Juillet 1969

Mardi 1er : retour du beau temps, l’affluence est déjà forte sur les plages.

Deux gendarmes ont été affectés à Saint-Guénolé pour les mois de juillet et août.

Vendredi 4 : les deux premiers thoniers cornouaillais viennent d’arriver à Audierne. Ils ont des pêches très décevantes.

Week-end du 5 : « le Samouraï » de Jean-Pierre Melville, avec Alain Delon et François Périer, au cinéma Celtic

Samedi 5 : banquet annuel des Cormorans à l’hôtel Moguérou.

Les thoniers sont pris dans une « très violente tempête, avec des montagnes de mer » (témoignage d’Yves Le Garrec, Ouest France du 19 juin 2017)

Dimanche 6 : à Saint-Guénolé le vent se lève dans l’après-midi et se renforce de plus en plus. Alors que les services météorologiques ne le prévoyaient pas, vers 19 heures c’est l’ouragan : 110 km/h à Penmarc’h avec des rafales à 157 km/h et des averses diluviennes. Les dégâts sont spectaculaires : arbres arrachés, toitures et antennes endommagées, champs de céréales et de maïs couchés. A Penfrat Plomeur une toiture s’est même envolée. Dans les ports il y a beaucoup d’amarres rompues, des coques et des gréements abîmés. Les vacanciers en camping ont également beaucoup souffert. Le fait le plus marquant s’est produit à Audierne, où le chapiteau de la ménagerie du cirque Bouglione s’est envolé, libérant les chevaux et les éléphants, ainsi qu’un tamanoir qui n’a pas été retrouvé.

Inauguration du Xème salon d’art contemporain du Guilvinec avec 2 expositions successives, en juillet « Sept peintres de la Bretagne » et en août « Fernand Léger ». Pendant les deux mois, on pourra aussi contempler diverses œuvres de peintres bretons ou inspirés par la Bretagne.

Jeudi 10 : comme en 1968, le « Koroller ar Mor » a choisi de raccourcir sa marée pour être le premier thonier de Saint-Guénolé à la vente. Il débarque 1350 thons.

Week-end du 12 : « les Cracks » d’Alex Joffé, avec Bourvil, au cinéma Celtic.

Fin de semaine ensoleillée.

Mercredi 16 : il y a désormais des thoniers à la vente chaque jour, mais les captures restent médiocres, entre 1100 et 2000 thons.

Week-end du 19 : « Sale temps pour les mouches », comédie de Guy Lefranc, avec Gérard Barray, Jean Richard et Paul Préboist, au cinéma Celtic.

Samedi 19 : deux thoniers sont à la vente avec des pêches nettement plus intéressantes : le « Coryphée » 2900 thons et « le Résolu » 2700 thons. Si le germon était rare les premières semaines, les captures des derniers jours sont très bonnes.

Dimanche 20 : premiers pas de l’homme sur la lune

Lundi 21 : matinée exceptionnelle au port, il y avait 15 thoniers à la vente, dont quatre à 3000 thons ou plus : « Régis Eric » 3900, « Reine des berceaux » 3000, « Petit comédien » 3000 et « Nymphe de la mer » 3000. 38600 thons ont été débarqués soit 200 tonnes. C’est le record du port.

« Reine des berceaux »

Premiers pas sur la lune de Neil Armstrong.

Eddy Merckx remporte le Tour de France.

Mardi 22 : « Gâs de Saint-Gué » débarque 3300 thons.

Mercredi 23 : chute des températures.

Week-end du 26 : « La vingt-cinquième heure » d’Henri Verneuil, avec Anthony Quinn, Virna Lisi et Serge Reggiani, au cinéma Celtic.

Dimanche 27 : première messe dominicale à Saint-Guénolé pour Claude Perennou, le nouveau recteur. Originaire de Guengat, il vient de Plougastel-Daoulas où il a dirigé pendant 12 ans l’école Saint-Pierre. Il remplace Alfred Caudan, recteur de la paroisse de 1962 à 1969.

Films projetés en semaine au cinéma Celtic : « Et par ici la sortie » de Willy Rozier,  « Les malabars sont au parfum » de Guy Lefranc, avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, « Le bon, la brute et le truand » de Sergio Leone, avec Clint Eastwood.

Bilan du port : 799 tonnes, chiffre d’affaires de 2 846 000 F.

Publié dans 5 : De 1870 à nos jours | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire