1921

JANVIER

Samedi 1er : c’est la date butoir donnée aux armateurs et patrons pour remplacer le Q de Quimper par un GV devant le numéro d’immatriculation de leur bateau.

Dimanche 2 : Cormorans 0 – US Douarnenez (réserve) 5. Partie jouée à Saint-Guénolé devant un nombreux public. Malgré la défaite, Fravallo, le capitaine des Cormorans a été le meilleur joueur du match.

Dimanche 16 : Aristide Briand, président du Conseil, forme un gouvernement de gauche.

Mardi 25 : la Conférence de Paris fixe les réparations dues par l’Allemagne. L’Allemagne refuse.

Dimanche 30 : Guilvinec 2 – « Cormorans Sports de Saint-Guénolé » 2

Janvier : la douceur de fin décembre se maintient. Il n’a jamais fait aussi doux en France en janvier depuis 1851.

FEVRIER

Février : la commune de Penmarc’h a été classée par la Commission départementale des sites et monuments naturels de caractère artistique. Elle est désormais tenue de présenter un plan d’aménagement, d’embellissement et d’extension.

Dimanche 20 : à Pont-l’Abbé, les Cormorans sont battus 4 à 0 par l’équipe B de l’US Pont-l’Abbé

Dimanche 27 : le Conseil municipal ajourne la création d’une nouvelle classe à l’école des garçons de Saint-Guénolé. Le montant de la dépense est jugé trop élevé et il faudrait également créer une classe à l’école des filles. Par ailleurs, une somme de 900 F est mise à la disposition des PTT pour l’installation d’une recette auxiliaire à Saint-Guénolé.

Sébastien Cosquéric, 27 ans, décède à Kerouil des suites de blessures datant de la guerre. C’est probablement la dernière victime du conflit dans la population de Saint-Guénolé

Février : quatre habitants de Kervilon et un de Kervédal sont verbalisés pour avoir ramassé du goémon pendant la nuit.

MARS

Mardi 1er : début de la révolte des marins de Kronstadt.

Marins de Kronstadt

Premier armement pour la chaloupe « Marie Josèphe » (GV 4476), 12,97 tx, construite en 1920 à Camaret pour Jean Louis Stéphan.

Mardi 8 : la France occupe Duisbourg et Düsseldorf.

Vendredi 18 : la révolte de Kronstadt est écrasée par l’Armée rouge de Trotski.

Dimanche 20 : les Cormorans battent les Sangliers de Pendreff par 5 à 0

Samedi 26 : une subvention de 26 000 F est allouée par l’Etat à la commune de Penmarc’h pour la réparation et le renforcement du mur de défense de Kérity

Passage du rouleau compresseur à Saint-Guénolé pour la réfection de la route entre Penmarc’h et Saint-Guénolé

L’hiver a été doux et sec sur la France

AVRIL

Samedi 16 : tempête dans la nuit du 16 au 17. Le maquereautier « 1921 » de Douarnenez fait naufrage dans les parages d’Ar-Men avec 16 hommes à bord.

Dimanche 24 : Cormorans 3 – US Douarnenez 4 (

Dépêche de Brest, 29 avril 1921

MAI

Mercredi 11 au mardi 17 : la pêche à la sardine donne de bons résultats

Mardi 17, inauguration du monument aux morts de Loctudy. Les sculptures sont l’œuvre d’Emile Bickel, l’ancien hôtelier de Saint-Guénolé.

Le monument aux morts de Loctudy. Photographie Villard

Fin mai : protestation des syndicats de marins pêcheurs contre les taxes qui leur sont imposées. Ils décident dans plusieurs ports, dont Saint-Guénolé, de déposer leurs rôles à l’Inscription maritime

JUIN

Samedi 4 : au conseil municipal le projet de création de classes enfantines est ajourné. La demande d’affectation d’un troisième facteur dans la commune est renouvelée. Des crédits sont votés pour l’amélioration de la cale de Saint-Guénolé. Deux postes de cantonniers sont créés.

Projets d’élargissement de la cale. Archives municipales 3 O 5

Dimanche 26 : un garçon de 8 ans, tombé d’une plate dans le port de Saint-Guénolé, est sauvé par un marin-pêcheur nommé Jean-Marie Stéphan.

Juin : le maire Pierre-Marie Larnicol et son frère Guillaume, qui tient une boulangerie près du port, achètent aux demoiselles Gadon l’usine tenue jusqu’alors par Alfred Chancerelle.

Juin : la sécheresse s’accentue en France. Paris vient de connaître le mois de juin le plus sec depuis 1810.

JUILLET

Vendredi 1er :  seules trois usines sur huit travaillent la sardine pour le moment et elles sont saturées de poissons. Le syndicat des marins décide de ne pas reprendre la mer avant mardi 5, pour obtenir de meilleures conditions de vente.

Lundi 11 : fin de la guerre d’indépendance irlandaise.

Jeudi 14 : condamnation à mort de Sacco et Vanzetti

Vanzetti et Sacco. Coll. Boston public library

Dimanche 17 : orage et fortes pluies dans la nuit du dimanche au lundi

Mercredi 27 : la sardine se pêche au sud de Lesconil depuis la mi-juillet.

Jeudi 28 : une intense et soudaine tempête du sud sud-ouest se lève en matinée en baie d’Audierne.

Le « Turenne » de Léchiagat fait naufrage devant Concarneau avec quatre hommes à bord : le patron Louis Charlot, son fils et ses deux neveux.

Juillet : la sécheresse continue sur la France, c’est le mois de juillet le plus chaud depuis plus d’un siècle. Le Pays Bigouden n’est pas épargné par cette sécheresse.

AOUT

Début août : naufrage dans le raz de Sein du remorqueur « Prosper » de Lorient avec huit hommes à bord.

Mercredi 3 : le célèbre marchand d’art René Gimpel et sa femme rendent visite à Lemordant à Saint-Guénolé.

Vendredi 5 : création de la Société civile du musée d’archéologie de Penmarc’h. La première exposition des collections du futur musée aura lieu dimanche et lundi à l’Hôtel des Goélands, à l’occasion de la Fête des Cormorans.

Fête des Cormorans, photo agence Rol

Dimanche 7 : fête des Cormorans.

Programme de la fête paru dans le Finistère du 6 août 1921
La reine des Cormorans et ses demoiselles d’honneur. Photo Agence Rol

Lundi 8 : fête des Cormorans, deuxième journée.

Programme de la 2ème journée
Fête des Cormorans, photo Agence Rol

Dimanche 14 : accords franco-allemands sur les réparations.

Mardi 16 : des régates sont organisées à l’occasion du pardon de la Joie

Dimanche 21 : un décret du 19 août paru au journal officiel du 21 érige la commune de Penmarc’h en station de tourisme et y crée une Chambre d’industrie touristique.

Dimanche 28 : un jeune homme originaire de la Torche se noie en se baignant au Toull Gwin.

Conseil municipal.

La Dépêche de Brest du 31 août 1921

Lundi 29 : le préfet annonce au maire l’arrivée prochaine du téléphone à Penmarc’h.

Août a été un peu plus humide que juillet.

SEPTEMBRE

Vendredi 9 : présence au port d’un thonier de Groix venu vendre sa pêche (250 thons) à l’une des usines de Saint-Guénolé.

Mercredi 14 : le Conseil général accorde une subvention de 1500 F destinée à participer aux travaux d’élargissement de la cale.

Dimanche 25 : le Conseil municipal évoque la création d’une société sportive (les futurs Cormorans sportifs de Penmarc’h) :

Archives municipales, 1 F 7

Par ailleurs le conseil municipal « se faisant l’écho de nombreuses plaintes de chefs de familles sur le trop grand nombre de bals publics qui ont lieu dans la commune, émet le vœu qu’il ne soit plus délivré de permis de bals que pour les grandes fêtes et pour les noces et ce jusqu’à 11 heures du soir » Archives municipales, 1 F 7

OCTOBRE

Lundi 17 et mardi 18 : belles pêches de sardines.

Vendredi 21 : assemblée générale des Cormorans, parfois encore appelés « Gars de Saint-Gué ». Des membres de tous les quartiers de la commune sont nommés au conseil d’administration. Anthony Fravallo devient président. Corentin Guirriec, commerçant au bourg et Pierre Volant, vice-présidents ; Pierre Stéphan et Jean Guénolé, commerçants au bourg, trésoriers ; Victor de Cadenet, Coquelin, directeur d’école à Saint-Guénolé, Le Pemp, guetteur au sémaphore et Le Pemp, brigadier des douanes à Saint-Guénolé, membres. (1)

Octobre : nouvelle vague de chaleur en France du 1er au 20 octobre, on n’avait jamais vu ça depuis 1757. La commune de Penmarc’h n’est pas épargnée par la sécheresse.

NOVEMBRE

Lundi 7 : ouverture du procès Landru à Paris.

Jeudi 10 : tempête de sud-est, le bateau de sauvetage du Guilvinec intervient à Karek hir pour porter secours au bateau « la Bigoudenne » immatriculé à Douarnenez.

Vendredi 18 : Mme Drezen, patronne de l’hôtel Saint-Pierre de Penmarc’h est victime d’un cambriolage

Jeudi 24 : tentative de cambriolage dans l’épicerie bar tenue par Eugénie Le Berre, veuve Cloarec à Saint-Guénolé. Le cambrioleur était armé d’un revolver.

Mardi 29 : la partie Est des anciennes halles de Pont-l’Abbé s’effondre, heureusement sans faire de victimes. Le reste de l’édifice sera démoli un peu plus tard.

Novembre : le conseil municipal décide la constitution d’une caisse des écoles. Elle aura pour premier objectif la création de cantines scolaires dans les trois écoles publiques de la commune.

C’est le mois de novembre le plus froid depuis la fin du 18e siècle : entre le 11 et le 14 on relève -10° à Vannes.

Novembre : début des travaux d’élargissement de la cale.

DECEMBRE

Lundi 5 : création officielle des Cormorans sportifs.

Journal officiel du 20 décembre 1921

Dimanche 11 : première élection à la Chambre d’industrie de Penmarc’h. Sont élus Jean Julien Lemordant, Coquelin, Mlle Maure, Jacques Calvez, Yves Duigou, Corentin Jacob, Yves Kerloch, Auguste Dupouy, Moguérou, Volant et Mme veuve Stéphan.

Jeudi 22 au samedi 24 : scission de la CGT. Les partisans de l’internationale communiste créent la CGTU.

Décembre : mauvais état de la mer pendant presque tout le mois, les travaux d’élargissement de la cale prennent du retard.

AUTRES EVENEMENTS, REMARQUES, STATISTIQUES

Recensement : on compte 6620 habitants pour la commune de Penmarc’h, 1258 maisons et 1491 ménages.

Le recensement donne 2090 habitants pour Saint-Guénolé, 397 maisons et 516 ménages, .

Une autre source officielle comptabilise 1010 maisons et 19 bâtiments industriels à Penmarc’h.

Il y a 206 pupilles de la nation à Penmarc’h.

La flottille se développe fortement : huit bateaux arrivent au port en 1921, mais un seul dépasse les 10 tonneaux, c’est la chaloupe « Marie Josèphe » de Jean-Louis Stéphan. Les autres sont : « Aventurier » (GV4467) à Jean-Marie Stéphan, « Louise » (GV4499) à Nicolas le Brun, « Monique » (GV4504) à Dominique Drézen, « Notre-Dame de Bénodet » (GV4493) à François Nicolas, « Notre-Dame de la Joie » (GV4455) à Jean Louis Hélias, « Papillon » (GV4461) à Pierre le Dréau, « Saint Vincent » (GV4505) à Vincent Kerfriden. A ces nouvelles unités il faut ajouter le canot « Saint Nonna » (GV3925) acheté à Kérity par Yves Maréchal et Pierre Durand. Au total le port compte désormais 33 bateaux de plus de 3 tonneaux, dont deux dépassent les 10 tonneaux (« Marguerite Anna » et « Marie Josèphe »).

Une route est construite entre Saint-Pierre et Saint-Guénolé.

François Quiniou est nommé recteur de Penmarc’h. Né à Ploaré en 1870, il était auparavant recteur de Mellac.

La municipalité décide de consolider les dunes de Pors Carn par des plantations d’oyats et de tamaris.

Ailleurs en Pays bigouden et en Cornouaille

1921 est une très bonne année pour le blé en Cornouaille.

« L’Augustine » est la première chaloupe du Guilvinec équipée d’un moteur.

Sébastien Velly devient maire de Douarnenez, c’est le premier maire communiste de France.

(1) Boënnec, Pierre .- D’ouvrier à patron, la vie d’un Bigouden entre 1914 et 2014 .- [sl] : Editions Vivre tout simplement, 2015 .- 227 p. : ill.

Publié dans 5 : De 1870 à nos jours | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire