Shorai

Immatriculation : GV 8268, puis GV 302786

Construit au chantier Pierre Gléhen du Guilvinec, il est lancé le 10 juin 1968.

Caractéristiques : chalutier thonier

  • Longueur : 16,91 m
  • Tonnage : 48,34 tx
  • Moteur Baudouin de 240 cv
  • Couleurs : blanc avec un liseré bleu.
  • Gaillard avant, passerelle métallique
Le « Shorai »

Le « Shorai » appartient à son patron André Bodéré, l’ancien patron du « Men Hir » et à son mécanicien Jean-Claude Boënnec. Le nom vient du mot japonais shôrai qui se traduit généralement par « avenir ».

Au chalut, le « Shorai » obtient des résultats proches de la moyenne des bateaux de Saint-Guénolé, avant de décrocher légèrement en 1972.

Tonnage moyen par marée de chalut (1)

Au thon, le « Shorai » débarque systématiquement sa pêche au Guilvinec. Son meilleur résultat date de juillet 1972, avec 3350 thons.

Après avoir privilégié Saint-Guénolé pendant quatre ans, tout en fréquentant aussi Guilvinec, André Bodéré change définitivement de port à la fin de l’année 1972. Le « Shorai » continuera sa carrière au Guilvinec jusqu’aux années 1990. En 1980 il sera même le dernier thonier à perches du Guilvinec.

Le « Shorai » a été démoli en 1995.

(1) Statistiques établies d’après les données fournies par le mensuel « la pêche maritime », l’hebdomadaire « Le marin » et les quotidiens « Ouest France » et « Le Télégramme ». Elles portent seulement sur le chalutage hauturier et concernent uniquement les quantités débarquées. La qualité des langoustines et du poisson mis en vente  joue aussi un rôle crucial dans le prix de vente, mais elle  n’a malheureusement pas pu être prise en compte ici.

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *