Lin

Lin, comme son homonyme français lin, vient du latin linum.

« Douar lin » (1738, 60J24) Toponyme de Kerameil
 

Douar lin c’est la Terre du lin, le Champ du lin.

 
« Parc lin » (1833, 3P159 3, cadastre) Toponyme de Kervédal

Parc lin c’est le champ du lin.

Tout comme le chanvre, le lin se cultivait à proximité des villages. Planté au printemps, le lin se récoltait au bout de 100 jours, c’était une culture particulièrement délicate qui nécessitait de la bonne terre. Le lin était utilisé pour faire du tissu : des tabliers ou des chemises pour les femmes par exemple. La culture du lin dans le Finistère commença à chuter nettement à partir de 1850.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *