1851

L’été 1851 est frais et pluvieux, comme celui de l’année précédente.

Les récoltes sont surabondantes en France, ce qui occasionne une chute des prix.

13 octobre : un tremblement de terre secoue Saint-Guénolé à 21 h., il a pour épicentre Audierne.

2 décembre : coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte. Les opposants présumés sont arrêtés.

Cavalerie_rues_paris_2 12 51
Cavalerie dans les rues de Paris le 2 décembre 1851.

4 décembre : Morny, nommé ministre de l’Intérieur, écrase l’insurrection naissante. 2000 insurgés sont tués, 11000 envoyés au bagne, 70 députés républicains dont Hugo et Schoelcher sont condamnés à l’exil.

Les 20 et 21 décembre : plébiscite confirmant le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte (7,5 millions de oui, 1,5 million d’abstentions, 600 000 non).

Louis-Napoléon Bonaparte
Louis-Napoléon Bonaparte

Après avoir baissé en 1850, la mortalité connaît un nouveau pic à Saint-Guénolé en 1851 et 1852.

La première conserverie du Finistère est créée à Concarneau

A Loctudy, une digue vient fermer le bras oriental du Ster. Un polder de 70 ha est ainsi créé dans le but de fournir des terres agricoles aux marins de Larvor.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *