Toulquer

« Champ toulquer » (fin XVIIe, 60J36)
« Meziou toulquer » (1754, 60J31)
« Mezou toulquer » (1830, 60J30) Toponyme de Kerouil

Ces terres donnent côté sud sur le Loc’h Kerouil et côté nord sur « le grand chemin qui conduit de la grève à Kerouil », elles bordent aussi le chemin de Kerouil à Kergarien. Le « champ toulquer » contient les ruines d’une maison à la fin du XVIIe. Meziou Toulquer ne figure plus au cadastre de 1833 : ces terres ont été incluses dans « Foennec ar Zal » et « Parc Colin ».

Toul, [toull] = trou, embrasure, entrée, vide … est associé à quer, [kêr] = lieu habité (ici le village de Kerouil). Toulquer correspondrait à la petite déclivité entre le quartier de la Croix de Kerouil et le marais, incluant la route menant à Kergarien. Selon Albert Deshayes, les toponymes en « toul » correspondent souvent à des terres gagnées sur des landes, des forêts ou des marais, lors des défrichements du Moyen Age : ici nous sommes en bordure du marais de Kerouil.

Ce contenu a été publié dans 3 : de 1000 à 1596. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *