Villa « Ti gwen »

Paul Dopff, directeur d’une importante maison belge de tissus d’ameublement et son épouse Marie-Elisabeth, née Orth achetèrent un terrain au Stouic en 1896. Ils y édifièrent une belle demeure à étage dotée de quatre grandes cheminées.

Peintre amateur, photographe, Paul Dopff ouvrit sa maison aux artistes, ainsi Jean-Julien Lemordant y séjourna un hiver entier.

De confession protestante, mal aimés du clergé local, les Dopff s’employèrent à soutenir la population de Saint-Guénolé dans les moments difficiles, tout particulièrement les enfants des marins.

Paul Dopff mourut en 1918, son épouse resta longtemps fidèle à « Ti gwen ».

En août 1954, la propriété servit de cadre à la Fête des Cormorans.

La villa appartient toujours à une nièce de Madame Dopff (1).

Villa "Ti gwen"

Villa « Ti gwen »

(1) Pour en savoir plus : Le Guen, Gilles .- Penmarc’h…, t2, pp 149-151

 

Ce contenu a été publié dans Résidences, villas..., avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *