Villa « Ker Loÿs »

Ker Loÿs

Ker Loÿs

 

En 1911, Georges Boisselier (1896-1943) acheta une parcelle au sud de l’actuelle rue Scrafic à Pors Carn. Il y fit construire une petite villa qu’il meubla en style breton (1).

DSCF0030

La salle commune de Ker Loÿs, photo « La vie à la campagne ».

En 1925 sur une parcelle attenante il ajouta une villa inspirée de l’architecture des maisons des pêcheurs. L’ensemble fut clos de hauts murs.

Kerloys en 1928

Ker Loÿs en 1928, photo « La vie à la campagne »

Artiste peintre, il dota « Ker Loÿs » d’un atelier lumineux. Spécialisé dans l’art du portrait, il avait reçu le prix de Rome en 1903. En dehors de la peinture, Boisselier était aussi passionné de préhistoire : il fut à l’origine du Musée de Pors Carn. Il en fut même le conservateur de 1932 à 1939.

DSCF0059Après son décès, la villa resta plusieurs années dans la famille de son neveu, avant d’être vendue à une famille belge qui en est toujours propriétaire aujourd’hui (2).

(1) Un article de la revue « La vie à la campagne » a même été consacré à son mobilier et à sa décoration : Logis d’artiste au Pays bigouden .- La vie à la campagne, n°332, 1er août 1928.
(2) Pour en savoir plus : Le Guen, Gilles .- Penmarc’h… t2, pp. 168-169
Ce contenu a été publié dans Résidences, villas..., avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Villa « Ker Loÿs »

  1. Pierron jacques dit :

    J’ai passé de merveilleuses vacances à ker lois dans les années50 avec mon oncle Maurice Boisselier ma tante Jeanine et mes cousins. Que le temps passe vite. …

  2. admin dit :

    Bonjour.
    Ma mère me parlait parfois de Georges Boisselier. Il passait de temps en temps à la maison voir mon grand-père Jean Bargain, qui était maçon et carrier. Mon grand-père avait travaillé pour lui sur des chantiers de fouilles et peut-être aussi à son domicile. Ils avaient sympathisé.
    Désolé pour cette réponse un peu tardive, mais j’étais en vacances (sans internet).
    Camille Cadiou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *