Dauchez, André (1870-1948)

Peintre, graveur, dessinateur, illustrateur, photographe.

André Dauchez est né à Paris le 17 mai 1870 dans une famille de juristes et de notaires. Il est très rapidement attiré par les arts graphiques. Tout en poursuivant ses études juridiques, il est formé par l’artiste graveur Gaston Rodriguez. En 1887 il présente une première œuvre au Salon des artistes français.

Vers 1890, la famille Dauchez, passionnée de voile, commence à fréquenter Bénodet pendant la saison estivale. Le jeune André est conquis par la mer et les paysages bretons et devient rapidement un très bon régatier. Les Dauchez achètent une villa à Bénodet en 1894.

Jeanne, la sœur aînée d’André, se marie en 1890 avec le peintre Lucien Simon. André Dauchez se marie à son tour en 1898 avec la fille du peintre Maurice Le Liepvre. En 1903, il fait construire une maison atelier sur la palue du Cosquer à Larvor.

Dans la décennie 1900, Dauchez fait partie d’un groupe de jeunes peintres surnommé la « Bande noire » par les critiques d’art car ils rejettent les toiles claires des impressionnistes.

En 1922 il est nommé peintre officiel de la marine.

André Dauchez meurt à Paris le 15 mai 1948.

André Dauchez et Saint-Guénolé

Dauchez passe à Saint-Guénolé dès 1894, il y réalise même sa première gravure d’inspiration bigoudène (1). Malheureusement, malgré une abondante production en Pays bigouden, cette œuvre semble être la seule qu’il ait consacrée à Saint-Guénolé.

« Saint-Guénolé ». Galerie Stéphane Brugal (2)

Sources

Galerie Stéphane Brugal

Wikipédia

(1) Cariou, André .- Le pays bigouden vu par les peintres, p. 38

(2) Gravure reproduite avec l’aimable autorisation de Monsieur Stéphane Brugal.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *