Ravejou

« Ranessou » (1661, 4E214 129)
« Rannezou » (1682, 4E214 93)
« Ranezou » (1699, 4E205 4)
« Ranvesou » (fin 17e, 60J36)
« Ranvezou » (1716, 60J30)
« Ranvezou » (1725, 4E214 199)
« Ranmeziou » (1751, 4E 205 49)
« Meziou raveziguiou » (1754, 60J31)
« Ranvezou » (1791, 59J3)
« Ranvéjou » (1805, 60J37)
« Ravézou » (1830, 60J30)
« Ranésou » (1832, 60J31)
« Ravezou » (1833, 3P159 3, cadastre)
« Mezou ravezou » (1833, 3P159 3, cadastre)
« Ravéjou » (1875, 60J109) Toponyme de Kervilon

Ravejou se trouve à l’ouest de Kerameil. La première partie de ce toponyme provient de ran qui se traduit par grenouille. Ces champs sont à proximité du marais, très riche en batraciens jusqu’au milieu du XXe. La seconde partie est plus mystérieuse : les formes les plus récentes font penser à mezou/mejou, mais c’est peut-être un phénomène d’attraction paronymique.

Une des terres de Ravejou, donnant sur Kervilon, comportait autrefois des mazières, une aire et un courtil (1).

(1) 1791, 59J3
Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *