1932

JANVIER

Dimanche 3 : Cormorans 2 – Stade quimpérois B 2

Dimanche 10 : Cormorans 4 – Bannalec 1

Mardi 12 : tempête

Dimanche 24 : Stade quimpérois 6 – Cormorans 1. Selon le correspondant penmarchais de la Dépêche, l’ampleur du score s’explique par le manque d’habitude d’évoluer sur un grand terrain et par « l’arbitrage d’un charmant humoriste » !

Dimanche 31 : Cormorans contre réserve du FC Lorient.

Dépêche de Brest, 30 janvier 1932

FEVRIER

Dimanche 7 : Cormorans 7 – Vagabonds quimpérois 0

Mercredi 10 et jeudi 11 février : vent d’est, froid « sibérien » et neige sur la Cornouaille.

Samedi 13 : l’institution d’une taxe de 2% sur la valeur du poisson débarqué à Penmarc’h paraît au journal officiel. La taxe sera perçue par la Chambre de commerce et affectée aux travaux d’amélioration des ports qui commencent dans quelques semaines.

Mercredi 16 : fin de la vague de froid

Le gouvernement Pierre Laval est renversé par le Sénat.

Samedi 20 : Pierre Tardieu devient président du conseil

Samedi 27 : la Commission des monuments naturels et sites du Finistère instaure une zone de protection de 100 m autour de plusieurs monuments pour lutter contre la prolifération des panneaux de publicité et réclames peintes. Le menhir couché de Kervédal est le seul monument de Saint-Guénolé concerné par cette mesure.

Dimanche 28 : une délégation de la chambre de commerce accompagnée du député et des ingénieurs des Ponts et chaussées se rend à Saint-Guénolé pour visualiser le site sur lequel sera construit le brise lames du port.

Février : après enquête, la municipalité de Penmarc’h abandonne le projet de déviation du CD53 à Kervilon.

Février : la pêche de langoustines a été médiocre.

MARS

Dimanche 13 : Etoile Saint-Roger Kerhuon 6 – Cormorans 1

Samedi 19 : les travaux de construction de brise-lames sur Staviou ont été adjugés à la société THEG.

Vendredi 25 : une voiture conduite par Ferdinand Criquet de Saint-Guénolé dérape dans un virage près de l’Avantage entre Quimper et Pont-l’Abbé. Les quatre occupants du véhicule sont blessés, certains gravement.

Dimanche 27 : Cormorans 2 (buts de Lanthony et Le Coz) – Etoile Saint-Roger Kerhuon 1

Mardi 30 : décès de l’ancien patron du canot de sauvetage de Kérity : Joseph Jégou. Chevalier de la légion d’honneur depuis 1927, on lui doit le sauvetage de 119 personnes.

Mars : la pêche de langoustines reste médiocre

AVRIL

Dimanche 3 : Cormorans 6 – Trégunc sports 2. Les Cormorans se qualifient pour la finale de la coupe de Cornouaille.

Dimanche 10 : élection du conseiller général du canton de Pont-l’Abbé, en remplacement du Dr Le Coz décédé. Quéinnec (URD) obtient 3805 voix, Le Bastard (SFIO) 1944 voix, Pichavant (Radical socialiste) 1137 voix, Maréchal (Communiste) 1296 voix. Pour le second tour. Pichavant se désiste en faveur de Le Bastard. A Penmarc’h : Quéinnec 774, Pichavant 193, Maréchal 347, Le Bastard 249.

Les Cormorans remportent la Coupe de Cornouaille en battant la réserve de l’US Douarnenez-Ploaré.

Dimanche 17 : Quéinnec est élu avec 3725 voix, Le Bastard obtient 3336 voix et Maréchal 902. A Penmarc’h : Quéinnec 760 voix, Le Bastard 489, Maréchal 299.

Vendredi 22 : réunion politique animée par Georges le Bail, salle de la coopérative, devant 200 marins.

Dimanche 24 : dans la nuit du 24 au 25, plusieurs bouteilles de liqueurs sont volées à l’Hôtel de Bretagne.

Fin avril : très bonnes pêches de maquereaux, mais les usines qui possèdent déjà des stocks importants, n’arrivent pas à absorber ces arrivages (40 000 à 60 000 maquereaux tous les deux jours)

Avril : l’usinier Louis Ravilly est écroué à Rennes pour faillite frauduleuse.

MAI

Dimanche 1er : élections législatives. Dans la 3ème circonscription Quéinnec obtient 6298 voix, Le Bail 5029, Le Bastard 1327, Maréchal 1017. Pour le second tour, Le Bastard se désiste en faveur de Le Bail

Vendredi 6 : Paul Doumer, le président de la République est assassiné par un déséquilibré

Dimanche 8 : Le Bail 7036 voix (Radical socialiste) est élu, Quéinnec, le député sortant URD obtient 6629 voix et Maréchal (Communiste) 304 voix.

L’Union des gauches regroupant socialistes et radicaux l’emporte au niveau national.

Lundi 9 : Après une longue période de marasme, la pêche est à nouveau fructueuse, mais connaît des problèmes d’écoulement. Pour essayer de trouver une solution, une délégation de marins pêcheurs de Penmarc’h, accompagnée de Le Bail, député et de Larnicol, maire, est reçue par le préfet.

Mardi 10 : Albert Lebrun est élu président de la République.

Mercredi 11 : la presse annonce la création d’une 6ème classe à l’école des filles de Saint-Guénolé.

Nouvelle réunion à la préfecture de Quimper pour les marins pêcheurs, en présence cette fois de deux représentants des usiniers. Pendant ce temps-là à Paris, les sénateurs et députés finistériens sont reçus par M. Guernier, ministre de la Marine marchande. Celui-ci demande à M. Bigault Cazanove, administrateur général de l’Inscription maritime de se rendre immédiatement à Penmarc’h. Non seulement le maquereau souffre de problèmes d’écoulement, mais la campagne sardinière prochaine risque elle aussi d’être touchée en raison des fortes importations de conserves espagnoles et portugaises.

Lundi 16 : incendie du paquebot « Georges Philippar » au large d’Aden. Il y a 52 victimes.

Vendredi 20 : une bagarre éclate entre marins pour un problème de vente de poissons.

Samedi 21 : débuts des travaux des brise-lames de 145 et 193 m sur Staviou.

Nuit du jeudi 26 au vendredi 27 mai : cambriolage de la villa des Goélands, propriété Lederlin

Mai : mauvaise année pour la sardine de dérive.

JUIN

Vendredi 3 : Edouard Herriot devient président du Conseil. Il va gouverner sans les socialistes.

Dimanche 5 : grand meeting en faveur de la paix à Pont-l’Abbé avec l’intervention de Rudolf Leonhard, pacifiste allemand.

Rudolf Leonhard (en 1951), photo Hans-Günter Quaschinsky, Bundesarchiv.

Temps glacial dimanche et lundi.

Mardi 14 : premier armement pour la nouvelle pinasse de Pierre Dréau, « Papillon III ».

Le « Papillon III » (GV 6033), carte postale Tirages modernes.

Mercredi 15 : examen du certificat d’études primaires pour les garçons.

Mi-juin : les coopératives de marins de Saint-Guénolé et les cultivateurs sont intervenus auprès de M. Le Bail député. Vu la situation difficile qu’ils connaissent, ils demandent que les usines soient exceptionnellement autorisées à traiter simultanément poissons et légumes. M. Le Bail a saisi de la question les ministres concernés.

Dimanche 19 : élection au Conseil d’arrondissement du canton de Pont-l’Abbé pour remplacer Quéinnec élu conseiller général. Le Bastard (SFIO) 3539 voix est élu. Il bat Perron (URD) 2945 voix.

Mardi 21 : réunion entre marins et usiniers à l’Hôtel Pascal de Quimper. La sardine est abondante, mais ne trouve pas preneur.

Deux inspecteurs de police se sont déplacés à Saint-Guénolé pour enquêter sur les vols commis ces dernières semaines entre autres à l’Hôtel de Bretagne et au château des Goélands. Ils ont rapidement identifié des suspects à Menez Kerouil et retrouvés une partie des objets volés.

Mercredi 22 : examen du certificat d’études primaires pour les filles.

Vendredi 24 : incendie du « Lucienne et Marie » du Guilvinec, à 14 milles au sud sud-ouest de Penmarc’h. Les 4 marins sont sains et saufs, mais le bateau coule avec son matériel.

Juin : les conserves s’exportent mal.

JUILLET

Jeudi 7 : naufrage du sous-marin « Prométhée » au large du cap Lévi, près de Cherbourg. 62 marins périssent.

Le « Prométhée », Ouest Eclair du 9 juillet 1932

Mi-juillet : crise sardinière due à la mévente. La pêche est très bonne, mais ne se vend pas.

Le ministre de la guerre, à la demande des députés et sénateurs bretons, accepte d’augmenter la proportion de conserves de poissons dans les vivres de réserve de l’armée.

Vendredi 22 : les sardiniers de Saint-Guénolé déposent leurs rôles. Les sardiniers de plusieurs autres ports font de même.

Dimanche 31 : la Dépêche de Brest signale l’arrivée de nombreux touristes en Pays bigouden.

André Leducq remporte le Tour de France.

André Leducq, Photo Agence Mondial Photo-Presse

Fin juillet : le coupable des cambriolages de l’Hôtel de Bretagne et du château des Goélands est condamné à 18 mois de prison et cinq ans d’interdiction de séjour.

AOUT

Dimanche 7 : un groupe folklorique de Penmarc’h avec sa reine participe aux fêtes du 4ème centenaire de Vannes.

De gauche à droite mlles Queffelec, Germaine ? et Daniel. Photo Pouillot-Ehanno.

Attentat à Rennes contre un monument symbolisant l’union de la Bretagne à la France.

Lundi 8 août : les sardiniers n’ont toujours pas repris la mer. Manifestation des marins-pêcheurs de Penmarc’h, il y a des heurts avec les gardes mobiles près du port de Saint-Guénolé

Samedi 13 : la grève s’essouffle, un des sardiniers est sorti.

Mardi 16 : fin de la grève, tous les sardiniers reprennent la mer.

Mercredi 17 : temps très chaud

Premier armement pour la pinasse de Vincent Baltez « Odile et Jeannine ».

« Odile et Jeannine », carte postale Gaby 4 (détail)

Samedi 20 : fin de la vague de chaleur

Août : lors de la construction de l’Hôtel de la Plage à Lesconil, un échafaudage s’effondre, causant deux décès.

Le champ de manœuvre et de tir de Pluguffan est ouvert à la circulation aérienne : c’est la naissance de l’aérodrome.

SEPTEMBRE

Vendredi 2 : le « Moinard » de Lesconil prend feu en baie d’Audierne en rentrant d’une journée de pêche à la sardine. L’équipage est recueilli sain et sauf par « l’Explorateur » de Kérity. Le « Moinard » finit par couler au bout de trois heures trente.

Week-end du 3 : congrès à Penmarc’h de la Fédération départementale des associations des anciens combattants et victimes de la guerre du Finistère en présence du préfet, de la plupart des parlementaires du département et de Jean Julien Lemordant.

Jeudi 8 : tempête de suroît.

Vendredi 16 : un arrêté rattache le port de la Torche au Syndicat des gens de mer de Penmarc’h.

Dépêche de Brest du 17 septembre 1932.

Dimanche 18 : en match amical, Cormorans 3 – US Pont-l’Abbé 6.

Lundi 26 : chavirage par imprudence d’un petit canot surchargé dans le port de Concarneau. Sur les neuf occupants, trois marins périssent noyés.

Fin septembre : le député Albert le Bail demande au Ministre de la Marine marchande que les ports de Penmarc’h soient équipés d’une vedette chargée de protéger la flottille sardinière contre les attaques de bélugas. Il rappelle que la sardine fait vivre environ 4500 personnes dans la commune.

OCTOBRE

Dimanche 2 : ouverture de la saison officielle pour les Cormorans, qui participent à leur premier championnat de football. A Gourin, ils battent les Chasseurs de Gourin par 4 à 1.

Lundi 3 : la première journée de perception de la taxe de 2% sur la valeur du poisson occasionne une protestation des marins et des petits patrons pêcheurs de Saint-Guénolé.

Lundi 10 : les sardiniers ramènent de belles quantités d’anchois.

Mercredi 12 : création du Comité pour le développement des conserves de poissons (CODECOP) qui regroupe les différents métiers de la filière : pêcheurs, fournisseurs divers, conserveurs, transporteurs, commerçants…

Vendredi 15 : mauvais temps, la plupart des bateaux restent au port.

Dimanche 23 : Cormorans 4 – ES Rosporden 2

Samedi 29 : lancement du paquebot « Normandie » à Saint-Nazaire.

Dimanche 30 : en match amical, AS Rosporden 3 – Cormorans 2

Lundi 31 : le moteur de la pinasse pontée « Jacqueline » GV 5942, patron Noël Larnicol de Saint-Pierre, prend feu devant Audierne. Les 7 hommes doivent abandonner leur bateau en flammes et rejoignent le port d’Audierne à bord de leur canot. La « Jacqueline » n’était pas assurée. Le bateau avait été construit au Guilvinec en 1931.

NOVEMBRE

Début novembre : le Ministre de la Marine marchande répond à M. Le Bail qu’il espère pouvoir mettre une vedette à la disposition des ports de Penmarc’h en 1933.

Procès au Tribunal civil entre la coopérative des marins pêcheurs de Saint-Guénolé et trois mareyeuses : mesdames Jacob, Bideau et Drézen, au sujet du déplacement du lieu de vente du poisson.

Une souscription est ouverte pour aider le patron et l’équipage de la « Jacqueline ».

Mardi 2 : les sardiniers sortent après plusieurs jours de mauvais temps, mais la pêche est nulle.

Dimanche 6 : US Pont-l’Abbé 1 – Cormorans 0

Mardi 8 : Franklin Roosevelt est élu président des Etats-Unis.

Franklin D. Roosevelt, Photo Vincenzo Laviosa

Dimanche 20 : AS Crozon 0 – Cormorans 4

Dimanche 27 : Cormorans 3 – Chasseurs de Gourin 4

Novembre : premier congrès social maritime breton à Quimper

DECEMBRE

Dimanche 4 : vers 22h, le moteur de la barque « Anna » de Lesconil prend feu entre les Glénan et Concarneau. Les marins parviennent à éteindre l’incendie grâce à des couvertures mouillées et réussissent à rentrer au port avec des moyens de fortune.

Hermine concarnoise 1 – Cormorans 1

Jeudi 7 : le canot « le Rédempteur » coule dans le port de Kérity.

Samedi 10 : Alain Scuiller de Saint-Guénolé, né le 1er janvier 1883, est promu au grade de chevalier de la légion d’honneur pour sa conduite exceptionnelle pendant la guerre. Il était déjà décoré de la croix de guerre et de la médaille militaire.

Dimanche 11 : ES Rosporden 2 – Cormorans 4

Mercredi 14 : le gouvernement Edouard Herriot est mis en minorité.

Jeudi 15 : fin de la campagne sardinière, les bateaux désarment.

Nuit du 15 au 16 : forte tempête qui occasionne des dégâts sur le chantier des brise-lames de Staviou.

Dimanche 18 : Cormorans 0 – US Pont-l’Abbé 1

Temps très doux

Joseph-Paul Boncour, nouveau président du Conseil, forme son gouvernement.

Samedi 24 : intervention du « Maman Poydenot » auprès d’un bateau de pêche en difficulté.

Jeudi 29 : explosion du « Naïades et Dryades » patron Le Pape, dans le port du Guilvinec. Trois marins sont brulés, un autre est projeté dans l’eau. Le bateau, très endommagé, n’est pas assuré.

Décembre particulièrement sec en Cornouaille.

Fin décembre : le premier brise-lames de Staviou est terminé.

Témoignage recueilli par le journal « Le Marin » du 16 février 1978.

Autres évènements, remarques, statistiques

Officiellement, on dénombre 1145 maisons et 32 bâtiments industriels à Penmarc’h.

La flottille de Saint-Guénolé s’enrichit de deux bateaux neufs de plus de 10 tonneaux en 1932. Ces deux pinasses de 13,55 tx ont été construites à Léchiagat : le « Papillon III », GV 6033 de Pierre Le Dréau et le « Odile et Jeanine », GV 6038 de Vincent Baltez. Ces sister-ships sont propulsés par des moteurs Castelneau de 35cv. Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux passe de 6 à 8.

Dans le même temps le nombre de bateaux de 3 à 10 tx ne varie pas (51 unités). Il y a deux nouveaux canots : « Général Bonaparte », pour Jean-Marie le Donge et « Jacques et Lucien » pour Pierre Le Brun. Ces deux canots non pontés sont eux aussi des sister-ships construits à Léchiagat. Ils jaugent 3,54 tx et sont équipés d’un moteur Baudouin de 10 cv. Pendant l’année 1932, un bateau a quitté le port : « Crevette » de Jean Jégou, vendu à Kérity et un autre a été définitivement désarmé, « Papillon II » de Pierre Dréau, remplacé par « Papillon III ». Au total la flottille passe de 57 à 59 unités.

Le « Papillon II » (GV 4931) à quai au premier plan. Carte postale Artaud n°6.

Mauvaise année pour la pêche : baisse des captures et forte chute des valeurs. Le prix du maquereau et de la sardine est deux fois plus faible qu’en 1931.

Ouest Eclair du 17 janvier 1933

Il y a neuf usines à Saint-Guénolé : Tirot, Amieux, Ravilly, Rio-le Gall, Cassegrain, Griffon, Roulland, Béziers et Le Marié, mais quatre sont restées fermées toute l’année.

Ailleurs dans la commune et en Pays bigouden

Fin de la construction du mur de défense devant la chapelle de la Joie. Il avait été commencé en 1926.

Construction du brise lame de Saint-Pierre.

Inauguration de la digue de Léchiagat commencée en 1930.

Création d’une école de broderie et de tissage à Kerazan.

Construction du clocher de l’église du Guilvinec (il restera inachevé)

Anthony Fravallo, mareyeur, ouvre une conserverie à Kérity.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *