juin 1966

1er semestre - Copie

Mercredi 1er : la « Sardane » est remorquée jusqu’à Douarnenez par le chalutier         « Cap Cavall ».

Vendredi 3 : la sardine est apparue en baie de Concarneau. Plusieurs sardiniers de Saint-Guénolé qui pêchaient plus au sud ont rejoint ce port.

Le ligneur de Kérity « Ton Zidor » s’échoue à Kervily. Il n’y a pas de dégâts.

Week-end du 4 : « La flèche brisée », western de Delmer Daves,  au cinéma Celtic.

Samedi 4 : à l’EAM du Guilvinec, remise de la médaille du sauvetage à Joseph et Louis Mignon.

Le beau temps s’installe.

Mardi 7 : 56 bateaux se préparent pour le thon à Saint-Guénolé et 8 à Kérity. Penmarc’h reste le premier port thonier de France.

Bodéré, Tél 1966 08 14

« N’holl Zent » débarque 11,7 t. de poissons et langoustines à Concarneau.

Jeudi 9 : « Appel du large » qui pêche sur Jones Bank est victime d’ennuis mécaniques. Le patron décide de faire route terre.

Vendredi 10 : la tempête se lève dans la nuit du vendredi au samedi, mettant fin à un bel épisode de beau temps.

Week-end du 11 : « Fantomas se déchaîne » de André Hunebelle, avec Jean Marais et Louis de Funès,  au cinéma Celtic.

Dimanche 12 : « l’Appel du large » arrive dans la nuit à Douarnenez. Au cours des manoeuvres d’accostage, son embrayage ne répond plus et il heurte assez violemment le quai.

Fête des thoniers et de la flottille. Les réjouissances de la matinée sont perturbées par le temps maussade. De nombreux jeux et des courses ont tout de même lieu, comme le mât de cocagne sur le parking de la rue du port, le tir à la corde, la course de yoles remportée par Corentin Scuiller et André Nédélec devant Elie Gueguen et Rémy Plouhinec. La course à la godille, quant à elle, est gagnée par Elie Gueguen devant Corentin Scuiller et Rémy Plouhinec.

L’après-midi le temps s’améliore un peu et la foule est nombreuse à la fête foraine et le long du circuit du 1er Grand prix des thoniers. Cette course cycliste de 3ème catégorie longue de 102 km, se déroule sur le circuit de Kervilon. Elle est gagnée par Le Douy du CC Bigouden. La journée se termine par le Grand bal des thoniers dans les Salons Kerfriden.

Lundi 13 : décès à l’âge de 62 ans de Louis Sénéchal, gérant d’usine à Saint-Guénolé depuis 1949.

Mardi 14 : la sardine apparaît en baie d’Audierne, bien plus tôt que les années précédentes.

Stéphan, J, Tél 1966 05 24

Jeudi 16 : assemblée générale des Cormorans. Les résultats des équipes de jeunes sont unanimement salués. En revanche, en senior les équipes n’ont guère brillé. Accusé de trop privilégier la condition physique au détriment des aspects techniques et tactiques, Antoine Pascual est licencié. Jean Bodéré le remplace au poste de responsable technique des équipes 1 et 2. Antoine Pascual quitte Penmarc’h pour Salon de Provence.

Week-end du 18 : « Rivière rouge », western de Howard Hawks,  au cinéma Celtic.

Dimanche 19 : mauvais temps. Naufrage au Cap de la Chèvre de « l’Aquila », palangrier de Douarnenez. Les dix marins sont secourus par le canot de sauvetage de Camaret.

Lundi 20 : départ des premiers thoniers : « Scoubidou », « Koroller ar Mor », « Germain Philippe », « Nid de rêve », « Chaumière du pêcheur », « Jean Moulin » et « Touch Coic ».

Jean c20284

Une partie de la flottille thonière, avec le « Touch Coic » au premier plan. Carte postale Jean n°20284.

Mardi 21 : « Marie Suzanne » ramène dans son chalut un vieux canon long d’1m50.

Lors d’une conférence à la Mairie de Quimper il est fortement question de créer un IUT et une cité universitaire à Quimper.

Jeudi 23 : à Pors Carn, l’entreprise Péron construit un muret entre la route et les mégalithes du Musée de la préhistoire.

Week-end du 25 : « Les trois épées de Zorro » de Ricardo Blasco, au cinéma Celtic.

Dimanche 26 : kermesse des écoles publiques de Saint-Guénolé. Vif succès malgré le temps couvert et le vent frais. Le public a tout particulièrement apprécié le lendit, conduit de main de maître par le directeur Pierre Le Signor.

Mardi 28 : la presse évoque l’ouverture en août au Menez Braz à Penmarc’h d’une usine « Kornog » spécialisée dans la création de broderies artistiques sur vêtements, linge de table, etc… Crée par Michel Riou, elle s’étendra sur 6000 m² et emploiera 250 à 300 personnes. Avec la réouverture de l’usine Amieux de Saint-Guénolé, si le projet se confirme, ce sera une embellie pour l’emploi dans la commune.

Méhu, Tél 1966 03

Jeudi 30 : « la Fauvette », patron Hervé Le Floch, abandonne le chalut pour rejoindre la flottille des sardiniers de Saint-Guénolé.

Juin : deux des bateaux du port sont désormais équipés d’un pilote automatique :     « N’Holl Zent » et « Monna Lisa ».

Autres films de juin passés en semaine au cinéma Celtic : « Agent double », « La femme à abattre » de Raoul Walsh, avec Humphrey Bogart, et « L’Epée du châtiment » de Luigi Capuano.

Bilan de la criée en juin : 98,4 t. débarquées pour 218 000 F de chiffre d’affaires. La sardine est en grande partie responsable de ces bons chiffres : 47 t. et 135 000 F.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *