Guengat

« Sur les terres du S[eigneur] de Guengat au village de Kerbernen » (1541, A85)
« Dessus la tenue guengat au dit village de Kerouill » (1573, A85)

Blason des De Guengat (1)

 

Il s’agit de chefrentes dues au Roi sur des terres appartenant à la famille de Guengat. Elles sont perçues pour Kerbervet par le seigneur de Kerdégace et pour Kerouil par le seigneur de Lestiala.

Les Guengat, seigneurs de la paroisse du même nom, jouissaient de plusieurs biens à Penmarc’h : ils possédaient le manoir de Kerandraon  à Kérity et celui de Kerbézec près de Saint-Pierre. Ces possessions venaient de l’union, au début du XVe, de Jean Ier de Guengat avec Péronnelle de La Coudraie. On peut penser que leurs terres de Kerbervet et Kerouil  avaient la même origine.

Alain Ier de Guengat, le futur vice-amiral de Bretagne, se distingua à Penmarc’h en 1513 en repoussant les Anglais qui y avaient débarqués. Ce même Alain Ier se rendit célèbre par son courage lors du désastre de Pavie (1524) : malgré ses efforts il ne parvint pas à dégager le roi et fut fait prisonnier. Il partagea la captivité de François Ier. Libéré au bout de quelques semaines il demeura proche du roi jusqu’à sa mort en 1531 (2).

 

(1) Blason réalisé par Sambron, site Genweb
(2) Le Moigne, Gérard .- Les seigneurs de Guengat …

 

Ce contenu a été publié dans Propriétés et chefrentes (avant 1789), Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.