La Forest

Une propriété de Kervilon nommée « le lieu de Lamandé »  avait pour caractéristique d’être « en partie au fieff de Trégallet » et « en partie au fieff de La Forest ».

Deux familles de petite noblesse portaient ce nom en Pays bigouden ; difficile de savoir de laquelle il est question ici. L’une tenait son nom de La Forest en Loctudy, l’autre de La Forest près de la chapelle de Tréminou en Plomeur. Ce La Forest en Plomeur fut un lieu d’exercice de l’autorité publique à l’époque carolingienne, probablement lié à Trévilit qui avait plutôt une fonction de résidence. Etait-ce là le coeur du domaine sur lequel Gradlon exerçait son pouvoir ? Joëlle Quaghebeur n’est pas loin de le penser (1).

 

(1) Quaghebeur, Joëlle .- La Cornouaille du IXe au XIIe…

 

Ce contenu a été publié dans 3 : de 1000 à 1596, Propriétés et chefrentes (avant 1789), avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.