Boënnec

 

« Parc ar Boennec » (1833, 3P159 3, cadastre) 
« Léac’h ar-boennec » (1857, 4 e 213 163) Toponyme de Kergarien

 

Ce terrain situé en plein Silinou, près du marais et assez loin du village, était autrefois étonnement desservi par plusieurs chemins et sentiers. Cette forte irrigation viaire ne peut pas être due au hasard ;  j’y verrai bien un lien avec les anciennes salines.

Parc ar Boennec

Parc ar Boënnec : cadastre de 1829. J’ai représenté les chemins en rouge. En pointillés bleus se trouve un fossé ou un talus maître; ce morphogène correspond sans doute lui aussi à un ancien chemin.

Boënnec est un patronyme attesté en Pays bigouden au moins depuis le XVIIe. Pour Albert Deshayes, ce nom procède, par contraction, du terme bozenneg = lieu abondant en chrysanthèmes des champs appelées encore fausses camomilles.


Ce contenu a été publié dans 2 : L'Antiquité et le Haut Moyen Age, 3 : de 1000 à 1596, Constructions diverses, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *