Taro (le)

« Poullennou Marie an Taro » (1862, 4 E 213 174)  Toponyme de Kerouil

 

Poullennou Marie an Taro se traduit par Terrain à flaques d’eau de Marie Le Taro. Ce lieu-dit se trouve à l’ouest de la Route de Kervédal, à proximité de l’ancien moulin du Sant. Je n’ai pas trouvé de traces de Poullennou Marie an Taro avant le XIXe siècle, pourtant ce nom me semble beaucoup plus ancien. En effet, les Taro n’habitaient pas Saint-Guénolé et n’y possédaient pas de terres au XVIIIe et au XIXe siècles.

Le nom de famille Taro ou Tareau, vient de tarw = taureau. Ce patronyme, bien implanté dans la partie centrale du Finistère, est également présent en Pays bigouden. Il apparaît dans les archives dès la fin du XVe. Cette famille Taro effectue le parcours classique de la bourgeoisie du Cap Caval des XV-XVIIIe siècles : marchand – maître de barque d’abord, puis notaire quand le commerce maritime se met à décliner.

Durant cette période, Les Taro sont présents essentiellement à Kérity et à Plobannalec (manoir de Kernavrac’h), on trouve néanmoins un Taro à Kerouil en 1628. Marie an Taro pourrait être une de ses descendantes.

Ce contenu a été publié dans Patronymes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *