Longuigou

« Par an loguigou » (1721, 100J1675)
« Par ar longuigou » (1725, 4E214 199) Toponyme de Kerameil

Partie du « Mejou ar veil dour », ce toponyme est bien mystérieux. Lo ou lon pourrait être une déformation de  louan = buisson ; quant à Guigou, faut-il y voir une parenté avec  Jégou ?

J’ai rencontré ce toponyme à trois reprises : une des graphies parait légèrement différente en ce sens que le o ressemble d’avantage à un a : « Par an laguigou ». Lag se traduit par cloaque, champ ou lieu inondé, il serait suivi d’un diminutif pluriel, ce qui pourrait se traduire par « petits cloaques ». Cette explication a pour mérite de bien rendre la réalité du terrain : nous sommes en effet à proximité immédiate des marais, mais ce n’est pas une raison suffisante pour la prioriser.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *