1922

Janvier

Dimanche 8 : les Cormorans sont battus à domicile 6 à 1 par la Plozévetienne, malgré un très bon match de leur gardien Minou. Commentaire du journaliste du Finistère : « Malheureusement chacun des joueurs se croit supérieur à son voisin et veut tout seul tenir tête à trois ou quatre adversaires. »

Jeudi 12 : démission du président du Conseil Aristide Briant.

Dimanche 15 : Raymond Poincaré devient président du Conseil.

Samedi 21 : fin des travaux d’élargissement de la cale.

Lundi 23 : tempête de sud-est. « la Petite Versule » qui était en danger devant le Guilvinec, parvient à rentrer au port sans dommages grâce à l’intervention du bateau de sauvetage du Guilvinec.

Vendredi 27 : Jean Julien Lemordant qui donnait une conférence à Mulhouse refuse de se faire rétribuer ; il demande que la somme de 500 F qui lui était destinée soit versée à M. Jégou pour le Syndicat des pêcheurs de Saint-Guénolé et à M. Larnicol pour les Anciens combattants de Penmarc’h.

Fin janvier : arrivée en gare de Pont-l’Abbé de 11 cercueils de soldats bigoudens morts au combat. Parmi eux figurent les corps de Cloarec et de Draoulec de Penmarc’h.

Janvier : déroctage de la petite passe

Février

Début février : tempête de sud-ouest

Lundi 6 : début du pontificat de Pie XI.

Mercredi 15 : installation de la Cour permanente de justice internationale à La Haye.

Le Palais de la Paix, siège de la Cour permanente de justice internationale de La Haye. Photo Velvet.

Dimanche 19 : l’US Guilvinec élimine les Cormorans en coupe Folliard.

Mardi 28 : un Carhaisien de 32 ans, en excursion à Penmarc’h, est enlevé par une lame de fond sur le rocher du préfet.

Mars

Samedi 18 : la Société du musée dépose ses statuts d’association loi 1901.

Dimanche 26 : très mauvais temps, froid et pluvieux

Jeudi 30 : le canot « Perle de l’océan Atlantique » de Corentin Bargain est vendu au Guilvinec.

Fin mars : naufrage aux Glénan du canot « Petit Jean » de Sainte-Marine. Seuls deux des quatre marins ont pu être sauvés.

Mars : création de « l’Institut finistérien d’études préhistoriques » par Charles Bénard et quelques autres archéologues résidents ou habitués à Saint-Guénolé.

Mars : Pors Carn (plage et presqu’île) a été officiellement classé en Site pittoresque. Le conseil municipal et le comité du musée désapprouvent ce classement qui selon eux pourrait s’avérer nuisible au développement du secteur.

Avril

29 avril : armement du « Marguerite Adèle Flora » GV 4492. C’est un canot de 4,35 tx construit à Kérity en 1921 pour Pierre Cosquéric.

Fin avril : un incendie détruit complètement la maison de M. Jean-Marie Pennec, commerçant à Kérity

Mai

Dimanche 14 : premier tour des élections cantonales. Dans le canton de Pont-l’Abbé, il y a ballotage entre Le Coz, radical socialiste, 2238 voix, et Riou, sillonniste, 1705 voix. A Penmarc’h, Le Coz a obtenu 354 voix. Riou avec 174 voix est devancé par le socialiste Kernaflen (SFIO) 226 voix ; le communiste Poulain ferme la marche avec 77 voix. 

Projection à Brest d’un film documentaire tourné à Penmarc’h :

La Dépêche de Brest, 14 mai 1922

Samedi 20 : à 19h, par une brume épaisse, le paquebot anglais « Egypt » est abordé par le vapeur français « Seine » au large de l’île de Sein. On compte une centaine de victimes. Les 266 survivants sont recueillis par la « Seine ».

Le paquebot « Egypt »

Dimanche 21 : le docteur Le Coz de Pont-l’Abbé est élu conseiller général avec 3207 voix, Riou n’a pas maintenu sa candidature.

Lundi 22 : armement du « Notre-Dame de la Joie », GV 4677, canot de 3 tx construit à Pont-l’Abbé pour Pierre Bariou.

Mardi 23 : début d’une vague de chaleur sur la France

Mercredi 24 : armement du « Mardouk » GV 4679, canot de 5,52 tx construit au Guilvinec pour Jean Souron.

Juin

Début juin : la vague de chaleur se prolonge

Mardi 13 : retour de la sardine de rogue dans le secteur de Penmarc’h

Jeudi 15 : parution dans la Revue universelle d’un article d’Auguste Dupouy consacré à Saint-Guénolé, intitulé « Le village au bord de la mer ».

Mercredi 28 : début de la guerre civile en Irlande.

Soldats de l’Armée républicaine irlandaise en 1922.

Fin juin : cinq élèves sont reçus à l’examen du certificat d’études : Léon Bariou, Jean-Marie Hélias, Alain Kersalé, Thomas Nédélec et Gustave Priol.

Juillet

Samedi 1er : création d’une recette auxiliaire des postes à Saint-Guénolé (1922-1924)

Mercredi 5 : pluies diluviennes, il tombe l’équivalent d’un mois de pluie en un jour à Penmarc’h

Dimanche 9 : élection au Conseil d’arrondissement pour le canton de Pont-l’Abbé. M. Queinnec, libéral, notaire à Pont-l’Abbé est élu avec 2441 voix, M. Le Bastard, socialiste indépendant, maire de Pont-l’Abbé obtient 2394 voix. A Penmarc’h Queinnec a obtenu 352 voix, Le Bastard arrive en tête avec 436 voix

Vendredi 21 : René Lucas, 9 ans, sauve d’une noyade certaine un enfant de 4 ans tombé de la cale de Saint-Pierre.

Un thonier, surpris par l’absence de vent au large de Penmarc’h, choisit de vendre sa pêche à Saint-Guénolé.

Dimanche 23 : le belge Firmin Lambot remporte le Tour de France.

Mercredi 26 : reprise des travaux de balisage de Basse Gouac’h, laissés en attente depuis 1919. La mer a détruit une grande partie de ce qui avait été réalisé.

Août

Dimanche 6  : Fête des Cormorans sur le thème des noces à l’ancienne. La fête est présidée par Lemordant. A cette occasion Lucien Le Saint, opérateur pour les « Archives de la planète » de la Fondation Kahn, vient tourner un film en 35 mm intitulé « Fête des Cormorans à Saint-Guénolé Penmarc’h ».

La fête des Cormorans près du château des Goélands

Mi-août : la municipalité, à majorité anticléricale, refuse d’intégrer une croix au Monument aux morts qui vient d’être érigé au bourg de Penmarc’h.

La Dépêche de Brest du 24 août 1922

Dimanche 27 : inauguration du Monument aux morts dû au sculpteur Pierre Lenoir. La cérémonie, qui ne comporte pas d’office religieux, est boudée par de nombreux Penmarchais.

Mercredi 30 : sauvetage du bateau de pêche de Lesconil « Esturgeon » près de Men ar Groas.

Fin août : décision de mise en construction d’un Musée archéologique.

Septembre

Mercredi 13 : armement du « Paulette » GV 4739 de Paul Stéphan. Construit à Pont-l’Abbé, il jauge 4,42 tx et est équipé d’un moteur.

Jeudi 21 : brume épaisse

Mardi 26 : tempête violente de suroît.

Naufrage du « Chantecoq » de Douarnenez au large de la Pointe Saint-Mathieu, on déplore six victimes.

Mardi 31 : la tempête s’est apaisée

Octobre

Jeudi 5 : la Société du musée achète un terrain à Pors Carn pour y construire le bâtiment.

Samedi 21 : sauvetage du bateau de pêche de Lesconil « Assez vite » près de Men ar Groas.

Diplôme décerné à la station de sauvetage de Lesconil. Collection du chantier Lecoeur de Lesconil.

Lundi 23 : tempête de secteur est.

Vendredi 27 : nouvelle tempête ; elle dure jusqu’au 30.

Marche sur Rome en Italie (27 et 28).

Samedi 28 : armement du « Wilson » GV 4187, construit en 1919 à Lesconil. Ce canot non ponté de 5,41 tx, doté d’un moteur de 4 cv, a été acheté à Lesconil par Jean-Louis Guéguen.

Dimanche 29 : Mussolini devient Président du Conseil italien.

Fin octobre : neige abondante en Bretagne. Elle fait son apparition à Quimper dans la nuit du 28 au 29.

Octobre : les frères Larnicol revendent leur usine au Rennais François Ravilly.

Novembre

Samedi 18 : mort de Marcel Proust

Mardi 28 : début d’une migration massive de réfugiés arméniens rescapés du génocide.

Décembre

Début décembre : les communications téléphoniques sont interrompues entre Penmarc’h et Kérity. Un employé des PTTM, venu spécialement de Quimper, constate que la ligne a été coupée par des oiseaux de mer qui l’ont fait tomber sur une longueur de 150 m.

Dimanche 17 : tempête, le canot de sauvetage du Guilvinec se porte au secours du vapeur de 5000 t « Saint-Nicolas » qui était remorqué de Rochefort à Brest et qui avait rompu ses amarres à proximité de Penmarc’h, mais le « Saint-Nicolas » refuse l’assistance. Le canot de sauvetage rentre alors s’abriter à Lesconil. Le vapeur finit par s’échouer entre Bénodet et Mousterlin. Il n’y a pas de victimes.

Lundi 18 : la tempête d’ouest se poursuit

Décembre : réunion des commerçants de Penmarc’h. Ils décident d’acheter un terrain qui sera aménagé en vélodrome, en hippodrome et en terrain de football.

Inauguration de la salle de « l’Odet Palace » à Quimper.

Décembre : le Conseil municipal approuve la construction du Musée d’après les plans du chanoine Abgrall. Les travaux débuteront en janvier 1923 à Pors Carn. Il émet le vœu que la route entre Saint-Guénolé et Pors Carn soit construite sans délais pour favoriser le tourisme et pour transporter rapidement le bateau de sauvetage en cas de naufrage.

Autres événements de 1922, statistiques, remarques…

La flottille de Saint-Guénolé continue à augmenter. Un canot a été vendu au Guilvinec, « Perle de l’océan Atlantique », mais cinq sont arrivés au port, dont deux à moteur : « Mardouk », « Marguerite Adèle Flora », « Notre-Dame de la Joie (GV4677) », « Paulette » et « Wilson ». Seul le dernier n’est pas neuf. Au total le port compte désormais 38 bateaux de plus de 3 tonneaux, dont deux dépassent les 10 tonneaux (« Marguerite Anna » et « Marie Josèphe »).

Louis le Floch de Kérity décède des suites de blessures dues à la Guerre.

L’usine Cassegrain installe une cabine d’achat en bois près de la douane.

Jules Niclausse achète 5 parcelles à Pors Carn, sur lesquelles il va faire construire sa villa.

Séjour du peintre Paul Signac à Saint-Guénolé.

Paul Signac. Photo Agence Meurisse, collection BNF.

On compte 1019 maisons et 19 bâtiments industriels à Penmarc’h.

Ailleurs en Pays bigouden

Construction d’un phare au bout du môle-abri du Guilvinec

Léchiagat se lance dans la pêche à la langouste. Cette activité concernera une vingtaine de grands sloops jusqu’à la deuxième guerre mondiale.

Création d’une Semaine touristique à Loctudy, manifestation destinée à la promotion du tourisme.

Reconstitution de la Société des régates à Loctudy

Ouverture de l’école de Sainte-Marine

Ouverture du commerce de Charles Leduc dans la grande rue de Pont-l’Abbé. Son slogan : « Charles Leduc habille bien et pas cher » s’affiche dans la plupart des journaux locaux.

Publié dans 5 : De 1870 à nos jours | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire