Mars 1967

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 1er : messe à 10h à l’église de Saint-Guénolé à la mémoire des disparus du « Kreis ar pin », présidée par Monseigneur Favé.

La flottille des chalutiers est en instance de départ.

Jeudi 2 : les nombreux chalutiers qui étaient au port font route pêche, ceux qui étaient en relâche sont à présent en pêche.

Week-end du 4 : « Duo … de mitraillettes» film d’espionnage de Don Medford avec Robert Vaughn, au cinéma Celtic

Dimanche 5 : 1er tour des élections législatives. Dans la première circonscription Edmond Michelet (Vème République) arrive en tête avec 15648 voix, devant Jean-François Hamon (Parti communiste) 11165 voix : il y aura un second tour. A Penmarc’h Hamon arrive en tête avec 1028 voix, devant Nader 544, Errard 338, Omnes 208, Michelet 111, Salaun 41 et Le Dilosquer 10.

Cormorans de Penmarc’h 3 – US Querrien 2

Mardi 7 : les chalutiers sont en relâche ou font route vers Cork, Kinsale, Milford Haven ou Newlyn. « Entre nous » est au mouillage à Trescott.

Mercredi 8 : les chalutiers qui étaient à Cork sont sortis, les autres restent en relâche.

Vents forts de sud-est à Penmarc’h en matinée.

Jeudi 9 : début de la deuxième Quinzaine commerciale intercommunale de Pays Bigouden. Elle se poursuivra jusqu ‘au 23.

Rafales à 100km/h à Penmarc’h dans la nuit de mercredi à jeudi. Le vent faiblit un peu, mais reste fort toute la journée de jeudi.

Week-end du 11 : « 36 heures avant le débarquement» de George Seaton, avec James Garner et Eva Marie Saint, au cinéma Celtic.

Samedi 11 : début d’une forte tempête.

Dimanche 12 : tempête avec des rafales à 122 km/h. Saint-Guénolé va connaître 24h particulièrement mouvementées et angoissantes.

A 15h le caboteur norvégien « Hamen »est en difficulté à 4 milles de Penmarc’h. Poussé vers la côte par le vent, il lance un appel de détresse.

A 16h le chalutier côtier « la Sardane » signale qu’il est en difficulté devant Saint-Guénolé.

A 18h le caboteur français « François Formignies » annonce qu’il vient de doubler le Men Hir et se dirige vers la baie d’Audierne pour y trouver un abri hypothétique. Il n’est pas en mesure d’aider  le « Hamen », car il est, lui aussi, confronté à de gros problèmes.

A 19h le « Hamen » n’est plus qu’à un mille de la côte de Penmarc’h, balayée par des vagues énormes. On croit le distinguer de Saint-Guénolé, mais en fait c’est le « François Formignies » qu’on aperçoit.

Les deux caboteurs jettent leurs ancres, pour éviter de dériver vers les récifs. On se demande si les chaînes vont tenir.

A 19h15 « la Sardane » renonce à rentrer au port en raison de l’état de la mer, il repart plus au large. Sur le port et la côte on trouve une foule de curieux, l’inquiétude règne. Le bateau de sauvetage « Capitaine de vaisseau Richard » a été mis à l’eau.

Juste avant minuit le « Hamen » signale qu’il est en capacité de repartir et reprend sa route vers Saint-Nazaire.

Par ailleurs l’Amicale laïque organisait une fête des écoles publiques dans les salons Kerfriden, mais la matinée pour enfants et le bal paré et masqué en soirée sont gâchés par le mauvais temps.

C’était aussi le deuxième tour des législatives : Edmond Michelet est élu député avec 26604 voix contre 22038 à JF Hamon. Il l’emporte également à Penmarc’h malgré son petit score du 1er tour avec 2046 voix contre 1717 à JF Hamon. Les résultats au niveau national donnent une victoire étriquée au pouvoir gaulliste (244 sièges sur 486).

Edmond Michelet. cop. Assemblée nationale.

Lundi 13 : à 4h du matin « la Sardane » profite d’une petite accalmie pour enfin rentrer au port.

Au petit matin on voit toujours le « François Formignies » en fâcheuse position à proximité des récifs de Saint-Guénolé.

A 9h30 le caboteur français parvient à repartir par ses propres moyens. On a frôlé trois catastrophes, mais finalement tout le monde s’en sort bien.

A 19h30 on relève une rafale à 150 km/h à Penmarc’h. La tempête fait des dégâts dans la commune : une maison de la route du phare à Kérity perd la moitié de sa toiture, on la retrouve dans le champ voisin. Une croix du clocher de Saint-Nonna est brisée par une bourrasque, de nombreux arbres sont abattus. Un ligneur de Kérity rompt ses amarres et s’échoue.

Les chalutiers sont en relâche ou font « route sud, mauvais temps ».

Mardi 14 : la tempête est terminée, les chalutiers sont en pêche.

Week-end du 18 : « Dingaka le sorcier» film d’aventures de Jamie Uys avec Stanley Baker, au cinéma Celtic

Samedi 18 : naufrage du pétrolier « Torrey Canyon » sur les côtes de Cornouailles.

Au conseil municipal il est décidé de redresser et d’élargir les venelles de Pouloupry et Marcel-Sembat. Par ailleurs le maire informe le conseil que la construction d’une voie en arrière du mur de défense entre le port et le Rocher du préfet sera subventionnée par l’Etat.

Dimanche 19 : les Cormorans battent la JA Quimper 5 à 0, trois buts de Pascual, un but d’Euzen et un but de Daniel.

Lundi 20 : le corps d’un des marins du Kreis ar Pin : Rémy Souron, est retrouvé dans le chenal de Kérity.

Mardi 21 : obsèques de Rémy Souron.

Le « Pascale Martine » fait route Douarnenez, remorqué par le « Ravageur ».

Week-end du 25 : « Paris brûle-t-il ?» de René Clément, au cinéma Celtic (jusqu’au 2 avril)

Samedi 25 : 15 jeunes nantais et nantaises travaillent à la restauration de la chapelle de Languivoa à Plonéour.

Dimanche 26 : le corps de René Buanic, du « Kreis ar Pin » a été retrouvé au large de Lesconil.

Les Cormorans battent l’US Guilviniste 2 à 1 au Guilvinec et se qualifient pour la finale du Tournoi de Pâques.

Lundi 27 : c’est la « marée du siècle » selon les journaux : coefficient de 117 le matin et de 118 le soir. Elle déplace la foule à Saint-Guénolé, mais la pêche à pied est plutôt décevante.

Les Cormorans sont largement battus 6 à 2 par Plonéour en finale du Tournoi de Pâques.

Mardi 28 : obsèques à Kérity de René Buanic.

Lancement du « Petit comédien » par les Charpentiers réunis de Saint-Guénolé. C’est un chalutier thonier de 17,90m destiné à Jean Bouguéon. Il sera équipé d’un moteur Baudouin DV4 de 220cv. Le bateau suivant ne sera pas mis en chantier avant la fin de l’été, car l’équipe va travailler pendant plusieurs mois à la construction d’un hangar couvert qui améliorera considérablement les conditions de travail des ouvriers, surtout en hiver. On y construira des bateaux qui pourront aller jusqu’à une longueur de 20 m.

Le « Petit comédien »

Mercredi 29 : lancement du « Sant Yann » au chantier P. Gléhen du Guilvinec. C’est un chalutier thonier de 17,80m destiné à Jean-Claude Andro. Il sera doté d’un Baudouin DNK6 jumelé de 320cv.

Bilan du port : 58 t. pour 178 000 F de chiffre d’affaire. En raison du mauvais temps c’est beaucoup moins qu’en mars 1966 (105 t.) ; en revanche le chiffre d’affaire n’est pas catastrophique (188 000 F en 1966).

Publié dans 5 : De 1870 à nos jours | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire