1965

JANVIER

Week-end du 1er : « Geronimo », western d’Arnold Laven, au cinéma Celtic.

Début janvier : l’équipe de tennis de table de l’Amicale laïque de Saint-Guénolé, toujours menée par Jean-Yves Corcuff, 54 ans, est classée 7ème de son championnat à l’issue des matches aller.

Début janvier : certains patrons profitent de l’hiver pour effectuer des travaux : ainsi Louis Cossec fait poser un gaillard d’avant sur le « Magicien ».

Le « Magicien » avec son gaillard, carte postale Jean n°224732 (détail).

Dimanche 3 : privés de six titulaires, les Cormorans sont éliminés de la Coupe de l’Ouest par la Stella Maris Douarnenez, 4 à 1 à domicile.

Mardi 5 : on apprend le décès à l’âge de 73 ans, de Marie Jeanne Helgouarch, veuve d’Alain Kersalé, commerçante bien connue à Saint-Guénolé.

Jeudi 7 : arrivée au port du « Bijou-Bihen » de Pierre Caoudal, unité de 6,15 m destinée à la pêche au filet trémail et à la ligne.

Vendredi 8 : les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps »

Week-end du 9 : « L’espionne des Ardennes » de Byron Haskin au cinéma Celtic

Dimanche 10 : les Cormorans, toujours invaincus en championnat, prennent la tête de leur groupe de DHR après leur victoire contre l’AS Lanester par 3 à 1 (buts de Diquélou, Pochet et Pascual).

Mercredi 13 : vent fort (115 km/h à Ouessant). Les chalutiers sont en relâche depuis dimanche.

Une voie d’eau se déclare à bord du chalutier « Berceuse » au port de Lesconil. Les pompiers de Pont-l’Abbé sont appelés en urgence.

Week-end du 16 : « Celui par qui le scandale arrive » de Vincente Minnelli avec Robert Mitchum, au cinéma Celtic.

Samedi 16 : Louis Seven, fête ses 94 ans. Ancien soudeur, puis agriculteur à Kervilon, il est le doyen de la commune de Penmarc’h.

Dimanche 17 : la tempête qui a commencé il y a quatre jours est toujours intense : 120 km/h de vent à Penmarc’h. Favorisée par un coefficient de 101, la mer déferle avec violence sur le port et cause des dégâts : elle endommage la chaussée entre l’entrée du port et le nouveau quai. La houle est en effet très forte à Saint-Guénolé et encore plus en mer d’Irlande où les creux dépassent 15 mètres ! Les chalutiers sont tous en relâche à Dublin, Kinsale, Waterford, Milford Haven ou Newlyn. Le chalutier concarnois « l’Adamastor » n’a malheureusement pas eu la chance de se mettre à l’abri, il a été découvert la quille en l’air. Il y avait neuf hommes à bord.

Lundi 18 : la tempête se calme, mais la mer reste très grosse. Certains chalutiers profitent de la relative accalmie pour faire route terre.

Mardi 19 : une tolérance provisoire vient d’être accordée aux pêcheurs de langoustines : ils peuvent continuer à commercialiser leur pêche à partir d’une taille de 8 cm.

La tempête fait à nouveau rage : vers 18h30, la mer ouvre une large brèche dans le mur pare-lames du port. On constate également que deux très gros rochers ont été déplacés de plusieurs mètres.

Mercredi 20 : la tempête se poursuit. La dépression est exceptionnelle : le baromètre descend à 726 mm !

Jeudi 21 : les chalutiers sont toujours en relâche, sauf ceux qui font route terre au ralenti.

Week-end du 23 : « Le bagarreur du Montana », western de Paul Landres avec George Montgomery, au cinéma Celtic

Samedi 23 : les chalutiers auront passé presque deux semaines dans les ports irlandais ou britanniques.

Dimanche 24 : les Cormorans sont lourdement défaits à Locminé, 5 à 2.

Fin janvier :  un temps plus froid s’est installé.

Une vingtaine de bateaux, chalutiers côtiers ou anciens ligneurs, se sont armés pour la pêche au bar au filet trémail en baie d’Audierne. Quelques bateaux envisagent de se spécialiser définitivement dans cette pêche.

Vendredi 29 : les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps » ou « à la cape ».

Week-end du 30 : « Les culottes rouges » d’Alex Joffé, avec Bourvil et Laurent Terzieff, au cinéma Celtic

Samedi 30 : on pêche beaucoup de gros mulets depuis quelques jours, le « Si tous les gars du monde » en a débarqué 400 kg.

Le « Kruguen » talonne à proximité de Valentia Island (Irlande), il peut poursuivre sa marée, mais devra néanmoins être réparé dès son retour à Concarneau.

La visite annuelle de sécurité a eu lieu courant janvier. Deux bateaux du port : « Anita Conti » et « Per Wegen » ont reçu les félicitations de la commission « pour la bonne présentation du navire et le parfait respect des règles de sécurité ».

"Anita Conti"
Anita Conti

Dimanche 31 : les Cormorans font match nul 0 à 0 contre Fouesnant.

Bilan de janvier au port : 41 tonnes et 191 000 F de chiffre d’affaires dont 40% grâce au bar. En 1963 le tonnage était supérieur : 70 tonnes, mais le chiffre d’affaires bien plus bas : 174 000 F.

FEVRIER

Lundi 1er : après trois jours de mauvais temps, les chalutiers sont à nouveau en pêche.

Mardi 2 : en raison d’ennuis mécanique le « Marie Pierre » a dû se rendre à Milford Haven

Jeudi 4 : temps froid

Week-end du 6 : «Alerte sur le Vaillant», film de guerre de Giorgio Capitani, au cinéma Celtic

Samedi 6 : journée de grève des côtiers bigoudens ; ils sont opposés au passage à 10 cm de la taille de commercialisation de la langoustine. Une délégation de pêcheurs est reçue à la préfecture.

A 6h30 « Le Ravageur » s’échoue dans la passe en rentrant au port. Après une journée passée à l’alléger et à le mettre en sécurité, il est remis à flot en soirée avec l’aide du « Bajyma« , du « Petite Jacqueline« , de « La Sardane » et du « Chérubin ».

Dimanche 7 : premiers bombardements américains au Nord Viet-Nam

Les Cormorans sont battus 1 à 0 à Concarneau par l’Hermine.

Lundi 8 : le « Bajyma» d’Alain Bouguéon vient d’être équipé d’un radar. C’est le premier chalutier de Saint-Guénolé à en être doté.

Décès de Winston Churchill à l’âge de 90 ans.

Winston Churchill. Coll. Bibliothèque du Congrès (1942)
Winston Churchill. Coll. Bibliothèque du Congrès (1942)

Mardi 9 : à la sortie du port, « La Gazelle » d’Hervé Kerviel pêche un pèlerin de 7 mètres pour 1,5 tonne.

La route reliant l’entrée du port au nouveau quai est bitumée.

Mercredi 10 : le « Gabrielle Maryvonne » débarque 10,2 tonnes de poissons et de langoustines à Concarneau.

Jeudi 11 : arrivée au port du « Gourami », chalutier-thonier destiné à Louis Coïc. Construit au chantier Pierre Gléhen à Audierne, il mesure 18,40m. Il est équipé d’un moteur Baudouin de 300 cv.

L'équipage du "Gourami" en 1965
L’équipage du « Gourami« , Ph. Ouest France, juin 1965

Week-end du 13 : « Les Tartares » de Richard Thorpe, au cinéma Celtic

Mercredi 17 : les marins concarnois se mettent en grève pour protester contre la chute très nette des cours.

Jeudi 18 : la pêche des grands lieux est abondante depuis quelques temps à Saint-Guénolé, mais les cours restent bas.

Le chalutier « Joyeux pêcheurs » coule dans le port de Kérity. Il a pu être remis à flot dans la journée grâce à l’intervention des pompiers et des ouvriers des « Charpentiers réunis ».

Vendredi 19 : les marins bigoudens se mettent à leur tour en grève « pour ne pas spéculer sur le dos des Concarnois ».

Week-end du 20 : « Sables brûlants » de Raphael Nussbaum, au cinéma Celtic

Dimanche 21 : par un temps froid et sec, les Cormorans remportent le derby bigouden à Pont-l’Abbé, en battant l’USP 1 à 0, but de Biger.

Arrivée au port du « Vers l’avenir », ligneur de 8,80m équipé d’un moteur de 50 cv, construit pour Alain Bellet au chantier Rémi Cariou de l’Ile Tudy. Un autre bateau construit au même chantier est arrivé au port depuis quinze jours, il s’agit du « Ar Brestoizen » d’Albert Caoudal, ligneur de 7,60m, doté d’un moteur de 39 cv.

Le « Vers l’avenir ». Carte postale Jean n°227353 (détail)

Conseil municipal : rejet de la demande émanant du Syndicat d’initiative de création d’une piscine au Viben, car « le projet dépasse largement les possibilités financières de la commune ».

Lundi 22 : 3000 marins manifestent à Quimper.

Le « Bibelot » débarque 12,2 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau. La même semaine « Maryse Odile » atteint aussi les 12 tonnes à la criée de Douarnenez.

Jeudi 25 : les marins bigoudens reprennent la mer.

Vendredi 26 : un accord entre armateurs et équipages étant intervenu, les marins concarnois mettent fin à leur grève, mais ils décident d’attendre lundi 29 pour reprendre la mer.

Naufrage sur les Fourches, à 2.5 milles au sud du Guilvinec, d’un caboteur de 46 m, le « Côte de Grâce II ». Les sept hommes d’équipage sont secourus par le canot de sauvetage du Guilvinec, le « Patron Jean-Louis Courtès».

Le "Côte de Grâce II", ph. Aquarea.fr
Le « Côte de Grâce II », ph. Aquarea.fr

Week-end du 27 : « Shéhérazade » de Pierre Gaspard-Huit avec Anna Karina, au cinéma Celtic.

Il n’y a eu aucun coup de vent pendant ce mois ; au nord, les chalutiers n’ont pas passé un seul jour en relâche, ce qui est exceptionnel en février.

Le bilan du port est plus faible que celui de février 1964 en tonnage, 64 tonnes contre 116 tonnes.  En revanche le chiffre d’affaires est meilleur : 188 000 F, ceci grâce à l’utilisation plus fréquente du filet trémail, qui permet la pêche d’espèces plus nobles, en particulier le bar.

MARS

Mardi 2 : le « Gabrielle Maryvonne » a réalisé une excellente marée avec 310 caisses débarquées à Concarneau.

Mercredi 3 : le mercredi des Cendres est fortement perturbé par la pluie, il tombe des hallebardes ! Il n’avait pas plu depuis un mois à Saint-Guénolé. On se réfugie dans la salle Kerfriden, où l’Amicale laïque organise un bal masqué en matinée et en soirée, bal animé par l’orchestre de D’Jerari D’jo.

Les chalutiers sont « en pêche mauvais temps » ou font route Kinsale ou Newlyn pour se mettre à l’abri.

Jeudi 4 : les chalutiers sont tous en relâche à l’exception de «la Caline ».

Temps froid.

Vendredi 5 : les chalutiers ont repris la mer profitant d’une timide amélioration, ils sont « en pêche mauvais temps » sauf « Nid de rêve » et « Appel du large » qui sont restés à l’abri à Trescott aux Scilly et « Ton Jos » et « Suzette et Monique » qui ne sont pas encore sortis de Kinsale.

« Le Ravageur » débarque 300 caisses, dont 200 de langoustines à Concarneau.

Le "Ravageur"
« Le Ravageur »

Le patron du « Va-en-Paix » qui a fait naufrage en novembre 1964 dans la petite passe a été jugé au Tribunal maritime et commercial de Lorient. Il a obtenu de larges circonstances atténuantes et n’est condamné qu’à une amende de 200 F.

Week-end du 6 : « Le bon roi Dagobert », comédie de Pierre Chevalier avec Fernandel, au cinéma Celtic.

Le temps froid persiste. Une forte épidémie de grippe frappe la Cornouaille.

Lundi 8 : les adhérents de l’Amicale laïque peuvent désormais assister aux émissions de télévision au Foyer scolaire de l’école des garçons : un téléviseur est mis à leur disposition de 20h30 à 22h30.

Un des deux moteurs du « Mousse Bihan IV » tombe en panne par très mauvais temps.

Mardi 9 : le « Sainte-Catherine » du Guilvinec est en panne par mer très forte avec l’hélice prise dans son chalut ; le « Persévérant » se porte à son secours et parvient à le ramener au port après 40 heures de remorquage.

Le « Marie Pierre » est à Kinsale. Un de ses matelots a été transporté à l’hôpital de Cork à la suite d’un accident.

Mercredi 10 : les chalutiers sont à nouveau « en pêche mauvais temps » ou « à la cape ».

Le « Mousse Bihan IV » fait route terre au ralenti dans la tempête avec une des portes de sa passerelle défoncée.

Jeudi 11 : arrivée du « Mousse Bihan IV » à Douarnenez.

Le temps s’améliore légèrement au nord : les chalutiers sont désormais « en pêche », sauf le « Magicien » qui est en relâche à Berehaven, dans la baie de Bantry.

Berehaven ; photo Ounree.
Berehaven ; photo Ounree

Vendredi 12 : des travaux ont lieu au port pour le nivellement du vieux quai.

Week-end du 13 : « Tarzan aux Indes », film d’aventure de John Guillermin, au cinéma Celtic.

Dimanche 14 : élections municipales : la liste « Entente républicaine et sociale » menée par Joseph Péron remporte les 23 sièges avec 2445 voix, contre 1873 à la liste « Union ouvrière paysanne et maritime » du maire sortant Thomas Donnard. La droite revient après 20 ans de domination de la gauche communiste

Les 23 élus sont : Joseph Péron, entrepreneur, Pierre Maréchal, marin-pêcheur, Jacques Scuiller, assureur, Jean Drezen, employé de marée, Pierre Stephan, chef mécanicien d’armement, Pierre Le Pape, patron pêcheur, Hervé Kerviel, patron pêcheur, Jean Bodéré, chef de fabrication, Yves Gouzien, Sébastien Seven, marin-pêcheur, Anna Nédélec, ouvrière d’usine, Jean Cossec, menuisier, Arthur Boennec, patron pêcheur, François Bescond, marin-pêcheur, Albert Gloaguen, patron pêcheur, Ambroise Keravec, marin-pêcheur, Félix Hélias, marin-pêcheur, Baptiste Le Pape, marin-pêcheur, Jean-Louis Cariou, marin-pêcheur, Jean Cloarec, mécanicien, Jacques Calvez, cultivateur, Roger Guirriec, employé d’usine, Louis Cariou, pensionné.

Le professeur Léon Le Minor, originaire de Pont-l’Abbé, chef de laboratoire à l’Institut Pasteur, est un des lauréats du prix international Paul Ehrlich et Ludwig Darmstaedster qui récompense des travaux de recherche en médecine.

Lundi 15 : les chalutiers sont soit « en pêche mauvais temps », soit font route Kinsale ou Trescott.

Jeudi 18 : les chalutiers ont repris la mer.

Le soviétique Alexeï Leonov est le premier homme à effectuer une sortie dans l’espace.

Week-end du 20 : « Qui est le mouchard ? » au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : Installation du nouveau conseil municipal et élection du maire et des adjoints. Joseph Péron, 45 ans, entrepreneur au bourg de Penmarc’h est élu maire, Pierre Maréchal est premier adjoint, Pierre Stéphan 2ème adjoint.

Joesph Péron ; photo Bulletin municipal de Penmarc'h
Joseph Péron ; photo Bulletin municipal de Penmarc’h

Mardi 23 : pluies fortes, le début du printemps est marqué par le mauvais temps.

Début de l’enquête d’utilité publique sur « la construction du chemin rural de Coste Lorc’h à la Torche et de Kervédal à Pors Tibord ». Monsieur Dréan, directeur de l’école de Saint-Guénolé, est commissaire-enquêteur.

Vendredi 26 : « L’Etendard de l’immaculée » récupère un petit voilier abandonné, immatriculé à Portsmouth.

Week-end du 27 : « Coups de feu dans la sierra », western de Sam Peckinpah, au cinéma Celtic.

Dimanche 28 : le printemps se fait enfin ressentir.

Mardi 30 : un agriculteur de Lodonnec en Loctudy s’est lancé en octobre dans la culture des tulipes. Ses premières tulipes rouges viennent d’éclore. Deux autres agriculteurs de Loctudy ont également choisi de se lancer dans cette culture, nouvelle en Pays bigouden.

Mercredi 31 : Les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps ».

Bilan de la criée en mars : 70,6 tonnes, 175 000 F de chiffre d’affaires. Le tonnage est faible en raison de l’absence de maquereau de dérive. D’autre part, les trémailleurs qui traquaient le bar, le mulet et le lieu ne sont sortis que 8 jours pendant le mois, à cause d’une mer en permanence démontée malgré un temps plutôt beau. Seul point positif : les côtiers ont pêché du carrelet en abondance.

AVRIL

Jeudi 1er : arrivée au port du chalutier « Marie-Pierre ». Victime d’ennuis mécaniques, il a été pris en remorque par le « Bibelot ».

Lancement au chantier Pichavant à Pont-l’Abbé du « Stiren » ; il est considéré comme un des plus beaux yachts lancés en France ces derniers mois.

Week-end du 3 : « La bataille de Naples », film de guerre de Nanni Loy, au cinéma Celtic.

Samedi 3 : obsèques de M. Armand Carval, décédé le 1er. Ancien résistant,  membre du réseau N.D. de Castille, il fut déporté au camp de Mauthausen. Il était chevalier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille militaire et de la croix de guerre.

Lancement au chantier des Charpentiers associés de Léchiagat du « Monna Lisa », chalutier-thonier de 17 mètres, 48 tonneaux, équipé d’un moteur Baudouin de 200 cv. L’armateur est Jean-Louis Stephan.

Dimanche 4 : bal des écoles publiques de Saint-Guénolé dans les salons Kerfriden. Matinée pour les enfants et grand bal costumé pour les adultes en soirée.

La 15ème édition du Tour de Pont-l’Abbé est remportée par Michel Jazy.

Michel_Jazy_1963
Michel Jazy (photo de 1963)

Vendredi 9 : vers 22h30, un important incendie éclate dans l’entreprise de travaux publics Lucas, située près de la cale de Loctudy. Les dégâts risquent de se monter à plusieurs centaines de milliers de francs. Lors des opérations de secours, un jeune sapeur pompier de Pont-l’Abbé, Guy Le Garrec, est tué par l’éboulement d’un pan de mur.

Visite annuelle des bateaux au port de Saint-Guénolé ; félicitations de la Commission pour les bateaux suivants : « Belle Bretagne », « Pen ar Beg », « Fils de l’océan » et « Vas-y ».

Week-end du 10 : « Le voleur du roi », film de cape et d’épée de Robert Z. Leonard,  au cinéma Celtic

Dimanche 11 : un petit voilier avec deux personnes à bord est renversé à la sortie du port de Douarnenez. Le « Cap Cavall», qui se trouvait au port pour vendre sa pêche, appareille aussitôt et parvient à sauver les deux occupants.

Au conseil municipal, élection de deux adjoints supplémentaires : Jacques Calvez et Baptiste Le Pape.

Une demande de création d’un deuxième bureau de tabac à Saint-Guénolé a été transmise à la préfecture.

Mardi 13 : « N’holl Zent » vend 10,7 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau.

Jeudi 15 : lancement du « Résolu » au chantier des Charpentiers réunis de Saint-Guénolé, pour l’armement Linguanotto. C’est un chalutier thonier équipé d’un moteur de 250cv.

Week-end du 17 : « Zoulou », film de guerre de Cyril Endfield,  au cinéma Celtic.

Celtic, Tél 1965 04

Dimanche 18 et lundi 19 : bourrasques de vent et pluie pendant tout le week-end de Pâques.

Lundi 19  : «La révolte des mercenaires», film d’aventure de Piero Costa,  au cinéma Celtic.

Mardi 20 : vers 8h15, à 3,5 milles dans le suroît de Penmarc’h, Henri Tirilly, 42 ans, patron du côtier « Kerbezec », tombe à la mer et se noie malgré les efforts de l’équipage pour le récupérer. La mer était très agitée, il y avait beaucoup de roulis.

Le "Kerbezec" à Pont-l'Abbé, photo Artaud n°5 (détail)
Le « Kerbezec », photo Artaud n°5 (détail), prise à Pont-l’Abbé

Week-end du 24 : « Taras Bulba », de J. Lee Thompson, avec Tony Curtis et Yul Brynner, au cinéma Celtic.

Dimanche 25 : les Cormorans terminent 3ème du championnat de DRH avec 28 points.

Lundi 26 : incendie à bord de « l’Enizan » au port de Loctudy.

Stéphan, Jacques, Tél 1965 04

Mardi 27 : les captures au trémail se font rares depuis quelques temps, les bateaux désarment pour la plupart.

Les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps », le « Marie-Suzanne » est « à la cape ».

Week-end du 30 : « L’Atlantide », péplum d’Edgar George Ulmer,  au cinéma Celtic.

Bilan de la criée : 94,4 t., chiffre d’affaires de 178 000 F. Seuls quelques bateaux, dont le « Paotred Pen Du » continuent la pêche au filet trémail.

Mois d’avril plutôt froid dans l’ensemble.

MAI

Dimanche 2 : le « Bibelot » fait route terre avec « La Chaumière du pêcheur » en remorque.

Le corps de Louis Le Gars, marin de « l’Etoile d’or » mort en février 1964 au cours d’une tempête au large de Kinsale a été rapatrié à Kérity. Il avait d’abord été inhumé en Irlande. Une cérémonie religieuse suivie par une nombreuse assistance s’est tenue à l’église Sainte-Thumette.

Temps médiocre.

Lundi 3 : un article du « Télégramme » dénonce les nombreuses déprédations qu’un groupe d’enfants occasionne depuis quelques temps au Camping de la Joie.

Le mauvais temps se transforme en tempête.

Mardi 4 : en raison du temps, le lancement du « Patricia » à Camaret est reporté.

Mercredi 5 : lancement du « Patricia» au chantier de la SOCAMI. C’est un chalutier pêche arrière en métal de 18,35 m. équipé d’un moteur Baudouin de 300 cv. Armé par Yvon le Prat de Camaret et immatriculé dans ce quartier, il sera commandé par Alain Jégou et fréquentera le port de Saint-Guénolé.

Garrec, Tél 1965 08

Week-end du 8 : « Sept jours en mai » de John Frankenheimer avec Burt Lancaster et Kirk Douglas au cinéma Celtic

Dimanche 9 : à Pont-l’Abbé, plus de 2000 personnes assistent au match de bienfaisance entre Pont-l’Abbé et une sélection de la côte. Les bénéfices sont destinés à la famille du sapeur pompier Guy Le Garrec, mort en service commandé au mois d’avril.

Mardi 13  : journée chaude.

«La Voix du marin » ramène dans ses filets un pèlerin de 6 m. pesant 1,7 tonne.

Mercredi 14 : le beau temps se poursuit

Week-end du 15 : « Les pirates de la nuit», film d’aventures de John Gilling, au cinéma Celtic

Samedi 15 : lancement au chantier Kersaudy-Gourlaouen d’Audierne du chalutier thonier « Gué Bihen » pour André Daden. Equipé d’un moteur Baudouin de 300 cv, il mesure plus de 18 mètres.

Dimanche 16 : assemblée générale des Cormorans à l’Hôtel Moguérou, suivie d’un banquet.

Moguérou, tél 1965 08

Mardi 18 : le « Ketty et Micou » prend en remorque le « Jakez couz » de Loctudy, en panne de moteur.

Vendredi 21 : obsèques à Kérity d’Henri Tirilly, patron du «Kerbézec », disparu en mer en avril, son corps a été retrouvé jeudi 20 par un chalutier guilviniste.

Week-end du 22 :  » La proie des vautours  » (= Never so few), film de guerre de John Sturgess, au cinéma Celtic.

Dimanche 23 : les premiers sardiniers : le « Jean-Pierre Yvon » et le « Pen ar Beg » sont partis pour les côtes vendéennes, où des bancs de sardines ont été repérés. « Belle Bretagne », « En avant », «La Gazelle » et « La Voix du marin » s’apprêtent à les rejoindre.

Le "Jean-Pierre Yvon", carte postale Jack n°2264 (extrait)
Le « Jean-Pierre Yvon », carte postale Jack n°2264 (détail)

Lundi 24 : inauguration du slipway de Douarnenez.

Mardi 25 : deux chalutiers de Saint-Guénolé débarquent d’excellentes pêches à Concarneau : « Anita Conti » 10,5 tonnes et « Touch Coic » 10,2 tonnes.

Mercredi 26 : premières captures de sardines en baie de Concarneau.

Jeudi 27 : Promenade annuelle de l’Amicale laïque de Saint-Guénolé. La destination cette année c’est le Nord Finistère et ses abers.

Le 33ème grand prix cycliste de Plonéour Lanvern est remporté par le jeune français Georges Chappe, devant l’Allemand Wolfsholh.

Péon, Pierre, Tél 1965 08

Dans les parages des îles Aran, « Yvonne Marcel » heurte probablement une épave flottante provoquant une voie d’eau. Le bateau fait aussitôt route terre.

Vendredi 28 : félicitations de la Commission lors de la visite du port pour «La Gazelle », « Paotred Pen Du » et « Petite Jacqueline ».

Week-end du 29 : « Billy Bud », film d’aventures de Peter Ustinov, au cinéma Celtic.

Samedi 29 : arrivée au port du Guilvinec de « l’Eckmühl », premier bateau de l’Armement coopératif artisanal finistérien.

Le « Bajyma » prend en remorque le chalutier « Mon ami Pierre » de Lesconil qui a l’hélice coincée par son chalut. Il le consuit à Kilronan (Iles Aran).

Dimanche 30 : temps froid.

Lundi 31 : Lancement au chantier Gléhen du Guilvinec du « Gâs de Saint-Gué » pour Lucien Cossec. C’est un chalutier-thonier de 17 mètres équipé d’un moteur Baudouin de 160 cv. Il va remplacer le « Yves Ollivier ».

Le" Gas de Saint-Gué"
Le « Gâs de Saint-Gué« 

Fin mai : les arrachages de pommes de terre viennent de commencer avec un mois de retard en Pays bigouden. Le temps froid qui a sévi en février, mars et avril en est la cause.

Bilan du port en mai : 44 tonnes, 113 000 F de chiffre d’affaires. Les apports sont très faibles en tonnage (185 t en 1964), mais le chiffre d’affaires n’est pas catastrophique (187 000 F en 1964). La qualité compense la quantité.

JUIN

Mardi 1er : « Le Ravageur » débarque 300 caisses dont 250 de langoustines à la criée de Concarneau.

Vendredi 4 : le sardinier « Jacques et Martine » est le premier de la saison à  vendre sa pêche à Saint-Guénolé : 300 kg.

cp Jack (extrait)
Le « Jacques et Martine », carte postle Jacl (détail)

Le beau temps est revenu depuis mercredi.

Week-end du 5 : « Cent mille dollars au soleil » de Henri Verneuil, avec Belmondo, Ventura et Blier, au cinéma Celtic.

Samedi 5 : le « Mousse Bihan IV » engage une fune dans son hélice. Il se fait remorquer par le « Gars de la Pointe » jusqu’à Kilronan (Iles Aran).

Lundi 7 : le ligneur-fileyeur « Jean-Luc et Philippe », patron Edouard Nédélec, capture deux requins pèlerins dans ses filets. Le second (1,5 tonne) provoque l’échouage du bateau sur la plage de Mesperleuc en Plouhinec.

Mardi 8 : échec de la tentative de déséchouage du « Jean-Luc et Philippe » dans la nuit du 7 au 8. Un nouvel essai a lieu à midi, au moment de la pleine mer : cette fois il est couronné de succès. Le bateau est conduit à Audierne ; les dégâts ne semblent pas considérables.

A Concarneau le « N’holl Zent » débarque 10,4 tonnes de poissons et langoustines.

Les pêcheurs parviennent à imposer aux conserveurs le prix de 3,17F le kg de germon.

Mercredi 9 : à la cantine de l’école publique de Saint-Guénolé, inauguration d’une exposition itinérante consacrée à la Déportation, dans le cadre de la commémoration de la libération des camps. Elle est présentée jusqu’au 16 juin.

Week-end du 12 : « l’Escadrille Panthère », film de guerre d’Andrew Marton, au cinéma Celtic.

Samedi 12 : Jos Bariou est décoré de la croix de Chevalier du mérite maritime par l’administrateur principal Bonnassies. La cérémonie a lieu à l’hôtel du Centre au Guilvinec.

Dimanche 13 : grand succès populaire pour la fête des thoniers qui se déroule sous un soleil de plomb. Au programme, le matin, tir à la corde par équipes de 6, mât de cocagne vertical. L’après-midi, la course à la godille est remportée par Pierre Boënnec, la course de yoles par Vincent Dréau, la course de natation pour adultes est gagnée par Michel Roullot, celle des enfants par Jean Roullot. Il y a aussi des courses de bailles, une course au canard, une course en sacs et une course à la valise.
La fête foraine se tient sur la place et un bal a lieu en matinée puis un autre en soirée dans les salons Kerfriden.

Mercredi 16 : une dépression se creuse tout à coup sur la Manche et provoque une tempête soudaine qui se manifeste par trois heures de pluie torrentielle le matin et du vent violent dans l’après-midi : rafales à 137 km/h à Penmarc’h, mer très forte. Les dégâts sont heureusement minimes, seuls les campeurs ont vraiment souffert.

Vendredi 18 : le « Gourami », lancé en février est parti pour sa première campagne. Il constitue l’avant-garde de la flottille thonière de Saint-Guénolé. Alors que la tempête peine à se calmer au nord, il adresse un message plein d’optimisme à Radio Conquet : « route pêche, beau temps ! ».

Entre le bourg et Saint-Guénolé, à la hauteur de Keréon, une fillette de 5 ans est renversée par une 4L. Grièvement blessée, elle est transportée à Rennes. Elle succombera à ses blessures.

Week-end du 19 : « Guerre et paix » de King Vidor au cinéma Celtic.

Celtic, Tél 1965 06

Fin de semaine magnifique, beaucoup de monde sur les plages le dimanche.

Débuts de la récolte des petits pois en Pays bigouden : elle sera plus faible que les années précédentes car les surfaces ensemencées cette année étaient en forte baisse.

Lundi 21 : le sardinier « Belle Bretagne » tombe en panne en allant pêcher dans les courreaux de Groix. Il est ramené à Concarneau par « la Gazelle« .

Week-end du 26 : « Branle-bas au casino », comédie de Richard Thorpe avec Steve McQueen, au cinéma Celtic

Dimanche 27 : la kermesse des écoles publiques de Saint-Guénolé, favorisée par un temps splendide, connaît un franc succès.

Lundi 28 : le gros de la flottille thonière s’apprête à appareiller. Départs aujourd’hui pour     « Scoubidou », « Enfant de Bretagne » et « Gabrielle-Maryvonne ». Les autres suivront dans la semaine. Au total 49 thoniers vont partir, ce qui fait de Saint-Guénolé le premier port breton d’armement au thon. Les nouvelles unités : « Monna Lisa », « Gué Bihen » et « Le Résolu » viennent grossir l’armada. Le « Gâs de Saint-Gué » qui n’est pas encore complètement équipé, les rejoindra pour le deuxième voyage. Il ne restera plus que cinq chalutiers à « faire le nord ».

Mardi 29 : le « Scoubidou » et les autres thoniers partis lundi font « route pêche, mauvais temps ».

Le "Scoubidou", carte postale Combier (détail)
Le « Scoubidou », carte postale Combier (détail)

Un article du « Télégramme » déplore qu’à Saint-Guénolé « les installations portuaires ne soient point en rapport avec l’importance de la flottille. L’accès y est interdit aux basses mers et il n’est pas rare de voir les thoniers attendre plusieurs heures devant une passe où l’eau ne monte que très lentement ».

Arrivée au port du « Patricia », le nouveau bateau d’Alain Jégou, construit à Camaret. Après le « Kreis ar pin », c’est le deuxième chalutier métal de Saint-Guénolé.

Mercredi 30 : les travaux d’aménagement du terrain de tennis de Penmarc’h se terminent.

La campagne sardinière s’avère très décevante pour le moment.

Autres films projetés en  juin au Celtic : « Agent double », film d’espionnage de Hermann Leitner et  « Le Grand Duc et l’héritière », comédie de David Swift avec Glenn Ford.

Bilan du port : 34 tonnes (55 t en 1964) et 85 000 F de chiffre d’affaires (108 000 en 1964).

JUILLET

Samedi 3 : vin d’honneur à la cantine de l’école de Saint-Guénolé à l’occasion du départ en retraite du directeur, M. Dréan et de son épouse.

Week-end du 3 : « Mélodie en sous-sol » d’Henri Verneuil, avec Jean Gabin et Alain Delon, au cinéma Celtic

CAM02595


Comme chaque semaine, les équipages des sardiniers rentrent du sud pour passer le week-end en famille. En ce moment, le moral n’est pas très bon.

Raymond Scuiller, peintre de Saint-Guénolé, expose ses œuvres au bar le Triskel.

Mardi 6 : « Maryse Odile » vend 310 caisses dont 180 de langoustines à Douarnenez

Vendredi 9 : la Loi du 9 juillet 1965 instaure le service national actif de 16 mois en remplacement du service militaire. L’appelé peut effectuer son service dans l’armée, la coopération ou opter pour l’aide technique.

A Audierne, un funambule fait une chute mortelle de 32 mètres devant plusieurs centaines de spectateurs.

Week-end du 10 : « Les Barbouzes » de Georges Lautner, avec Lino Ventura et Bernard Blier, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : bal d’inauguration de la salle de danse le « Sidney » au Guilvinec.

Le « Patricia » est en panne, son chalut s’est pris dans son hélice. Il est remorqué à Newlyn par le « Kreis ar Pin ».

Dimanche 11 : 1er grand prix de pétanque de la Ville de Penmarc’h sur la Place du marché. La compétition est réservée aux joueurs licenciés.

Temps maussade.

Décès de Mme Volant, née Marie Capiten, 85 ans. Elle tenait encore son « Grand Hôtel de Bretagne » il y a six mois.

Lundi 12 : au cours du deuxième trimestre 1965, quatre bateaux de Saint-Guénolé ont obtenu les félicitations de la Commission de visite pour le respect des règles de sécurité et la bonne tenue du navire : « Racleur d’océan », « Nid de rêve », « Marie-Suzanne » et « Gars de la pointe » ainsi que deux bateaux de Kérity : « La Barcarolle » et « Ton Jos ». Sept bateaux du quartier du Guilvinec ont même reçu des félicitations exceptionnelles, dont quatre de Saint-Guénolé : « Bajyma », « Bibelot », « Magicien » et « Gloria Maris ».

La campagne sardinière reste décevante en Bretagne sud comme en Vendée.

Mercredi 14 : naufrage en soirée du chalutier guilviniste « Joli muguet », après avoir talonné une roche près du phare de Tévennec. Pas de victimes. Ce bateau de 15 m avait été construit au chantier des Charpentiers associés de Léchiagat.

L’escorteur « Chevalier Paul » évacue un matelot malade sur le thonier « Scoubidou », il le conduit à l’hôpital de Brest.

Vendredi 16 : les deux premiers thoniers sont à la vente : le Gourami avec 2700 thons et le Koroller ar Mor avec 2600 thons. La campagne 1965 commence bien, et on annonce encore mieux pour les jours à venir !

cp Rema b1837
Le « Koroller ar mor », carte postale Rema n°1837

Inauguration du tunnel sous le Mont-Blanc

Week-end du 17 : « Le train » film de guerre de John Frankenheimer, avec Burt Lancaster, Jeanne Moreau, Michel Simon, au cinéma Celtic.

CAM02598


Samedi 17 : il y a plusieurs thoniers à la vente, dont quatre qui dépassent les 3000 thons : « Gabrielle Maryvonne » 3810, « Racleur d’Océan » 3200, « La Chaumière du pêcheur » 3050 et « Les Cinq frères Ademo » 3000.

Lundi 19 : plusieurs thoniers à la vente, dont le « Nid de rêve » avec 3450 thons, le« Scoubidou » 3400, le « Mousse Bihan Couz »3200. Le « Reine des berceaux » de Kérity n’est pas en reste avec 3700 thons.

Mardi 20 : « Monna Lisa » vend 3400 thons, « Touch Coic » 3200, « Jean-Claude Hélène » 3080…

Mercredi 21 : les apports en thon restent exceptionnels : « N’holl zent » 3300, « Le Ravageur » 3050, « Mousse Bihan IV » 3000…

Jeudi 22 : « Fiancé des mers » 3350 thons, « Marie-Suzanne » 3150, « Kruguen » 3030…

Concert de l’ensemble vocal « Les Aventuriers » au Triskel à Saint-Guénolé.

Vendredi 23 : « Youen » 3350 thons.

Week-end du 24 : « Tom Jones » de Tony Richardson, avec Albert Finney et Susannah York, au cinéma Celtic

Samedi 24 : vernissage du 3ème salon de Saint-Guénolé. Il ne se tient plus à l’abri du marin, mais dans une annexe de la propriété du Docteur Grollet à Pors Carn. On pourra y contempler de la peinture, de la sculpture et aussi des photographies d’Edouard Boubat.

Le « Gloria Maris » bat tous les records avec 4100 thons, le « Gars de la pointe » en débarque 3650, le « Magicien » 3350, le « Marie Pierre » 3000… Le « Ton Jos » de Kérity 3500.

C’est la fin de la campagne de pomme de terre primeur en Pays bigouden. La saison a été correcte, en tout cas bien meilleure que les années précédentes et ce malgré un recul des surfaces dédiées de 10%.

Dimanche 25 : réunion du Conseil municipal de Penmarc’h. Il décide d’acheter l’ensemble de l’assiette de l’ancienne voie ferrée située sur le territoire de la commune, sauf une petite portion qui d’ailleurs ne dépend pas de Saint-Guénolé. Le terrain communal du Poulleur sera aménagé en jardin public. Le Conseil demande en outre que le contingent de thon alloué aux conserveries qui ont fermé depuis 1962, soit redistribué aux trois usines en activité à Saint-Guénolé : Cassegrain, Lebeaupin et Rio-Le Gall.

Lundi 26 : avec 4050 thons, le « Nymphe de la mer » fait presqu’aussi bien que le « Gloria Maris », le « Bibelot » ramène 3900 thons, le « Pors Lambert » 3100… Les cinq thoniers à la vente débarquent 16500 thons en tout, on n’a jamais vu de pareils tonnages à Saint-Guénolé !

La colonie de vacances de Saint-Guénolé est arrivée à Annecy depuis huit jours, elle rassemble 48 garçons et 38 filles de Saint-Guénolé et de Plozévet. Tout se passe bien malgré un temps assez humide.

Mardi 27 : les Pères du Saint-Esprit proposent leur exposition itinérante place du marché, accompagnée de films à l’abri du marin. Ils présentent les aspects géographiques, économiques et religieux de l’Afrique noire d’aujourd’hui.

Vendredi 30 : le « Cap Cavall » débarque 3500 thons, « Le Résolu » 3400.

Week-end du 31 : « Les félins » de René Clément, avec Alain Delon et Jane Fonda, au cinéma Celtic.

Autres films de juillet : « Une certaine rencontre » de Robert Mulligan avec Steve McQueen et Nathalie Wood le 1er, « Le plus sauvage d’entre tous», western de Martin Ritt avec Paul Newman le 7 , « Les quatre cavaliers de l’Apocalypse » de Vincente Minnelli le 13 et le 14, « Méfiez vous Mesdames » comédie de André Hunnebelle avec Paul Meurisse et Danièle Darrieux le 19, « T’es plus dans la course papa » de Bud Yorkin avec Frank Sinatra le 21, « Le vice et la vertu » de Roger Vadim avec Annie Girardot et Robert Hossein le 26, « Le jour et l’heure » de René Clément avec Simone Signoret le 28.

Le mois de juillet a été très frais.


Bilan du port : 698 t pour un chiffre d’affaires de 2 216 000 F. L’essentiel vient du thon : 661 t de thon ont été débarquées. La campagne thonière est tellement fructueuse que deux chalutiers désarment pour rejoindre la flottille : « Appel du large » et « Anita Conti » , portant à 50 le nombre de thoniers du port.

AOUT

Lundi 2 : vent fort, rafales de 75 km/h à Penmarc’h

Mercredi 4 : le « Gué Bihen » est à la vente avec 3250 thons.

Naufrage au large de la Cornouailles anglaise du chalutier « Louison Bobet » du Conquet. L’équipage est recueilli par un chalutier de Moguériec qui le dépose à St-Mary’s (Iles Scilly). Le « Ketty et Micou » qui faisait route terre, se détourne pour prendre les marins et les ramener au Conquet.

Vendredi 6 : les enfants des colonies de vacances présents à Saint-Guénolé, en provenance des Vosges, de Haute-Savoie et de Courbevoie, présentent un spectacle Salle Kerfriden.

Week-end du 7 : « La conquête de l’Ouest », western coréalisé par Henry Hathaway, John Ford et George Marshall, au cinéma Celtic.

Samedi 7 : mauvais temps, journée très fraiche. L’été est vraiment pourri.

le Premier ministre Georges Pompidou et son épouse visitent les rochers de Saint-Guénolé, puis déjeunent « chez Dodone » à l’Hôtel de la Mer.

Audierne remporte le tournoi annuel de volley-ball de Penmarc’h, en battant Saint-Guénolé en finale par 2 sets à 1.

Dimanche 8 : la Fête des Cormorans se déroule sous le soleil devant une foule dense. Défilé dans les rues le matin, spectacle au stade l’après-midi et bal le soir. La nouvelle reine se nomme Christiane Lucas, ses demoiselles d’honneur sont Monique Le Lay et Marcelle Le Goff.


Lundi 9 : « Gâs de Saint-Gué » débarque 3000 thons

Mardi 10 : le « Tonton Louis » en panne d’embrayage est pris en remorque par le « Fils de l’Océan ».

Mercredi 11 : le « Gloria Maris », victime d’ennuis mécaniques a dû écourter sa marée. Il débarque 1900 thons.

Jeudi 12 : après avoir cassé la remorque avec le « Fils de l’océan » à six reprises, le « Tonton Louis » choisit finalement de rentrer par ses propres moyens, il fait route terre au ralenti.

Vendredi 13 : un marin de « l’Enfant des houles » pêche un thon de 5 kg dans le port de Kérity.

Week-end du 14 : « L’homme de Rio » de Philippe de Broca, avec Jean-Paul Belmondo et Françoise Dorléac au cinéma Celtic.

Lundi 16 : la campagne est toujours désastreuse pour les onze sardiniers du port ; ils envisagent de désarmer.


Mardi 17 : les nombreux thoniers rentrés depuis une semaine n’ont pas franchi la barre des 3000 thons, mais une embellie apparaît avec « Reine des Berceaux » de Kérity qui débarque 3500 thons.

Jeudi 19 : « Fiancé des mers » 3350 thons.

L’équipe de Saint-Guénolé remporte le tournoi de volley inter-plages à Audierne.

Quatre baigneurs se retrouvent en difficulté au sud de la Torche. Malgré l’intervention de sauveteurs bénévoles, dont les enfants de Jean de Rechniewski à bord de leur canot, une victime est à déplorer.

Décès de Yves Stéphan, 61 ans, directeur de la Coopérative maritime des patrons pêcheurs.

Vendredi 20 : « Magicien » 3200 thons, « Youen » 3325 thons.

Week-end du 21 : « Fantomas » de André Hunnebelle, avec Louis de Funès et Jean Marais au cinéma Celtic.

Samedi 21 : les obsèques de Yves Stéphan sont suivies par plus de 1500 personnes.

Le cirque Pinder ORTF est à Pont-l’Abbé.

Mardi 24 : « l’Etoile filante » a du écourter sa marée en raison d’une panne électrique. Il débarque 200 thons.

Mercredi 25 : lors de la dernière réunion du Syndicat d’initiative qui s’est tenue en présence de Jean Bazaine, plusieurs projets ambitieux ont été abordés. En prenant exemple sur le Salon de peinture, il est envisagé d’organiser des concerts, des représentations théâtrales, de la danse…et de faire de Penmarc’h « un centre parmi les plus intéressants des centres régionaux français ». Jean Bazaine est également intervenu pour que le Syndicat d’initiative et la commune protègent efficacement la pointe de Penmarc’h.

Week-end du 28 : « Bons baisers de Russie » de Terence Young, avec Sean Connery, au cinéma Celtic.

Le « Résolu », en panne complète à 30 milles à l’ouest de Penmarc’h, doit demander de l’aide. Il est d’abord assisté par l’escorteur d’escadre « Guépratte », jusqu’à l’arrivée du  « Suzette et Monique » qui le prend en remorque et le ramène à Saint-Guénolé.

Mardi 31 : les apports de thons sont en baisse depuis plus d’une semaine, la moitié environ de la flottille devrait désarmer. Si certains hésitent encore, les nouvelles des lieux de pêche n’incitent pas à repartir.

Emeutes dans le ghetto noir de Watts à Los Angeles, elles font 34 morts et plus de 1000 blessés. Il a fallu 15000 hommes de troupe pour rétablir le calme.

La commission de visite de sécurité ne félicite qu’un seul bateau parmi ceux qu’elle a inspectés au mois d’août à Saint-Guénolé : le « Jean-Luc et Philippe ».

698 t. de thon ont été débarquées en août, mais seulement 4 t. de sardine à cause des températures trop froides du mois d’août. Au total 735 t de poisson ont été débarquées (560 T. en 1964). Le chiffre d’affaires se monte à 2 345 000 F, c’est le record du port (1 604 000 F en 1964).

Autres films projetés en août au Celtic : « Un chien dans un jeu de quilles » de Fabien Collin avec Christian Marquand le 2, « La chasse à l’homme » d’Edouard Molinaro avec Jean-Claude Brialy le 9, « Les ambitieux » d’Edward Dmytrick, avec George Peppard et Carroll Baker le 11, « Quatre garçons dans le vent » de Richard Lester, avec les Beatles le 16, « Ballade pour un voyou » de JC Bonnardot, avec Laurent Terzieff le 18,                           « Carambolages » de Marcel Bluwal, avec Brialy et Sophie Daumier le 23, « Electre » de Michael Cacoyannis, avec Irène Papas le 25.

Les demandes de location ont été très nombreuses, le Syndicat d’initiative n’a pas pu toujours les satisfaire.

SEPTEMBRE

Mercredi 1er : Le thonier « Fils de l’Océan » est en panne de moteur

« Climats » de Stellio Lorenzi, avec Marina Vlady, au cinéma Celtic

Vendredi 3 : depuis quelques jours, tous les thoniers qui sont rentrés ont débarqué des pêches médiocres.

Week-end du 4 : « Becket » de Peter Glenville, avec Richard Burton, au cinéma Celtic

Celtic, tél 1965 09

Dimanche 5 : très beau dimanche d’été. A l’occasion du pardon de saint Fiacre, une fête foraine se déroule sur la place et un bal est organisé en soirée salle Kerfriden.

Lundi 6 : seuls trois thoniers restent en mer, les autres ont déjà désarmé ou sont en cours de désarmement.

Mardi 7 : « Touch Coic » est  à la vente avec 250 thons, ainsi que l’« Etoile filante » avec 200 thons.

La sardine commence à revenir en baie d’Audierne. C’est une bonne chose, car jusqu’à présent l’année 1965 était bien partie pour être la plus mauvaise année du siècle pour l’ensemble des ports sardiniers français.

Mercredi 8 : le dernier thonier est à la vente, c’est le « Tonton Louis » avec 100 thons.

Sans titre
Le « Tonton Louis »

Malgré une fin de campagne décevante, Saint-Guénolé avec 1371 tonnes devient le premier port breton et le troisième port français pour le thon de ligne, derrière Saint-Jean de Luz et les Sables d’Olonne. En 1964 Saint-Guénolé était seulement 6ème malgré un tonnage supérieur : 1425t.

Jeudi 9 : au cours d’une conférence de presse Charles de Gaulle annonce le retrait prochain de la France de l’OTAN.

Vendredi 10 : la semaine a enfin été correcte pour les sardiniers

Week-end du 11 : « Le cardinal » de Otto Preminger, avec Tom Tryon et Romy Schneider, au cinéma Celtic.

Celtic, Tél 1965 09 (2)

Dimanche 12 : vers 16h, deux voitures entrent en collision à Kervilon, il y a trois blessés.


A Berné, pour leur premier match de championnat, les Cormorans sont battus 3 à 0.

Vers 18h, le « Guy Michel », chalutier de 14m coule dans le port du Guilvinec.

Mardi 14 : le « Guy Michel » est renfloué avec l’aide entre autres de « l’Antarès » de Saint-Guénolé. Il pourra être remis en état de naviguer.

Séven, Léon, Tél 1965 09

Vendredi 17 : coup de vent : 95km/h à Ouessant ; plusieurs chalutiers se dirigent vers les ports de Kinsale et Milford Haven.

Week-end du 18 : « Et vient le jour de la vengeance » de Fred Zinnemann, avec Gregory Peck et Anthony Quinn, au cinéma Celtic.

Samedi 18 : les chalutiers sont en relâche.

Dimanche 19 : accalmie au nord, une grande partie des chalutiers a repris la mer.

Beau temps sur Saint-Guénolé.

Les Cormorans sont battus à domicile par l’Hermine concarnoise 0 à 1.

Lundi 20 : M. Morand prend ses fonctions comme administrateur du quartier maritime du Guilvinec, il succède à M. Bonnassies.

Mardi 21 : bonne journée pour la sardine en baie d’Audierne ; elle s’est bien vendue malgré sa grosse taille.

Vendredi 24 : tempête soudaine en matinée.

Week-end du 25 : « Les clés de la citadelle » de Cliff Owen, au cinéma Celtic

Samedi 25 : retour du beau temps

Loch, tél 1965

Dimanche 26 : grâce à l’électrification de la ligne Paris-Rennes, Quimper n’est plus qu’à 6 heures de Paris au lieu de 6 heures 30 à 7 heures. D’autre part, les locomotives BB Diesel remplacent de plus en plus souvent les locomotives à vapeur en gare de Quimper.

Les Cormorans de Penmarc’h en difficulté en championnat, se font étriller par l’US Pont-l’Abbé en coupe de France : 6 à 1.

Conseil municipal : demande de création d’un poste d’abonnement public de téléphone chez M. Cochennec, commerçant à Kervilon et demande d’installation d’une boîte à lettres près de la boulangerie Kerouedan.

Lundi 27 : rentrée des classes primaires.

Bilan du mois de septembre au port : 185 tonnes débarquées, 404 000 F de chiffre d’affaires. C’est nettement inférieur à l’année précédente (754 tonnes, 1 936 000 F). Il faut incriminer cette baisse à la fin prématurée de la campagne de thon et à des apports très moyens de sardine.

OCTOBRE

Week-end du 2 : « Christelle et l’Empereur » de F.J. Gottlieb, au cinéma Celtic

Dimanche 3 : les Cormorans sont battus 2 à 1 par Saint-Colomban de Locminé. Ils sont derniers du championnat de DRH.

Lundi 4 : départ vers les ports d’Allemagne du nord d’une délégation de jeunes marins appartenant à la JMC (Jeunesse maritime chrétienne). Plusieurs marins de Saint-Guénolé participent à ce voyage d’étude.


C’est la rentrée au lycée Laënnec, elle avait été retardée en raison de travaux dans la cour.

Dans la nuit, « les Trois couleurs » heurte violemment une épave flottante. Une importante voie d’eau se déclare aussitôt. Le bateau réussit néanmoins à se rendre à Sainte-Evette où les pompiers d’Audierne interviennent pour vider l’eau.

Jeudi 7 : il fait très beau depuis plusieurs jours.

Week-end du 9 : « La ruée des Vikings » de Mario Bava, au cinéma Celtic

Dimanche 10 : les Cormorans marquent leur premier point grâce à un match nul à domicile contre Port-Louis : 0 à 0.

Mercredi 13 : Jacques Monod, François Jacob et André Lwoff sont prix Nobel de médecine

Vendredi 15 : le chalutier « Le Flibustier » du port du Guilvinec vient grossir la flottille de Saint-Guénolé. Il sera commandé par Arthur Boënnec qui était depuis quelque temps le patron de « La Chaumière du pêcheur ».

Depuis quelques jours un nouveau chalutier est en construction au chantier des Charpentiers réunis à Saint-Guénolé. Il est destiné à Jacques Savina, patron du « Petite Jacqueline ».

Week-end du 16 : « Rififi à Tokyo » de Jacques Deray, au cinéma Celtic

Samedi 16 : la semaine a été correcte pour la douzaine de sardiniers encore en activité à Saint-Guénolé, en particulier lundi avec 20 tonnes débarquées et jeudi avec 24 tonnes.

Dimanche 17 : les Cormorans perdent un nouveau derby à Pont-l’Abbé, cette fois contre la JA en Coupe de l’Ouest : 1 à 0.

Kermesse paroissiale dans l’ancienne usine Le Hénaff avec de nombreux stands et jeux. Le vainqueur du concours de galoche gagne un cochon vivant. La journée est animée par Les Cratères, un des meilleurs groupes de rock de la région. En soirée, un spectacle de magie est organisé, avec l’illusionniste O-Shan et Naga, la femme au cerveau d’acier.

Lundi 18 : ouverture de la nouvelle criée de Loctudy (halle de vente et cinq magasins de marée). Saint-Guénolé attend toujours la sienne.

Jeudi 21 : compte rendu de la Commission de visite des bateaux du quartier du Guilvinec : sur 102 bateaux examinés, 8 sont félicités par la Commission, dont trois de Saint-Guénolé : le « Kergarrien », le « Gloria Maris » et le « Jacques et Martine ».

Kergarrien
Le « Kergarrien »

Week-end du 23 : « Hercule à la conquête de l’Atlantide » péplum de Vittorio Cottafavi, au cinéma Celtic.

Samedi 23 : conférence et projection de diapositives sur le Laos à l’Abri du Marin, par le père missionnaire l’Hénoret de Tréffiagat, qui y séjourne depuis huit ans.

Lancement chez Léon Gléhen au Guilvinec du « Nous Deux » pour Roger Donnard de Saint-Guénolé. C’est un ligneur de 8 m équipé d’un moteur Bolinder de 50cv. Il possède une coupe très innovante avec un grand gaillard et une passerelle avancée.

Dimanche 24 : encore un nul pour les Cormorans : 0 à 0 à Lochrist contre l’US Montagnarde.

Accident mortel au port où un homme fait une chute de 6 mètres.

Lundi 25 : un chalutier de 17m est mis en chantier aux Charpentiers réunis de Léchiagat pour le compte de l’armement de Jean-Louis Stéphan de Saint-Guénolé. Il sera commandé par René Rivoal, actuel patron du « Didier Danièle ».

Jeudi 28 : vers 17h un tas de foin prend feu chez Madame Le Rhun à Kervédal. L’incendie est d’origine criminelle, la coupable est une voisine de 67 ans. Rapidement identifiée, elle est écrouée à la maison d’arrêt de Mesgloaguen à Quimper.

Vendredi 29 : après deux semaines décevantes, les 11 sardiniers encore en activité ramènent 24 tonnes de poisson.

Mehdi Ben Barka, leader de l’opposition au roi du Maroc est enlevé à Paris. C’est le début de l’affaire Ben Barka.

Week-end de la Toussaint : au cinéma Celtic, « Kali Yug déesse de la vengeance » de Mario Camerini, avec Paul Guers, Senta Berger et Claudine Auger et sa suite « Kali Yug, le mystère du temple hindou ».

Le mois d’octobre a été exceptionnellement beau.

Bilan du port : 270 tonnes débarquées (226 t. en octobre 1964) dont 211 t de sardines qui se sont bien vendues. 440 000 F de chiffre d’affaire (353 000 F en 1964). Cette hausse  n’est pas générale, car les chalutiers côtiers ont beaucoup de mal à s’en sortir.

NOVEMBRE

Dimanche 1er : de nombreux chalutiers sont en relâche.

Réunion amicale au Café de la criée, à l’occasion du départ en retraite de Jean-Marie Gloaguen, douanier à Saint-Guénolé depuis 1956.

Première victoire des Cormorans en championnat : 4 à 2 contre l’Alréenne, buts de Nedelec (2), Donnard et Carrer.

Lundi 2 : le compte-rendu de l’assemblée du Syndicat d’initiative paraît dans la presse : le maire annonce que le projet de salle omnisport est reporté, les travaux ne commenceront pas avant deux ans. Quant au projet d’école de voile, la municipalité recherche une usine désaffectée pour l’abriter. Les membres du Syndicat d’initiative expriment le souhait de création d’un bassin de natation à Pors Carn, destiné à l’initiation des enfants. Il est également envisagé de favoriser l’implantation d’une station de thalassothérapie dans la commune de Penmarc’h. Par ailleurs, le problème du camping sauvage est évoqué.

Plusieurs chalutiers profitent d’une accalmie pour sortir des ports britanniques et irlandais.

Jeudi 4 : le Secrétaire général de la marine marchande, Jean Morin, accompagné du préfet Eriau visitent le port et rencontrent une délégation d’acteurs économiques de Saint-Guénolé.

Temps froid depuis quelques jours.

Vendredi 5 : décès de l’auteur et metteur en scène de théâtre Léon Chancerel, qui séjournait régulièrement à Kerbervet dans les années trente.

Week-end du 6 : « Les internées de Kampili », film japonais de Manao Horiuchi, au cinéma Celtic.

Lundi 8 : le temps redevient doux.

Début d’une série de cours de secourisme à l’abri du marin.

Mardi 9 : première récolte de maïs grain en Pays Bigouden : l’essai a eu lieu à Kervay en Combrit.

Mercredi 10 : le « Koroller ar Mor » a ramené dans son chalut un tronc d’arbre fossilisé datant de plusieurs millénaires.

Mercredi 10 et jeudi 11 : « Le pont de la dernière chance », film de guerre de Zika Mitrovic,  au cinéma Celtic.

Jeudi 11 : les chalutiers sont pour partie en relâche à Milford Haven, Kinsale et Cork, les autres sont souvent à la cape.

Vendredi 12 : dans l’après-midi quatre personnes sont enlevées par une lame à la Torche, une seule parvient à se sauver en s’agrippant à un rocher.

Les chalutiers sont presque tous sortis, sauf le « Ketty et Micou » et « l’Appel du large » qui sont toujours à Cork.

Week-end du 13 : « Les rois du soleil » de Jack Lee Thompson, avec Yul Brynner et Georges Chakiris, au cinéma Celtic.

Samedi 13 : temps froid, tempête avec des rafales à 90 km/h à Penmarc’h dans la nuit de samedi à dimanche.

Dimanche 14 : le leader Fouesnant bat les Cormorans 4 à 3 (buts de Carrer, Pascual et Donnard).

Lundi 15 : le froid persiste.

Les chalutiers sont en pêche, sauf le « Flibustier » à Newlyn, le « Patricia » et le « Boucanier » à Kinsale.

Mardi 16 : le temps s’est un peu radouci, mais la tempête revient : 91 km/h à Penmarc’h. La mer est très creusée. Trois bateaux coulent dans le port de Larvor.
Le temps est encore plus mauvais sur les îles britanniques. Les chalutiers sont en relâche ou font route vers les abris de Bearhaven, Kinsale et Milford Haven.

Mercredi 17 : rafales de 100 km/h à Penmarc’h.

Le chalutier « Ton Michel » du Croisic chavire sur la côte sud de l’île d’Yeu faisant six victimes, dont deux marins de Saint-Guénolé : Joseph Le Gall, 43 ans et son fils Jean-Claude, 15 ans et un autre marin de Penmarc’h.

Les onze sardiniers désarment en raison du mauvais temps. Avec 364 tonnes débarquées en 1965, Saint-Guénolé est le 9ème port français. Il perd deux places par rapport à 1964 où 491 tonnes avaient été débarquées.

Jeudi 18 : le mauvais temps persiste, mais les chalutiers ont repris la mer.

Vendredi 19 : « l’Abbé Garo » est toujours en réparation suite à la tempête à Crosshaven.

Sans titre
« Abbé Garo »

Week-end du 20 : « Les bricoleurs», comédie de Jean Girault, avec Darry Cowl, Francis Blanche et Jacqueline Maillan,  au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : Cormorans de Penmarc’h – Ergué-Armel : 2 à 2 (buts de Seven et Pascual)

Lundi 22 : « Reine des berceaux » victime d’ennuis mécaniques est en réparation à Kinsale depuis le week-end.

Mardi 23 : retour du froid

Mercredi 24 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ». « Le Ravageur » fait route Kinsale avec le chalutier le « Bonne Nouvelle » en remorque.

Jeudi 25 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ». Le « Yvonne-Marcel » est à Newlyn.

Week-end du 27 : « L’assassin connaît la musique » de Pierre Chenal, avec Paul Meurisse et Maria Schell,  au cinéma Celtic.

Samedi 27 : séance du Conseil municipal. A l’ordre du jour, demande de classement de l’accès à l’église de Saint-Guénolé en voirie communale et demande d’aliénation de l’immeuble voisin de la Tour carrée, situé à l’angle des rues Pierre-Sémard et Frédéric Joliot-Curie.

Une tempête particulièrement forte balaye presque toute la France, les rafales atteignent 162 km/h à Rostrenen. Les chalutiers sont à Milford Haven ou à la cape.

Dimanche 28 : au nord les chalutiers sont à nouveau en pêche, mais c’est en Pays bigouden que ça se gâte avec des rafales de 110 km/h à Penmarc ‘h.

Lundi 29 : violente tempête : 150 km/h à Penmarc’h avec des averses diluviennes et une très forte houle. C’est la plus forte tempête depuis vingt ans.

Les chalutiers sont à nouveau en relâche.

Mardi 30 : encore des rafales à 90km/h à Penmarc’h.

Les chalutiers qui étaient à Kinsale ont pu sortir, les autres sont toujours en relâche.

Bilan mensuel du port très faible : 34 t pour 73 000 F de chiffre d’affaires. (en 1964 63 t pour 117 000 F). Novembre a été marqué par le mauvais temps qui a empêché les chalutiers de sortir pendant la moitié du mois. La douzaine de bateaux qui pêchent au filet trémail quant à eux déplorent de nombreuses pertes de matériel.

DECEMBRE

Jeudi 2 : après une accalmie d’une journée, certains chalutiers sont à nouveau « en pêche mauvais temps » ou « à la cape », les autres font route Milford Haven ou Newlyn.

Vendredi 3 : tempête, rafales de 110km/h à Penmarc’h. Tous les chalutiers sont à Milford Haven ou Newlyn.

L’eau envahit le Ster Kerdour à Larvor détruisant les cultures et emportant les tas de goémon sur la dune.

Le « Notre-Dame du Sacré-cœur », caseyeur du Guilvinec, talonne près du port de Tinduff en rade de Brest. Le patron réussit à repartir et à l’échouer sur le rivage, évitant ainsi le naufrage.

Week-end du 4 : « l’Homme tranquille » de John Ford, avec John Wayne et Maureen O’Hara, au cinéma Celtic.

Dimanche 5 : élections présidentielles : le général de Gaulle est mis en ballotage. A Penmarc’h il y a eu 4220 votes exprimés pour 5439 inscrits. De Gaulle a obtenu 2175 voix, Mitterrand 1361, Lecanuet 464, Tixier Vignancourt 105, Barbu 73 et Marcilhacy 42.

Vent violent.

Victoire de Lanester 1 à 0 à Penmarc’h.

Mardi 7 : les chalutiers ont repris la mer.

Décès de Jean-Louis Hélias, 52 ans, ancien patron pêcheur.

« Maryse Odile » débarque 10,4 tonnes de poissons et langoustines à Douarnenez.

Jeudi 9 : retour de la tempête, rafales de 105 km/h à Penmarc’h.

Les chalutiers sont, soit « en pêche mauvais temps », soit « à la cape », soit en relâche ou en route vers les ports irlandais ou britanniques.

Vendredi 10 : la tempête n’en finit pas, 115 km/h à Penmarc’h.

Les chalutiers sont tous en relâche à Milford Haven ou à Newlyn, à part le « Mousse bihan couz » qui est à Cork.

Week-end du 11 : «Hercule se déchaîne » de Gianfranco Parolini, avec Brad Harris, au cinéma Celtic

Dimanche 12 : Etel bat Penmarc’h 2 à 1 ; but de Pascual pour les Cormorans.

Jeudi 16 : réunion électorale de soutien à François Mitterrand au cinéma Celtic, avec Alain Dilosquer et Bastien Volant.

Week-end du 18 : «Le grand McLintock », western de Andrew McLaglen, avec John Wayne et Maureen O’Hara, au cinéma Celtic.

Samedi 18 : les chalutiers font tous route Kinsale, sauf  « Koroller ar Mor » et  « Maryse Odile » qui se dirigent vers Milford Haven. « Maryse Odile » a pris son chalut dans son hélice ; il a du faire appel au « Monique et Maryvonne » d’Audierne pour le remorquer.

Dimanche 19 : Charles de Gaulle est réélu président de la République. A Penmarc’h il y a eu 4243 votes exprimés pour 5439 inscrits. De Gaulle a obtenu 2465 voix et Mitterrand 1778. Dans le bureau de Saint-Guénolé De Gaulle arrive moins nettement en tête avec 846 voix, Mitterrand obtient 798 voix.

Lundi 20 : fortes pluies.

Les chalutiers sont désormais tous en pêche.

Noël et Louarn, tél 1965 12

Jeudi 24 : les fêtes de noël sont compromises pour de nombreux marins de Saint-Guénolé. Certains chalutiers font route Kinsale, d’autres y sont déjà, plusieurs se signalent « en pêche mauvais temps » ou « à la cape ».

Week-end du 25 : «Son fidèle compagnon » de Rafael Baledon, avec Joselito, au cinéma Celtic

Dimanche 26 : les chalutiers sont à nouveau en pêche.

Les Cormorans battent l’US Quimperlé 1 à 0, grâce à un but de Donnard. Ils sont en avant-dernière position du championnat de DRH avec 7 points.

Lundi 27 : beau temps.

Mardi 28 : le Conseil municipal décide de créer une nouvelle route entre la station du câble sous-marin et la Torche ; l’adjudication est prévue fin janvier-début février. Il vote également des subventions aux écoles catholiques de la commune.

Mercredi 29 : retour du froid, du vent et de la pluie.

Jeudi 30 : il est question de créer un club d’échec à Saint-Guénolé : une réunion pour la constitution de ce club a lieu en soirée au Triskel à l’instigation de MM Sénéchal et Faucher.

Mauvais temps, « Anita Conti » s’abrite à Tresco, les autres chalutiers se dirigent vers Milford Haven à l’exception du « Résolu ».

Vendredi 31 : bal des Cormorans aux Salons Kerfriden.

Bilan du port pour décembre : 31 tonnes débarquées pour un chiffre d’affaires de 136 000 F (25 tonnes et 99 000F en 1964). Comme l’année dernière, les chiffres sont très faibles en raison du mauvais temps. Cependant la pêche au trémail redémarre plutôt bien.
________________________________________

Remarques, statistiques et autres évènements de 1965

Penmarc’h a enregistré 95 naissances (dont 91 à Pont-l’Abbé), 42 mariages et 106 décès en 1965. Le nombre des décès prend l’ascendant sur celui des naissances en 1965 et cette situation va devenir la norme.

76 permis de construire ont été déposés à Penmarc’h en 1965.

La flottille s’est enrichie de cinq bateaux neufs : « Gâs de Saint-Gué », « Gourami », « Gué Bihen », « Monna Lisa » et « Résolu », auxquels il faut ajouter le « Flibustier », qui jusqu’alors était rattaché au port du Guilvinec et « Patricia« , dont le port d’attache sera Saint-Guénolé, bien qu’immatriculé à Camaret. Comme seuls deux bateaux ont quitté le port : « Yves-Ollivier« , parti fin avril pour Concarneau, puis Dakar et « Junon » qui effectue sa dernière marée en mai avant de rejoindre Concarneau, le solde demeure nettement positif. Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux atteint le chiffre record de 82. Pour les canots, on constate également une forte augmentation, avec quatre nouveaux : « Ar Brestoizen », « Gai moussaillon », « Nous deux » et « Vers l’avenir », qui portent à 15 le nombre des 3 à 10 tonneaux. Au total il y a 97 bateaux de plus de 3 tonneaux au port !

Résolu coll blp
« Le Résolu« , une des nouvelles unités de 1965.

2300 tonnes ont été débarquées au port (dont 60% de thon) ce qui représente un chiffre d’affaires de 6 543 000 F. Le bilan est inférieur de 24% à 1964 en tonnage et de 4% en prix, mais 1964 était une année exceptionnelle. Cette année la pêche au maquereau n’a rien donné et la pêche à la sardine a été plutôt médiocre. Heureusement qu’il y a eu le thon et aussi la pêche au filet trémail pour les plus petites unités.
Les chalutiers hauturiers de Saint-Guénolé qui vendent à Concarneau ou à Douarnenez réalisent une bonne année avec plus de 3500 tonnes. Ils sont huit à dépasser les 6 tonnes de moyenne par marée : « N’Holl zent » avec 7,6 t (il réalise aussi la meilleure marée du port pour 1965 avec 10,7 t en avril), « Maryse Odile » avec 6,9 t, « Appel du large » 6,5 t, « Gabrielle Maryvonne » 6.3t, « Magicien » 6.3 t, « Anita Conti » 6,2 t, « Kreis ar Pin » 6,2 t et « Bibelot » 6 t.

Fermeture définitive de deux conserveries :  Roulland en difficulté depuis 1960 (109 salariés en 1957) et l’ex-usine Le Hénaff qui avait été reprise depuis 1960 par Cailleau.

L’année 1965 aura été très pluvieuse.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire