La Lande (de)

Manoir de Lestremec à Tréméoc.

 

 

Même s’il n’existe pas de traces de propriétés des seigneurs de La Lande, on peut affirmer que cette famille avait des liens forts avec Saint-Guénolé. On y trouve en effet les De La Lande dès le XVe : ils étaient chargés par le Duc de Bretagne de percevoir les droits sur ses sécheries (1). Ils étaient toujours présents au siècle suivant  :  un document daté de 1540 mentionne que Jean de La Lande, seigneur de Lestremec en Tréméoc, percevait de nombreuses chefrentes à Saint-Guénolé (2). Cette charge incombait-elle aux de La Lande ou venait-elle de la mère de Jean : Jeanne de Lesivy ?

(1)  A84 (années 1461-1463), d’après Hervé Torchet, La Perenne
(2)  A85 F°283
Ce contenu a été publié dans 3 : de 1000 à 1596, Propriétés et chefrentes (avant 1789), avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *