Gourami

Immatriculation : GV 8140

Construit au chantier Pierre Gléhen d’Audierne, il est lancé en février 1965 ; son armement est enregistré le 10 juin 1965.

Caractéristiques : chalutier thonier

  • Longueur : 17,24 m
  • Tonnage : 48,26 tx
  • Moteur Baudouin DV6 de 300 cv
  • Signal distinctif : FTEN
  • Cale réfrigérée : 45 m3
  • Couleur : pavois bleu, large liseré blanc, coque bleue.
  • Gaillard avant.
Le « Gourami », carte postale Jean (détail)

Le « Gourami » du nom d’un petit poisson présent couramment dans les aquariums, appartient à son patron Louis Coïc dit Lili Coïc.

Au chalut le « Gourami » obtient des résultats assez moyens, légèrement inférieurs à la moyenne des hauturiers du port. Au thon, il effectue trois voyages, un à 2700 thons en 1965 et deux à 2100 en 1966.

Le « Gourami » est filmé en octobre 1966 par la télévision suisse alors qu’il quitte Douarnenez pour une marée de chalut :

https://www.rts.ch/play/tv/divers/video/au-revoir-marins?id=3462895&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da#anker_nl

La carrière du bateau sera très brève, car le 26 mai 1967 à 10h40, alors qu’il est à quai à Saint-Guénolé, une explosion se produit à bord, suivie par un violent incendie. Pierrot Boënnec, le mécanicien, seul sur le bateau au moment de l’explosion, est brûlé au visage et aux bras, mais réussit à remonter sur le pont. Le patron et l’équipage interviennent rapidement à l’aide d’extincteurs, mais leurs efforts ne suffisent pas à éteindre l’incendie. Ce sont les pompiers de Penmarc’h et de Pont-l’Abbé qui mettent fin au sinistre vers 12h30. (1)

Mais le « Gourami » n’est plus en état de naviguer. Il sera remorqué jusqu’à Kruguen où il se décomposera lentement au fil des décennies. Quelques éléments de l’épave sont encore visibles aujourd’hui.

L’épave du « Gourami » quelques temps après l’accident. Collection Patrick Plouhinec.

Parmi les marins qui ont constitué l’équipage du « Gourami », j’ai retrouvé les noms suivants : Pierrot Boënnec (mécanicien), Denis Bouguéon de Saint-Pierre, Emile le Brun (mousse), Noël Fontaine, Roger Scuiller. (2)

(1) Voir ci-dessous le rapport de mer de Louis Coic. Archives départementales, 2054 W 3

(2) Merci à Joël Stéphan qui a identifié plusieurs des marins sur le film de la télévision suisse.

Rapport de mer :

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Gourami

  1. bernard bougueon dit :

    le prénom de BOUGUEON est Denis de ST Pierre qui a navigué aussi sur le QUERCY ,et on le vois sur le film du GOURAMI intitulé au revoir marins RTS avec Pierrot SCUILLER à lester de chaine les bourrelets du chalut .Bonne soirée Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *