Morin

« Dessus autres terres de la Rue Morin au bourg de Kerouil » (1517, A85)
« en la Rue Morie au bourg de Kerouil » (1639, A86) Toponyme de Kerouil

Morin est un patronyme attesté dans le Pays bigouden au XVIe sous la graphie Maurin : la « Marie », commandée par Riou Maurin de Penmarc’h se trouve à Bordeaux en janvier 1500 chargée de vin et de farine (1). On trouve encore quelques rares Morin bigoudens fin XVIIe – début XVIIIe.

Sur un document moins ancien,  j’ai nettement relevé la graphie « morie » pour laquelle je n’ai pas d’explication. Tout porte cependant à croire qu’il s’agit d’un même toponyme, depuis longtemps disparu.

Rue Morin ou Morie se traduit par le village  de Morin ou de Morie (voir l’article Ru).

(1) Bernard, Jacques .- Navires et gens de mer …
Ce contenu a été publié dans 3 : de 1000 à 1596, Patronymes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *