Loden

« Prat Lauden » (1804, 60 j 37)
« Prat Loden » (1833, 3P159 3, cadastre)
« Prat Lauden » (1875, 60J109)
« Prat-Loden » (1929, 7M373 Délibérations du Conseil municipal)
 « Hent prat bodenn » (XXIe siècle, noms des rues de Penmarc’h) Toponyme de Kervilon
 
 
Prat Loden

Prat Loden

 
 

Cette longue prairie humide part du marais de Lescors et sépare Méjou hors de Corn ar Goff, c’était un des communs de Saint-Guénolé. En 1830, dix « tenues » de Kervédal bénéficiaient de cette « terre froide » (1). Loden [Lodenn], dérivé de lod signifie partie, parcelle, mais Loden ou Lauden est aussi un patronyme que l’on rencontre assez facilement dans tout le sud du Pays bigouden. Dès 1628 on trouve un Jan Loden à Saint-Guénolé, il est marin sur la barque de Pierre Lucas (2). Ce patronyme fait même partie des rares noms de familles encore présents à Saint-Guénolé à la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle. André Loden par exemple, cultivait des terres au Méjou hors en 1683 (3), son fils Jean (1674-1721) quant à lui passa toute sa vie à Kervilon.

Les communs de Prat Loden ont été partagés en 1885.

Loden a malheureusement été transformé en bodenn sur la plaque de signalisation routière désignant le nom de voie.

CAM00875 - Copie

Hent Prat bodenn au lieu de Hent Prat Loden.

(1) 60J30
(2) AD des Côtes-d’Armor, 1E1481
(3) 4E214 93
Ce contenu a été publié dans Patronymes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *