Carmencita

Immatriculation GV 6496

Construit à Douarnenez, il est francisé le 29 mars 1938.

Caractéristiques : pinasse pontée
Longueur : 12,45 m
Tonnage : 10,39 tx
Moteur Loire de 28/32 cv, remplacé par un Loire de 50 cv en 1947 ou 1948.

Le « Carmencita » appartient à Jean Béchennec, il en est aussi le patron.  « Carmencita » pêche la sardine, le maquereau et pratique également le chalut. En novembre 1945 et janvier 1946 il fréquente le port du Croisic.

A partir de 1944, « Carmencita » est désarmé plusieurs semaines, voire plusieurs mois par an. Son équipage dans les années quarante est de 8 à 9 hommes, patron compris . Il subit de nombreux renouvellements (1), en effet seuls Jean Béchennec, le patron, et son fils Jean, figurent continuellement sur le rôle de 1940 à 1948. Quatre marins seulement sont restés au moins trois ans sur le « Carmencita » : Jean-Marie Bellet, Pierre Brélivet, François Gloaguen et Henri Jolivet.

En 1947 « Carmencita » connaît plusieurs problèmes, d’abord il talonne dans la petite passe, ensuite, le 21 avril il rompt ses amarres dans le port et va s’échouer sur les rochers devant l’usine Griffon. A chaque fois, les dégâts sont heureusement minimes.

Fin 1948, Jean Béchennec a 62 ans,  il décide de vendre le « Carmencita » à Corentin Kerhom de Kérity (2/3) et Louis Le Bleis de Loctudy(1/3). Le bateau sera encore revendu par la suite avant d’être définitivement désarmé en 1951.

(1) Archives départementales, 2048 w
Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *