Brerou

« Moulin Brerou » (1661, 4e214 129)

Par phénomène de métathèse, Brerou se confond avec Berrou à partir de la fin du XVIIe. Ce dernier patronyme procède de berr = court, avec un diminutif en ou. Le patronyme Brerou se rencontre dès le début du XVIe en Pays bigouden. Les Brerou possédaient plusieurs terres à Kervilon au XVIIe. Je ne suis pas parvenu à situer le moulin. Il existait plusieurs meuniers appelés Brerou ou Berrou dans le Pays bigouden au XVIIe.

 

Ce contenu a été publié dans Moulins, Patronymes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Brerou

  1. Lucette JUIFF dit :

    Bonjour,
    Je recherche des renseignements à propos de la famille BERROU qui étaient meuniers à Penmarch. Bernard BERROU (né vers 1600) est le plus ancien aulquel je remonte. Il semblerait qu’ils habitaient un lieu qui s’appelait Forn ar Sal.
    merci

  2. admin dit :

    Bonjour

    Je manque d’éléments pour vous aider sur la famille Berrou au début XVIIe. Quelques détails en revanche sur Forn ar Sal : c’est un ancien four banal : forn signifie four et Sal désigne une demeure noble : manoir ou château. Ce lieu-dit est situé le long d’une ancienne voie romaine, à proximité d’un village nommé Ru Saliou ou on reconnait également « Sal » : saliou est le pluriel de sal. Le moulin figure encore sur la carte des Ingénieurs géographes de 1780 et n’est pas qualifié de ruiné. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, car Forn ar sal ne fait pas partie de mon territoire de recherche : en effet, je n’ai pas travaillé sur la totalité de la commune de Penmarc’h, seulement sur Saint-Guénolé.
    Sur la famille Berrou, si vous avez des questions précises sur la période 1670-1850, j’ai peut-être quelques données.
    Cordialement

    C.Cadiou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *