Novembre 1965

2e semestre - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 1er : de nombreux chalutiers sont en relâche.

Réunion amicale au Café de la criée, à l’occasion du départ en retraite de Jean-Marie Gloaguen, douanier à Saint-Guénolé depuis 1956.

Première victoire des Cormorans en championnat : 4 à 2 contre l’Alréenne, buts de Nedelec (2), Donnard et Carrer.

Lundi 2 : le compte-rendu de l’assemblée du Syndicat d’initiative paraît dans la presse : le maire annonce que le projet de salle omnisport est reporté, les travaux ne commenceront pas avant deux ans. Quant au projet d’école de voile, la municipalité recherche une usine désaffectée pour l’abriter. Les membres du Syndicat d’initiative expriment le souhait de création d’un bassin de natation à Pors Carn, destiné à l’initiation des enfants. Il est également envisagé de favoriser l’implantation d’une station de thalassothérapie dans la commune de Penmarc’h. Par ailleurs, le problème du camping sauvage est évoqué.

Plusieurs chalutiers profitent d’une accalmie pour sortir des ports britanniques et irlandais.

Jeudi 4 : le Secrétaire général de la marine marchande, Monsieur Jean Morin, accompagné du préfet Eriau visitent le port et rencontrent une délégation d’acteurs économiques de Saint-Guénolé.

Temps froid depuis quelques jours.

Vendredi 5 : décès de l’auteur et metteur en scène de théâtre Léon Chancerel, qui séjournait régulièrement à Kerbervet dans les années trente.

Week-end du 6 : « Les internées de Kampili », film japonais de Manao Horiuchi, au cinéma Celtic.

Lundi 8 : le temps redevient doux.

Début d’une série de cours de secourisme à l’abri du marin.

Mardi 9 : première récolte de maïs grain en Pays Bigouden : l’essai a eu lieu à Kervay en Combrit.

Mercredi 10 : le « Koroller ar Mor » a ramené dans son chalut un tronc d’arbre fossilisé datant de plusieurs millénaires.

Mercredi 10 et jeudi 11 : « Le pont de la dernière chance », film de guerre de Zika Mitrovic,  au cinéma Celtic.

Jeudi 11 : les chalutiers sont pour partie en relâche à Milford Haven, Kinsale et Cork, les autres sont souvent à la cape.

Vendredi 12 : dans l’après-midi quatre personnes sont enlevées par une lame à la Torche, une seule parvient à se sauver en s’agrippant à un rocher.

Les chalutiers sont presque tous sortis, sauf le « Ketty et Micou » et « l’Appel du large » qui sont toujours à Cork.

Week-end du 13 : « Les rois du soleil » de Jack Lee Thompson, avec Yul Brynner et Georges Chakiris, au cinéma Celtic.

Samedi 13 : temps froid, tempête avec des rafales à 90 km/h à Penmarc’h dans la nuit de samedi à dimanche.

Dimanche 14 : le leader Fouesnant bat les Cormorans 4 à 3 (buts de Carrer, Pascual et Donnard).

Lundi 15 : le froid persiste.

Les chalutiers sont en pêche, sauf le « Flibustier » à Newlyn, le « Patricia » et le « Boucanier » à Kinsale.

Mardi 16 : le temps s’est un peu radouci, mais la tempête revient : 91 km/h à Penmarc’h. La mer est très creusée. Trois bateaux coulent dans le port de Larvor.
Le temps est encore plus mauvais sur les îles britanniques. Les chalutiers sont en relâche ou font route vers les abris de Bearhaven, Kinsale et Milford Haven.

Mercredi 17 : rafales de 100 km/h à Penmarc’h.

Le chalutier « Ton Michel » du Croisic chavire sur la côte sud de l’île d’Yeu faisant six victimes, dont deux marins de Saint-Guénolé : Joseph Le Gall, 43 ans et son fils Jean-Claude, 15 ans et un autre marin de Penmarc’h.

Les onze sardiniers désarment en raison du mauvais temps. Avec 364 tonnes débarquées en 1965, Saint-Guénolé est le 9ème port français. Il perd deux places par rapport à 1964 où 491 tonnes avaient été débarquées.

Jeudi 18 : le mauvais temps persiste, mais les chalutiers ont repris la mer.

Vendredi 19 : « l’Abbé Garo » est toujours en réparation suite à la tempête à Crosshaven.

Sans titre

L’Abbé Garo

Week-end du 20 : « Les bricoleurs», comédie de Jean Girault, avec Darry Cowl, Francis Blanche et Jacqueline Maillan,  au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : Cormorans de Penmarc’h – Ergué-Armel : 2 à 2 (buts de Seven et Pascual)

Lundi 22 : « Reine des berceaux » victime d’ennuis mécaniques est en réparation à Kinsale depuis le week-end.

Mardi 23 : retour du froid

Mercredi 24 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ». Le « Ravageur » fait route Kinsale avec le chalutier le « Bonne Nouvelle » en remorque.

Jeudi 25 : les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ». Le « Yvonne-Marcel » est à Newlyn.

Week-end du 27 : « L’assassin connaît la musique » de Pierre Chenal, avec Paul Meurisse et Maria Schell,  au cinéma Celtic.

Samedi 27 : séance du Conseil municipal. A l’ordre du jour, demande de classement de l’accès à l’église de Saint-Guénolé en voirie communale et demande d’aliénation de l’immeuble voisin de la Tour carrée, situé à l’angle des rues Pierre-Sémard et Frédéric Joliot-Curie.

Une tempête particulièrement forte balaye presque toute la France, les rafales atteignent 162 km/h à Rostrenen. Les chalutiers sont à Milford Haven ou à la cape.

Dimanche 28 : au nord les chalutiers sont à nouveau en pêche, mais c’est en Pays bigouden que ça se gâte avec des rafales de 110 km/h à Penmarc ‘h.

Lundi 29 : violente tempête : 150 km/h à Penmarc’h avec des averses diluviennes et une très forte houle. C’est la plus forte tempête depuis vingt ans.

Les chalutiers sont à nouveau en relâche.

Mardi 30 : encore des rafales à 90km/h à Penmarc’h.

Les chalutiers qui étaient à Kinsale ont pu sortir, les autres sont toujours en relâche.

Bilan mensuel du port très faible : 34 t pour 73 000 F de chiffre d’affaires. (en 1964 63 t pour 117 000 F). Novembre a été marqué par le mauvais temps qui a empêché les chalutiers de sortir pendant la moitié du mois. La douzaine de bateaux qui pêchent au filet trémail quant à eux déplorent de nombreuses pertes de matériel.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *