Juillet 1971

Jeudi 1er : le « Petite Jacqueline », ancien thonier du port à présent à Concarneau, vend 2050 thons à Saint-Guénolé.

La grève des commerçants est bien suivie en Pays bigouden.

Vendredi 2 : décès de Corentin Garrec à 72 ans, ancien patron du « Pays de France ».

Week-end du 3 : beau temps, il y a beaucoup de monde sur les plages.

Samedi 3 : le « Bibelot », premier thonier de Saint-Guénolé, est de retour avec 2250 thons.

Mardi 6 : lancement d’un club de jeunes à Penmarc’h. La première animation programmée est une soirée grillades à Pors Carn.

Mercredi 7 : mort de Louis Armstrong.

Jeudi 8 : le beau temps s’est transformé en canicule, le goudron fondait sur la place de la République pendant le marché de Pont-l’Abbé.

Concert de Serge Kerval à l’église de Saint-Guénolé. La presse locale le qualifie de « n°1 du folk français ».

Vendredi 9 : le « Fiancé des mers » débarque 3100 thons.

Week-end du 10 : Patrick Gadonna du Club Athlétique Bigouden participe au 800 m du match France – Grande-Bretagne.

Samedi 10 : le « Koroller II » est à la vente avec 4000 thons.

Dimanche 11 : vernissage du XIIème Salon de l’Union des arts plastiques du Guilvinec avec un hommage à Jean Bazaine jusqu’au 29 août.

La canicule se poursuit, il fait 34,5° à Quimper.

Lundi 12 : le « Coryphée » est de retour avec une pêche exceptionnelle : 4500 thons ! C’est le nouveau record du port, il était détenu jusqu’à présent par le « Gloria Maris » avec 4100 thons en 1965. Deux autres thoniers sont à la vente avec plus de 3000 thons : « Spirou » 3800 et « Enfant de Bretagne » 3600.

Mardi 13 : le « Petit comédien » fait aussi bien que le « Coryphée » avec 4500 thons.

Retraite aux flambeaux et feu d’artifice tiré du bout du quai neuf. La criée s’avère trop petite pour le bal populaire de la fête nationale.

Jeudi 15 : journée historique au port de Saint-Guénolé, il y a onze thoniers à la vente qui ont tous pêché plus de 3000 thons. 184 tonnes de thon sont débarquées dans la journée, ce qui constitue un record en France. Plusieurs thoniers ont réalisé des pêches extraordinaires, en particulier le « Régis-Eric » qui avec 5100 thons réalise la meilleure pêche de l’histoire du port. Les autres thoniers sont le « Fils de la tante » 4500 thons, « Mab ar Viben » 4410, « Gas de Saint-Gué » 4400, « Nymphe de la mer » 4100, « Gloria Maris » 4000, « Gi An Ka » 3800, « Etoile des flots » 3400, « Jean-Claude Hélène » 3300, « Racleur d’océan » 3200 thons dont 200 bonites et « Appel du large » 3100 thons.

Le « Régis-Eric » quittant Kérity.

Vendredi 16 : les belles pêches de thon se poursuivent avec « Mousse Bihan Couz » 3650 thons et « Gars de la pointe » 3400.

Décès de sœur Pauline au Guilvinec. Elle avait fortement contribué au lancement de la dentelle au point d’Irlande, le picot, au moment de la crise sardinière du début du siècle.

La décision de fermeture de l’usine Saupiquet est officiellement annoncée au comité d’établissement. C’est une véritable catastrophe pour l’emploi, car Saupiquet fait travailler 139 personnes à Saint-Guénolé.

Les maires du Pays bigouden demandent une entrevue avec le préfet et se retrouvent à la préfecture dans la journée.

Samedi 17 : à l’appel des syndicats, le personnel de Saupiquet se rassemble devant l’usine à 10 heures et se rend en manifestation jusqu’à la mairie. Madame Anna Donnard de la CGT et les autres responsables syndicaux sont reçus par le maire et ses adjoints.

Dimanche 18 : Eddy Merckx remporte son troisième tour de France consécutif

Dimanche : beau temps, mais ce n’est plus la canicule.

Ciné-jeunes au Celtic : « Laurel et Hardy en croisière ».

Conseil municipal : après la construction du mur de défense de Poulbriel, la zone remblayée derrière le mur sera incorporée au domaine public communal.

Mardi 20 : plusieurs chalutiers choisissent de désarmer pour partir pêcher le thon : « Macareux », « Notre-Dame de Lorette », « Reun Coz » et « Triskell ».

Le conseil municipal demande que le maintien en activité de l’usine Saupiquet soit déclaré d’utilité publique et envisage même de l’acquérir.

Le personnel de Saupiquet manifeste devant la préfecture pendant qu’une délégation est reçue par le préfet.

Le comité d’établissement de Saupiquet décide d’organiser la reprise du travail pour une durée provisoire de deux mois.

Mercredi 21 : deux nouveaux bateaux partent au thon : « Jean Moulin » et « Reine des berceaux ».

Jeudi 22 : concert de la chanteuse Maripol à la chapelle de la Joie.

« Nymphe de la mer » se retrouve en panne complète de moteur par mauvais temps. Il est secouru par « Obélix » qui le prend en remorque.

Dimanche 25 : Ciné-jeunes au Celtic : « Laurel et Hardy au Far-West » à 14 h.

Patrick Gadonna devient champion de France du 800 m en 1’48’’4.

A 21h30, le Centre d’animation de Penmarc’h organise une séance de cinéma en plein air au port de Saint-Guénolé avec la projection du « Sel de la terre ».

« Obélix » rentre en fin d’après-midi avec « Nymphe de la mer » en remorque.

Lundi 26 : « Obélix » débarque 3300 thons.

Mardi 27 : trombes d’eau dans la matinée.

Au cinéma « Celtic » est organisée une projection de diapositives sur la pêche. Elles seront commentées par des marins pêcheurs dans le but de mieux faire connaître leur métier aux estivants.

Les chalutiers « Mab an Tignous » et « Ardant » partent eux aussi pour le thon.

Mercredi 28 : le ballet-théâtre Pamplemousse interprète « Tristan et Isolt » dans le chapelle de la Joie.

Les nouvelles de la campagne thonière  restent bonnes, à leur tour « Alain Bihen » et « Kruguen » s’en vont pêcher le thon.

Jeudi 29 : « Eve Myriam » débarque 4200 thons et « Anatife » 4000.

Mardi 30 : deux nouveaux thoniers sont à la vente : « Bibelot » avec 3600 thons et « Goustadic » 3350.

Fin juillet : le « Robert Daniel » jusqu’alors basé à Saint-Guénolé, fait désormais partie de la flottille de Loctudy.

Plusieurs départs et arrivées sont attendus dans l’équipe des Cormorans : Castric part à la Stella Maris, Bodéré à Plomeur et Scuiller au Guilvinec. Trébern revient de Plonéour et Claude Volant du Stade quimpérois.

Bilan mensuel : 964 tonnes, dont 480 de thon; 4 674 000 F de chiffre d’affaires.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *