ar Vilien

Ar vilien, [ar vilienn] = forme mutée de bili qui signifie galet avec la marque du pluriel en enn : bilienn.

« Courtil nommé ar Villien » (1830, 60J30)
« Liors ar vilien : courtil » (1830, 60J30) Toponyme de Kervédal

Ce courtil est bordé par le menhir couché. Dans un premier temps je ne m’expliquais pas cette présence de galets dans un courtil de Kervédal, jusqu’à ce que je découvre ce texte :

« le menhir anthropomorphique repose directement sur un lit de gros galets aux contours arrondis disposés comme un gros pavage. Ce lit de galets est beaucoup plus large que le menhir lui-même et se prolonge à cinquante centimètres au-delà de sa tête ; aux pieds le lit de galets se continue jusqu’à la lisière du mur qui longe le petit terrain vague bordant la route. »(1)

(1) Deuxième campagne de fouilles…
Ce contenu a été publié dans 1 : La préhistoire et la protohistoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *