1936

JANVIER

Tempête sur le Pays Bigouden début janvier, des digues sont endommagées.

Vendredi 3 : certains secteurs de Saint-Guénolé sont inondés depuis 8 jours. La ferme de Loc’h ar Joa est toujours entourée d’eau.

Dimanche 5 : les Cormorans sont battus à Telgruc.

Samedi 11 : la goélette « Pêcheuse », caboteur de l’armement Donat de Sainte-Marine sombre en mer d’Irlande, les marins sont sauvés.

Dimanche 12 : Loctudy 1 – Cormorans 9. C’était le dernier match de championnat de 2ème division. Les Cormorans terminent à la deuxième place, à 1 point de l’AL Châteaulin.

Mercredi 15 : le drame de Kervinigan du 2 novembre 1935 est jugé aux Assises de Quimper. Le jeune meurtrier (16 ans) sera maintenu jusqu’à sa majorité dans une maison de correction.

Jeudi 16 : une autre affaire concernant Penmarc’h est jugée aux Assises. Il s’agit d’un autre drame causé par l’alcoolisme. Un marin de Kerguidan a tué sa mère de 71 ans en septembre 1935. Reconnu coupable, il est condamné à 20 ans de travaux forcés et 10 ans d’interdiction de séjour.

Vendredi 24 : Albert Sarrault devient président du Conseil à la suite de la démission de Pierre Laval.

Dimanche 26 : décès à l’école de Mme Yvonne Fer, 22 ans, institutrice à Saint-Guénolé.

Cormorans 6 – Audierne 4, en match amical.

Mardi 28 : trois jeunes quimpérois venus assister à la tempête s’engagent imprudemment sur la nouvelle jetée. Ils sont tout à coup balayés par une énorme vague et précipités dans le port. Heureusement qu’ils savaient nager et que plusieurs marins qui avaient assisté à la scène sont venus à leur secours.

Janvier très doux ; c’est le mois de janvier le plus pluvieux en France depuis 1770.

FEVRIER

Début février : tempête sur le Pays Bigouden

Lundi 10 : « Les trois lanciers du Bengale » de Henry Hathaway, avec Gary Cooper, salle Stéphan au bourg.

Fortes pluies, le quartier du Poulleur est inondé, la route est sous 30 cm d’eau.

Dépêche de Brest du 13 février 1936

Dimanche 16 : victoire du Frente popular en Espagne.

Mardi 18 : le « Rosa et Malvina », barque de Saint-Guénolé, rentrant par un violent vent d’ouest accompagné d’une forte houle, fait naufrage dans la grande passe vers 16 heures. Le patron Pierre-Marie Volant est noyé ainsi que son fils Pierre et son matelot Jean-Marie Scuiller.

Dépêche de Brest du 20 février 1936

Vendredi 21 : le corps du mousse du « Rosa et Malvina » est retrouvé.

Dimanche 23 : en match amical, Stade quimpérois B 2 – Cormorans 2

Vendredi 28 : décès à Saint-Guénolé d’Yves-Joseph Kerloc’h, originaire de Saint-Pierre, 79 ans, un des plus célèbres sauveteurs de la pointe bretonne.

Février : la goëlette « Verdun » du port d’Auray, qui avait quitté Cardiff le 3 février avec un chargement de charbon destiné à Quiberon, n’a plus donné de nouvelles depuis. Le bateau est considéré comme perdu corps et biens. Parmi l’équipage il y avait un marin de Saint-Guénolé, Joseph Kerloc’h, 27 ans, qui laisse une veuve et deux petites orphelines. Le second du « Verdun », Joseph Correc, était de Kérity.

MARS

Dimanche 1er : violente tempête sur la Bretagne

François Dagorn remplace Guillaume Tanneau comme secrétaire de mairie à Penmarc’h.

En match amical, Cormorans 6 – Plouhinec 2

Samedi 7 : l’armée allemande occupe la Rhénanie, qui était une zone démilitarisée.

Dimanche 8 : en match amical, US Guilvinec 2 – Cormorans 1

Mardi 10 : le corps de Jean-Marie Scuiller, du « Rosa et Malvina », est retrouvé.

Dimanche 15 : Cormorans 4 (3 buts de De Cadenet, 1 de Stéphan) – US Douarnenez-Ploaré B 1

Samedi 21 : Madeleine Baleste, chanteuse vedette du théâtre de l’ABC, élue « Mademoiselle Paris 1936 », visite la Cornouaille. Elle déjeune à l’hôtel Saint-Guénolé à l’invitation de M. Lanthony, après avoir visité le phare, l’usine Roulland, ainsi que les rochers de Saint-Guénolé.

Dépêche de Brest du 25 mars 1936

Dimanche 22 : « La garnison amoureuse », comédie de Max de Vaucorbeil, avec Fernandel, salle Stéphan au bourg.

En match amical, US Pont-l’Abbé 3 – Cormorans 10

Samedi 28 : une réunion publique est tenue par Jacques Queinnec (URD), candidat aux élections législatives, dans l’atelier de menuiserie de Péron, 1er adjoint au maire.

AVRIL

Dimanche 5 : JA Pont-l’Abbé 0 – Cormorans 2

Dimanche 12 : naissance du tournoi de Pâques du Pays bigouden. Il a lieu sur le terrain des sports de l’EPS de Pont-l’Abbé.

US Pont-l’Abbé 5 – Cormorans3 et US Plonéour 5 – Guilvinec 0

Lundi 13 : l’US Pont-l’Abbé bat Plonéour 2 à 1 en finale du tournoi de Pâques. Dans le match des vaincus de la veille, les Cormorans et Guilvinec font match nul 3 à 3.

Dimanche 19 : une réunion publique est organisée à Saint-Guénolé par le Parti socialiste.

Avril, 22 et 23 : tempête. Le maquereautier « Marguerite et Margot » de Douarnenez disparait avec 17 hommes à bord.

Dimanche 26 : vent fort

Cormorans 5 – JA Pont-l’Abbé 0

MAI

Dimanche 3 : Queinnec (URD) est battu de 14 voix par Le Bail (Radical socialiste, député sortant) dans la circonscription. A Penmarc’h, Le Bail obtient 945 voix et Queinnec 799.

Albert Le Bail, Photo E. Le Grand, Dépêche de Brest du 4 mai 1936

Queinnec dépose un recours en raison de plusieurs irrégularités, l’une d’elles concerne Saint-Guénolé : 9 noms d’électeurs ont été ajoutés à la liste électorale après sa clôture (le 31 mars). Ces électeurs ont été admis à voter.

Le Front populaire devient majoritaire dans le pays.

Lundi 4 : « Le cavalier Lafleur », comédie de Pierre-Jean Ducis, avec Fernandel, salle Stéphan au bourg.

Samedi 9  : occupation partielle de l’Ethiopie par les Italiens.

Vendredi 22 : la commission paritaire réunie à Quimper entre goémoniers et fabricants d’iode se solde par un échec. Les industriels refusent d’augmenter les prix d’achat.

Samedi 23 : une centaine de goémoniers de la commune se réunissent salle Marc à Penmarc’h et décident de déposer leurs rôles d’équipage pour protester contre l’échec de leurs revendications et contre la contrebande de goémon. Les goémoniers de Larvor font de même.

Mai : début d’un vaste mouvement de grève dans tous le pays, avec occupations d’usines.

JUIN

Jeudi 4 : Léon Blum devient président du Conseil. Le gouvernement est composé de radicaux et de socialistes ; il est soutenu par les communistes.

Léon Blum en 1936, photo du Bulletin municipal de la ville de Toulouse.

Dimanche 7 : signature des accords Matignon, reconnaissance de la liberté syndicale, élections des délégués du personnel, signatures de conventions collectives, semaine de travail de quarante heures, deux semaines de congés payés annuellement, augmentation générale des salaires (7 à 15 % de hausse)

Lundi 8, peu avant minuit : le « Ar Galon vad », maquereautier de Saint-Guénolé qui pêchait à trois milles dans l’ouest de Penmarc’h, est abordé par le torpilleur « Siroco ». Deux minutes après le choc, « Ar Galon Vad » coule par l’arrière.

Le « Siroco », photo Royal Navy

Grâce aux recherches du « Siroco », qui a mis ses canots à la mer, quatre marins sont finalement retrouvés malgré la nuit noire. Le cinquième, Vincent Tanneau, est récupéré par une petite pinasse de Saint-Guénolé, le « Jouet des flots ». Mais les marins qui ont séjourné trois quart d’heure dans l’eau, accrochés à un mat ou à un bidon, sont au bord de l’épuisement.

Les cinq hommes sont transférés, inconscients, à bord du « Siroco », où tout est fait pour les réanimer. Malheureusement un d’entre-eux, Louis Durand, victime d’une congestion, succombe pendant le voyage de retour du torpilleur à Brest.

Les quatre rescapés : Jean-Louis Drézen, Nonna l’Helgouarc’h, Etienne Stéphan et Vincent Tanneau, sont transférés à l’hôpital civil de Brest.

Distinction reçue par le mousse du « Jouet des flots » à l’occasion de ce sauvetage.

Mardi 9 : Corentin Garrec devient président de la Coopérative maritime des patrons pêcheurs.

Jeudi 11 et vendredi 12 : lois sur les conventions collectives, la semaine de 40 heures et les congés payés.

Jeudi 11 : obsèques de Louis Durand

Vendredi 12 : des ouvrières d’usine de Saint-Guénolé se mettent en grève et manifestent. Le mouvement s’arrête très rapidement, les ouvrières ayant obtenu satisfaction.

La Dépêche de Brest du 13 juin 1936

Dimanche 14 : grande fête du Front Populaire à Pont-l’Abbé

Banquet des Cormorans à l’hôtel Moguérou.

Premier armement pour le nouveau bateau de Jean Louis Rolland, « Anne et Marie-Thérèse », pinasse pontée de 8,78 tx construite au Guilvinec, équipée d’un moteur Aster de 25 cv.

« Anne et Marie-Thérèse », carte postale Réma (détail). Bateau identifié par Joël Stéphan.

Fin juin : une délégation d’industriels et de goémoniers est reçue au ministère.

Juin : création du Comité interprofessionnel du thon, composé de pêcheurs, mareyeurs, conserveurs et représentants des ministères concernés.

84 élèves de la commune ont été présentés à l’examen du certificat d’études primaires, 75 ont été reçus.

A la suite du naufrage du « Ar Galon vad », le milieu maritime met en cause les manœuvres navales militaires dans les zones de pêche habituelles des bateaux De Penmarc’h et du Guilvinec.

JUILLET

Début juillet : un contrat collectif est passé entre les goémoniers et les industriels. Il met fin au conflit qui avait commencé fin mai.

Jeudi 2 : une loi porte à 14 ans l’âge de la scolarité obligatoire.

Lundi 6 : « Les bateliers de la Volga », film de Vladimir Strizhevsky, avec Pierre Blanchar, Véra Korène et Charles Vanel, salle Stéphan au bourg.

Mardi 14 : « Les beaux jours », film de Marc Allégret, avec Simone Simon, Jean-Pierre Aumont et Raymond Roulleau, salle Stéphan au bourg.

Samedi 18 : début de la guerre civile espagnole.

Barricade à Barcelone, juillet 1936

Juillet maussade en Pays bigouden

Juillet : les sardines sont abondantes, mais ne se vendent pas bien.

Juillet : tournage à Penmarc’h du film d’Yves Mirande « Tout va très bien Madame la marquise », avec Noël-Noël, Marguerite Moreno et Simone Bourday.

La Dépêche de Brest du 24 juillet 1936

Fin juillet : la pinasse sardinière de Guilvinec « Clarisse » est frappée par la foudre, deux marins sont tués.

AOUT

Samedi 1er : ouverture des Jeux olympiques de Berlin

Dimanche 2 : le belge Sylvère Maes remporte le tour de France.

Samedi 8 : Corentin Garrec quitte ses fonctions de président de la Mutuelle d’assurance des bateaux de pêche de Penmarc’h.

Dimanche 16 : grande fête sportive à Saint-Guénolé : course à pied, cyclisme, natation, voile…

21 au 24 août : grève des ouvrières d’usine de Cassegrain à Saint-Guénolé  pour le relèvement des salaires.

29 août : création de la brigade de gendarmerie du Guilvinec (1 gradé et 4 gendarmes).

La route départementale entre Penmarc’h et Saint-Guénolé est jugée dangereuse, en particulier à Kervilon où elle est trop étroite. Le journal « Le Breton socialiste » insiste sur la nécessité de procéder à sa rectification.

Août : très beau temps en Pays bigouden.

SEPTEMBRE

Dimanche 13 : conseil municipal. Le réseau d’eau potable va être étendu au quartier des écoles de Saint-Guénolé.

Les Cormorans battent Loctudy pour le premier match de championnat de 2ème division de district.

Mercredi 16 : naufrage sur les côtes islandaises du navire océanographique « Pourquoi pas ? » du commandant Charcot. Un des marins était originaire de Saint-Guénolé, le quartier-maître Gabriel Seven, 26 ans, domicilié à Kervédal.

Le « Pouquoi-pas » au Havre en 1908. Photo Agence Rol.

Dimanche 20 : Cormorans 3 – JA Pont-l’Abbé 2 en coupe de l’Ouest (2 buts de Stéphan, 1 but de Scuiller sur pénalty)

Samedi 26 : la fuite des capitaux, massive depuis l’arrivée au pouvoir du Front populaire, oblige le gouvernement à dévaluer le franc de 29 %. C’est une désillusion pour le monde ouvrier.

Fin septembre : la pêche à la sardine est décevante depuis août.

OCTOBRE

Début octobre : les sardiniers réussissent quelques belles journées de pêche.

Jeudi 1er : nouvelle dévaluation, de 25 % cette fois. Le fossé se creuse entre le gouvernement et l’opinion publique.

Samedi 3 : tempête. Elle soufflera jusqu’au lundi.

Le directeur de l’Inscription maritime interdit l’usage du filet tournant pour l’année 1936.

Dimanche 4 : victoire des Cormorans à l’extérieur contre Plonéour.

Samedi 10 : Michel Péron et Louis Kerfriden obtiennent le certificat de capacité pour commander en 1ère zone de pêche, ainsi que le permis de conduire les moteurs de moins de 100 cv. Jean Laurent Guéguen, Alexis Morvan, Nicolas le Brun, Guillaume le Pape, André Bodéré et Louis-Marie Kerfriden obtiennent le permis de conduire les moteurs de moins de 100 cv.

Dimanche 11 : Cormorans 5 – Coquelicots de Châteaulin 0.

Jeudi 15 : Yves Le Pape , 17 ans et Louis Le Pape, 25 ans,  se jettent à l’eau de la cale de Saint-Guénolé pour sauver la vie d’un jeune enfant qui allait se noyer.

Dimanche 18 : en Coupe de l’Ouest, AL Châteaulin 5 – Cormorans 2 (après prolongations)

Lundi 19 : armement de « l’Aiglonne » (GV 6415), la nouvelle pinasse de Michel Péron.

Dimanche 25 : Cormorans 6 (4 buts de Scuiller, 2 de Le Pape) – Paotred Dispount 1

Samedi 31 : Henri Donnard, 35 ans, parvient à sauver plusieurs pêcheurs qui allaient se noyer dans le port de Saint-Guénolé.

Fin octobre : tempête de nord.

Octobre : arrivée du peintre Jean Bazaine à Saint-Guénolé.

« Lorsque nous sommes arrivés ici, tard le soir, sur le port, les premières personnes que nous avons vues, c’était un groupe de gaillards, tous habillés en rouge, un rouge superbe. Alors ma femme me dit : Sauvons nous vite, c’est un pays de sauvages ! Je lui réponds : Ecoute, il est tard, trouvons un petit hôtel, on verra demain… Et le lendemain, ce fut l’éblouissement. Depuis, cette côte, cette lumière, elles m’ont nourri, depuis cinquante-sept ans et cela pourrait durer encore trois cents ans ! »

Extrait de : Bazaine à Penmarc’h / texte d’introduction de Jean-Pierre Abraham .- Plomelin : Ed. Palantines, 2007 .- 109 p. : ill.

218 tonnes de sardines ont été pêchées par les bateaux de Saint-Guénolé et Kérity en octobre, soit plus que pendant le reste de la saison.

NOVEMBRE

Lundi 9 : forte tempête sur le Pays Bigouden. On n’a pas vu de si grosses vagues depuis plusieurs années. Dans le port, l’écume amoncelée atteint par endroits plusieurs mètres de hauteur.

Mercredi 11 : la tempête se poursuit. Les automobiles défilent le long de la côte pour voir la mer en furie.

La tempête de novembre. Photo de La Dépêche de Brest du 12 novembre 1936.

« Deuxième Bureau », film d’espionnage de Pierre Billon, avec Jean Murat et Véra Korène, salle Stéphan au bourg.

Samedi 14 : amélioration du temps.

Dimanche 15 : en match amical, US Pont-l’Abbé 4 – Cormorans 2.

Mardi 17 : suicide du ministre de l’intérieur, Roger Salengro, visé par une campagne de diffamation de l’extrême droite.

Dimanche 22 : Trégunc 6 – Cormorans 1

Dimanche 30 : La barque « Cormoran » de Saint-Guénolé chavire près du Menhir, ses deux marins sont sauvés grâce à l’intervention courageuse de Pierre-Jean Nédélec et Jean Seven.

Pont-de-Buis 3 – Cormorans 1

Novembre : plan de relance de la pêche décrété par le gouvernement Blum. Ce plan sera bénéfique pour le Pays bigouden

DECEMBRE

Lundi 7 : disparition à bord de l’hydravion « Croix-du-Sud » de Jean Mermoz et des quatre membres de son équipe.

Le Latécoère 300 « Croix du Sud ». Photo parue dans « l’Illustration » du 17 novembre 1934.

Dimanche 13 : Cormorans 1 – Audierne 2

Dimanche 20 : en match amical, US Douarnenez Ploaré B 3 – Cormorans 1

Mercredi 23 : une torpille d’exercice perdue près d’Ar-Men a été ramenée au port par un bateau de Saint-Guénolé. Le remorqueur « Mastodonte » de la marine nationale est venu la récupérer.

Mardi 29 : la goëlette « Concorde » de Lorient se trouve en difficulté devant Penmarc’h à proximité des récifs. Grâce à l’intervention du canot de sauvetage de Saint-Pierre et d’une pinasse elle parvient à sortir de sa fâcheuse position et à reprendre sa route vers Pont-l’Abbé où elle doit décharger du charbon venant d’Angleterre.


Autres événements de 1936, remarques, statistiques…

Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux passe de 10 à 11, avec l’arrivée au port de « l’Aiglonne » (GV 6415) de Michel Péron.

Dans la catégorie des 3 à 10 tonneaux on observe beaucoup de mouvements. Six nouvelles unités arrivent à Saint-Guénolé : « Alice Marie » de Jean le Donge, pinasse pontée de 5,18 tx, moteur Castelnau de 15 cv, « André et Yvette » de André Nédélec, pinasse pontée de 7,10 cv, moteur Baudouin de 20 cv, « Anne et Marie-Thérèse » de Jean Louis Rolland, pinasse pontée de 8,78 tx, moteur Aster de 25 cv, « Clémentine Alain » de Alain Morvan, pinasse pontée de 5,18 tx, moteur Bellus de 28/30 cv, « Espérance » de Corentin Kerfriden, pinasse pontée de 7,37 cv, moteur Baudouin de 20/25 cv et « Gustave Zédé » de Gustave Camus, pinasse pontée de 6,97 tx, moteur Castelnau de 25 cv.

Dans cette même catégorie, cinq bateaux sortent de flotte : « Aiglon III », canot ponté de Jean Marie Jégou, vendu à Logonna Daoulas, « le Climax », canot ponté de Gustave Camus, remplacé par le « Gustave Zédé » et vendu lui aussi à Logonna Daoulas, le « Petit Maurice », canot non ponté de Michel Diquélou et Laurent Guéguen, démoli en janvier, le « Saint Georges », canot ponté de Jean Louis Rolland, remplacé par le « Anne et Marie- Thérèse ». Le cinquième bateau, »ar Galon vad », a coulé en juin, abordé par le torpilleur « Siroco ».

Au total, la flottille passe de 62 à 64 unités (11 bateaux de plus de 10 tonneaux et 53 de 3 à 10 tonneaux.

Bilan des ports de Penmarc’h : 1907 t. pour une valeur de 7 500 000 F (Guilvinec 4 600 000 F)

Il existe 1152 maisons et 32 bâtiments industriels à Penmarc’h

Le recensement indique 6956 habitants à Penmarc’h, dont 2699 habitants à Saint-Guénolé

119 naissances, 58 mariages et 68 décès à Penmarc’h en 1936

Les rochers de Saint-Guénolé sont classés à l’Inventaire des sites.

Les mouvements de grève sont relativement rare en pays bigouden en 1936 : Cassegrain à Saint-Guénolé, les ouvriers-maçons de Pont-l’Abbé en mai, puis les goémoniers (Larvor et Penmarc’h en particulier).

Ouverture à Pont-l’Abbé de deux ateliers d’habillage de poupées et de confection : Marguerite Poulain et Marie-Anne Le Minor.

Construction d’une deuxième cale à Lesconil : « cale an Tanter ».

Des bateaux de Lesconil commencent à pêcher le hareng.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *