1963

JANVIER

Le mois de janvier est extraordinairement froid mais reste plutôt ensoleillé sur le Finistère.

Mardi 2 : tempête. Les chalutiers de Saint-Guénolé qui n’ont pas passé les fêtes à terre sont, soit en relâche à Milford Haven, soit à la cape, soit « en pêche mauvais temps ».

Week end du 5 : au cinéma Celtic, « La guerre de Troie » de Giorgio Ferroni avec Steve Reeves, l’acteur incontournable des péplums.

Mercredi 9 : disparition du chalutier concarnois « le Vachic », avec 10 hommes à bord.

Jeudi 10 : une grande partie de la flottille est signalée en relâche à Milford Haven ; les autres chalutiers sont à Galway, Valencia ou Newlyn. Deux bateaux sont à la cape.

Si le début de janvier a été relativement doux, l’air glacial revient le 10. Le froid s’installe pour plusieurs semaines.

Lancement au chantier Hénaff du Guilvinec du « Belle Bretagne », 15m40, 33 tonneaux, il est équipé d’un moteur Baudouin de 160cv. Le patron, Marcel Bescond, commandait jusqu’à présent le « Reine des flots ».

Vendredi 11 : accalmie, les chalutiers repartent en pêche.

Week end du 12 : « Madame Sans Gêne » de Christian-Jaque avec Sophia Loren et Robert Hossein au cinéma Celtic

Mardi 15 : le froid s’amplifie, l’Odet est gelé à Quimper

Mercredi 16 : retour au port du chalutier « ar Woaleden », bastingage arraché sur 10 mètres par une lame en Mer d’Irlande.

« Ar Woaléden ». Carte postale non identifiée (détail)

Jeudi 17 : au port de Saint-Guénolé, par mauvais temps et à marée basse, le « Bajyma » talonne fortement le fond rocheux et est poussé contre le quai par la violence du vent.

Nuit du 18 au 19 : le « Kanaouen-ar-Mor », maquereautier de Douarnenez, disparaît à Jones Bank avec 14 marins à bord.

Week end du 19 : « Le fils du Corsaire rouge » de Primo Zeglio au cinéma Celtic

Samedi 19 : la mer commence à geler dans le port de Saint-Guénolé. Le vent d’est souffle en tempête (120 km/h relevés à Ouessant) : de mémoire de marin on n’a jamais vu une pareille tempête de secteur est. Les chalutiers sont en relâche à Milford Haven et à Newlyn ou alors ils sont à la cape.« L’Entre nous », dont on était sans nouvelles, est rentré à Concarneau.

Dimanche 20 : le « Bajyma » appareille, mais il doit bientôt faire demi tour en raison d’une voie d’eau occasionnée par la tempête du 17.

Week end du 26 : « Le cirque fantastique » de Joseph Newman avec Joseph Mature et Rhonda Fleming au cinéma Celtic.

Les enfants s’amusent à glisser sur la glace au fond du port, dans les carrières et au « loc’h » .

Dimanche 27 : il fait un tout petit peu moins froid.

Mardi 29 : le dégel commence, mais il sera de courte durée.

Janvier : l’entreprise Dodin vient de commencer la construction d’un quai de 90 mètres au port de Loctudy.

Bilan mensuel du port  : 39 tonnes, 107 000 F de chiffre d’affaires. L’ activité a été très réduite en raison du mauvais temps et du froid. Les routes ont souvent été impraticables ce qui a entraîné des problèmes de transport de la pêche.

FEVRIER

L’hiver très rigoureux se poursuit pendant tout le mois.

Vendredi 1er : il neige à Saint-Guénolé.

Week-end du 2 : « le Cid » d’Anthony Mann, avec Charlton Heston et Sofia Loren au cinéma Celtic

Samedi 2 : nouvelle vague de froid sur le Finistère (-20° à Carhaix !)

Mercredi 6 : violent coup de vent et réchauffement des températures. Au matin, à marée basse, on constate que beaucoup de poissons engourdis ou morts de froid se sont échoués sur la côte. Le phénomène s’était déjà produit pendant les dernières semaines, mais pas avec cette ampleur.

Dans certaines maisons on déguste du mulet à tous les repas !

Vers 21h30 : Rue Lucien-Larnicol, un marin pêcheur retraité est tué par un camion d’une entreprise pont-l’abbiste.

Vendredi 8 : le « Maryse Odile » vend 10 tonnes de poissons et de langoustines à Concarneau.

Week-end du 9 : « le Roi des sports » au Celtic et « Tête de pioche » à l’Abri du marin.

Jeudi 14 : le langoustier « Ginette » d’Audierne, victime d’une forte voie d’eau est accompagné jusqu’à Newlyn par le chalutier  « Kruguen » de Saint-Guénolé.

Vendredi 15 et samedi 16 : les chalutiers sont en relâche à Milford Haven, Newlyn et Kinsale.

Week-end du 16 : « Café Europa en uniforme » de Norman Taurog, avec Elvis Presley au Celtic.

Lundi 18 : retour de la neige.

Mardi 19 : les chalutiers sont en « pêche, mauvais temps » ou en relâche

Mercredi 20 : grève des côtiers de Saint-Guénolé par solidarité avec les marins de Douarnenez, poursuivis par le Tribunal de Quimper

Décès de Corentin Le Rhun, le fondateur des transports Le Rhun. Il avait 63 ans.

Week-end du 23 : « L’enquête de l’Inspecteur Morgan » film policier de Joseph Losey au Celtic.

Mardi 26 et mercredi 27 (pour les Gras) : « Ignace » au cinéma Celtic.

Mardi 26 : les chalutiers sont toujours « en pêche, mauvais temps », sauf trois qui font relâche à Kinsale et un qui s’est abrité aux îles Aran.

220px-Aran1

Falaise des îles Aran

Bilan mensuel du port : 41 tonnes débarquées, 113 000 F de chiffre d’affaires. L’activité du port est restée très réduite, comme en janvier.

MARS

Début mars : le temps demeure hivernal.

Week-end du 2 : « Les conquérants de l’Orient » péplum de Tanio Boccia au cinéma Celtic.

Mercredi 6 : les chalutiers sont à nouveau en relâche à Howth (près de Dublin), Milford Haven ou Newlyn.

Howth 1

Port de Howth

Le temps s’adoucit : c’est la fin du plus long hiver du XXe siècle.

Jeudi 7 et vendredi 8 : certains chalutiers reprennent la mer, beaucoup restent encore en relâche.

Vendredi 8 : tempête de suroît.

Samedi 9 : la tempête de suroît se renforce : 100 km/h à Penmarc’h au petit matin, la mer est déchaînée. Les chalutiers sont en relâche.

Week-end du 9 : « Bataillon 999 », film de guerre allemand de Harald Philipp au cinéma Celtic

Lundi 11 : la tempête, qui s’était calmée, revient avec encore plus de violence : 148 km/h à Penmarc’h le matin. Elle cause quelques dégâts dans le port : le « Marthe et Jacky » et le ligneur « Loute III » rompent leurs amarres. Le port et ses alentours sont couverts d’écume.

Mardi 12 : les chalutiers sont à nouveau en pêche.

Le « Jean-Claude Hélène » talonne dans la passe, mais les dégâts semblent minimes.

Jeudi 14 : au large de l’Irlande, un accident de mer cause le décès de trois marins sur le      « Poulbot » de Concarneau.

Les chalutiers subissent le mauvais temps : ils sont à la cape ou font route Newlyn.

Vendredi 15 : certains chalutiers sont à Newlyn ou à Howth, d’autre « en pêche mauvais temps ».

Week-end du 16 : « La famille Fenouillard » de Yves Robert avec Jean Richard et Sophie Desmarets au cinéma Celtic

Dimanche 17 : le conseil municipal de Penmarc’h décide la construction d’un mur de défense à Pen ar Beg.

Mardi 19 : le côtier « Liberté » de Saint-Guénolé, pris dans la brume après avoir passé le raz de Sein, fait naufrage à la pointe de Lervily (Esquibien). Le patron Pierre Cuillandre et les trois marins Jean Frochen, Jean-Yves et Simon Laurent sont sauvés. Le matériel est en partie récupéré, mais le bateau est perdu.

Week-end du 23 : « Kamikase » au cinéma Celtic

Dimanche 24 : le temps est enfin printanier, mais ce sera de courte durée.

Un chalutier en métal de 25 m baptisé « Tréminou » arrive au Guilvinec. C’est le premier chalutier en acier du quartier et c’est aussi désormais la plus grosse unité du Pays bigouden.

Lundi 25 : deux ouvriers travaillant sur le chantier du port se retrouvent coincés par la marée sous l’appontement. Accrochés à des poutres, dans l’eau jusqu’au cou, ils sont sauvés in extremis grâce à la réalisation de deux trous au marteau-piqueur dans les 30 cm de béton armé.

Mardi 26 : annonce du décès d’Emile Raphalen, 53 ans, croix de guerre 1939-1945.

Un taxi de Saint-Guénolé tombe dans le port de Douarnenez à marée basse. Il conduisait l’équipage du chalutier « Kruguen ». Cinq des sept occupants sont blessés.

Séance de démonstration de cuisine au cinéma Celtic, en préambule à l’exposition d’appareils ménagers de l’Hôtel Lanthony.

Jeudi 28 : ouverture de l’exposition d’appareils ménagers. Organisée par EDF, les grossistes et les installateurs revendeurs, elle se prolongera jusqu’au 4 avril.

Le « Marie Suzanne » débarque 13,9 tonnes de poissons et de langoustines à Concarneau.

Assemblée générale des commerçants et artisans de la commune au Celtic, animée par M. Morizoo, délégué régional PME.

Vendredi 29 : réception des travaux de l’ouvrage de protection du port sur l’île Conq.

Week-end du 30 : « L’ennemi dans l’ombre » film d’espionnage de Charles Gérard au cinéma Celtic

Dimanche 31 : bal costumé des écoles de Saint-Guénolé, salle Kerfriden.

Mars : les travaux d’aménagement de la place de Saint-Guénolé sont en cours.

Le bilan mensuel du port : 108 tonnes, chiffre d’affaires de 161 000 F. Le bilan reste médiocre en raison du froid au début du mois et du mauvais temps. La hausse du prix du poisson ne compense pas le net recul du tonnage débarqué.

AVRIL

Mercredi 3 : projection d’un classique du western au cinéma Celtic « L’homme des vallées perdues » de Georges Stevens, avec Alan Ladd et Jean Arthur.

Jeudi 4 : le « Cénacle », patron Pierre Garrec et le « Mab Mouss bihen » patron Sébastien Seven partent pour la campagne de maquereau. Ils réitèrent leur expérience de chalut en bœufs de l’année dernière.

Vendredi 5 : après le « Tréminou », c’est le « Tronoën » qui arrive au port du Guilvinec. C’est un chalutier en acier, construit lui aussi au Danemark pour l’Armement Guilviniste.

Week-end du 6 : « Ecoute ma chanson », comédie musicale espagnole de Antonio Del Amo avec Joselito au Celtic.

Lundi 8 : Michel Jazy remporte la 14ème édition du tour de la ville de Pont-l’Abbé.

Mardi 9 : naufrage aux Glénan de « l’Amzer zo » de Lorient. Les marins sont recueillis par le « Men-Bret » de Loctudy.

« L’Abbé Garo » en panne de moteur est remorqué jusqu’à Concarneau par le « Bajyma » et « La Chaumière du pêcheur ».

Mercredi 10 : projection du film « La bohémienne » avec Laurel et Hardy à l’Abri du marin.

Lancement du ligneur de Pierre Biger : « Ce soir » (7m50) au chantier Cariou de l’Ile-Tudy.

Jeudi 11 : fin du stage de moniteurs de colonie de vacances du CEMEA qui s’est tenu à l’école de Saint-Guénolé ; il était animé par M. Jean Olivier, professeur au CEG de Plozévet.

Week-end du 13 (Pâques) : « Dynamite Jack » western français de Jean Bastia avec Fernandel au cinéma Celtic.

Mardi 16 : le chalutier « An Dochic » de Kérity est rentré à Concarneau. Son tableau arrière était endommagé depuis plusieurs jours, écrasé par le chalutier lorientais « Elysée » qui l’avait malencontreusement abordé.

Vendredi 19 : les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps »

Samedi 20 : les chalutiers sont « à la cape » ou en relâche à Milford Haven.

Week-end du 20 ; « L’espion du Caire » de Wolfgang Schleif au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : tempête. Le vent atteint 75 km/h à Penmarc’h, mais il est beaucoup violent sur le nord du département.

Le « Nymphe de la mer » est arrivé à Concarneau avec le drapeau en berne. Il ramène le corps d’un mousse étellois disparu en décembre. Il l’a remonté dans son chalut au large de la Cornouailles anglaise.

Le « Racleur d’océan » intervient auprès d’un yacht anglais en difficulté. Il le remorque jusqu’à Milford Haven ».

Lundi 22 : les chalutiers sont toujours en relâche, « à la cape » ou « en pêche mauvais temps »

Cinq maquereautiers ont quitté le port pour une première campagne de maquereau de dérive.

Mardi 23 : les chalutiers sont en pêche.

Week-end du 27 : « Le géant de la Vallée des Rois » péplum de Carlo Campogalliani au Celtic.

Lundi 29 : la première campagne de maquereau est fructueuse : 53 t. sont débarquées. Voyant ce succès, d’autres bateaux se décident à armer au maquereau de dérive. On ressort les filets des greniers. Au bout de quelques jours, 22 bateaux se lancent dans cette campagne.

Mardi 30 avril et  1er mai : « La terreur du Masque rouge », film de cape et d’épée de Luigi Capuano au Celtic.

Bilan du port : 513 t débarquées contre 442 en 1962. L’embellie est surtout due aux apports inattendus de maquereaux (298t). Après une longue interruption, la pêche au maquereau de dérive est relancée. Les maquereautiers se recrutent désormais parmi les unités plus petites, celles qui pratiquent la pêche côtière au chalut ou la sardine le reste de l’année. Les frais engagés sont moins importants pour ce type de bateau, ce qui permet des résultats assez satisfaisants pour l’instant.

MAI

Jeudi 2 : « Ar Woaleden », en panne de moteur, est pris en remorque par le « Gloria Maris »

« Anita Conti » s’est dérouté vers Camaret pour y effectuer des réparations.

Les premières sardines de l’année font leur apparition en baie de Concarneau.

Week-end du 4 : « Lemmy pour les dames » film de Bernard Borderie avec Eddie Constantine au cinéma Celtic.

Mardi 7 : le temps est printanier.

Réunion du Syndicat d’initiative à l’Hôtel Moguérou : préparation de la saison.

Hôtel Moguérou (carte postale Jack)

Hôtel Moguérou (carte postale Jack)

Mercredi 8 : « Les assassins du dimanche » d’Alex Joffé avec Jean-Marc Thibault au cinéma Celtic. Programmation au profit des œuvres de l’Amicale laïque. La musique du film est de Denis Kieffer qui demeure à Pors Carn.

Les 8, 9 et 10 mai, les ouvrières de Cassegrain sont en grève : elles débrayent une heure par jour pour obtenir l’alignement des salaires sur ceux de Cassegrain Concarneau, la retraite complémentaire et la 4ème semaine de congés. Les représentantes syndicales sont Mmes Donnard, Stephan et Biger pour la CGT, Mme Gourlaouen et Mlle Geneviève Le Rhun pour la CFTC.

Week-end du 11 : « La révolte des esclaves » péplum de Nunzio Malasomma au cinéma Celtic.

Samedi 11 : le sardinier « En avant » de Lili Rolland s’est équipé de lamparo. C’est le premier sardinier bigouden à disposer de cette installation. Il va pouvoir travailler de nuit, sans appât et donc sans annexe.

Les chalutiers sont « en pêche, mauvais temps » ou « à la cape ».

Dimanche 12 : promenade en car de l’Amicale laïque dans le Morbihan (Etel, Quiberon, Carnac, La Trinité, Auray…)

Avis de vent fort, les chalutiers font route vers les ports britanniques et irlandais.

Les Cormorans de Penmarc’h terminent 2ème du championnat de Promotion d’honneur, à 6 points de la Stella Maris de Douarnenez.

Lundi 13 : les chalutiers sont en relâche

Les cloches de l’église viennent d’être électrifiées.

Mardi 14 : les chalutiers sont à nouveau en pêche.

Jeudi 16 : le « Jean et Michel » débarque les premières sardines de la saison à Saint-Guénolé.

Vendredi 17 : le film « L’ennemi public n°1 » est projeté à l’Abri du marin.

Week-end du 18 : « Arsène Lupin contre Arsène Lupin » d’Edouard Molinaro avec Jean-Claude Brialy et Jean-Pierre Cassel au cinéma Celtic.

Samedi 18 : lancement sous la pluie au chantier des Charpentiers réunis de Saint-Guénolé de « l’Etoile d’or » pour Thomas Gourlaouen et Jean Savina. Bateau de 15m80, équipé d’un moteur Baudouin de 160cv.

Mercredi 22 et jeudi 23 (Ascension) : « Le justicier masqué » western de Lesley Selander au cinéma Celtic

Jeudi 23 : devant 10 000 spectateurs, le prix cycliste de Plonéour est remporté par le belge Jos Wouters devant Raymond Poulidor.

Raymond Poulidor ( photo Nationaal Archief-Fotocollectie Anefo)

Raymond Poulidor ( photo Nationaal Archief-Fotocollectie Anefo)

Week-end du 25 : « Les mutins du Yorick » au cinéma Celtic

 Samedi 25 : plusieurs maquereautiers désarment pour aller pêcher la sardine.

Mai : le remembrement est en cours à Penmarc’h.

Les premières caisses de criée en plastique font leur apparition à Douarnenez.

Lancement au chantier Pierre Gléhen du Guilvinec du « Reine des Berceaux » pour Louis Loussouarn de Kérity.

Bilan du port : 1260 t dont 746 t de maquereau, chiffre d’affaire de 1 530 000 F.

JUIN

Week-end du 1er : « Hatari », film d’aventures de Howard Hawks, avec John Wayne et Elsa Martinelli au cinéma Celtic.

Samedi 1er : violent orage sur le Pays bigouden

Lundi 3 : mort du pape Jean XXIII

578px-John-xxiii-2

Mercredi 5 : « La voix du marin » de Pierre Le Pape et « En avant » de Lili Rolland partent au Palais (Belle-Ile) pour la campagne sardinière.

Même si la sardine a déserté la Baie d’Audierne depuis quelques années, ils sont encore 21 à partir pour la campagne sardinière. Seuls deux habitués ont préféré s’armer au chalut : « Déesse de la mer » et « Reine des flots ».

Reine des flots, photo Réma (extrait)

Reine des flots, photo Réma (détail)

Jeudi 6 : les premiers filets à maquereaux en nylon commencent à apparaître à Saint-Guénolé. Ils sont plus coûteux, mais il n’en faut que 5 par marin, contre 7 pour les filets en coton.

Le « Cap Cavall » heurte un rocher à l’entrée du port en raison d’un ennui de gouvernail. Les dégâts sont assez importants : étrave enfoncée, pales de l’hélice endommagées, sabot du sondeur arraché.

Dans la nuit, « ar Woaléden » entre en collision avec « An Dochic » de Kérity. Les dégâts sur « An Dochic » sont assez importants.

Vendredi 7 : le « Cap Cavall » est monté sur le slipway de Concarneau pour réparations.

Week-end du 8 : « Vendredi 13 heures » film policier de Alvin Rakoff au cinéma Celtic.

Dimanche 9 : c’est la Fête des thoniers. Au programme : concours de galoche, concours de « coinchée », course aux canards dans le port, tournoi de volley derrière l’Abri du marin, course de relais, course en sac, course à pied des plus de 40 ans, concours de remplissage de bouteilles, tir à la corde. Un concours met également aux prises les bateaux du port : l’équipage du thonier le mieux décoré gagne un transistor avec ondes marines, de même pour le côtier le mieux décoré.

La journée se termine par un bal salle Kerfriden avec élection de la reine de Penmarc’h : c’est Marie-Claude Le Roux qui est élue, avec pour demoiselles d’honneur Annie Loussouarn et Andrée Loussouarn.

Mardi 11 : « Ar woereb Naïk » ramène 500 kg de sonneurs. Les trois autres bateaux qui pêchaient le sonneur à la palangre ont déjà désarmé.

Jeudi 13 : manifestation de 250 producteurs de pommes de terre bigoudens à Pont-l’Abbé. Pour protester contre la chute des prix, ils décident une interruption des arrachages jusqu’à lundi.

Eugène Jacob succède à Hyacinthe Moguérou, démissionnaire pour raisons de santé, à la présidence des Cormorans.

Vendredi 14 : Journée particulièrement fraiche.

La flottille sardinière est rentrée, la pêche est nulle.

Les apports de maquereau décroissent nettement depuis quelques semaines.

Samedi 15 : « Le masque de fer » de Henri Decoin, avec Jean Marais et Claudine Auger au cinéma Celtic

Lundi 17: Le « Fils de l’océan » est, tout comme en 1962, le premier des thoniers de Saint-Guénolé à appareiller. La flottille se monte à 42 unités, soit le même nombre que l’an dernier. Saint-Guénolé est le premier port finistérien en nombre de thoniers ligneurs. Sept thoniers se préparent également à Kérity.

Mardi 18 : le « Puymorens » de Concarneau prend un sous-marin anglais dans son chalut.

Mercredi 19 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ». Ce mauvais temps ne concerne pas seulement les îles britanniques, il frappe aussi le Pays bigouden : un vent violent empêche les sardiniers de sortir du port.

Vendredi 21 : Plusieurs thoniers attendent une accalmie pour appareiller.

Election du pape Paul VI.

Week-end du 22 : « Un scandale à la cour » de Michael Curtiz, avec Sofia Loren et Maurice Chevalier au cinéma Celtic

Un premier groupe de thoniers quitte le port.

Dimanche 23 : Fête des écoles. La fête commence par un concert donné à 10h30 à Saint-Guénolé par la «Lyre de Pont-de-Buis ». L’après-midi c’est la kermesse au stade de Penmarc’h, avec un spectacle de danse folklorique par les « Korollerien an Aod », des matchs de volley, de hand, du football scolaire et surtout une démonstration de lendit exécutée par 300 élèves.

Week-end du  29 : « Barabbas » de Richard Fleischer avec Anthony Quinn et Silvana Mangano au cinéma Celtic

Samedi 29 : dernier voyage du train Pont-l’Abbé – Saint-Guénolé, surnommé « Tren birinik ».

Menace de grève des mareyeurs cornouaillais qui protestent contre l’implantation de la société coopérative « Marée bretonne » dans le quartier du Guilvinec. Ils estiment que cette émanation de « Pêcheurs de France » leur fera une concurrence déloyale.

Dimanche 30 : 90 personnes participent au voyage de l’Amicale laïque dans le Trégor. Le temps maussade ne les empêche pas d’admirer la Côte de granit rose.

Bilan du port en juin : 1378 t débarquées  et 1 703 000 F de chiffre d’affaires

Autres films projetés au cinéma Celtic (en semaine) : « Traqué par les SS » le 19, « Le bourreau du Nevada » le 27.

Les acquisitions de terrains destinés au lotissement communal de Kerouil sont presque terminées. Le projet est de 63 maisons F4 ou F5.

JUILLET

En ce début de juillet pluvieux, il ne reste plus que deux maquereautiers en pêche : «La Sardane » et le « Marthe et Jacky », les autres ont désarmé.

Jeudi 4 : le thonier « Germain Philippe » est rentré au port avec une avarie de moteur et le mat avant brisé.

Week-end du 6 : « Le Diable et les Dix commandements », film à sketches de Julien Duvivier, au cinéma Celtic

Dimanche 7 : réunion du Conseil municipal. Le projet d’installation d’un chantier de construction navale de 1000 m² sur le domaine public maritime n’est pas approuvé, en raison de la proximité de l’école maternelle. Le maire se rallie à l’avis des trois directeurs d’école de Saint-Guénolé.

Week-end du 13 : « Trahison sur commande », film d’espionnage américain de George Seaton avec William Holden et Lili Palmer, au cinéma Celtic.

Samedi 13 et dimanche 14 : spectacle de funambules sur la place du marché avec les Orsola.

article

Les Orsola (illustration provenant du site spectacle-orsola-junior.com)

Dimanche 14 : Jacques Anquetil gagne son 4ème tour de France

Jacques_Anquetil_1963

Jacques Anquetil (photo de 1963)

Mercredi 17 : manifestation des producteurs de pommes de terre bigoudens à Pont-l’Abbé : ils protestent contre l’effondrement des cours. 200 tracteurs défilent en ville.

Jeudi 18 : les premiers thoniers sont arrivés dans la semaine, avec une pêche très moyenne. Les deux premières semaines de pêche ont été médiocres ; la fin de la campagne a cependant vu une augmentation des prises.

Nuit du jeudi 18 au vendredi 19 : 150 cultivateurs bigoudens et capistes qui s’apprêtaient à mener une action revendicative sont immobilisés par les CRS à Plogastel-Saint-Germain.

Week-end du 20 : « Maléfices », film d’Henri Decoin avec Juliette Gréco, au cinéma Celtic.

Samedi 20 : inauguration du 1er salon de peinture de Saint-Guénolé à l’Abri du marin (20 juillet-20 août) avec un hommage à Robert Humblot décédé l’année précédente. Robert Humblot (1907-1962) fréquentait et peignait régulièrement Saint-Guénolé depuis 1939. Plusieurs grands noms de la peinture sont exposés : Bazaine, Brayer, Planson, Rohner…

Dimanche 21 : des fusées d’alerte sont aperçues à 2 heures du matin ; le bateau de sauvetage « Capitaine de vaisseau Richard » prend la mer, mais sans résultats.

Jeudi 25 : mise en service des deux réservoirs de gasoil du port.

Vendredi 26 : tremblement de terre à Skopje en Yougoslavie : plus de 1000 morts. Il déclenchera un fort mouvement de solidarité internationale.

US_army_in_Skopje_1963

Catastrophe de Skopje. Les secours américains.

M. Bonnassies remplace M. Bellec au poste d’administrateur maritime du quartier du Guilvinec.

Week-end du 27 : « L’homme qui tua Liberty Valance », western de John Ford,  un classique du genre avec John Wayne et James Stewart, au cinéma Celtic.

Le temps de cette fin juillet est magnifique, mais il n’y a toujours pas de sardines dans les eaux cornouaillaises.

365t de thon ont été débarquées par les thoniers de Saint-Guénolé pour leur première marée. C’est moins qu’en 1962 où les prises avaient atteint 456t. Les thoniers sont toujours au nombre de 42 :  le « Germain-Philippe » a désarmé, mais il a été remplacé par « Anita Conti ».

Photo 002 (2)

Anita Conti (armé au chalut sur cette photo)

Autres films projetés au cinéma Celtic (en semaine) : « Cendrillon aux grands pieds » le 3 « Vive Henri IV, vive l’amour » le 10, « La fille de Blanche Neige » le 11,  « Vingt mille lieues sur la terre » le 16,  « Le monde comique d’Harold Lloyd » le 17,  « Phaedra » le 19,  « Les menteurs » le 24,  « Pierrot la tendresse » le 31.

Le bilan global du port pour juillet est de 461 tonnes contre 500 tonnes en 1962. L’essentiel du tonnage provient du thon avec 366 tonnes ; le maquereau est toujours présent avec 46 tonnes. Le chiffre d’affaires se monte à 1 275 000 F.

AOUT

Week-end du 3 : « Le glaive et la balance » d’André Cayatte, avec Jean-Claude Brialy, Anthony Perkins et Renato Salvatori au cinéma Celtic.

Samedi 3 : le tournoi de volley sur la plage de Pors Carn est remporté par L’Ile-Tudy.

Lundi 5 : la sardine est arrivée en baie d’Audierne, six des seize sardiniers de Saint-Guénolé sont allés la pêcher. Les premiers résultats s’avèrent assez satisfaisants.

Mardi 6 : arrivée à Saint-Guénolé d’une colonie de vacances d’enfants de mineurs, choisis parmi les plus défavorisés. Elle va séjourner gratuitement à l’école. Cette opération est organisée par le Secours populaire avec la collaboration du Syndicat National des Instituteurs.

Week-end du 10 : « Comment réussir en amour », comédie de Michel Boisrond avec Jean Poiret et Dany Saval, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : la colonie de Saint-Guénolé est de retour de Thollon-les-Mémises en Haute-Savoie.

Picdesmemises

Pic des Mémises

Le crachin s’arrête juste au début du spectacle d’ouverture du Festival des Cormorans au stade. Ce sont des chants et danses des Pyrénées présentés par deux groupes : les Chanteurs de Tarbes et les Troubadours du Comminges.

Dimanche 11 : succès du Festival des Cormorans malgré quelques passages pluvieux : le matin on assiste à un défilé qui va du bourg jusqu’à Saint-Guénolé. L’après-midi le spectacle a lieu au stade et à 19 heures c’est le triomphe des sonneurs à Saint-Guénolé. La journée prend fin par un bal animé par l’orchestre d’Alfred Jolivet dans les Salons Kerfriden.

Lundi 12 : le Festival des Cormorans se termine par le spectacle des Ballets bulgares au stade.

Les prises de sardines sont irrégulières et de trop grosses tailles. Les Douarnenistes commencent à désarmer, à Saint-Guénolé on persévère.

Mercredi 14 : collision entre deux voitures rue des Goélands. Une infirmière de la colonie de vacances de Courbevoie est blessée.

Une équipe de télévision réalise un reportage sur le Salon de peinture de Saint-Guénolé.

Vendredi 16 : un camion chargé de thons en provenance de Saint-Guénolé manque un virage à Plomeur. Il n’y a pas de blessé ; les thons sont transbordés dans un autre camion.

Week-end du 17 : « Le soleil dans l’œil » de Jacques Bourdon avec Anna Karina et Georges Descrières, précédé de « La môme vert-de-gris » de Bernard Borderie avec Eddie Constantine, au cinéma Celtic

Samedi 17 : le mois était déjà pourri par le froid et l’humidité, maintenant c’est la tempête ! : 95 km/h à Penmarc’h. Beaucoup d’estivants écourtent leurs vacances.

Pris dans la tempête, le « Stéfen Couz » a son bastingage tribord enfoncé. Il doit gagner le port le plus proche : Douarnenez. Les autres bateaux sont « en pêche mauvais temps ».

Le "Stephen couz", édition Tirages modernes.

Le « Stéfen couz », édition Tirages modernes.

Lundi 19 : soirée spéciale au cinéma Celtic : présentation de films documentaires canadiens au profit des familles des péris en mer.

Week-end du 24 : « Via Mala » film allemand de Paul May, au cinéma Celtic

Dimanche 25 : plusieurs thoniers sont à nouveau « en pêche, mauvais temps ».

Mardi 27 : près de Basse Spinec, le canot « Tin coz » de Kérity aborde accidentellement le canot « Nicole Ginette » de Léchiagat et le coule. Il n’y a pas de victime.

Mercredi 28 : la marche pour les droits civiques à Washington est un immense succès. Martin Luther King y prononce son fameux discours : « I have a deam ».

Discours de Martin Luther King

Discours de Martin Luther King le 28 août.

Week-end du 31 : « Le gentleman d’Epsom » de Gilles Grangier avec Jean Gabin et Louis de Funès, au cinéma Celtic.

Samedi 31 : coup de vent sur la pointe bretonne.

Fin du plus mauvais mois d’août depuis 1912.

Pendant tout l’été, le 4ème salon du Guilvinec a rendu hommage au peintre Edmond Céria (1884-1955) qui s’inspira souvent du port de Saint-Guénolé.

Août : films projetés en semaine au cinéma Celtic : « La planque » le 7 ; « Sous le ciel bleu d’Hawaï » le 14 et le 15 ; « Les Parisiennes » le 21 et le 22 ; « Comme un poisson dans l’eau » le 29.

Août : bilan des pêches très décevant : 443 t dont 321 t de thon. Chiffre d’affaires de 1 204 000 F. En août 1962, le bilan était de 740 t dont 511 t de thon, 1 900 000 F.

SEPTEMBRE

Dimanche 1er : pardon de Saint-Guénolé. La procession du pardon et la bénédiction de la mer de déroulent sous un assez beau temps.

Les chalutiers quant à eux sont signalés « en pêche mauvais temps » et les thoniers sont    « à la cape ». Tous les thoniers rentrés de leur deuxième marée désarment. Très peu de bateaux avaient plus de 500 thons. Il ne reste plus que neuf thoniers en mer qui eux aussi une fois rentrés, vont désarmer.

Week-end du 6 : « Les titans », un peplum italien de Duccio Tessari avec Giuliano Gemma et Antonella Lualdi au cinéma Celtic

Lundi 9 : la plupart des sardiniers ont désarmé.

Mercredi 11 : la sardine fait un retour surprise en baie de Douarnenez, « En avant », qui n’avait pas encore désarmé, en pêche 4 tonnes.

Week-end du 14 : « La vengeance d’Hercule » de Vittorio Cottafavi au cinéma Celtic : encore un peplum !

Samedi 14 : les caisses de criée en bois sont remplacées par des caisses en plastique à Concarneau ; les marins de Saint-Guénolé qui fréquentent beaucoup cette criée, vont pouvoir en bénéficier.

Dimanche 15 : très beau temps, beaucoup de monde sur les plages.

Lundi 16 : c’est la rentrée des classes en maternelle et en primaire.

Mardi 17 : violent orage dans l’après-midi

Week-end du 21 : « Sous le plus grand chapiteau du monde » de Cecil B. DeMille avec Charlton Heston, Betty Hutton, Cornel Wilde, James Stewart, Gloria Grahame… au cinéma Celtic.

Lundi 23 : pluie, mauvais temps et orage.

C’est la rentrée des classes, cette fois pour les collégiens et les lycéens. Un service quotidien de transport va permettre cette année aux parents qui le souhaitent d’inscrire leurs enfants en demi-pension au CES et au Lycée de Pont-l’Abbé. La desserte est assurée par les cars Le Rhun de Saint-Guénolé.

Mardi 24 : à 14h, Rue de la Joie, sous une pluie torrentielle, une cyclomotoriste est heurtée par une voiture et blessée aux jambes.

Mercredi 25 : la sardine est de retour en baie d’Audierne et devant Penmarc’h depuis quelques jours. Elle est de grosse taille, mais ça n’empêche pas les bateaux de réarmer, il y a désormais 16 sardiniers à Saint-Guénolé.

Jeudi 26 : le dernier thonier, le « Touch Coic » est rentré avec 1350 thons.

Les chalutiers sont « en pêche mauvais temps » ou « à la cape ».

Week-end du 28 : « La vengeance du Masque de fer » film d’aventure de Francesco De Feo au cinéma Celtic

Lundi 30 : le « Cénacle » pêche 2 tonnes de maquereaux au chalut semi-pélagique.

« En avant » ramène 4,4 tonnes de sardines.

Septembre : films projetés en semaine au cinéma Celtic : « Jules et Jim » de François Truffaut avec Jeanne Moreau, le 4 , « L’affaire Nina B » le 11 et « Péché de jeunesse » le 18.

Septembre : bilan du port : 311 tonnes pour un chiffre d’affaire de 688 000 F. (en septembre 1962 : 510 tonnes pour 1 400 000 F.). Fait remarquable : les côtiers ont réalisé d’importantes prises de merlan durant tout l’été. La saison de thon quant à elle est en retrait très net : 753 tonnes, soit presque deux fois moins qu’en 1962 : 1472 tonnes. Saint-Guénolé se classe au 7ème rang français.

OCTOBRE

Week-end du 5 : « La gloire et la peur » film de guerre de Lewis Milestone avec Gregory Peck au cinéma Celtic

Mardi 8 : « En avant » ramène 10 tonnes de sardines, le « Jacques et Martine » 6 tonnes.

Jacques et Martine, carte postale Jack 674 (extrait)

Le « Jacques et Martine », carte postale Jack 674 (détail)

Mercredi 9 : 62 t. de sardines sont débarquées dans les ports de Penmarc’h. Le « Try men » en ramène 6, « En avant » 5.

Vendredi 11 : encore des pêches abondantes pour les sardiniers : « Mab Mousse Bihan » 7 tonnes, « En avant » 6 tonnes.

Décès d’Edith Piaf

Edith Piaf

Edith Piaf

Décès de Jean Cocteau.

Jean Cocteau en 1923, photographie de l'Agence Meurisse

Jean Cocteau en 1923, photographie de l’Agence Meurisse

Il y aura 67 maisons dans la nouvelle cité de Saint-Guénolé. On compte déjà une trentaine de candidats à la propriété inscrits. L’architecte est désigné : ce sera M. Chaquelin de Brest.

Photographie aérienne IGN (1960)

Les méjous de Parc ar Puns Kerouil avant la construction de la cité. Photographie aérienne IGN (1960)

Week-end du 12 : « Quai Notre-Dame » de Jacques Berthier avec Anouk Aimée au cinéma Celtic.

Mardi 15 : la durée du service militaire est ramenée à 16 mois par décret.

Week-end du 19 : « Les conquérants de la vallée sauvage » de Guido Malatesta au cinéma Celtic

Samedi 19 : plusieurs chalutiers sont en relâche à Milford Haven.

Dimanche 20 : accalmie au nord, les chalutiers ont pu sortir de Milford Haven.

Mardi 22 : le chalutier côtier « Joyeux compagnon » de Loctudy, trompé par la brume, s’échoue sans dommage non loin du port.

Jeudi 24 : superbe journée d’automne sur Saint-Guénolé.

Vendredi 25 : après les belles pêches des jours derniers, les sardiniers décident de rester à terre pour ne pas engorger les usines et pour maintenir des cours intéressants.

Week-end du 26 : « Anna » au cinéma Celtic

Jeudi 31 : la pêche de la sardine est nulle depuis le début de la semaine.

Jeudi 31 (et 1er novembre) : « Samson et Dalila » de Cecil B. De Mille avec Victor Mature et Hedy Lamarr au cinéma Celtic

Octobre, bilan du port : 514 t. dont 453 de sardine (135 t. au total en octobre 1962) ; 633 000 F. de chiffre d’affaire (370 000 F en 62).

NOVEMBRE

Week-end du 2 : « Varsovie contre Gestapo » film polonais de Jerzy Passendorfer au cinéma Celtic

Dimanche 3 : le vent fort accompagné d’un gros coefficient de marée fait des dégâts dans le Finistère causant des inondations à Quimper et au port de Douarnenez. Il redouble de violence pendant la nuit.

Lundi 4 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ».

Mardi 5 : fondation salle Stéphan à Saint-Pierre, du syndicat CFTC des goémoniers du quartier maritime du Guilvinec.

Jeudi 7 : les cinq sardiniers encore en activité à Saint-Guénolé désarment. Ils n’ont rien pêché depuis le 24 octobre. Malgré tout, Saint-Guénolé est le premier port sardinier finistérien en 1963 et le 8ème port sardinier français.

Vendredi 8 : le « N’holl Zent » débarque 12,8 tonnes de poissons et langoustines à Concarneau.

Week-end du 9 : « Le voleur de Bagdad », film italien avec Steve Reeves au cinéma Celtic

Les chalutiers sont à nouveau « en pêche mauvais temps ».

Dimanche 10 : Conseil municipal : mise en vente des pierres du manoir du Penity (entre le bourg de Penmarc’h et le stade), dont la démolition avait été décidée le 17 mars.

Nuit du dimanche au lundi : grosse tempête avec des rafales de 125 km/h à Penmarc’h.

En rentrant se mettre à l’abri à Milford Haven, « la Chaumière du pêcheur » reçoit un gros paquet de mer par l’arrière qui le couche sur babord. Il parvient à se redresser, mais sa passerelle est très endommagée.

Lundi 11 : les bateaux de Saint-Guénolé qui pêchaient sur le banc de Smalls sont presque tous en relâche à Milford Haven.

Milford Haven

Nuit du lundi au mardi : la tempête reprend, le vent souffle à 100 km/h à Penmarc’h.

Mardi 12 : les chalutiers sont toujours à Milford Haven, à trois exceptions près. Les côtiers ne sont pas sortis depuis plusieurs jours.

Jeudi 14 : les chalutiers qui étaient sortis de Milford Haven sont « en pêche mauvais temps » ou font à nouveau route vers Milford.

Week-end du 16 : « Thésée et le Minotaure », peplum de Silvio Amadio avec Rossana Schiaffino, au cinéma Celtic.

Dimanche 17 : rafales de 100 km/h à Penmarc’h dans l’après-midi, creux de 6 à 7 m. On constate des dégâts sur le terre-plein du port.

Les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ».

Lundi 18 : un article de B. Hervé, paru dans Ouest France qualifie Lili Rolland et son sardinier « En avant » de « premier patron et premier navire sardinier de toute la côte Atlantique ».

En Avant, carte postale Le Doaré n°467 (extrait)

En Avant, carte postale Le Doaré n°467 (détail)

Les bateaux sont à nouveau en relâche à Milford Haven, Newlyn ou Dublin.

Le « Gabrielle Maryvonne » vend 14,1 tonnes de poissons et langoustines à la criée de Concarneau.

Mardi 19 : le mauvais temps n’en finit pas : vent de 80 km/h à Penmarc’h, mer grosse. Les chalutiers sont toujours en relâche pour la plupart.

Mercredi 20 : profitant d’une amélioration, les bateaux de Saint-Guénolé sont sortis des ports britanniques ou irlandais.

Le « Touch Coic » est arrivé à Douarnenez, ramenant son patron, Alain Durand, victime d’une fracture de la jambe au port de Newlyn.

Le Touch Coic

Le « Touch Coic ».

Jeudi 21 : lancement à Lorient du premier chalutier « pêche arrière » cornouaillais : le « Jechrisa-Marie », qui viendra grossir la flottille du port de Concarneau.

Vendredi 22 : assassinat de John Kennedy, président des Etats-Unis.

J.F. Kennedy quelques instants avant le drame.

J.F. Kennedy quelques instants avant le drame.

Week-end du 23 : « Les deux gamins » d’Antonio Del Amo avec Joselito, au cinéma Celtic

Samedi 23 : les chalutiers, qui avaient encore dû aller en relâche, commencent à reprendre la mer.

Dimanche 24 : certains chalutiers sont à la cape, d’autres ont regagné les ports de Milford Haven, Newlyn et Dublin.

A Quimper, les Cormorans de Penmarc’h terminent leur beau parcours en coupe de France. Lors de ce cinquième tour, ils sont battus 4 à 0 par le Stade Quimpérois, après un match plus équilibré que ne le reflète le score.

Lundi 25 : la plupart des chalutiers sont en relâche ou font route vers les ports britanniques.

Mardi 26 : l’épave du chalutier concarnois « Saphir » est signalée flottant entre deux eaux  par un navire soviétique dans le secteur de la « Grande sole ». Il y avait dix hommes à bord. Un autre chalutier concarnois est rapidement sur place. D’autres chalutiers font route sur la zone du naufrage. Un « Neptune » décolle pour effectuer des recherches aériennes.

Dans la nuit, entre 23 heures et minuit, neuf des dix marins sont repérés dans deux canots de sauvetage. Un seul manque à l’appel : il ne sera pas retrouvé.

Jeudi 28 : les chalutiers ont repris la mer.

Week-end du 30 : « La sage-femme, le curé et le Bon Dieu » de Jean Negulesco, avec Maurice Chevalier et Angie Dickinson, au cinéma Celtic

Samedi 30 : le « Bajyma » en panne complète de moteur a été pris en remorque par « L’Oiseau migrateur » d’Audierne. Ils font route sud.

Le bilan des pêches de novembre est très faible en raison du mauvais temps : 53 tonnes seulement ; chiffre d’affaires : 166 000 F.

DECEMBRE

Jeudi 5 : le « Men Hir » a un problème de pompe. Comme il y a de l’eau dans la glacière et le poste arrière, il choisit de rentrer alors qu’il vient tout juste d’arriver sur les lieux de pêche.

Vendredi 6 : dans la nuit le niveau d’eau monte, l’équipage du « Men Hir » doit se relayer avec des seaux pour l’évacuer. Il parvient à gagner Camaret peu avant minuit.

Week-end du 7 : « Le repaire de l’Aigle noir », western de Paul Landres, au cinéma Celtic

Vendredi 13 décembre : le pays bigouden est touché par une vague de froid

Week-end du 14 : « L’énigme de l’araignée verte » de Franz Marischka, au cinéma Celtic

Dimanche 15 : verglas en pays bigouden

Lundi 16 : le « Croix de Lorraine » de Loctudy prend le sous-marin français « le Marsouin » dans son chalut : heureusement, les dégâts ne sont que matériels.

« Enfant de Bretagne » prend en remorque le chalutier « la Belle Groisillonne » et le conduit à Newlyn.

Mardi 17 : réception des travaux de la nouvelle mairie-poste de Loctudy, selon des plans de M. Chaussepied.

Mercredi 18 : un matelot du « Germain-Philippe » se fracture la jambe, il est hospitalisé à Milford Haven.

Jeudi 19 : le temps reste froid.

Week-end du 21 : « Les conspiratrices » film de guerre de Ralph Thomas, avec Lili Palmer, au cinéma Celtic.

Dimanche 22 : il y a à nouveau du verglas en Pays bigouden.

Victoire des Cormorans dans le derby qui les opposait à l’US guilviniste pour le championnat de Promotion : 1 à 0, but de Pascual.

Lundi 23 : incendie et naufrage du paquebot « Lakonia » pendant sa croisière de Noël.

L'incendie du "Lakonia"

L’incendie du « Lakonia »

Mardi 24 et mercredi 25 : « Les Robinsons de l’Amazone » au cinéma Celtic

Mardi 24 : par autorisation municipale, les débits de boisson peuvent ouvrir jusqu’à 2 heures du matin le 24 et le 31.

Le temps reste froid.

Les chalutiers sont en relâche à Milford Haven ou « en pêche, mauvais temps ».

Milford Haven

Mercredi 25 : net radoucissement le jour de Noël. La vague de froid aura duré presque deux semaines.

Jeudi 26 : accalmie au nord, les chalutiers sont à nouveau tous en pêche.

Week-end du 28 : « La salamandre d’or » de Maurice Régamey, avec Jean-Claude Pascal, au cinéma Celtic

Dimanche 29 : remise de la médaille de sauvetage à Pierre-Jean Bariou, patron du canot de sauvetage, Marcel Bescond, sous-patron, Jacques Le Brun, radio et Eugène Savina, marin volontaire.

Mardi 31 : « Des filles… encore des filles », film musical de Norman Taurog avec Elvis Presley, au cinéma Celtic.

Lancement du « Kreis ar Pin » au chantier MGM de Camaret. C’est la première unité en acier du port de Saint-Guénolé : 20m, 45 tonneaux, moteur Poyaud de 300 cv. Il sera commandé par Denis Cossec.

Lancement le même jour du « Yvonne-Marcel » au chantier Gléhen d’Audierne : 18m, 49 tonneaux, moteur Poyaud de 220 cv. Patron Marcel Stéphan.

Bilan du port en décembre : 58 tonnes et 142 000 F de chiffre d’affaires.


Autres évènements, remarques, statistiques…

L’année 1963 n’est pas très bonne pour le port de Saint-Guénolé. Si le tonnage, 3220 t., est en forte hausse par rapport à 1962 (23%), le chiffre d’affaires global diminue de 12 %, atteignant seulement 5 777 000 F.

Le bilan en tonnage doit beaucoup à la pêche au maquereau (1264 t.) et même, dans une moindre mesure, à la sardine (688 t.). La pêche à la sardine de nuit avec deux bolinches et sans appât, mise au point par Lili Rolland et suivie par d’autres sardiniers a porté ses fruits pendant l’automne. L’année 1963 voit par ailleurs un fort développement de la pêche au congre.

La campagne de thon ne laissera pas un grand souvenir : Saint-Guénolé est le 7ème port thonier français avec 750 t. (soit un peu plus de la moitié de 1962 : 1471 t.). La plupart des thoniers ont désarmé à l’issue de leur deuxième voyage. Seul le « Touch Coic » réalise une saison correcte avec plus de 6000 thons au total.

Les chalutiers hauturiers en revanche réalisent une bonne année. Les ventes cumulées des chalutiers de Saint-Guénolé à Concarneau et à Douarnenez dépassent pour la première fois les 3000 tonnes. Ils commencent à exploiter les bancs de Chicken et Rockabill dans le Canal Saint-Georges, à la latitude de Dublin. Mais la langoustine y est de mauvaise qualité (1).

Avec 7,6 t, c’est un nouveau venu à Saint-Guénolé qui réalise la meilleure moyenne annuelle, le « Maryse Odile ». D’autres bateaux se distinguent : « Gabrielle Maryvonne », « Nymphe de la mer », « Anita Conti » et « N’Holl Zent ». La meilleure marée de l’année est pour « Gabrielle Maryvonne » avec 14,1 t. en novembre, devant « Marie-Suzanne », 13.9 t en mars.

L’année 1963 ne voit que deux arrivées au port parmi les bateaux de plus de 10 tx : « Anita Conti » et « Belle Bretagne ». Ces deux nouvelles unités ne compensent pas le naufrage du « Liberté » et  les désarmements du « Anne Marie Françoise » et du « Ar Woaléden ». Le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux descend à 74.

Dans la catégorie des 3 à 10 tonneaux, le nombre de bateaux reste inchangé. Deux nouvelles pinasses sont arrivées : « L’Imprévu » construit chez Cariou à l’Ile-Tudy pour Jean le Pape et « Ar Voereb Naïk » construit au chantier Hénaff du Guilvinec pour Pierre Maréchal et Rémy Plouhinec. Mais comme deux bateaux restent provisoirement inactifs en 1963, « Grenouille II » et « Loute III », on reste toujours à 8 dans cette catégorie. Le chiffre total se trouve en légère baisse, passant de 83 à 82.

Ailleurs en Pays bigouden

Création du cimetière de Kérity.

Fermeture de Philippe et Canaud, la dernière usine de l’Ile-Tudy.

Nouvel allongement du terre-plein du Guilvinec.

(1) Ils abandonneront ces bancs en 1968.

 

Publié dans 5 : De 1870 à nos jours | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire