Patricia

Immatriculation : CM 3155

Construit au chantier SOCAMI de Camaret, il est lancé le 5 mai 1965. Il arrive au port de Saint-Guénolé le 29 juin 1965.

Caractéristiques : chalutier

  • Longueur : 18,35 m
  • Tonnage : 49,92 tx
  • Moteur Baudouin de 300 cv
  • Cale réfrigérée : 45 m3
  • Couleur : vert
  • Bateau en acier, pêche arrière.
« Patricia », photo Ouest France de juin 1965 (détail)

« Patricia » est armé par Yvon le Prat, le responsable du chantier SOCAMI de Camaret. C’est la première unité d’un ambitieux programme qui vise la réalisation de quatre chalutiers par an. Le bateau est immatriculé à Camaret et vend à Douarnenez, mais il effectue l’essentiel de sa carrière à Saint-Guénolé, sous le commandement d’Alain Jégou.

Les résultats du « Patricia » au chalut sont vite décevants. Le bateau n’arrive pas à rivaliser avec les autres unités de Saint-Guénolé ; en effet il est trop étroit, manque de stabilité et s’avère mal adapté à la pêche au chalut.

Tonnage moyen par marée de chalut (1)

Il connaît aussi plusieurs incidents pendant sa courte carrière. Le 10 juillet 1965, lors de son premier voyage, son hélice se prend dans le chalut. Il doit être remorqué à Newlyn par le « Kreis ar Pin ».

Le 18 novembre 1966 il tombe en panne d’embrayage. C’est le « Cévennes », du même armement, qui le remorque jusqu’à Camaret, dans des conditions rendues très difficiles par la tempête.

« Patricia » effectue sa dernière vente à Douarnenez début janvier 1968. J’ignore ce qu’il est devenu par la suite.

L’équipage était formé, entre autres, par Michel Boennec, Raymond Jegou, Pierrot Loussouarn … (2)

(1) Statistiques établies d’après les données fournies par le mensuel « la pêche maritime », l’hebdomadaire « Le marin » et les quotidiens « Ouest France » et « Le Télégramme ». Elles portent seulement sur le chalutage hauturier et concernent uniquement les quantités débarquées. La qualité des langoustines et du poisson mis en vente  joue aussi un rôle crucial dans le prix de vente, mais elle  n’a malheureusement pas pu être prise en compte ici.

(2) Noms retrouvés par Joël Stéphan.

Ce contenu a été publié dans Bateaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *