Kerdégace

Aujoud’hui Kerségas en Saint-Jean-Trolimon, Kerdégace était autrefois une petite seigneurie, berceau des seigneurs du même nom. Les seigneurs de Kerdégace possédaient beaucoup de biens dans la péninsule de Penmarc’h, ils percevaient en outre pour le compte du Duc, puis du Roi, de nombreuses chefrentes à Saint-Guénolé (1). Enrichis par le commerce maritime de Penmarc’h, ils firent construire au XVIe l’actuel manoir de Trévilit à Plonéour, à proximité immédiate de Kerségas. Ils possédaient aussi le manoir de Kerouil à Saint-Guénolé et peut-être aussi celui de Kervédal (2).

Vue d'une partie du hameau de Kerségas.

Vue d’une partie du hameau de Kerségas.

La seigneurie de Kerdégace passa aux Lisivy au XVIe avant d’être rattachée aux barons du Pont en 1689 (voir Kernafflen).

(1) A85
(2) Réformation de la noblesse de Cornouaille de 1536, texte transcrit par Norbert Bernard sur le site Tudchentil.org : il y est question de Catherine K(er)degace, dame de K(er)didel. Il y a fort à penser que ce Kerdidel correspond à notre actuel Kervédal.
Ce contenu a été publié dans 3 : de 1000 à 1596, Propriétés et chefrentes (avant 1789), avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *