Octobre 1968

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 2 : à Mexico, une manifestation étudiante est brutalement réprimée, il y a plusieurs centaines de morts.

Jeudi 3 : le Secrétaire d’Etat à l’Education nationale confirme la création d’un IUT à Quimper. Il ouvrira soit pour la rentrée de 1969, soit plus probablement pour 1970.

Vendredi 4 : beau temps

Lundi 7 : assemblée générale de l’Amicale laïque de Saint-Guénolé.

Mardi 8 : André Monteil, qui possède une résidence à Saint-Guénolé, est élu président de la Commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées.

Mercredi 9 : René Cassin obtient le Prix Nobel de la paix.

Jeudi 10 : mise en construction aux Chantiers navals de Cornouaille à Tréboul, d’un chalutier thonier pour Louis Cossec, actuel patron du « Magicien ».

Le « Magicien » au port du Guilvinec (le thonier au premier plan). Photo François Le Coadou.

Samedi 12 : ouverture des Jeux olympiques de Mexico.

1850 thons pour le « Gars de la pointe », c’est la meilleure pêche de la fin de saison

Dimanche 13 : les Cormorans battent l’ES Beuzec par 7 à 1 en Coupe de l’Ouest, buts de Hélias, Trébern, Le Rhun et quatre buts de Cossec.

Lundi 14 : le beau temps continue.

Un nouveau château d’eau est en construction sur la colline de Bringall à Pont-l’Abbé, il aura une hauteur de 53 m.

Mercredi 16 : sur le podium des JO de Mexico, les athlètes noirs américains Tommie Smith et John Carlos montrent leur poing en signe de protestation contre la ségrégation raciale.

Norman, Smith et Carlos. Photo Angelo Cozzi.

Jeudi 17 : début de tournage à la Torche pour le film « Faire l’amour : de la pilule à l’ordinateur, l’amour au féminin ». Jean-Gabriel Albicocco, le réalisateur du « Grand Meaulnes » est chargé de la partie française de ce film à sketches. Le sketche sera intitulé « Emmanuelle ». Le tournage devrait durer trois ou quatre jours. L’équipe résidera à Saint-Guénolé ; elle est composée entre autres de Robert Enrico, Jacques Deray, Philippe de Broca et des acteurs Jean-Claude Bouillon et Daniele Palméro.

Dimanche 20 : Léchiagat 2 Cormorans 1

Mercredi 23 : les deux marins du palangrier « Faro Couz » rentrant au port de Kérity vers 1h30 du matin, repèrent une lueur suspecte sur le chalutier « Marie Claude » et une odeur de brûlé. Ils donnent aussitôt l’alerte, mais peu après, à la suite de l’explosion d’une bouteille de gaz le « Marie Claude » s’embrase complètement empêchant toute intervention des pompiers.

« Marie Claude » au port de Saint-Pierre. Carte postale Le Doaré.

Des rumeurs de fermeture de l’Ecole d’apprentissage maritime du Guilvinec circulent avec insistance. Le Comité des pêches a déjà réagi ; une démarche a été entreprise auprès du ministre Edmond Michelet, député de la circonscription.

Lundi 28 : les travaux portuaires se poursuivent à Saint-Guénolé, la criée devrait être mise en service le 15 décembre prochain. Par ailleurs, l’appontement actuel sera prolongé de 160 m en direction de la passe et un important déroctage va être entrepris. Les travaux doivent débuter incessamment. Les matériaux récupérés lors du déroctage serviront à élargir la place Auguste Dupouy.

Mercredi 30 : temps exceptionnellement doux, le thermomètre monte à 20°

Chaque mercredi et chaque vendredi, les Cormorans s’entraînent désormais en salle, dans l’ancienne usine Rio Le Gall de Saint-Guénolé.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *