1938

JANVIER

Début janvier : en démolissant une maison frappée d’alignement au Guilvinec, les ouvriers découvrent des pièces d’or datant du siècle précédent. Le trésor est estimé à 15 000 F.

Samedi 1er : « Une nuit de noce », film de Maurice Kéroul et Georges Monca, avec Armand Bernard et Florelle, salle Stéphan au bourg.

Dimanche 2 : AL Châteaulin 0 – Cormorans 6

Dimanche 9 : Conseil municipal. Il est décidé de recruter un nouveau garde champêtre. Les conseillers souhaitent une amélioration des conditions de vente du poisson à Saint-Guénolé : il y a de plus en plus d’arrivages et les marins manquent de place pour exposer leurs poissons.

Mauvais temps

Cormorans 3 – AS Rosporden 2. A la fin des matches aller, les Cormorans occupent la 2ème place, à 2 points de la JA Pont-l’Abbé.

Mardi 11 : Jean Garrec, marin-pêcheur de Menez Kerouil est renversé et blessé rue des Goélands par une automobile qui faisait marche arrière. Le Docteur Jan le fait hospitaliser à Pont-l’Abbé.

Jeudi 13 : orage sur le Pays bigouden. La foudre tombe sur la ferme de Kerniviel à Plobannalec, le toit de la crèche s’effondre.

Dimanche 16 : Chasseurs Gourin 2 – Cormorans 3

Temps excécrable.

Mardi 18 : à Rouen, nouvelle victoire de « Kid » Laurent. Le boxeur de Saint-Guénolé bat Murat par ko.

Vendredi 28 : le vent fort et la pluie torrentielle ont immobilisé les bateaux au port. « Odile et Jeanine » est le seul chalutier a être sorti.

Samedi 29 : Budoc Drézen de Lescors est recruté comme garde champêtre.

Les cinq sauveteurs du chalutier espagnol « Huerta » sont récompensés pour faits de sauvetage : Thomas Lucas, Corentin Stéphan, Michel Bouguéon, François Calvez et Joseph Le Bec. Ils sont tous de Saint-Pierre.

Tempête du 29 au 31

Dimanche 30 : Cormorans 0 – JA Pont-l’Abbé 1

Janvier : Pierre Jean Bariou, patron du canot de sauvetage est promu au grade de chevalier dans l’ordre du Mérite maritime. Vincent Baltez est promu au grade d’officier.

Vincent Baltez, La Dépêche de Brest du 11 février 1938. Photo Cassan

FEVRIER

Lundi 7 : décès d’Alain le Goff, marin retraité de 78 ans, domicilié au Menez, à la suite d’une chute dans une carrière.

Vendredi 11 : Congrès des marins-pêcheurs du bassin nord-Atlantique à Quimper. Le port de Saint-Guénolé est représenté par MM  Souron, Guéguen, Le Pape et Cléach.

Samedi 12 : neige à Quimper (encore quelques flocons le 13 et le 14)

Dimanche 13 : US Pont-l’Abbé 2 – Cormorans 3 (2 buts de Scuiller, 1 de De Cadenet)

Dimanche 20 : beau temps.

Cormorans 4 – Korrigans de Vannes 2

Dimanche 27 : Cormorans 11 – Fleur de genêt Bannalec 0

Février : début d’une longue période de sécheresse en France accompagnée de nombreuses gelées

MARS

Les grandes pinasses du port : « Belle poule », « Denise », « Papillon III », « Simone »… viennent d’armer au maquereau.

Dimanche 6 : US Audierne 1 – Cormorans 4

Beau temps

Vendredi 11 : le cabotier « Marguerite » d’Audierne coule dans le raz de Sein, l’équipage est sauvé.

Dimanche 13 : Anschluss, l’Allemagne nazie annexe l’Autriche.

Après la chute du gouvernement Chautemps, Léon Blum redevient Président du Conseil.

Dimanche 20 : en match amical, Cormorans 6 – AL Châteaulin 0

Dimanche 27 : Alréenne 2 – Cormorans 0

Mardi 29 : deux hommes meurent asphyxiés par les émanations du moteur pendant qu’ils se reposaient à bord du « A la volonté de Dieu », le patron Théodore Gourlaouen, 45 ans et Michel Cloarec 54 ans. « A la volonté de Dieu », chaloupe de Kérity, était sortie le matin pour pêcher le maquereau.

AVRIL

Samedi 2 : premier armement de la pinasse « Vincent Michèle », propriété de Guillaume Larnicol et Henri Péron, patron Jean Cossec. Construite au Guilvinec, elle jauge 29,98 tx et dispose d’un moteur de 72 cv. C’est désormais la plus belle unité du port.

« Vincent Michèle ». Photographe non identifié.

Dimanche 3 : AS Rosporden 0 – Cormorans 0. Les Cormorans terminent le championnat de 1ère division de district à la deuxième place, à égalité avec l’Alréenne, à deux points de la JA Pont-l’Abbé.

Lundi 4 avril : le langoustier guilviniste « Aventurier » s’échoue à l’entrée du port de Lorient. Les 5 hommes d’équipage sont sauvés, mais le bateau semble perdu.

Premier armement du « Carmencita », la pinasse de Jean Béchennec, construite à Douarnenez. Elle jauge 10,39 tx et dispose d’un moteur de 32 cv.

Mercredi 6 : « Denise » débarque 16 000 maquereaux.

Vendredi 8 : démission de Léon Blum en raison du refus du Sénat de lui accorder les pleins pouvoirs financiers.

Dimanche 10 : en coupe de l’Ouest, Cormorans 6 – Dinard AS 0

Edouard Daladier devient Président du Conseil.

Nuit du 11 au 12 avril : la barque « Jeanne d’Arc », immatriculée au Croisic, qui rentrait à Saint-Guénolé avec un chargement de harengs, est victime d’une voie d’eau devant Penhors. Heureusement qu’une autre barque : « le Matin » de Tudy Lucas se trouvait à proximité et est parvenue à recueillir les deux occupants de la « Jeanne d’Arc ». v

La Dépêche de Brest du 13 avril 1938

Début avril : réunion du conseil municipal. Le conseil émet un vœu en faveur de l’enseignement du breton. La demande de subvention présentée par le Boxing club de Penmarc’h est rejetée. Un crédit de 500F est alloué pour l’achat d’un costume au garde champêtre.

Dimanche 17 : tournoi de Pâques à Pont-l’Abbé. Cormorans 3 – US Guilvinec 1

Lundi 18 : M. Kersalé de Saint-Guénolé, ancien combattant, grand mutilé, reçoit la croix de chevalier de la légion d’honneur.

Les Cormorans remportent le tournoi de Pâques en battant l’US Plonéour par 3 à 2 (buts de Vincent le Pape, J. Scuiller et Jégou).

Mercredi 20 : forte gelée dans le Finistère dans la nuit du 19 au 20.

Samedi 23 : Le canot « Rann » débarque 10 000 harengs.

« En dépit de l’aigre vent d’Est qui passe sur les champs comme un siccatif, cette plaine de Penmarc’h (…/….) est comme une pelouse d’un vert humide et tendre : ce sont les blés en herbe, l’orge, les petits pois, les feuilles encore jeunes des pommes de terre, toute végétation du genre utile, qui lui font cette douceur de luxe. »

Auguste Dupouy, la Dépêche de Brest du 25 avril 1938.

Mardi 26 : « Laisse-les dire » débarque 8 000 harengs et « Louis et Raymond » 6000.

Vendredi 29 : création du Comité interprofessionnel de la sardine, composé de pêcheurs, mareyeurs, conserveurs et représentants des ministères concernés.

Avril : le « Denise » intervient par grosse mer au secours de la pinasse « Joconde » du Guilvinec, en difficulté près des Etocs. Il parvient dans un premier temps à la tirer au large pour l’éloigner du danger, puis, profitant d’une accalmie, à la remorquer au Guilvinec.

Avril : belles pêches de harengs

MAI

Début mai : mévente du maquereau

Dimanche 1er : à Quimper, en match de barrage pour l’accession en Promotion, les Cormorans battent l’Alréenne 3 à 0.

Lundi 2 : dévaluation de 25% du Franc.

Vendredi 6 : le canot « Veau d’or » débarque 8000 harengs.

Dimanche 8 : les sauveteurs du « Huerta » accompagnés de leurs épouses reçoivent leurs récompenses à la Sorbonne.

Mardi 10 : une très forte gelée touche une grande partie du département. Seize cultivateurs de Saint-Guénolé font une déclaration de sinistre, seuls six seront indemnisés : Jean Jégou, la veuve de Jean Larnicol, Pierre Lucas et Vincent Rioual, tous de Kervilon, Laurent Le Nours de Pors Carn et Alain Le Rest de Kergarien.

Dimanche 15 : « La grande illusion», film de Jean Renoir, avec Jean Gabin, salle Stéphan au bourg.

Dimanche 29 : en match amical, Cormorans 2 – Gâs de Morlaix 4

Lundi 30 : une violente tempête balaye la moitié nord du pays, elle fait des dégâts dans le Finistère. Le Pays bigouden semble en partie épargné.

JUIN

Mercredi 1er : la tempête se poursuit.

Jeudi 2 : naufrage près de Molène de la pinasse « Petit Pierre » de Douarnenez. Il y a douze victimes.

Samedi 11 : la campagne sardinière des bateaux de Saint-Guénolé en baie d’Audierne vient de commencer.

Dimanche 12 : à Lorient, le Stade rennais bat les Cormorans 6 à 2, en finale de la Coupe de l’Ouest.

Mardi 14 : Jean Le Gall, 46 ans, se jette tout habillé dans le port de Kérity pour sauver un enfant tombé entre deux bateaux. Il recevra la médaille de bronze du sauvetage.

Samedi 18 : les sardiniers de Saint-Guénolé pêchent dorénavant dans le secteur des Glénan. Les résultats sont encourageants. Pour le moment seulement une vingtaine de bateaux ont commencé la saison. Plusieurs usines du port travaillent les petits pois et les autres ne peuvent pas absorber de forts tonnages de sardines.

Mercredi 29 : un petit chalutier du port de Malpica, près de La Corogne, arrive à Audierne avec 26 réfugiés à bord.

Juin : sécheresse, il y a des appels à ne pas gaspiller l’eau dans la presse locale.

Juin : à la mévente du maquereau qui se poursuit, viennent s’ajouter des problèmes d’écoulement pour la sardine

Juin : le « Vincent Michèle », patron Jean Cossec, est le premier thonier de Saint-Guénolé. Il pêchera 9 tonnes de thon au cours de l’été.

Juin : saison désastreuse pour les producteurs de petits pois de la palue.

JUILLET

Dimanche 17 : banquet annuel des Cormorans chez Mme Renévot.

Dimanche 24 : élection au conseil d’arrondissement dans le canton de Pont-l’Abbé en raison de l’annulation de la précédente élection. M. Albert Gléhen, qui avait été élu, n’avait pas l’âge requis, il avait moins de 25 ans à l’époque. Ballotage au premier tour.

Lundi 25 : début de la Bataille de l’Ebre en Espagne.

Dimanche 31 : Albert Gléhen (Union républicaine) est élu conseiller d’arrondissement avec 3928 voix devant Signor (Parti communiste) 2841 voix. A Penmarc’h, Signor arrive en tête avec 801 voix, Gléhen obtient 697 voix.

Un festival celtique se tient à Châteaulin, intitulé « Gorsedd 1938 », avec la participation d’un groupe de jeunes danseurs (10 à 16 ans) de Penmarc’h.

Gino Bartali remporte le Tour de France.

Juillet : conseil municipal. Une nouvelle phase de l’extension du réseau de distribution du courant électrique est approuvée par le conseil, Kervilon et Kervédal sont concernés. La construction d’un muretin est souhaitée pour le Viben.

AOUT

Dimanche 7 : selon la police, plus de 3000 personnes ont participé à la fête du journal communiste « La Bretagne ouvrière, paysanne et maritime » organisée à Pont-l’Abbé.

Nuit du lundi 8 au mardi 9 : Jean Sinou, 16 ans, le mousse du « Déesse de la mer » de Jean Jégou est retrouvé noyé près de la cale de Saint-Guénolé.

Dimanche 27 : la Grande fête des Cormorans a été reportée au 11 septembre en raison du mauvais temps.

SEPTEMBRE

Dimanche 4 : pardon et promenades en mer.

La Dépêche de Brest du 7 septembre 1938

Lundi 5 : naufrage au large de Penmarc’h du thonier étellois « Noël du marin ». L’équipage a été sauvé.

Dimanche 11 : grand succès de la Fête des Cormorans.

La Dépêche de Brest du 9 septembre 1938

Mardi 12 : Hitler, lors d’un discours aux assises de Nuremberg, se dit prêt à annexer les Sudètes, ce qui déclenche une insurrection en Tchécoslovaquie. C’est le début de la crise des Sudètes.

Jeudi 15 : armement du « Malvina Hoffman » de Jean-Louis Charlot. Ce bateau de 1926, acheté à Concarneau, remplace le « Malvina ».

Vendredi 30 : naufrage du « Saint-Thomas » de Thomas Lucas de Saint-Pierre.

Accords de Munich entre l’Allemagne, l’Italie, la France et le Royaume Uni. La paix semble préservée malgré la crise des Sudètes.

OCTOBRE

Début octobre : belles pêches de sardines en dépit du gros temps.

La Dépêche de Brest du 12 octobre 1938

Dimanche 2 : en match amical, Audierne 1 – Cormorans 7

Lundi 3 : le « Marcel Cachin » de Lesconil est renversé par une vague près de Menez Groës. « L’Egalité » qui se trouvait à proximité réussit à prendre les deux occupants à son bord. Avec l’aide du bateau de sauvetage il réussit à remorquer le « Marcel Cachin », qui flottait entre deux eaux. Ils parviennent difficilement à l’échouer dans le port.

Le Directeur de l’Inscription maritime annonce que pour cette année l’emploi du filet tournant restera interdit aux sardiniers de Saint-Guénolé.

Mardi 4 : Daladier rompt avec les communistes, c’est la fin du Front populaire.

Lundi 10 : rentrée des classes.

Mardi 11 : premier armement de « l’Errante », la pinasse de Pierre Guéguen, construite au Guilvinec. Elle jauge 12tx, et possède un moteur de 40 cv.

Dimanche 16 : pour le premier match de son histoire en Promotion, l’équipe des Cormorans bat l’US Concarneau par 6 à 3.

Dimanche 23 : en match amical, PL Lambézellec 4 – Cormorans 2

Jeudi 27 : le vent de noroît se lève, mettant un terme à une longue période de beau temps.

Dimanche 30 : US Quimperlé 7 – Cormorans 2

Pêches abondantes en octobre.

NOVEMBRE

Mercredi 2 : inauguration de la criée de Concarneau

Dimanche 6 : le conseil municipal décide la création d’une école municipale de pêche. La place devant la baraque d’achat de poisson disposera désormais d’un bec d’éclairage. Le conseil proteste contre la taxe de 2% prélevée par la Chambre de commerce sur la valeur du poisson débarqué, il juge que celle-ci n’exécute pas les travaux d’amélioration des ports comme elle devrait le faire.

Cormorans 1 (but de Scuiller) – Phalange d’Arvor 1

Jeudi 10 : nuit de Cristal. Dans la nuit du mercredi au jeudi et pendant la journée du jeudi, les nazis organisent un gigantesque pogrom contre les Juifs allemands.

Photo Bundesarchiv.

Vendredi 11 : temps exécrable pour la cérémonie du 20ème anniversaire de l’Armistice au bourg

Dimanche 13 : en coupe de l’Ouest, Cormorans 1 – Stella Maris Douarnenez 3

Le mauvais temps persiste.

Mercredi 16 : fin de la Bataille de l’Ebre. Les forces républicaines, affaiblies et décimées, se sont repliées sur leurs positions de départ.

Dimanche 20 : pluies diluviennes.

Cormorans 1 (but de Péron) – US Guilvinec 0

Mardi 22 : tempête sur le sud de la Bretagne.

Vendredi 25 : la tempête se poursuit.

Dimanche 27 : en match amical, USOBR Kerhuon 1 – Cormorans 2

Lundi 28 : premier armement du « Liberté », la nouvelle pinasse de Corentin Kerfriden, construite à Léchiagat. Jauge de 14,17 tx, moteur de 40 cv.

Mercredi 30 : la grève générale est assez peu suivie dans le Finistère. A Penmarc’h elle n’a pas touché les marins ; seuls 23 des 40 instituteurs de la commune se sont déclarés grévistes.

L’appel à la grève générale lancé par la CGT se solde par un échec.

La tempête n’est toujours pas terminée.

Novembre : c’est le mois de novembre le plus doux en France depuis 1852

DECEMBRE

Dimanche 4 : en match amical, US Pont-l’Abbé 0 – Cormorans 7

Mauvais temps.

Mardi 6 : à la suite d’un retour de flamme, la pinasse guilviniste « Petite Marcelle » prend feu près de Menez Groes à Lesconil. L’équipage est sauvé, mais le bateau est entièrement détruit.

Mercredi 7 : naufrage du canot chalutier concarnois « Bev cam » en baie de Concarneau. L’équipage a été sauvé.

Vendredi 9 : tempête de suroît.

Dimanche 11 : Lorient Sports 1 – Cormorans 0

Lundi 12 : tempête

Mercredi 14 : La fabrication des gants au point d’Irlande est fortement menacée par la concurrence indochinoise. Une délégation est reçue par le Ministre du commerce, elle comprend entre autres M. Auguste Le Berre de la maison Pichavant de Pont-l’Abbé et six bigoudènes, dont une représente des dentellières de la commune de Penmarc’h.

Dimanche 18 : baisse soudaine des températures. Intense vague de froid jusqu’au 27, chutes de neige sur tout le pays ; l’ouest est particulièrement touché. La gelée fait d’autant plus de dégâts que le temps était exceptionnellement doux auparavant. C’est la plus forte vague de froid en Bretagne depuis 1917.

Lundi 19 : il fait -9° à Quimper en début de matinée. Le vent d’est souffle en tempête.

Mardi 20 : neige sur le Pays bigouden.



Autres événements de 1938, remarques, statistiques…

1938 : 108 baptêmes à Penmarc’h, dont 40 à Saint-Guénolé ; 96 mariages religieux, dont 34 à Saint-Guénolé

Il existe 1159 maisons et 32 bâtiments industriels à Penmarc’h

Sept  nouvelles unités arrivent au port de Saint-Guénolé en 1938, dont cinq dépassent les 10 tonneaux :« Carmencita », « Vincent Michèle , « L’Errante », « Liberté » et « Malvina Hoffman« . Les deux autres sont « Clarisse » (GV 6266), pinasse de 7,38 tx, construite en 1934 et achetée à Léchiagat en décembre 1938 par Louis Le Brun et « Robert » (GV 6495), pinasse de 9,44 tx, armée en mars par Henri Donnard.

« Robert » au 1er plan. Carte postale Flor n°5041

Un bateau de plus de 10 tonneaux quitte le port en mai 1938, le « Gentleman » (GV 5774) à Jean Béchennec, vendu à Logonna Daoulas. L’année 1938 voit également huit bateaux de 3 à 10 tx cesser leur activité : « Baudouin », « Bolide », « Capar Coz », « Charles Géniaux », « Malvina », « Noël », « Saint-Fiacre » et « Sans gêne » (GV 5643). Ces nombreux arrêts font que malgré les nombreuses arrivées, le nombre d’unités du port diminue, passant de 62 à 60.

635 tonnes de maquereaux à Saint-Guénolé (120 à Kérity).

760 tonnes de sardines à Saint-Guénolé (480 à Kérity).

Année record pour le congre : 600 tonnes débarquées à Penmarc’h.

Bilan annuel des ports de Penmarc’h : 2937 tonnes.

Le port de Saint-Guénolé est désormais équipé d’une grue de 5t.

Extension de l’usine Roulland qui construit un nouveau magasin de 80 x15 m sur la dune.

La vente des conserves stagne et les stocks augmentent.

Des chalutiers boulonnais débarquent des grandes quantités de maquereaux à Loctudy, suscitant la réprobation des pêcheurs bigoudens.

Julien Gracq, nommé professeur à Quimper, découvre Saint-Guénolé. Il y reviendra fréquemment.

Création du cours complémentaire mixte du Guilvinec (études secondaires)

Construction d’un bloc opératoire à l’Hôtel-Dieu

Débuts de la Maison Le Minor à Pont-l’Abbé : habillage de poupées, broderie, création de costumes.

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *