul Newman, au cinéma Celtic.

Lundi 14 : « En avant » débarque 3,7 t de sardines à Saint-Guénolé.

Mercredi 16 : naufrage au sud des Glénan du « Papillon des mers », chalutier côtier de Loctudy. Il y avait 4 hommes à bord.

Nouvelle grève des commerçants.

La Direction départementale des Impôts de Quimper est visée par un plasticage.

Week-end du 19 : « Catherine de Russie » de Umberto Lenzi, avec Hildegard Knef, au cinéma Celtic.

Mardi 22 : Fort coup de vent avec des rafales à 102 km/h à Penmarc’h en début de matinée, puis la tempête s’atténue progressivement dans la journée.

Le « Maryse Odile » est provisoirement immobilisé par des travaux à Tréboul ; les Chantiers navals de Cornouaille lui installent un gaillard d’avant.

Jeudi 24 : le mauvais temps persiste avec du vent froid et de la pluie.

Week-end du 26 : « OSS contre Gestapo » de Walter Grauman, au cinéma Celtic.

Dimanche 27 : référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation. Le non l’emporte avec 51,95 % des voix. Dans le Finistère on a plutôt voté oui (57,04%), il en est de même à Penmarc’h : 2603 voix pour le oui contre 1567 pour le non.

Il y a beaucoup de monde à la Torche pour admirer les champs de tulipes.

Lundi 28 : Charles de Gaulle annonce sa démission. Alain Poher, président du Sénat assurera l’intérim.

Mardi 29 : le « Notre-Dame de Lorette » qui faisait route pêche, tombe en panne de moteur.

Mercredi 30 : le « Notre-Dame de Lorette », pris en remorque par le coquillier douarneniste  « L’ange gardien », est arrivé au port de Douarnenez.

Eugène Tanniou, ancien inspecteur garde-pêche, vient de recevoir la croix de chevalier du mérite maritime.

Pour la première fois depuis l’ouverture de la criée, un bateau étranger au port est à la vente : « Mon ami Pierre » du Guilvinec avec 285 caisses dont 135 de langoustines.

Bilan du port : 524 tonnes débarquées, 1 531 000 F de chiffre d’affaires. Les 8 sardiniers en activité ont ramené 48 tonnes.

Mai

Jeudi 1er : les Cormorans remportent le tournoi de Combrit en battant Pluguffan en finale.

Week-end du 3 : « Les révoltés du Cap » de George Sherman, avec Stuart Whitman, au cinéma Celtic

Samedi 3 : un service religieux en mémoire des victimes du « Papillon des mers » a été célébré à Loctudy.

Lancement au chantier des Charpentiers réunis de Saint-Guénolé du « Macareux ». Ce chalutier thonier sera commandé par Alain Bouguéon qui était jusqu’à présent à la barre du « Bajyma ».

Le « Macareux »

Dimanche 4 : dernière journée du championnat de 1ère division de district, les Cormorans battent Audierne par 4 à 1. Ils terminent 3ème derrière Pouldergat et Penhars. Malgré leur fin de saison fantastique, ils ne parviennent pas à remonter en Promotion.

Vendredi 8 : bons arrivages de sardines toute la semaine.

Week-end du 10 : « Les grandes gueules » de Robert Enrico, avec Bourvil et Lino Ventura, au cinéma Celtic.

Mardi 13 : début du tournage de l’émission de télévision « Chef d’œuvre en péril » consacrée à la chapelle de Languivoa de Plonéour-Lanvern

La chapelle de Languivoa. Carte postale Le Doaré.

Mercredi 14 et jeudi 15 (Ascension) : « Banco à Bangkok pour OSS 117 » de André Hunebelle, au cinéma Celtic.

Jeudi 15 : énorme surprise au tournoi de sixte de Penmarc’h, sur les 30 équipes engagées, c’est l’équipe des cadets des Cormorans, baptisée Cormorans 4, qui remporte la coupe.

Dimanche 18 : une foule considérable assiste à la commémoration du 25ème anniversaire des exécutions des Résistants à Poulguen. La cérémonie a lieu en présence de Henri Rol Tanguy.

Mercredi 21 : vers 6h15, le chalutier côtier du Guilvinec « Jeanne d’Arc » est abordé par un cargo grec à l’ouest des Glénan. Le chalutier coule en moins d’une demi-heure. Les quatre marins sont recueillis par le « Lotus bleu » de Léchiagat.

Le chalutier « Margritic » est pris en remorque par « l’Alcaid » de Lesconil.

Vendredi 23 : le corbillard hippomobile de Saint-Guénolé vient d’être vendu à la ville de Courbevoie pour ses centres de loisirs (décision du Conseil municipal).

Week-end du 24 : « La farfelue de l’Arizona », western de Vincent Sherman, avec Debbie Reynolds, au cinéma Celtic.

Samedi 24 : un violent incendie se déclare en début d’après-midi près du port, provoqué par un court-circuit. Deux magasins de marée sont complètement détruits, celui de Michel Perron et celui de Madame Raphalen. Des dizaines de filets, des centaines de caisses et des meubles sont partis en fumée. Les trois maisons voisines ont heureusement pu être préservées, mais celle de Michel Perron a souffert de la chaleur intense du brasier.

L’intervention des pompiers de Penmarc’h, Pont-l’Abbé et Quimper a été contrariée par l’absence de bouches d’incendie sur le port. C’est l’un des incendies les plus importants de ces dernières années en Pays bigouden.

Les Cormorans remportent le tournoi de Plomeur. Ils battent l’US Bigoudène en finale par 3 à 2.

Lundi 26 (Pentecôte) : l’équipe première des Cormorans bat les anciens Cormorans par 3 à 1, au cours d’un match amical disputé devant de nombreux supporters.

Mardi 27 : le « N’holl Zent » débarque 10,7 t à Concarneau.

Week-end du 31 : « Les damnés de l’enfer » de José Maria Forqué, au cinéma Celtic.

Bilan du port : 572 tonnes débarquées , 1 749 000 F de chiffre d’affaires.

Juin

Dimanche 1er : premier tour des élections présidentielles. Résultats à Penmarc’h : Defferre 134 voix (5,01% au niveau national), Ducatel 48 voix (1,27% au niveau national), Duclos 894 voix (21,28 % au niveau national), Krivine 43 voix (1,06% au niveau national), Poher 616 voix (23,31 % au niveau national), Pompidou 1856 voix (44,46 % au niveau national), Rocard 185 voix (3,61% au niveau national). Le second tour verra un affrontement entre Georges Pompidou et Alain Poher.

Lundi 2 : le « Germain Philippe » tombe en panne d’embrayage. Il est pris en remorque par le « Massingy ».

Le « Massingy »

Mercredi 4 : le « Gloria Maris » est actuellement immobilisé à Douarnenez où les Chantiers navals de Cornouaille ont entrepris de lui refaire le pont.

Arrivée en fin d’après-midi au port de Saint-Guénolé du « Massingy » et du « Germain Philippe ». Le remorquage a été  périlleux aux abords du port en raison de la présence d’une brume très épaisse.

Jeudi 5 : coup d’envoi de la campagne thonière, trois bateaux d’Audierne ont pris la mer.

A Saint-Guénolé 45 bateaux vont faire le thon, plus 7 à Kérity. La campagne 1968 plutôt médiocre, explique la légère érosion des effectifs à Saint-Guénolé.

Le prix du kilo de germon est passé à 3,75 F, contre 3,65 F en 1968.

Week-end du 7 : « La diligence vers l’ouest », western de Gordon Douglas, avec Ann-Margret et Red Buttons, au cinéma Celtic

Samedi 7 : à l’hôtel Moguérou, trois dirigeants des Cormorans reçoivent la médaille de la Jeunesse et des sports : Eugène Jacob, Jos Péron et Pierre Boënnec.

Lundi 9 : de nombreuses plages du Pays bigouden sont encore souillées de mazout, le nettoyage se poursuit en vue de la saison estivale.

Mardi 10 : départ du « Reun Coz » pour la campagne thonière, c’est le premier bateau de Saint-Guénolé à partir. C’est aussi le premier voyage de cette nouvelle unité. Le « Triskell » et « l’Etoile des flots » partent également un peu plus tard dans la journée.

Week-end du 14 : « Brigade anti-gangs » de Bernard Borderie, avec Robert Hossein et Raymond Pellegrin, au cinéma Celtic.

Dimanche 15 : la semaine écoulée a été particulièrement belle.

Elections présidentielles. Au second tour, Georges Pompidou l’emporte avec 58,2% des voix, contre Alain Poher 41,8 %. Dans le Finistère Pompidou obtient 67,2% des suffrages. A Penmarc’h il l’emporte largement avec 2254 voix, contre 1044 pour Poher.

Lundi 16 : départ du « Ludovic Pierre », il assurera une mission d’assistance à la flottille thonière jusqu’à fin septembre. Un autre navire à vocation uniquement scientifique, « la Pelagia » suivra la campagne.

Mardi 17 : vent et pluie, mer très forte.

Les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ».

Vendredi 20 : le mauvais temps persiste

Jacques Chaban-Delmas, le nouveau Premier ministre est chargé de former le gouvernement.

Week-end du 21 : « Le gendarme à New York », comédie de Jean Girault, avec Louis de Funès, au cinéma Celtic

Dimanche 22 : un nouveau gouvernement est nommé. Le député de la circonscription, Edmond Michelet, devient Ministre d’Etat chargé des Affaires culturelles.

Lundi 23 : le dernier tailleur de pierre du Pays bigouden, Pierre Le Brun de l’entreprise Péron à Saint-Guénolé, a reçu la médaille du travail.

 Le « N’holl Zent » fait route Kinsale avec le « Sant-Yann » en remorque.

Week-end du 28 : « Le bois le plus beau » au cinéma Celtic

La fin juin a été automnale, certains ont rallumé leur chauffage.

Lundi 30 : retour du beau temps

Selon les informations émanant de « La Pélagia », la saison du germon commence assez mal, les captures sont peu nombreuses.

Bilan du port : 347 tonnes dont 44 de sardine et 7 de sprat. 1 124 000F de chiffre d’affaires.

Juillet

Mardi 1er : retour du beau temps, l’affluence est déjà forte sur les plages.

Deux gendarmes ont été affectés à Saint-Guénolé pour les mois de juillet et août.

Vendredi 4 : les deux premiers thoniers cornouaillais viennent d’arriver à Audierne. Ils ont des pêches très décevantes.

Week-end du 5 : « le Samouraï » de Jean-Pierre Melville, avec Alain Delon et François Périer, au cinéma Celtic

Samedi 5 : banquet annuel des Cormorans à l’hôtel Moguérou.

Les thoniers sont pris dans une « très violente tempête, avec des montagnes de mer » (témoignage d’Yves Le Garrec, Ouest France du 19 juin 2017)

Dimanche 6 : à Saint-Guénolé le vent se lève dans l’après-midi et se renforce de plus en plus. Alors que les services météorologiques ne le prévoyaient pas, vers 19 heures c’est l’ouragan : 110 km/h à Penmarc’h avec des rafales à 157 km/h et des averses diluviennes. Les dégâts sont spectaculaires : arbres arrachés, toitures et antennes endommagées, champs de céréales et de maïs couchés. A Penfrat Plomeur une toiture s’est même envolée. Dans les ports il y a beaucoup d’amarres rompues, des coques et des gréements abîmés. Les vacanciers en camping ont également beaucoup souffert. Le fait le plus marquant s’est produit à Audierne, où le chapiteau de la ménagerie du cirque Bouglione s’est envolé, libérant les chevaux et les éléphants, ainsi qu’un tamanoir qui n’a pas été retrouvé.

Inauguration du Xème salon d’art contemporain du Guilvinec avec 2 expositions successives, en juillet « Sept peintres de la Bretagne » et en août « Fernand Léger ». Pendant les deux mois, on pourra aussi contempler diverses œuvres de peintres bretons ou inspirés par la Bretagne.

Jeudi 10 : comme en 1968, le « Koroller ar Mor » a choisi de raccourcir sa marée pour être le premier thonier de Saint-Guénolé à la vente. Il débarque 1350 thons.

Week-end du 12 : « les Cracks » d’Alex Joffé, avec Bourvil, au cinéma Celtic.

Fin de semaine ensoleillée.

Mercredi 16 : il y a désormais des thoniers à la vente chaque jour, mais les captures restent médiocres, entre 1100 et 2000 thons.

Week-end du 19 : « Sale temps pour les mouches », comédie de Guy Lefranc, avec Gérard Barray, Jean Richard et Paul Préboist, au cinéma Celtic.

Samedi 19 : deux thoniers sont à la vente avec des pêches nettement plus intéressantes : le « Coryphée » 2900 thons et « le Résolu » 2700 thons. Si le germon était rare les premières semaines, les captures des derniers jours sont très bonnes.

Dimanche 20 : premiers pas de l’homme sur la lune

Lundi 21 : matinée exceptionnelle au port, il y avait 15 thoniers à la vente, dont quatre à 3000 thons ou plus : « Régis-Eric » 3900, « Reine des berceaux » 3000, « Petit comédien » 3000 et « Nymphe de la mer » 3000. 38600 thons ont été débarqués soit 200 tonnes. C’est le record du port.

« Reine des berceaux »

Premiers pas sur la lune de Neil Armstrong.

Eddy Merckx remporte le Tour de France.

Mardi 22 : « Gâs de Saint-Gué » débarque 3300 thons.

Mercredi 23 : chute des températures.

Week-end du 26 : « La vingt-cinquième heure » d’Henri Verneuil, avec Anthony Quinn, Virna Lisi et Serge Reggiani, au cinéma Celtic.

Dimanche 27 : première messe dominicale à Saint-Guénolé pour Claude Perennou, le nouveau recteur. Originaire de Guengat, il vient de Plougastel-Daoulas où il a dirigé pendant 12 ans l’école Saint-Pierre. Il remplace Alfred Caudan, recteur de la paroisse de 1962 à 1969.

Films projetés en semaine au cinéma Celtic : « Et par ici la sortie » de Willy Rozier,  « Les malabars sont au parfum » de Guy Lefranc, avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, « Le bon, la brute et le truand » de Sergio Leone, avec Clint Eastwood.

Bilan du port : 799 tonnes, chiffre d’affaires de 2 846 000 F.

Août

Vendredi 1er : ouverture à la circulation du pont du Steir entre Lesconil et Larvor.

Ouverture de l’exposition de Raymond Scuiller, peintre de Saint-Guénolé, à la station Péron au bourg de Penmarc’h.

Dimanche 3 : un cultivateur de Keréon, qui traversait la route entre Saint-Guénolé et le bourg de Penmarc’h pour aller chercher son cheval, est violemment heurté par une voiture. Transporté à l’hôpital, il décède le lundi 4.

Lundi 4 : 22 tonnes de sardines à la vente, débarquées par 9 sardiniers.

Mardi 5 : Lucien Jégou et Yann Brekilien dédicacent leurs derniers livres à la Maison de la presse de Saint-Guénolé.

Jeudi 7 : le beau temps qui s’est installé depuis le début du mois, tourne presque à la canicule, les températures dépassent les 30° en Bretagne.

Vendredi 8 : le franc est dévalué de 12,5% par rapport au dollar.

Les fortes chaleurs se maintiennent.

Week-end du 9 : « Blow up » de Michelangelo Antonioni, avec David Hemmings et Vanessa Redgrave, au cinéma Celtic

Samedi 9 : orage sur le Pays bigouden vers midi.

Dimanche 10 : le XVIe Festival des Cormorans rencontre un beau succès populaire. Douze cercles et bagadou défilent dans la commune en matinée et se produisent sur scène dans l’après-midi où ils sont rejoints par les Ballets nationaux roumains et le chanteur Alain Nancey.

Les premiers thoniers commencent à rentrer de leur deuxième marée, leurs pêches voisinent les 1500 thons.

Jeudi 14 : intervention de l’armée britannique en Irlande du Nord à la suite de plusieurs jours d’émeutes.

Vendredi 15 : début du festival de Woodstock (15 au 18)

Week-end du 16 : « Un lit à deux places », film français à sketches, au cinéma Celtic

Dimanche 17 : pour son premier match de la saison, l’équipe des Cormorans rencontre en match amical, celle de Langolen, classée en Promotion d’honneur. Les Cormorans l’emportent par 9 à 2. (Un but de Olivier, deux de Trébern et six de Le Rhun).

Lundi 18 : il y a dix thoniers à la vente, la fourchette des captures va de 1450 thons pour le « Menez Kerouil » à 2300 pour le « Jean Moulin« .

Le « Jean Moulin »

Jeudi 21 : sept thoniers à la vente avec 1800 à 2600 thons.

Week-end du 23 : « Callaghan remet ça » de Willy Rozier, au cinéma Celtic

Jeudi 28 : un avion Alizé de la marine nationale surprend le pétrolier grec « Anastasios » en train de dégazer à quelques milles de Penmarc’h, laissant derrière lui une trainée de 4 kilomètres.

Le prix du kilo de germon passe de 3,75F à 3,80F pour inciter les thoniers à prolonger la campagne de pêche.

Week-end du 30 : « Les cavaliers rouges », western de Hugo Fregonese, au cinéma Celtic.

Dimanche 31 : en amical, les Cormorans obtiennent un match nul 0 à 0 contre l’USP à Pont-l’Abbé.

Le mois d’août en Bretagne a été très beau, exceptionnel même.

Films projetés en semaine au cinéma Celtic : « La stripteaseuse effarouchée », « Zorro se démasque », « Les comédiens », « Benjamin », « La balle au cœur », « Les incorruptibles défient Al Capone », « Les terreurs de l’ouest », « Hercule »

Bilan du port : 754 tonnes, chiffre d’affaires de 2 454 000 F.

Septembre

Lundi 1er : les marins protestent contre l’immersion dans le sud de l’Irlande de déchets radioactifs en provenance de Marcoule. Cette immersion a été réalisée fin août par le cargo « Penchâteau » de la Société nantaise des chargeurs de l’Ouest.

Le colonel Kadhafi prend le pouvoir en Lybie.

Mercredi 3 : mort de Hô Chi Minh, président de la République démocratique du Vietnam.

Jeudi 4 : Raymond Mondon, le Ministre des Transports chargé du dossier de la pêche, visite le port du Guilvinec.

16, 8 tonnes de sardines sont débarquées à Douarnenez par 16 bateaux, parmi lesquels on trouve « En avant » de Saint-Guénolé, qui a lui seul a ramené 7 tonnes.

Week-end du 6 : « Duel à Rio Bravo », western de Tulio Demicheli, au cinéma Celtic.

Dimanche 7 : en Coupe de France à Pont-l’Abbé, les Cormorans battent la JA Pont-l’Abbé 1 à 0, but de Gloaguen.

Lundi 8 : c’est la rentrée en primaire et en maternelle avec un grand changement, il n’y a plus école le samedi après-midi.

Jeudi 11 : dans la nuit, par forte brume, le « Berceau du pêcheur » s’échoue sur la pointe de Penamen à Plouhinec. Le corps d’André Lautrédou de Saint-Guénolé, 37 ans, est retrouvé sur la plage à proximité du bateau. Il n’y avait pas d’autre marin à bord.

Vendredi 12 : le « Sant-Yann » fait route Kinsale avec le « Germain Philippe » en remorque.

Week-end du 13 : « Les 7 colts du tonnerre », western de Romolo Guerrieri, au cinéma Celtic.

Dimanche 14 : pour la première journée du championnat de 1ère Division de district, les Cormorans battent l’AL Châteaulin à l’extérieur par 3 à 0.

Mardi 16 : six thoniers sont à la vente avec entre 900 et 1550 thons. La troisième marée est décevante pour le moment.

La flottille thonière est prise dans une tempête. Un  thonier de Douarnenez, « l’Océanide » fait naufrage avec 7 hommes à bord.

Jeudi 18 : inauguration à Quimper du libre service géant Rallye.

Week-end du 20 : « Coplan, agent secret FX 18 » de Maurice Cloche, au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : « repas des vieux » à l’hôtel-restaurant Lanthony.

Devant une forte affluence, les Cormorans sont battus sur leur terrain par l’US Pont-l’Abbé en coupe de France 1-2 (but de Le Rhun). En lever de rideau les juniors éliminent ceux de l’US Guilvinec en coupe Gambardella.

Décès de Jean-Louis Séven, 74 ans, ancien combattant de 1914, forgeron et commerçant bien connu à Saint-Guénolé.

Lundi 22 : neuf thoniers se présentent à la vente, ils ont pêché entre 1000 et 1600 thons. Plusieurs d’entre eux ont souffert pendant la tempête du 16 septembre, le « Nymphe de la mer » par exemple à un tangon cassé.

« Nymphe de la mer », carte postale Jean (détail)

Mercredi 24 : les sardiniers qui pêchent en baie de Douarnenez ne sont pas sortis en raison de problèmes d’écoulement de la pêche.

Week-end du 27 : « Transit à Saïgon » de Jean Leduc, avec Pierre Massimi et Odile Versois, au cinéma Celtic.

Mardi 30 : le « Mab ar Viben » est à la vente avec 2050 thons, c’est la meilleure pêche de la troisième marée.

Films projetés en semaine au cinéma Celtic : « La déesse de feu », « L’évadé de l’enfer »,

Temps sec depuis la mi-septembre

Bilan du port : 619 tonnes, dont 276 de thon, 1 834 000 F de chiffre d’affaires.

Octobre

Week-end du 1er : « Sept épées pour le roi » de Riccardo Freda, au cinéma Celtic.

Samedi 1er : le « Père Jacques » de Loctudy ramène une mine pêchée dans le secteur des Pierres noires.

Dimanche 2 : en Coupe de l’Ouest, devant plus de 1000 spectateurs, les Cormorans et l’US Guilvinec font match nul 3 à 3 après prolongations (buts de Jo Gloaguen (2) et Trébern). Les Cormorans se qualifient grâce à un nombre supérieur de corners.

Mardi 4 : ouverture de l’IUT de Quimper.

Jeudi  6 : après plusieurs jours de temps correct, c’est un déluge qui s’abat sur Saint-Guénolé entre 18 et 20 heures ; le vent souffle en tempête avec des rafales mesurées à 115 km/h à la Pointe du Raz.

Vendredi 7 : c’est toujours la tempête, avec des rafales à 93 km/h à Penmarc’h.

Les commerçants et artisans manifestent à Quimper. Ils bloquent le train express Quimper-Paris pendant 2h 40.

Week-end du 8 : « Le chevalier à la rose rouge » de Steno, avec Jacques Perrin et Raffaella Carra, au cinéma Celtic.

Dimanche 9 : après une petite accalmie samedi, la tempête revient avec des rafales à 115 km/h à Penmarc’h et une mer très forte avec des creux de 6m.

Plusieurs chalutiers sont en relâche dans les ports de Milford Haven, Newlyn, Cork et Crosshaven.

En championnat de 1ère division de district, les Cormorans l’emportent 3 à 1 à Plouhinec. Ils sont en tête à égalité avec Cast. Les deux équipes, qui vont se rencontrer dimanche à Penmarc’h, ont jusqu’à présent remporté tous leurs matches.

Mardi 11 : les chalutiers sont sortis des ports irlandais et britanniques.

Mercredi 12 : retour de la tempête, avec des pointes de 120 km/h à Penmarc’h en fin de nuit.

Jeudi 13 : le mauvais temps continue, même si le vent se fait un peu moins violent. Certains bateaux ne sont pas sortis depuis une semaine. Les trois chalutiers inscrits à la vente de vendredi ont réussi à rentrer au port malgré les mauvaises conditions météo : « Anita Conti », « Jean-Noël » et « Reun Coz ».

« Anita Conti »

Le « Messager de la paix » de l’Ile-Tudy est victime d’une voie d’eau. Il parvient à rentrer au port, assisté par trois chalutiers de Loctudy.

Vendredi 14 : averses, bourrasques, grêle.

Week-end du 15 : « Will Penny le solitaire », western de Tom Gries, avec Charlton Heston, au cinéma Celtic.

Samedi 15 : rafales de 80 km/h sous les grains.

Dimanche 16 : rafales de 102 km/h en matinée à Penmarc’h.

Les Cormorans battent le co-leader Cast par 2 à 0 devant 900 spectateurs.

Jeudi 20 : 250 000  personnes défilent à Washington contre la guerre du Vietnam.

Week-end du 22 : « Berlin opération laser », film d’espionnage de Vittorio Sala, au cinéma Celtic.

Dimanche 23 : en Coupe de l’Ouest, les Cormorans et le CA Penhars font match nul 0 à 0. Les Cormorans se qualifient au nombre de corners.

Mercredi 26 : arrivée dans la nuit au port du Guilvinec, du chalutier des Sables d’Olonne  « la Joconde ». En panne de moteur et en panne de phonie, il a dérivé pendant 36 heures avant d’être pris en remorque par le chalutier guilviniste « Ar-Men ».

L’animatrice de télévision Simone Garnier est à Saint-Guénolé. Elle est présente dans le magasin de Jacquot Stéphan, dans le cadre d’une campagne publicitaire pour la marque Caténa.

Vendredi 28 : vers 5h du matin, énorme explosion vraisemblablement due au gaz à Audierne. Une maison de deux étages donnant sur le port, Quai Anatole-France, est pulvérisée. On compte trois victimes.

Week-end du 29 : « Mission spéciale à Caracas », film d’espionnage de Raoul André, au cinéma Celtic.

Dimanche 30 : première défaite des Cormorans en championnat, battus 3 à 2 à Plomodiern. Mais le match a été écourté en raison d’incidents à la suite d’un but refusé. Les Cormorans envisagent de poser une réclamation.

Bilan du port : 350 tonnes, 1 356 000 F de chiffre d’affaires.

Décembre

Mercredi 3 : après le froid et le gel des derniers jours, le vent fort et la pluie font leur retour dans la nuit.

Jeudi 4 : temps plus calme le matin, mais la tempête revient dans la journée. En fin d’après-midi, le chalutier de Lesconil « la Méduse » fait brusquement naufrage à 12 milles du port. Les trois marins ont juste le temps de mettre le canot à la mer ; ils sont recueillis par le chalutier « L’Hirondelle ».

Week-end du 6 : « Iwo Jima » d’Allan Dwan, au cinéma Celtic

Dimanche 7 : en championnat, les Cormorans l’emportent 7 à 1 à Pluguffan.

Lundi 8 : victime d’une voie d’eau pendant les tempêtes de novembre le chalutier« Les Cinq frères Ademo » de Saint-Guénolé, va subir d’importantes réparations sur le slipway de Douarnenez. Le chantier devrait durer trois semaines.

Week-end du 13 : « ça peut toujours servir » de Georg Jacoby, avec Eddy Constantine, au cinéma Celtic

Dimanche 14 : battus 1 à 0 à Pont-l’Abbé, les Cormorans sont éliminés de la Coupe de l’Ouest.

Lundi 15 : nouvelle tempête dans la nuit de dimanche à lundi avec des vents à 111 km/h à la Pointe du Raz.

Les chalutiers sont à la cape ou en relâche à Milford Haven.

Mardi 16 : inauguration du château d’eau de Bringall à Pont-l’Abbé.

Les chalutiers sont pour certains encore à Milford Haven, d’autres sont en pêche.

Vendredi 19 : un vin d’honneur est organisé par l’Amicale laïque de Saint-Guénolé, à l’occasion du départ en retraite Mme Le Goffe, la directrice de l’Ecole maternelle.

Mauvais temps, les côtiers restent au port.

Week-end du 20 : « L’étranger »de Luchino Visconti, avec Marcello Mastroianni et Anna Karina, au cinéma Celtic

Lundi 22 : les chalutiers sont toujours confrontés au mauvais temps.

Mardi 23 : réception des travaux de la salle omnisport de Penmarc’h.

Jeudi 25 : la journée de Noël se déroule sous un temps printanier.

Début de l’affaire des « Vedettes de Cherbourg ».

Week-end du 27 : « Les sentiers de la haine » de Marino Girolami, au cinéma Celtic

Dimanche 28 : retour du froid. Une épidémie de grippe se propage.

Devant 900 spectateurs, les Cormorans battent Loctudy par 7 à 1 (4 buts de Rolland, 2 de Le Rhun et 1 de Trébern).

Lundi 29 : il fait 0° à Penmarc’h. Saint-Guénolé se réveille sous une petite pellicule de neige.

Mardi 30 : naufrage dans la nuit du « Koroller ar Mor » au nord d’Ouessant. Il faisait route terre lorsqu’il a été victime d’une importante voie d’eau. Pierrot Daoulas, le patron, et les quatre hommes d’équipage ont été recueillis par un navire anglais.

Le « Koroller ar mor ». Photo Rema n°1867

Mercredi 31 et jeudi 1er : « Le dernier safari » de Henry Hathaway, au cinéma Celtic.

Mercredi 31 : fermeture de l’usine Amieux. Il y a 84 licenciés, 75 femmes et 9 hommes. On espère que certaines des ouvrières trouveront du travail dans les autres usines de Saint-Guénolé, pour les ouvriers le reclassement risque d’être plus compliqué. L’usine avait déjà été fermée en 1964, puis rouverte en 1966 ; elle travaillait surtout le poisson et l’artichaut. Les marins pêcheurs sont inquiets, car Amieux absorbait une grande partie des sardines débarquées à Saint-Guénolé.



Autres événements de 1969, remarques, statistiques…

6236 tonnes ont été vendues à la criée, dont 1172 de thon et 788 de sardine, générant un chiffre d’affaires de 20 309 000 F. L’objectif des 20 000 000 F est donc atteint dès la première année de service de la nouvelle criée. A titre de comparaison 2578 tonnes furent vendues en 1968 pour un chiffre d’affaires de 7 117 000 F.

Il y a 623 marins pêcheurs à Saint-Guénolé en 1969.

Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux reste stable en 1969, à 86 unités. Cinq bateaux neufs sont arrivés : « Le Diablotin« , « Mab ar Viben« , « Macareux« , « Reun coz » et « Riquita » et deux chalutiers de Kérity, « l’Etoile d’or » et « Ton Jos« , attirés par la nouvelle criée, deviennent des habitués du port. Les autres franchiront le pas en 1970 ou 1971.

Dans le même temps, sept bateaux ont cessé leur activité à Saint-Guénolé : « Abbé Garo« , « Fils de l’Océan« , « l’Etoile filante« , « Germain Philippe« , « Koroller ar mor« , « Magicien » et « Scoubidou« .

Le nombre de bateaux de 3 à 10 tonneaux diminue, passant de 13 à 12. Une nouveau canot arrive au port, baptisé « Dauphin », il appartient à Guillaume Monfort, en revanche « Ar Voereb Naïk »est vendu à Logonna Daoulas et « Jean-Luc et Philippe » est vendu à Belle-Ile. Au total, la flottille baisse de 99 à 98 unités.

Penmarc’h a enregistré 88 naissances (dont 85 à Pont-l’Abbé), 56 mariages et 116 décès en 1969.

95  permis de construire ont été déposés à Penmarc’h en 1969.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *