Villa « Ker tumulus Rosmeur »

En 1922, Jules Niclausse et son épouse achetèrent quatre parcelles de landes à Pors Carn, dont celle du petit tumulus de Rosmeur. Sur ce terrain ils firent construire vers 1925 la plus imposante des villas de Saint-Guénolé. Membre du Groupe finistérien d’études préhistoriques comme la plupart des notables de Pors Carn, Niclausse possédait une des plus grandes fortunes du pays. Il avait créé sa marque d’automobile et s’était lancé avec succès en  1910 dans la construction de chaudières industrielles destinées aux navires militaires et aux paquebots.

Automobile Niclausse Type D de 1908. Copyright Conceptcarz.com

Automobile Niclausse Type D de 1908. Photo Conceptcarz.com

Pendant la Seconde guerre mondiale la villa fut réquisitionnée par la Wehrmacht pour loger un officier.

« Ker tumulus Rosmeur » devint la propriété de Germaine Barriquand en 1947, une des filles de Jules Niclausse.

En 1958 elle fut vendue au docteur Louis Grollet et à son épouse Jacqueline Grollet née Istace, artiste peintre (1).

Dans le parc de cette bâtisse insolite, qui par les soirs de tempête fait penser à un décor hitchcockien, on peut encore apercevoir les dernières traces du petit tumulus de Rosmeur.

Villa "Ker tumulus Rosmeur"

Villa « Ker tumulus Rosmeur »

On remarque aussi un porche d’entrée en kersantite qui ajoute encore à l’étrangeté du lieu. Il s’agit du porche du manoir de Kerbézec à Kérity.

 

Porche de Kerbezec

Porche de Kerbézec

(1) Pour en savoir plus : Le Guen, Gilles .- Penmarc’h…t2, pp 154-156
Ce contenu a été publié dans Résidences, villas..., avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Villa « Ker tumulus Rosmeur »

  1. Henri Kersalé né en 1932 à St Guénolé . dit :

    Mon pére ,artisan ,était chargé de l’entretien de cette belle villa . Fin septembre 1951 , le lundi de la Tréminou alors que je travaillais avec lui je fis une chute d’une échelle. Le docteur Bourgin me transporta à Pont L’abbé où le docteur Guias procéda à l’ablation de ma rate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *