1943

JANVIER

Samedi 9 : vent de sud-est, temps froid.

Dimanche 10 : démission de Charles le Bastard, maire de Pont-l’Abbé. Jacques Queinnec, son premier adjoint, va lui succéder.

Dimanche 17 : Victoire 4 à 3 des Cormorans à Lesneven, grâce en particulier à leur jeune inter gauche Sébastien Calvez.. Ils rejoignent la Stella Maris en tête du championnat de Promotion.

Samedi 30 : création de la Milice par Joseph Darnand. Elle va s’engager dans la lutte contre la Résistance.

Dimanche 31 : Phalange d’Arvor 7 – Cormorans 0

Tempête.

Le mois de janvier aura été plutôt doux dans l’ensemble.

Les difficultés d’approvisionnement pour les bateaux, peu importantes jusqu’alors, commencent à devenir préoccupantes. La situation ira en se dégradant dans les mois à venir.

FEVRIER

Mardi 2 : les Soviétiques remportent la bataille de Stalingrad.

Colonne de prisonniers allemands après la bataille de Stalingrad, février 1943. Photo Bundesarchiv.

Dimanche 14 : Armoricaine 0 – Cormorans 2

Mardi 16 : création du Service du travail obligatoire (STO).

Dimanche 21 : Stella Maris de Douarnenez 2 – Cormorans 1

Temps ensoleillé.

Dimanche 28 : Cormorans 0 – Lesneven 4

Février : comme en janvier, le temps est resté doux.

MARS

Lundi 1er : matinée très froide

Jeudi 4 : incidents à Quimper, provoqués par 850 jeunes assujettis au S.T.O.. Ils étaient convoqués au théâtre municipal pour passer une visite médicale.

Samedi 6 : un bombardier américain est abattu, les occupants sautent en parachute tandis que l’avion finit sa course dans la baie, près de la Torche. L’un des aviateurs, le copilote Simmons est abattu par les Allemands, les autres sont faits prisonniers, sauf le commandant de bord, le capitaine John L. Ryan, qui sera caché au Méjou Roz, puis récupéré par les Résistants et le mitrailleur Glenn Blakemore, sauvé par des paysans de Lestiala (1).

Dimanche 7 : en match amical, US Guilvinec 0 – Cormorans 4

Samedi 20 : la sardine fait son apparition en baie d’Audierne.

Dimanche 21 : JA Pont-l’Abbé 1 – Cormorans 3

Vendredi 26 : le contre-amiral Bléhaut remplace le contre-amiral Abrial comme secrétaire d’Etat à la Marine.

Week-end du 27 : « La neige sur les pas » d’André Berthomieu, avec Pierre Blanchar, au cinéma Bretagne du bourg.

Dimanche 28 : Cormorans 6 – JA Pont-l’Abbé 2 (amical)

Le conseil municipal donne son accord de principe pour la reconstruction de l’église de Saint-Guénolé. La création d’un cimetière est également évoquée.

Mars : la société Heil -Schmitt de Neuenkirchen en Allemagne qui travaille pour l’Organisation Todt, a un chantier à Penmarc’h courant mars.

Résultats des examens de l’école de pêche. Reçus au certificat de capacité : Jean le Brun, Nicolas le Brun, Michel Cariou, Michel Diquélou, Nonna Diougant, Julien Donnard, Michel Donnard, Jean Guichaoua, Corentin Jégou, Jean Lagathu, René Paul et Jean Rolland. Reçu au permis de conduire les moteurs : Julien Donnard.

AVRIL

Jeudi 8 : tempête

Dimanche 11 : Cormorans 0 – US Pont-l’Abbé 1

Dimanche 18 : match mariés-célibataires au profit des prisonniers de la commune. L’équipe des mariés est composée de : Castric ; Folgoas, Gaby Jacob ; Guéroué, Le Goff, Yvon Guénolé ; Vincent le Pape, Jean de Cadenet, Scuiller, Cossec, Francis Goanec.

Au conseil municipal, la question de la construction d’un cimetière à Saint-Guénolé divise l’assemblée. 8 conseillers votent pour et 8 s’abstiennent. La question est finalement ajournée.

Lundi 19 : début de l’insurrection du Ghetto de Varsovie.

Lundi 26 : les Cormorans remportent le tournoi de Pâques organisé au Guilvinec.

MAI

Dimanche 2 : les Cormorans remportent le tournoi de l’US Bigoudène à Plonéour en battant la JA Pont-l’Abbé 1 à 0 en finale.

Début mai : à Pont-l’Abbé, la section de ping-pong des Cormorans bat l’US Pont-l’Abbé par 6 à 1. L’équipe est composée de De Cadenet, Gloanec, Guénolé, Larnicol, J et L Péron et Quiniou.

Vendredi 7 : Sébastien Marblez, matelot chauffeur pour la Royal Navy, meurt de maladie à Beaconsfield (Angleterre).

Lundi 17 : 159 bombardiers pilonnent Lorient. C’est la fin d’une série de 18 attaques en 8 mois. La ville est pratiquement rasée.  En revanche les bombardements de Brest vont se poursuivre.

Dimanche 30 : De Gaulle s’installe à Alger.

Mai : Daniel Trellu organise le premier maquis breton à Saint-Goazec. Plusieurs Bigoudens en font partie.

JUIN

Samedi 5 : Louis Loussouarn, quartier maître arrimeur, meurt de maladie à Jacksonville (Etats-Unis).

Mardi 8 : un jeune marin sauve un enfant de la noyade à Poulbriel.

Progrès du Finistère, juin 1943

Samedi 12 : vacances scolaires pour le primaire.

Dimanche 13 : les Cormorans prennent la 3ème place du Critérium bigouden d’athlétisme à Pont-l’Abbé, derrière l’US Fousenant et la JA Pont-l’Abbé.

Dimanche 20 : championnats du Finistère d’athlétisme à Saint-Denis (Quimper). En juniors, dans le 10 km marche, victoire de Draoulec des Cormorans.

Lundi 21 : la Gestapo arrête plusieurs Résistants à Caluire, dont Jean Moulin et Raymond Aubrac.

Mardi 22 : Pierre Volant, maître mécanicien né à Pont-l’Abbé, domicilié à Penmarc’h, meurt dans l’Atlantique nord sur le pétrolier « Lot », coulé par le sous-marin allemand U572.

Mercredi 23 : au Guilvinec, un marin pêcheur, Pierre-Marie Cossec, est tué par un obus en déchargeant sa pêche sur la cale, lors d’un exercice d’artillerie allemand à tir réel.

Mercredi 30 : le « Mamm Doué » de Douarnenez est attaqué par des avions anglais. Deux marins sont tués.

Juin : deux soldats allemands en patrouille de nuit provoquent un incident à l’usine Roulland. Le directeur de l’usine et le contremaître reçoivent plusieurs coups de crosse. (2)

Juin : Yves Péron démissionne, Jacques Dessoudre, est nommé maire de Penmarc’h par le préfet.

Avis de la Feldkommandantur, juin 1943 (3).

JUILLET

Dimanche 4 : les Cormorans remportent le challenge des Cormorans, réunion d’athlétisme organisée à Penmarc’h. A cette occasion, l’équipe féminine des Cormorans participe à sa première compétition.

Samedi 10 : les forces anglo-américaines débarquent en Sicile.

Dimanche 11 : installation du nouveau conseil municipal, sous la présidence du maire Jacques Dessoudres. Yves Stéphan et Joseph le Gall sont adjoints au maire.

Week-end du 17 : « Le croiseur Sébastopol », film allemand de Karl Anton, au cinéma Bretagne du bourg.

Dimanche 18 : premiers championnats du Finistère de promotion de natation à Châteaulin. Les Cormorans font partie des 8 clubs invités.

Dimanche 25 : le régime fasciste s’effondre. Mussolini est arrêté.

Lundi 26 : la pinasse « Cormoran » était sur ses lieux de pêche au large de Penmarc’h, lorsqu’un avion allemand est tombé à quelques centaines de mètres du chalutier. Le bateau s’est porté aussitôt au secours des trois aviateurs, qui ont été récupérés et ramenés sains et saufs à Saint-Guénolé.

Le « Cormoran ». Carte postale Lévy n°56 (détail). Cette photo a été prise lors d’une promenade en mer.

 Jean Guéguen, le patron se voit proposer une récompense, il demande la libération de trois prisonniers.

Samedi 31 : perdu dans la brume, le « Francis et Monique », chalutier concarnois de 79 tx, heurte et se brise sur la jetée du port de Léchiagat, l’équipage est sauvé.

Fin juillet : une baleine de 12 m de long s’échoue sur la plage de Tréguennec.

AOUT

Dimanche 1er : les Cormorans sortent vainqueurs de la Fête d’athlétisme de Plobannalec, devant l’US Fouesnantaise.

Dimanche 8 : obsèques de l’aviateur américain Simmons à Saint-Jean Trolimon. 400 personnes se massent sur le parcours du convoi.

Jeudi 12 : Jacques le Cléach du Guilvinec, qui pêchait sur son canot « Gallieni » à 3 milles au sud de Penmarc’h, est blessé par un éclat d’obus tiré par une batterie allemande. Il parvient néanmoins à rentrer au port par ses propres moyens.

Lundi 23 : libération de Kharkov. Les Soviétiques viennent de remporter la bataille de Koursk, la plus grande bataille de chars de l’histoire.

Mercredi 25 : armement du nouveau bateau de Jacques Scuiller : « l‘Ancre de Miséricorde« .

« L’Ancre de Miséricorde ». Photo Télégramme, avril 1949.

Dimanche 29 : assemblée générale des Cormorans salle Moguérou.

Les Cormorans prennent la 4ème place du Challenge bigouden à Pont-l’Abbé, remporté par la Phalange d’Arvor. A signaler la victoire de Correc en juniors sur 100

Mardi 31 : obsèques de Guillaume Larnicol, 57 ans, commerçant à Saint-Guénolé (boulangerie, bar, épicerie et mercerie).

Selon la préfecture « aucune parcelle cultivable n’est en friche dans le Finistère »

SEPTEMBRE

Mercredi 1er : la préfecture du Finistère fixe le prix de vente des dernières espèces non réglementées, parmi lesquelles on trouve les berniques.

Vendredi 3 : après avoir conquis la Sicile, les Alliés débarquent à Reggio de Calabre. C’est le début de la Campagne d’Italie.

L’Italie et les Alliés signent un armistice.

Samedi 4 : le nationaliste breton Yann Bricler, cousin d’Olier Mordrel, ancien administrateur de la revue fasciste Stur, est abattu dans son bureau à Quimper par trois résistants.

Mercredi 8 : un thonier d’Audierne est bombardé et mitraillé par un avion anglais.

Jeudi 9 : dans la nuit, un violent incendie se déclare dans la ferme de Pierre le Dréau à Kervellec, détruisant deux meules de paille et de foin.

Vendredi 10 : les Allemands envahissent le nord de l’Italie.

Samedi 11 : un thonier de Concarneau est mitraillé par un avion anglais

Dimanche 12 : en athlétisme, la Phalange d’Arvor remporte le challenge de l’US Bigoudène à Plonéour, devant les Cormorans. A signaler les victoires de Le Pape sur 200 m et en longueur juniors et de Souron sur 1500 m juniors.

Les Allemands libèrent Mussolini.

Mi-septembre : tempête

Dimanche 19 : au stade de Keryet, les Cormorans remportent le Challenge de la Pointe en athlétisme. A noter, chez les hommes, la performance de Jégou au disque et chez les féminines, la victoire d’Anna Camus sur le 500 m cadettes, devançant nettement la championne du Finistère.

Samedi 25 : les Soviétiques reprennent la ville de Smolensk.

Septembre : le conseil municipal demande l’électrification des quartiers de Kervédal et de l’Ile Fougère.

OCTOBRE

Vendredi 1er : les résistants napolitains libèrent Naples après 4 jours de combats et avant l’arrivée des Alliés.

Lundi 4 : la villa « Ker tumulus Rosmeur » réquisitionnée par les Allemands, mais non occupée, a été pillée en cours d’année. Les coupables, des civils français, ont été identifiés. Ils sont condamnés à 6 mois de prison et 150 F d’amende.

La Corse est libérée après un mois d’insurrection.

Dimanche 10 : Cormorans 1 – AS Pont-de-Buis 0 (amical)

Mardi 12 : rentrée à l’école d’apprentissage maritime de la Joie. Il y a 33 inscrits en 1ère année et 32 en seconde année.

Dimanche 17 : Cormorans 6 (buts de Scuiller (4), Péron et Jégou)– US Pont-l’Abbé 1

Mardi 19 : coup de vent.

Pendant l’automne commence le minage du littoral entre Tréguennec et Kervédal. 16000 mines sont enterrées dans le sable des paluds.

NOVEMBRE

Jeudi 4 : le chalutier « Mon Petit » de Concarneau est coulé par des avions inconnus, probablement anglais.

Samedi 6 : les Soviétiques libèrent Kiev.

Dimanche 7 : Cormorans 2 – AS Ergué-Armel 4, en Coupe de Bretagne.

Jeudi 11 : visite du préfet à Penmarc’h.

Progrès du Finistère, novembre 1943.

Mercredi 17 : l’équipage du « Papillon des vagues » est arrêté à Concarneau en raison de son appartenance au réseau de résistance « Notre-Dame de Castille ». Il est composé en majorité de marins de Saint-Guénolé : Armand le Carval, son frère René Le Carval (patron), Michel Le Gars et Alain Hélias.

Temps très froid.

Vendredi 19 : tempête

Samedi 20 : création de la Corporation des industries alimentaires de transformation des produits de la pêche maritime.

Dimanche 21 : Cormorans 6 – US Lycée de Quimper 0

Mardi 23 : en baie d’Audierne, par temps très froid,  Raymond le Pape glisse en embarquant sur l’annexe du « Jean et Thomas » et tombe à l’eau. Par chance il est rapidement sauvé et ramené au plus vite à Saint-Guénolé.

La ville de Lorient, épargnée depuis le 17 mai, est de nouveau bombardée.

Dimanche 28 : Cormorans 5 – US Guilviniste 2

Mauvais temps.

Fin novembre : début des cours de patron de pêche à l’école d’apprentissage maritime de la Joie.

Novembre : arrivée du 800e bataillon de Nord Caucasiens en Pays Bigouden, constitué de 964 soldats. Peu disciplinés, souvent violents, ils vont terroriser la population. Les Allemands ne les apprécient guère et redoutent leur brutalité.

Novembre : lancement à Léchiagat du « Papillon IV » pour Pierre Dréau de Saint-Guénolé.

Novembre : développement de la fabrication de brosses en chiendent. La vente dans tout le département est assurée par quelques bigoudènes emmenées par Maria Paul.

Le conseil municipal décide d’acheter une bascule automatique pour le port de Saint-Guénolé.

DECEMBRE

Samedi 11 : le thonier concarnois « Penly » est bombardé et mitraillé par deux avions anglais.

Dimanche 12 : accusé de collaboration avec les nazis, l’abbé Perrot est tué par des résistants à Scrignac.

Mardi 14 : vent très fort et très froid du sud-sud-est.

Dimanche 19 : Cormorans 6 – US Concarnoise 1

Dimanche 26 : US Douarnenez 3 – Cormorans 3

Jeudi 30 : les résistants réussissent une spectaculaire opération au commissariat de Quimper. Ils s’emparent des registres des cartes d’identité, du fichier des étrangers et de sept revolvers.

Le mois de décembre a été très doux dans son ensemble.

La pénurie augmente encore avec l’arrivée de l’hiver.

Les approvisionnements en rogue norvégienne ont cessé. Les sardiniers doivent utiliser des rogues de remplacement.


Année 1943, statistiques, autres remarques…

99 naissances, 55 mariages et 91 décès dans la commune.

Il existe 1842 maisons et 28 bâtiments industriels à Penmarc’h (chiffres révisés en conformité à la loi du 12/4/41)

Les interdictions se multiplient. Il y a des restrictions sur le carburant, les filets, le contenu de l’avitaillement. En conséquence les sorties en mer diminuent et durent moins longtemps. La production chute de plus de la moitié. La quantité de poissons débarqués à Saint-Guénolé tombe à 1601 tonnes.

La production des conserveries connaît une chute liée à la baisse des apports et aux difficultés d’approvisionnement en huile depuis le débarquement Allié en Afrique du Nord. De nouvelles préparations se développent : moutarde, vin blanc, « au naturel », de nouvelles huiles remplacent l’arachide et l’olive.

Lili Loussouarn, qui après avoir rejoint l’Angleterre sur le « Notre Dame de Bon Conseil » avait été incorporé dans l’aéronavale, meurt aux Etats-Unis.

De nombreux marins de Saint-Guénolé, une dizaine environ, se font construire un petit canot en 1943. Réaction probable aux conditions imposées aux plus grands bateaux par les forces d’occupation.

Les marins se voient désormais imposer des jours d’astreinte sur les chantiers du Mur de l’Atlantique, en particulier à Tréguennec.

Mme Friant, propriétaire de l’entreprise « Filet bleu » à Quimper achète le Château des Goélands.

Les tickets d’alimentation sont distribués à l’hôtel Moguérou.

[Cette chronologie a été constituée à partir de documents d’archives, de journaux d’époque, et de diverses publications, en particulier « Les pêcheurs bretons durant la Seconde guerre mondiale » de Jean-Christophe Fichou .- Rennes : PUR, 2009 et le site « Guerre et Résistance en pays bigouden », https://bigouden1944.wordpress.com/]

(1) Blanchard, Yves .- L’odyssée du Captain John Ryan en pays bigouden occupé .- Cap Caval, n°40 et n°41.

(2) Boënnec, Pierre .- D’ouvrier à patron… p.122

(3) Archives départementales, 200 W 20 12660

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *