An Tin couz (GV 8198)

Immatriculation : GV 8198, puis GV 317441

Construit au chantier Pierre Gléhen du Guilvinec, il est lancé le 10 juin 1964 (1).

Caractéristiques : chalutier thonier

  • Longueur : 20,34 m
  • Tonnage : 49,94 tx
  • Moteur Caterpillar D343 de 330 cv, puis 400 cv (294 kw)
  • Signal distinctif : TKUK
  • Cale réfrigérée : 30 m3
  • Couleurs : pavois vert foncé, liseré blanc, coque vert clair.
  • Gaillard avant et passerelle métallique. (2)
« An Tin couz »

Ce bateau, d’abord appelé « Françoise Saout » appartient à Pierre Gléhen et consorts.

« Ne sachant quel nom donner au bateau, Pierre Gléhen avait fait un tirage au sort parmi les noms des quirataires » et c’est Françoise Saout qui fut choisie par le sort (3).

« Françoise Saout » est d’abord commandé par Yves Cabon, puis par Jean le Bars à Audierne. Ensuite il passe au port du Guilvinec tout en demeurant immatriculé à Audierne, il a alors pour patron François le Lay.

Le 4 août 1967, il est vendu à Léon Tanneau de Saint-Guénolé, ancien patron du « Pascale Martine ». Début 1968, le bateau est rebaptisé « An Tin Couz » (le vieux Corentin), en hommage à Corentin Bariou, le grand-père du patron. « An Tin Couz » devient le plus grand bateau du port.

« An Tin Couz » obtient des résultats moyens mais réguliers au chalut, légèrement supérieurs à la moyenne du port en général, sauf à ses débuts, en 1967-1969. Notons cependant la présence de creux en 1973 et 1977. Son meilleur tonnage date de mai 1976, avec 11 tonnes.

Tonnage moyen par marée de chalut (4)

« An Tin Couz » participe généralement à la campagne thonière. Il réalise son meilleur voyage en juillet 1972, avec 3150 thons.

Le bateau connaît à plusieurs reprises des ennuis mécaniques. En avril 1967, alors qu’il n’a pas encore été vendu à Saint-Guénolé, il tombe en panne de moteur. François le Lay, son patron, fait appel à un autre chalutier guilviniste, le « Tourmalet », qui le prend en remorque et le ramène au Guilvinec. Quelques années plus tard, le 19 avril 1971, il retombe en panne. Il est ramené à Saint-Guénolé par le « Macareux ». En janvier 1977, il est à nouveau victime d’une panne en partant en mer, non loin de la pointe du Raz. Il est remorqué dans la tempête jusqu’à Sainte-Evette par le « Jeamosy » et le « Stereden Moor ».

Mais l’histoire de ce bateau est surtout marquée par un drame. Le 1er janvier 1969, deux des marins du « An Tin Couz » se noient dans le port de Crosshaven en Irlande, où le chalutier avait fait escale pour réparer des funes. Emile Le Brun de Saint-Jean avait 19 ans, Joseph Donnart de Saint-Guénolé 29 ans. L’un est tombé en franchissant la passerelle entre le bateau et le quai et l’autre est mort en tentant de lui porter secours.

En août 1984, Léon Tanneau se fait construire un nouveau bateau, qu’il nomme à nouveau « An Tin Couz » (GV 555249). Je ne sais pas ce qu’est devenu l’ancien « An Tin couz » après cette date.

Ils ont fait partie de l’équipage : Henri Bargain, Gaston Braud, Emile le Brun, Joseph Donnard, Rolland Cariou, Jacques Pochat, René Pochet, Jean-Michel Tanneau, …

(1) Coût de construction : 350 000 F (sans le matériel de pêche)

(2) A ses débuts à Audierne, le bateau était blanc et avait une passerelle en bois.

(3) Anecdote trouvée sur le site « Les Dundees d’Audierne » www.audierneles-dundees-motorises.com

(4) Statistiques établies d’après les données fournies par le mensuel « la pêche maritime », l’hebdomadaire « Le marin » et les quotidiens « Ouest France » et « Le Télégramme ». Elles portent seulement sur le chalutage hauturier et concernent uniquement les quantités débarquées. La qualité des langoustines et du poisson mis en vente  joue aussi un rôle crucial dans le prix de vente, mais elle  n’a malheureusement pas pu être prise en compte ici. Les chiffres des années manquantes seront progressivement intégrés.

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *