Prat

[Prad], prat = pré

Ce mot vient du latin pratum. Il s’agit d’un pâturage médiocre, où il est difficile de couper l’herbe contrairement au foennec. Les deux mots peuvent d’ailleurs être associés comme à Kervilon dans Foennec ar prat (on trouve le même toponyme à Kervédal) ou à Kerouil dans Foennec lost prat = Prairie à foin du bout du pré. Prat n’est jamais employé seul, il entre dans la composition de noms composés en tant que premier terme, le second terme pouvant être un nom de personne : Prat Loden ou un nom de lieu : « Prat Kervilon » (ce dernier est parfois désigné par le terme français prateau). On trouve aussi le mot prat en fin de nom composé comme dans Corn ar prat à L’Ile Fougère = le Coin du pré ou Pen ar prat à Kervédal : ce Bout du pré constitue l’avancée ouest maximale de la zone humide du Loc’h Lescors, dans la petite déclivité qui sépare Kervédal de Kervilon.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *