Jean Mermoz

Immatriculation : GV 6561

Le Jean Mermoz a été construit à Léchiagat et francisé le 31 décembre 1938.

cp Flor 5042 (extrait)

Le « Jean Mermoz », carte postale Flor (détail).

Caractéristiques : pinasse pontée

Tonnage : 18 tx
Moteur diesel de 50/55 cv

Il tient son nom du célèbre aviateur Jean Mermoz (1901-1936), décédé quelques mois avant la mise en chantier du bateau. C’est un chalutier qui, malgré sa petite taille, arme parfois pour le maquereau de dérive dans les années quarante.
Il appartient d’abord à Pierre Guéguen de Saint-Pierre. A partir de décembre 1941 Pierre Guéguen s’associe à Jean de Rechniewski. Le « Jean Mermoz » est désarmé en avril 1949. Il est racheté le 31 juillet 1950 par Hervé Kerviel et Tanter et reprend la mer en octobre de la même année. Hervé Kerviel devient propriétaire unique par la suite.

Le bateau est commandé par Pierre Guéguen jusqu’en 1946, puis par Thomas Lucas en 1947 et Thomas Stéphan en 1948. A partir de 1950, Hervé Kerviel, le nouvel armateur en prend le commandement, il le conserve jusqu’en 1955.

Le « Jean Mermoz » est victime d’un incendie au port de Douarnenez le 2 octobre 1951, mais grâce à l’intervention rapide de plusieurs personnes armées d’extincteurs, le feu est maîtrisé avant l’arrivée des pompiers. En décembre 1954, au port de Saint-Guénolé, il a le flanc endommagé par une ancre.

Le « Jean Mermoz » est démoli en 1955 et Hervé Kerviel devient patron d’un nouveau chalutier côtier : « la Gazelle« .

Ils ont fait partie de l’équipage : Yves Barzic (de Concarneau), Ambroise Boënnec, Jean Branquet (de Concarneau), Vincent Buhannic, René Cossec, Alain Daoulas, Hervé le Floch, Pierre Marie Guéguen, Marcel Lelgouarch, Corentin Loussouarn, Isidore Lucas, Jean de Rechniewski, Pierre Ronarch (1896-….), Pierre Ronarch (1921-….), Corentin Le Roux, Jean Scoazec (de Concarneau),  Pierre Eugène Stéphan, Louis Tudal (de Concarneau)…

 

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *